Visitez ce site

Les infos du Val d’Abondance

Synthèse résumée des articles de presse.

Dernière mise à jour le  


MOTEUR DE RECHERCHE SUR LE SITE... Cliquez-ici

Le journal des Associations d'Abondance

Ci-dessous : articles parus entre le23/05/2006 et 31/05/2006

Vallée d’Abondance 71770

Nicolas Rubin  délégué cantonal UMP

Lors des élections internes de l’UMP, Nicolas Rubin de Châtel a été élu délégué cantonal pour le canton d’Abondance, membre du comité de la 5ème circonscription Chablais-Giffre et devient par conséquence membre du comité départemental, présidé par Bernard Accoyer, député Maire d’Annecy le Vieux et président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale reconduit dans ses fonctions à la tête du département. Rappelons qu’il a manqué une soixantaine de voix à Nicolas Rubin pour être élu Conseiller général du canton d’Abondance. Nous aurons l’occasion dans une prochaine édition de revenir sur le rôle et les projets que celui-ci entend avoir en qualité de  délégué cantonal en vallée d’Abondance.

Châtel 70217

Voyage à Florence pour les mamans

Voyage formidable, c’est ce que dit la cinquantaine de mamans de la station de Châtel  de retour d’un voyage en Italie et plus particulièrement à Florence et Pise. Une escale en bord de mer a permis à un bon nombre de goûter aux plaisirs de la baignade. Le déplacement s’est déroulé dans une excellente ambiance sous la conduite du maire Philippe Thoule. Cette manifestation est organisée en alternance une fois en une journée, l’année suivante en séjour  de deux à trois jours, des idées furent émises : Aix les Bains pour l’année passée et la Normandie ensuite. A leur retour les mamans firent une halte au Castellan afin de terminer dans un esprit cordial ce séjour.

Chevenoz 71153

Le club des aînés se met en vacances

Il est une tradition pendant les périodes d’été où le club des aînés comprenant 26 membres ferme ses portes pour permettre aux uns de sa promener, aux autres d’entretenir les jardins. Un pique nique aura toutefois lieu en juillet en alpage, puis à la reprise de l’école nos anciens reprendront chaque mardi de 14 à 17 heures le chemin du club pour partager des jeux de société et avoir le plaisir de se retrouver.


Le carnet

VACHERESSE 71847

De l’or pour les époux Bouvet d’Abondance

C’est le 28 avril 1956 dans la petite mairie de Vacheresse que Roger Bouvet d’Abondance mariait Thérèse Liezoz, une fille sur les hauteurs de Taverole. Ils s’étaient connus à Abondance ; alors que Thérèse travaillait à l’hôtel des Alpes elle remarqua le jeune Roger qui à l’époque construisait sa maison. De cette union sont nés quatre enfants dont trois garçons Rémy, Didier et Jean-Noêl, bien connus du monde du ski, puisqu’ils sont formateurs, entraîneurs, et que l’un d’entre eux, Didier, a rapporté une médaille de bronze aux jeux olympiques de Sarajevo, puis il y a  Marie-Laure. « Tous sont installés à Abondance » dira avec fermeté Roger qui fut pendant 25 ans chef de corps des pompiers du chef lieu de canton puis membre de très nombreuses associations. Il y a encore trois semaines il skiait à l’Aiguille du Midi. Thérèse, en plus d’élever ses enfants, devait tenir le magasin de ski ; Roger fut pendant 31 ans agent d’entretien de l’établissement privé Sainte-Croix des neiges. Thérèse et Roger, deux figures sympathiques de la vallée d’Abondance, que l’on rencontre dans toutes les manifestations. 50 ans de mariage, mais que de souvenirs pour ces époux qui affectionnent 7 petits-enfants, six filles et un garçon. Pour fêter cet anniversaire de mariage c’est le restaurant de   « Aux voyageurs » qui fut choisi. « Nous tenions à revenir pour l’occasion à Vacheresse », dira Roger où il a encore quelques moutons et ânes. Notre journal s’associe aux vœux formulés par la famille à Thérèse et Roger.

LOCALE EXPRESS

CHATEL 70119

10 centimes d’euros de plus

C’est ce qu’il faudra payer pour accéder à la patinoire de Vonnes l’hiver prochain. Les horaires ont été revus également afin de diminuer les heures de présence des employés municipaux, en particulier les matinées où l’ouverture se fera dorénavant uniquement sur réservation.

Réhabilitation du stockage de mâchefer

Selon les directives de la D.R.I.R.E. une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage a été confiée à la société Diastrata pour le contrôle de la perméabilité des matériaux argileux utilisés pour la réhabilitation du stockage des mâchefers et le suivi des travaux de la réhabilitation de la décharge de Pré-la-Joux, une dépense évaluée à 7175 €.


Vallée d’Abondance 71416

Les jeunes de la classe 26 se retrouvent

Ils ont ou vont prendre  4 fois 20 ans, ces aînés de la vallée d’Abondance, réunis avec des amis et familiers pour partager « Au clos savoyard » de La Chapelle d’Abondance de joyeuses agapes, moment de convivialité mais aussi de partage de souvenirs liés aux événements, aux gens connus pendant toutes ces années. Occasion pour certains d’évoquer avec notre correspondant le nouveau Dauphiné-Libéré qui, après une période d’adaptation, prennent leurs repères. « Cela change, nous l’aimons bien » diront quelques lectrices assidues, qui lui reconnaissent une  nouvelle diversité des sujets et apprécient le format et les pages  couleur. La rapidité, la proximité  de l’information locale est appréciée.

La Chapelle d’Abondance 70124

Une belle union de football entre la vallée d’Abondance et le Gavot

L’entente du Pays de Gavot et le Football club du val d’Abondance entre dans sa quatrième saison pour les équipes des 13 et 15 ans permettant ainsi à des jeunes des deux entités de pouvoir participer aux compétitions. Samedi, les 15 ans, entraînés par Jacques Grolot, Franck Deschaux et Damien Roche,  jouaient leur premier match à domicile en accueillant Saint-Julien en Genevois, une équipe de qualité qui a largement mené le jeu. Une rencontre de qualité quant à l’esprit.

La Chapelle d’Abondance 70162

Une opération nettoyage efficace

Ils étaient près d’une vingtaine samedi matin à participer à l’opération nettoyage du village et surtout des bords de la rivière de la Dranse. Pêche loin d’être miraculeuse puisqu’il fut sorti du plastique, des barbelés et  différentes ferrailles, des pneus et même une paire de baskets en bon état. On s’est posé sur place la question comment celui qui les portait est reparti ! L’occasion aussi pour cette journée de se débarrasser des vieilles carcasses de véhicules, il y en a eu 14.  L’idée de nettoyer les pistes a été évoquée, mais pour cela il faudrait que le nombre de volontaires augmente et que ce ne soit pas toujours les mêmes qui ont conscience de respecter la nature. Une démarche qui prouve une fois de plus son utilité.

Châtel 70053

La monitrice épouse le pisteur secouriste

Samedi, Sylvain Ploton et Aline Vuarand se sont engagés deux fois dans les liens du mariage ; d’abord devant Cyrille Maxit, maire adjoint, puis devant Jean Grillet, prêtre et ami de la famille. Sylvain originaire de Saint-Etienne (Loire)  est dans la vallée depuis 5 ans, il est pisteur secouriste l’hiver sur la neige et l’été sur les pistes de VTT ; il a été pendant plusieurs années le président du club de hand-ball du val d’Abondance. Aline, cette jeune femme que certains reconnaissent de « pétillante et souriante », est monitrice de ski à l’ESF et l’été sillonne les sentiers de la station comme employée communale. La très nombreuse assistance témoigne de la  sympathie du jeune couple. « Vous avez le cœur rempli d’amour » leur dira le prêtre avant que Sylvain et Aline traverse la haie d’honneur des amis moniteurs de ski. Notre journal s’associe aux félicitations et vœux de bonheur pour Aline et Sylvain. 

La Chapelle d’Abondance 70109

Le conseil municipal s’engage pour son domaine skiable

Mercredi soir le conseil municipal  était réuni en vue de se prononcer sur l’avenir de sa station, et d’engager une démarche d’un contrat d’objectif auprès du Conseil général. Ayant en mains depuis une huitaine de jours les documents de synthèse, les élus ont pu étudier les différents engagements. La démarche ne date pas d’aujourd’hui, il a fallu d’abord faire l’inventaire de la situation, mettre en place un comité de pilotage sous la conduite de Jean-Louis Martineau chargé de mission. Une analyse financière rétrospective sur cinq années  et prospective des cinq années à venir  a été effectuée pour les  budgets de la commune et de celui des remontées mécaniques.  De nombreuses séances de travail aboutissent aujourd’hui à l’engagement de la restructuration du domaine du Crêt Béni qui passera par le remplacement de l’actuel télésiège deux places par une structure du type  téléporté, et de la modification du télésiège 3 places afin de répondre aux exigences de sécurité. Les études liées à la réalisation du projet seront entreprises, tout comme celle répondant à la diversification touristique. Il s’agit d’une première période comprise entre 2006 et 2008 dont la première démarche est le dépôt du dossier le 9 juin auprès du Conseil général pour valoriser le projet. L’engagement global de la commune est  fixé à six ans, la période 2009-2012 sera axée sur l’enneigement et la mise en place d’un réseau de neige de culture. Le domaine skiable de Braitaz ne sera pas pour autant oublié avec des programmes de travaux annuels. La station devra par ailleurs s’engager dans une réflexion commerciale. Pour le conseil municipal cet engagement est un tournant décisif, une volonté de poursuivre un accueil familial, et rester une station de moyenne montagne.

Vallée d’Abondance 71120

Madame Poncet  femme de l’ancien  notaire vient de nous quitter

C’est avec une profonde émotion dans la vallée d’Abondance que l’on a appris le décès de Mme Aline Poncet, la veuve de l’ancien notaire d’Abondance. Les yeux bleus, d’une classe discrète,  elle était originaire de Faverges près du lac l’Annecy. Elle avait rencontré son mari en 1931 et découvert Abondance le 15 août lors d’un repas dansant à l’hôtel des Alpes. « Je suis tombée sous le charme de ce village fleuri, ensoleillé et animé. Au mois de novembre nous nous sommes installés définitivement et j’ai découvert un village très différent avec des conditions de vie difficiles et un hiver vigoureux » devait-elle confier dans l’ouvrage de Bruno Gillet  « Vallée d’Abondance, Vie et gens d’ici ». Elle a raconté avec une mémoire extraordinaire  des anecdotes sur le passé. Elle était une des mémoires du village. Elle affectionnait son balcon fleuri de magnifiques géraniums, elle nourrissait les mésanges qui accompagnaient ses journées.   D’une très grande discrétion Mme Poncet laisse son empreinte grâce au livre de Bruno Gillet. On ne rencontrera plus au chef lieu de canton la silhouette de cette dame qui faisait l’admiration. Sa sépulture aura lieu ce mardi 30 mai à 14 h 30 en l’église Abbatiale d’Abondance.     


Vacheresse 70133

Les mamans, hôtes de la municipalité

Dimanche soixante dix mamans de tous les âges étaient rassemblées à la mairie pour la réception annuelle à l’occasion de la fête des mères. Le maire, accompagné des conseillers, devait déclarer « En ce jour nous voulons redire toute l’importance de votre rôle dans la société et nous ajoutons du fond du cœur  notre reconnaissance. Vous êtes une référence, un point d’appui, vous serez pour beaucoup un modèle ».  Des pâtisseries furent servies par les élus avant de remettre à chaque maman un bégonia.

Vallée d’Abondance 71847

 

Le travail sur la résistance récompensé au collège du val d’Abondance

Tous les élèves de la 3ème du collège du val d’Abondance ont effectué un travail individuel puis en groupe pour certains. Le thème de cette année était la résistance et le monde rural. Une rencontre s’est déroulée avec des évocations d’un texte de Gabriel Monnet et un échange avec des résistants. En voyage scolaire les élèves d’Abondance n’avaient pu se rendre à la remise des prix du concours départemental, et c’est au sein de l’établissement que Brigitte Pinault principale et Emmanuel Faucher professeur, ont remis les prix à Mathilde Pelloux, Pierre Colomer, Thibault Asselborn, Flora Dresco et Caroline Marchand. Sur les 179 copies déposées 15 élèves furent primés dont les cinq du collège du val d’Abondance. Pierre Colomer, Matthieu Guffroy,   et Yoan Baratay devaient se voir attribuer un prix collectif pour un travail multi média. Gérald Chomat professeur de français, Laurent Monnay professeur d’italien, Isabelle Navarro documentaliste et Emmanuel Faucher (histoire géographie)  accompagnèrent les élèves dans ce nouveau travail autour de la mémoire de cette guerre.


Chevenoz 71996

Les petits de la maternelle  an activité piscine                                              

Les petits et moyens de classe maternelle de Michèle Lamourette participent à un cycle de 7 séances d’une heure à la piscine du centre de vacances « Les hirondelles » à La Chapelle d’Abondance. Avec Isabelle, un papa et Françoise Maret maître nageur, les enfants sont répartis en deux groupes différents pour permettre un encadrement renforcé des  enfants dans les différents exercices, jeux aquatiques. Le déplacement s’effectue en car spécialement affrêté pour l’occasion, c’est dire l’effort financier consenti pour permettre aux enfants de ce petit village de bénéficier de cette activité.

La Chapelle d’Abondance 72011

Tous dans le petit bain !

Depuis lundi matin les petits et grands de l’école maternelle de l’école publique de La Chapelle d’Abondance, effectuaient leur première sortie à la piscine dans l’établissement voisin «Les hirondelles». Ils ont apprécié cette eau à 29 degrés, ainsi que les différents jeux nautiques sous la responsabilité de l’enseignante assistée de Françoise Maret maître nageur. Cette animation va s’effectuer sur 7 séances.

Châtel 72001

La chorale sur la côte d’Azur

C’est sous la conduite de Charly  que les membres de la chorale de Châtel viennent d’effectuer un déplacement qui les a menés de la Baie de Gênes à Nice en passant par Vintimille,  Monaco et Grasse. Un parcours jonché de visites enrichissantes qui s’est poursuivi par les gorges du Verdon et le village pittoresque de Moustier Sainte-Marie.  Un séjour qui comme à l’accoutumé s’est déroulé dans une conviviale et joyeuse ambiance et tout en chantant.

Vallée d’Abondance 71954

Augmentation des  activités de la brigade de  gendarmerie d’Abondance.

Du  1er  janvier au 6 mai les statistiques de la brigade territoriale d’Abondance à l’effectif de sept militaires en temps normal et de 13 lors des saisons  enregistrent  une augmentation des délits au nombre 203 au lieu de 187 à la même période l’année passée. 51 affaires ont été solutionnées, ce qui portent de 17,60 à 29,9 % les dossiers  clôturés. La progression vient en partie des  petits délits, appelés vols simples, concernant des portables, skis ainsi que délits de coups et blessures volontaires provoqués en partie sur les pistes pour des vols avec violence d’appareils photos, de téléphones portables, lecteurs. Augmentation également des affaires de stupéfiants, suite à des réquisitions. Sur six accidents de la route un fut mortel. Sept automobilistes ont été contrôlés avec un excédent d’alcool. Si, sur l’année 2005, 26 gardes à vue ont été effectuées, sur ces premiers mois 25 ont déjà été opérées. Ajoutons que 39 interpellations ont été effectuées. B.A.

D’autres vols à Châtel

Les gendarmes viennent de solutionner un vol de gyrophare appartenant aux pompiers. Quatre jeunes de la vallée qui s’étaient rendus coupables de ce vol circulaient en faisant usage de celui-ci ce qui est délit. Ils devront s’expliquer devant le tribunal  où ils seront convoqués. Des vols ont été commis sur un  chantier à Chevenoz avec siphonage de carburant et vol d’outils ; le préjudice est évalué à 15 000€. Des cambriolages ont été opérés dans des chalets actuellement habités vers Pré la Joux : 2 000€ furent empochés. D’autres plaintes ont été déposées toujours à Châtel pour des vols dans des caves. La vigilance est recommandée.   B.A.


VACHERESSE  71854

Dimanche et lundi de Pentecôte, pèlerinage à N.D.de La Paraz

Depuis plus de trois siècles, des fidèles viennent se recueillir dans la petite chapelle.

Légende ou origine certaine de ce lieu de pèlerinage, on retrouve dans les archives que  trois bûcherons étaient montés couper du bois sur la route qui mène à Ubine. En s’arrêtant près d’une grotte, un des hommes levant la tête aperçut dans le rocher une statue de la Vierge. A la fin de leur journée, ils décidèrent de la descendre au curé de Vacheresse. Trois jours plus tard, en remontant pour leur travail, la Vierge était toujours à la même place ; ils la redescendirent à Vacheresse et quinze jours après, la même scène se reproduisit. Alors, le curé qui ne pouvait en croire ses yeux leur déclara : « Mes amis, c’est un signe, j’en parlerai en chaire dimanche ». Il leur a dit que c’était un miracle et que là-haut, il fallait faire une chapelle, faire des collectes pour cette chapelle ». On dit même que des grâces ont été obtenues et reconnues par l’intercession de Notre-Dame de La Paraz. C’est en 1792 qu’eut lieu le premier pèlerinage. Primitivement la statue était placée dans une anfractuosité du rocher, puis une petit oratoire fut érigé pour le premier pèlerinage et le 12 juin 1818 une chapelle fut bénite en même temps que deux petits oratoires près du pont d’Ubine.

La chapelle reconstruite

Au fil des siècles, cette petite chapelle fut reconstruite à plusieurs reprises, grâce au dévouement d’hommes du pays et du conseil paroissial et chaque année, au week-end de Pentecôte, se déroule un pèlerinage où de nombreux participants sont attendus. Les ex-voto vissés sur le mur de la chapelle traduisent une forte dévotion à la vierge. Autrefois, on venait à pied de Saint-Gingolph, Thollon, Morgins, de la vallée d’Aulp pour ce pèlerinage.  Ce dimanche 4 juin le départ de la procession aux flambeaux aura lieu du pont des quatre chemins à 20 h (vente de flambeaux sur place) et le lundi 5, deux messes seront célébrées : l’une à 8 h 30 par le Père Jean Grillet, l’autre à 10 h par l’Abbé Gabriel Doche et animée par la chorale de Vacheresse. A l’heure où l’on parle de la sécheresse à venir, il est intéressant de noter que déjà en juin 1818, le Recteur de Vacheresse et Archiprêtre, Gaspart Monet, racontant les faits qui se sont déroulés au cours de la bénédiction de la chapelle, précisait : «Tous réunis dans l’église, on donna la bénédiction du Très Saint Sacrement, pour la conservation des fruits de la terre et surtout pour obtenir une pluie salutaire, car la sécheresse faisait beaucoup de mal».

Abondance

Opération de lutte contre les violences scolaires  à Sainte-Croix des neiges à Abondance .

Mardi dans la matinée, sur réquisition du procureur de la République de Thonon les Bains, une opération de lutte contre les stupéfiants a été engagée au lycée et collège Sainte-Croix des Neiges à Abondance. Les gendarmes du chef lieu de canton sous la direction du Commandant Reynaud, Commandant la compagnie de Thonon,  accompagnés d'un maître-chien de Saint-Julien en Genevois et de son animal spécialisé dans la recherche de produits stupéfiants, ont visité, sous la surveillance du chef d'établissement,  plusieurs salles de classe. Cette démarche n'a toutefois pas permis de découvrir de produits stupéfiants par contre  élèves ont été suspectés d'être des consommateurs occasionnels de produits illicites. Ils ont été entendus dans les locaux de la brigade. Cette opération est la deuxième de ce genre cette année dans l’établissement. Ce type d'action initié conjointement avec les divers services de l'Etat, permet d'avoir un impact positif auprès des jeunes et de leur faire prendre conscience que l'usage de produits stupéfiants, outre d'être interdit par la loi, est néfaste à leur santé. Elle constitue à ce titre un acte de prévention tout comme les différentes opérations de sensibilisation qui se sont déroulées à l’initiative de la direction au sein de l’établissement par des spécialistes de ce fléau.

Châtel 70359

Samedi à Châtel, emmontagnée au Mouët

35 fermes environ à Châtel sont toujours en activité. Samedi 3 juin, Michel et Béatrice Cruz quitteront leur ferme du village et « emmontagneront » au Mouët, à 1800 m d’altitude, avec une cinquantaine de bêtes, toutes parées de leurs plus beaux atours, branches de sapins et fleurs, arborant leurs plus grosses cloches pour aller chercher l’herbe goûteuse et le bon air de cette montagne si belle au printemps. Ce jour-là, l’organisation est pensée à la minute :  la traite etla fabrication du fromage sont faites plus tôt, puis vient le temps du démontage du matériel placé dans une remorque pour être monté au chalet du Mouët. L’activité peut alors reprendre aisément en altitude en fin d’après-midi… 

 

Bon nombre de personnes, famille et amis viennent aider Michel et Béatrice pour ce voyage si particulier… Cet événement est une fête à laquelle chacun veut participer à sa façon en prêtant main forte aux agriculteurs durant cette matinée qui commence aux aurores… Après un trajet à pied, l’arrivée est prévue vers 13h. Le chalet du Mouët se transforme alors en un lieu de convivialité où l’on s’arrête volontiers pour déguster la potée préparée par Béatrice, servie dans la gaieté. Les anciens de la vallée sont bien là aussi comme pour se rappeler le bon vieux temps et pousser la chansonnette avec de vieux airs savoyards.  

 

Programme :

9h : rassemblement place de l'église à Châtel. Départ du troupeau.

10h: "ravitaillement du pays" à Barbossine Dessous.

Repas à l'alpage 15 par personne (gratuit pour les enfants de moins  de 12 ans). Réservation au 0450733303 ou 0603185600.


Bonnevaux 70083

Deux classes gagnantes au concours de la Haute-Savoie Juniors.

Pour la seconde année « Haute-Savoie juniors » organisait un concours national des classes de découvertes. 110 écoles ont travaillé sur la réalisation de productions sur le thème « Du lait au reblochon » avec le concours du syndicat interprofessionnel  du Reblochon qui a offert une mallette pédagogique. Le centre « Les sapins » de Bonnevaux, accueille deux classes ayant eu le premier prix, bénéficiant ainsi d’un séjour gratuit offert par cet établissement pour l’un et une prise en charge de 100€ par élève par le conseil général pour l’autre. Il s’agit de la classe CE1 de Bassillac (près de Périgueux en Dordogne) et du CP au CM2 de  Dence commune du Beaujolais. Denis Bouchet et Pascal Bel, les conseillers généraux, devaient saluer l’excellent travail pédagogique des élèves et équipes d’encadrement. L’un des enseignants de Bassillac a même organisé une tartiflette géante.  Les élèves sélectionnés ont bénéficié d’une semaine d’ activité intense auprès de la maison du val, la communauté de communes de la vallée d’Aulp, la ferme des Perriers aux Gets, Indiana Parc de Morzine, les Eaux d’Evian. Pour ces jeunes écoliers ce séjour restera un des moments forts de leur scolarité. F.A.

 

Les élèves de la Dordogne et du Beaujolais réunis autour du reblochon

Laurine, Priscilla et Estelle de Dence, confient que le travail autour du projet de la classe « Du lait au Reblochon » aura mobilisé tous les élèves sur plus de 2 semaines ; elles disent avoir été particulièrement intéressées par la visite de la maison du val  d’Abondance car tout y est bien expliqué : la race d’Abondance, la fabrication du fromage à l’ancienne, et aussi l’habitat traditionnel. « Tout nous a bien plu » ajouteront-elles. Pour Awen et Guillaume de Bassilac, ils disent avoir été intéressés par la visite des eaux d’Evian, mais aussi pour le parcours Indiana de Morzine. Ils ajoutent que la mallette pédagogique les a passionnés mais  avant tout le projet était pour eux captivant ; « un vrai challenge pour la classe » ajoutera Guillaume.    

 

 

Ci-dessous : articles parus entre le16/05/2006 et 23/05/2006

GENS D’ICI 70109

Nahéma nouvelle gérante de la Ferme de Leschaux     

C’est en 1993 que Bernard Rossier, enfant de Vacheresse, devait entreprendre la rénovation d’une ferme familiale sur les hauteurs du village, avec une vue imprenable sur la vallée mais aussi sur le Léman. Le gros  œuvre d’un chalet de 300 m2 fut engagé, puis de septembre 98 à mai 99 les aménagements intérieurs. Cette transformation Bernard Rossier la réalisa lui-même ; il avait fait le choix de créer un gîte pouvant accueillir plus d’une vingtaine de personnes. Avec son épouse il géra cette maison de référence pendant deux ans. Après le passage d’un couple de gérants, c’est maintenant Nahéma  Pinault qui est à la tête de la  maison. Elle était secrétaire à Paris et, à la recherche d’une qualité de vie, elle fut saisonnière secrétaire commerciale dans la région, puis créa son entreprise et se trouve gérante de la ferme de Leschaux. Familles, associations,  groupes, sont les hôtes de Nahéma. «Ils entrent dans un cadre intime et partage notre vie de famille » dira cette mère de deux enfants de 3 et 2 ans, qui se félicite de la relation avec les collègues et le voisinage d’un village accueillant.

La Chapelle d’Abondance 70090

Rencontre de deux chorales

Ce week-end la station de La Chapelle d’Abondance recevait deux chorales : « Mosaïque », une chorale de la Côte d’Or, près de Beaune et en séjour au chalet Lachaux, puis, « Lou Zises de Pellioua » originaires de Vacheresse. De cette soirée s’est dégagée pour les deux  groupes une même passion : le chant mais avec des répertoires complètement différents. « Mosaïque » au répertoire de chants populaires et jazz  et les Chablaisiens dans la tradition  haut-savoyarde. Après ce spectacle original et varié, les deux chorales ont partagé le pot de l’amitié et ont échangé des produits régionaux (fromage Abondance et vin de Bourgogne…).


ABONDANCE 70051

Les élèves du collège sensibilisés à la sécurité dans les bus

Les adolescents des classes de 6ème et 5ème du collège du val d’Abondance ont assisté mardi matin à une sensibilisation à la sécurité dans les bus, animée par deux intervenants de l’association nationale pour le transport des élèves de l’enseignement public (ANATEEP 74). Après la visualisation d’une vidéo il fut rappelé les douze règles d’or à la sécurité et que, sur cinq causes de décès deux sont provoquées vers la montée dans les cars et trois après  la descente. Les animateurs se sont félicités de la qualité de l’échange avec les élèves conscients des dangers et du respect des consignes, tout comme la relation avec les conducteurs. Il fut question de l’obligation de boucler la ceinture. L’échange devait laisser apparaître un sens de la responsabilité et de la citoyenneté des jeunes scolaires de la vallée habitués des transports en bus. « Nous avons affaire à une génération de la sécurité » nous confiait l’un des intervenants. Dans une prochaine rencontre il sera envisagé un exercice d’évacuation d’un bus.

Châtel  70059

Les travaux communaux

A l’ouverture de la saison d’hiver la ville avait fait installer un escalier métallique au pied de la gare de départ du Linga. Pour l’hiver un grillage de protection avait été posé ; actuellement, l’un des menuisiers procède à l’installation de 165 palines en sapin traité. Il s’agit là de la continuité et mise en sécurité de cette passerelle.

ABONDANCE 70056

L’inspecteur d’académie en visite

Mardi matin Fernand Studer, inspecteur d’académie, s’est rendu au collège du val d’Abondance pour une visite et une rencontre avec la principale Brigitte Pinault. Le chef d’établissement présenta les modifications des locaux, la nouvelle construction, la création du self-service. Une visite rapide mais très appréciée de l’inspecteur d’académie.

 A Vacheresse 70442

Les inondations d’août 2005 à La Revenette, déclarées catastrophe naturelle.

C’est avec la parution au journal officiel, un coup de téléphone d’une équipe de télévision de TF1, que le maire de Vacheresse a appris que les sinistres provoqués par des inondations d’août 2005  étaient déclarés catastrophe naturelle. Ces inondations avaient emporté le pont Péthoux, ouvrage datant d’une trentaine d’années  situé sur la route reliant La Revenette à Cent Fontaines. Les eaux, arrivant avec violence de Bise (dénommées aussi eaux noires), et celles du Nant  Darbon ont également miné les berges de la rivière mettant en danger trois chalets appartenant à des particuliers. Les flots emportaient sur son passage avec eux arbres et roches. D’importants dégâts furent enregistrés sur les routes forestières de Darbon, la route vers Bise, puis les dégradations à la station d’eau. Christiane  Grenat conseillère municipale, qui tient la station météo de Vacheresse depuis 23 ans constata qu’il était tombé 169 litres d’eau au mètre carré sur le week-end, le plus  haut niveau qui avait été atteint jusqu’ici n’était que de 62 litres au mètre carré. « L’eau était tombée sans arrêt nuit et jour du samedi matin au mardi matin avec plus de force encore le lundi »  dira le maire de Vacheresse Roger Petitjean dont la commune a subit un préjudice de plus de 150 000 € et les différents propriétaires des dizaines de milliers d’euros. A peine arrivé à la Sous-Préfecture de Thonon, le sous préfet faisait sa première visite sur le site sinistré.

« Cette reconnaissance en catastrophe naturelle va permettre aux propriétaires d’être indemnisés » ajoutera la maire tout en regrettant que certaines assurances se fassent tirer l’oreille et rechignent à honorer  les clauses des contrats. Le pont de Péthoux va  être reconstruit. « Il nous faut          attendre la fonte totale des neiges et que les ruisseaux soient en baisse » précisera  encore le maire. Quant à deux victimes,  Nathalie Cortat qui a dépensé plus de 20 000 € devait déclarer devant les caméras « On ne l’attendait plus, on n’y croyait pas »  en parlant de la déclaration de catastrophe naturelle ; Monique Bonnet dont son assurance n’a pas répondu à sa demande précise « C’est une catastrophe on y est pour rien ». Quant au maire si la commune est assurée pour les biens mobiliers, les bâtiments, il n’existe pas d’assurance pour ce type de dégâts »  

ABONDANCE 70060

Que 25 donneurs de sang !

L’orage de mardi soir aurait-il été la cause du peu de volontaires à la collecte de sang ? Les membres de l’association de Bonnevaux-Abondance sont déçus et considèrent que la mobilisation est loin d’être à la hauteur de leurs souhaits. Ils envisagent faire une action pour le don cet été en activant la communication et  remobiliser ceux qui sont les donneurs habituels mais aussi les éventuels nouveaux, car les besoins sont toujours aussi pressants

Abondance 70469

Les personnels du syndicat en visite à la station d’épuration

Mercredi, c’est sous les conduites de Mathieu Van der Biest, ingénieur à la mairie de Châtel et au syndicat intercommunal, et de Dominique Roch du cabinet CIL que l’ensemble des  personnels  administratifs et techniques du syndicat ont pris connaissance de l’état d’avancement des travaux et aménagements de la station d’épuration d’Abondance qui remplacera celle de Miolène située à La Chapelle d’Abondance. Un établissement impressionnant de par ses installations. La visite devait se poursuivre par les futurs locaux administratifs du syndicat et deux logements.

CHÂTEL

Les maternelles à la piscine 72361

Les garçons et filles de la moyenne section de la classe d’Orlane Grillet-Paysant participent à un cycle découverte du milieu aquatique, une approche de l’eau à l’aide de jeux sous la responsabilité de l’enseignante avec le concours de parents, aide- maternelles et de Françoise Maret maître nageur. C’est au centre des Hirondelles à La Chapelle d’Abondance que l’ensemble des enfants de la maternelle profitent de cette animation.

Châtel

72364

Les aménagements des bâtiments municipaux

Le conseil municipal lors de sa séance du mercredi 17 mai a autorisé le maire en vue d’élaborer des projets d’aménagements des bâtiments municipaux. Pour le chalet Millet (notre photo) qui accueille actuellement le ski-club et l’harmonie l’Echo Alpin, l’idée est de faire de ce lieu une salle de spectacle, avec des parkings. Dans cet objectif des recherches seront effectuées en vue de l’implantation dans la station d’un nouveau centre technique municipal. «Nous devons appréhender avant tout les besoins réels pour lancer les études » déclare le maire et d’ajouter « Notre rôle est également d’envisager l’avenir et de donner des priorités.»

Les contrôles routiers dans la vallée 72351

Les gendarmes de la brigade territoriale d’Abondance effectuent sur l’ensemble des communes de la vallée des contrôles de vitesse inopinés. Avec les différents travaux, les automobilistes ont tendance à augmenter leur vitesse pour gagner du temps, ce qui fait des vitesses excessives dans les villages. D’autres infractions sont relevées lors de ces opérations, le manque du port de la ceinture ou les conducteurs qui téléphone au volant et là il y en a pas mal !


Châtel 70347

A la découverte d’une mine

Depuis six années un groupe de Châtellans a pris l’habitude en mai, d’effectuer un déplacement vers un lieu de visite différent. Cette fois ce sont les mines La Machine les Glaynons (Nièvre). Cette initiative s’est déroulée comme à l’habitude dans une ambiance amicale.   


Abondance 70075

25 ans de service à l’office pour Marcelle Gallay

Vendredi en fin de journée, amicale manifestation empreinte de simplicité à la mairie d’Abondance où l’office de tourisme célébrait les 25 années de service de Marcelle Gallay, engagée par le président de l’époque Paul Girard-Berthet. « Accueil des visiteurs, vente de forfaits, organisation de la Vasipaulette, chargée de la centrale de réservation et de la liste des loueurs meublés » devait rappeler le président Jean-Luc  Léonardi. Matthieu Bozon  le responsable de l’office devait rendre hommage à la patience et au talent à l’accueil de Marcelle Gallay. Celle-ci après avoir reçu les témoignages de sympathie remercia tous ceux et celles qu’elle  avait rencontrés professionnellement pendant ces 25 ans.

La Chapelle d’Abondance

Un jeu de l’oie géant

Samedi après-midi pour sa 4ème édition l’association la ludothèque de La Chapelle d’Abondance organisait sa journée jeux. Cette année un grand jeu de l’oie permettait de ressembler les différents participants aux âges différents. L’ambiance fut  détendue, voire joyeuse. Aux vingt cinq enfants de la commune s’étaient joints de nombreux parents, une  animation une fois de plus appréciée et qui sera renouvelée.

Châtel 70398

Paul Renault fêté par les pompiers pour sa retraite

C’est la station de  Châtel qu’a choisi Paul Renault, l’ancien chef de corps des sapeurs pompiers de Moirans, pour fêter avec ses amis, son départ à la retraite. Une démarche privée,  entre amis, sans protocole, en présence des colonels Aristide  Chinal,  Michel Antoine,  et Philippe Gauthier du Sdis 74, du colonel Michel Decker Sdis 73, des chefs de centre du Chablais. Un hommage fut rendu à Paul Renault, un rappel de celui qui créa en 1966 une section secourisme, qui fut marqué  par la tragédie de Saint-Laurent du Pont avec ses 146 victimes. Il devait devenir le patron des pompiers de Moirans avec près de 50 sapeurs pompiers et de 35 jeunes sapeurs pompiers. Il est titulaire de la médaille de bronze pour acte de courage et dévouement. Un retour à la vie civile l’emmènera dans différents métiers dont la société Socophym la filiale d’Hydram où il a équipé de nombreux centres départementaux.  Lyon, le Cantal, l’Auvergne, la Savoie et Haute-Savoie étaient ainsi représentés à cette rencontre de l’amitié préparée par les personnels de Morzine et Châtel.

Chätel 71425

Les Pupilles de la nation

Rassemblés samedi midi à Châtel les chefs de centres de secours du Chablais et autres départements étaient réunis pour fêter le départ en retraite de l’un d’entre eux et ils n’ont pas oublié les orphelins. Armand Grognux, délégué départemental (notre photo) responsable de l’œuvre des pupilles de la nation pour la Haute-Savoie, rappela les 750 orphelins en France dont  7 dans notre département. «Je suis particulièrement touché quand l’un d’entre eux nous rejoints» devait-il ajouter en sollicitant  une collecte qui a produit 213,50 €, une fois de plus la générosité des pompiers a marqué.     


La chapelle d’Abondance

Le cochon sous toutes ses formes

Samedi après-midi le Docteur Yves Marie Sautier présentait, à La Chapelle d’Abondance dans le cadre des animations de l’exposition «Mange ta soupe », une conférence récréative avec pour sujet le cochon ; une causerie sur les légendes, l’histoire de la petite bête rose  mais aussi sur les excellentes recettes,  ce qui devait permettre un échange avec un restaurateur de la station. Près d’une cinquantaine de personnes ont partagé ces confidences sur le cochon. 

Chevenoz

Les jeunes réunis pour des jeux de société

Samedi matin une dizaine de jeunes âgés de 11 à 16 ans des communes de Bernex, Evian, Larringes, La Chapelle d’Abondance,  Chevenoz, se sont réunis dans le cadre d’un concours Warhammer 40 000 de l’association 2222 du pays de Gavot. Ce jeu de société permet aux jeunes l’achat de figurines qui sont assemblées puis peintes. Ensuite ils tentent de réussir des conquêtes, prises d’objectifs de 12 codex d’armées. La prochaine rencontre est prévue à La Chapelle d’Abondance.  F.A. (Renseignements auprès de Frédéric Urien tél répondeur 04 50 26 08 96.

Bonnevaux

Les Movegirls font leur spectacle

Dimanche, la salle communale de Bonnevaux accueillait les familles de la Vallée venues pour assister au spectacle annuel des jeunes du groupe de danse « Les Movegirls » que dirige et anime Aurélie Vinette lors des répétitions des vendredi pour les grandes  et samedi   pour les plus petites. L’assistance, composée de familiers, manifesta son  enthousiasme par des applaudissements chaleureux.

Deuil : Ephrem et Denise Guerin de la Suisse Voisine 72412

Aujourd’hui mercredi 24 mai à 15h30 en l’église de Troistorrents, seront célébrées les obsèques d’Ephrem Guerrin et de son épouse Denise. Ephrem est l’un des 6 enfants du foyer de Maurice Guerin bien connu à l’époque à Châtel pour avoir apporter son aide  pendant la guerre de 39-45 puis après guerre en aidant ses amis Français à obtenir l’aide médicale dont ils avaient besoin.

Ce couple très attaché à l’amitié Franco-Suisse a eu 4 filles et deux garçons. C’est sur les hauteurs de Morgins que les amis des Portes du Soleil, du Val d’Abondance et les Chablaisiens en général  avaient beaucoup de bonheur à leur rendre visite au chalet d’alpage du Ferrage où la convivialité associée à l’amour des valeurs montagnardes traditionnelles apportaient la rupture nécessaire avec la vie de tous les jours. A titre anecdotique, sur le chalet du Ferrage, se trouve un macaron et les touristes peu avertis demandaient à Ephrem si cela représentait les couleurs de la Suisse. Il leur répondait : « Non, c’est le drapeau de la Savoie, on est savoyard avant d’être suisse ». Sa fibre humoristique n’avait rien à envier à son frère, tout aussi bon en ce domaine, Loucky, l’exceptionnel accordéoniste à l’humour omniprésent.

 C’est un couple très attachant et très accueillant qui quitte le paysage suisse local et bien évidemment la proximité frontalière. A sa famille, ses amis, notre journal adresse ses sincères condoléances.  


Vacheresse

Une drôle de machine

Lundi au Fontany sur la route RD 222 vers le centre du village de Vacheresse une machine dite coffrage de glissement était à l’œuvre pour exécuter une cuvette caniveau sur près de 400 mètres. Il aura fallu 37 m3 de béton qui ont été déversés dans cette machine coffrage épousant ainsi la forme pour les écoulements des eaux. Des joints  en asphaltage restent à exécuter. Ces travaux sont effectués pour le compte du Conseil général, supervisés par la subdivision des routes d’Abondance.

Vallée d’Abondance 72495

 3 kilomètres de réfection de la départementale 22  

Après un rabotage de la chaussée existante entre  La Solitude  et Sous le Pas, route départementale 22  en direction  du chef-lieu de canton d’Abondance, 2 700 tonnes de reprofilages,  2 815 tonnes pour le tapis, les personnels de la société Screg procèdent à la pose d’une couche de grave bitume. Les accotements seront engagés, un chantier qui durera sur cette partie de la départementale pendant trois semaines. La route ne sera pas coupée,  mais uniquement  réglementée par des feux  de signalisation.  Quant au coût il est estimé à 540 000€  et prit en charge par me Conseil Général.

Vallée d’Abondance 72604

Réouverture de la route à Bioge

Depuis mercredi 24 mai 17 heures la route départementale 22, Thonon/Vallée d’Abondance, est à nouveau ouverte à la circulation et cela pendant la fin de la semaine. A partir du lundi 29 mai,  il sera toujours possible de l’emprunter dans la partie des gorges de Bioge, mais avec une régulation à l’aide de feux de signalisation pour permettre l’achèvement des travaux de sécurisation des roches, confortement des ouvrages. Jusqu’ici malgré les interdictions des piétons et cyclistes continuaient à s’engager sur cette voie en chantier, très dangereuse et perturbant les travaux des spécialistes ACCRO BTP de Sallanches. Des actes d’inconscience. 

Chevenoz 72605

Plus de bureau de poste

Il n’était plus rentable, ce bureau de poste de la petite commune de Chevenoz, à l’entrée de la vallée d’Abondance par le plateau de Gavot. Fermé par l’administration des postes, il a été démoli lundi matin, ne pouvant en rien résister à une puissante pelle mécanique. La veille bâtisse était malade, et penchait déjà vers un destin  de démolition.  Ainsi se tourne une page d’un service public dans un village de montagne.

Vallée d’Abondance 70598

Les transports en vallée d’Abondance, une préoccupation des élus

«Nous sommes tous conscients des problèmes de déplacements dans notre vallée et notamment de leurs effets négatifs sur la qualité de vie et l’attractivité touristique ». C’est par cette reconnaissance de situation que le président du syndicat intercommunal, Maurice David Rogeat, accueillait mardi soir les élus de la vallée, les remerciant de leur présence, tout en regrettant l’absence des partenaires touristiques,  offices, hébergeurs. Le syndicat, avec les six communes de la vallée, a missionné le bureau d’étude Citec pour dresser un état des lieux, aussi bien touristique, que pour les déplacements des habitants, des saisonniers et des scolaires et proposer des aménagements. Les objectifs de la démarche étant d’améliorer la mobilité à l’intérieur des communes, dans la vallée entre les six communes et l’accès en car, en train, en avion depuis la Suisse et en particulier d’Aigle  et du côté français depuis Genève, Thonon, Evian pendant les périodes touristiques mais aussi hors saison. Le syndicat participe, avec la communauté de communes de la vallée d’Aulp et le conseil général, au programme européen Mobilalp. L’amélioration de la navette intercommunale l’hiver a vu sa fréauention passer de 10 000 passagers à 40 000. La mise en place de bus au départ de Thonon avec les remontées mécaniques  n’a pas connu le succès escompté. Les différentes études font ressortir les nécessités d’améliorer les circulations dans les villages, véhicules, piétons, cyclistes, les problèmes de stationnements. Des scénarios ont été suggérés. Une  forte demande a été enregistrée pour desservir le TGV Lyria via Genève avec une desserte à Aigle d’où la nécessité de mettre en place des  navettes de la vallée d’Abondance en vue d’assurer les correspondances. Mieux communiquer revient souvent dans le débat. Un élu demande au Conseiller général Pascal Bel, s’il n’y aurait pas, dans la cadre d’aménagement de routes comme actuellement la RD 22, des possibilités de  créations de pistes cyclables, la vallée étant très fréquentée par les cyclistes. « En proposant une vallée sans voiture, sans circulation, avec des services de transports en commun adaptés, que nous fidéliserons notre clientèle et développeront le tourisme » devait conclure le président du syndicat.

Vallée d’Abondance 71770

Nicolas Rubin  délégué cantonal UMP

Lors des élections internes de l’UMP, Nicolas Rubin de Châtel a été élu délégué cantonal pour le canton d’Abondance, membre du comité de la 5ème circonscription Chablais-Giffre et devient par conséquence membre du comité départemental, présidé par Bernard Accoyer, député Maire d’Annecy le Vieux et président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale reconduit dans ses fonctions à la tête du département. Rappelons qu’il a manqué une soixantaine de voix à Nicolas Rubin pour être élu Conseiller général du canton d’Abondance. Nous aurons l’occasion dans une prochaine édition de revenir sur le rôle et les projets que celui-ci entend avoir en qualité de  délégué cantonal en vallée d’Abondance.


Chätel 72656

Les troupeaux partent pour l’emmontagnée

Pour les agriculteurs de la vallée d’Abondance ce sont les grands préparatifs pour les mois d’alpage. Au détour d’une des communes nous avons rencontré Philippe et Annick Vuarand de Châtel. Avec des membres de leur famille, le réveil fut matinal, 4 h 30, car il fallut comme à l’accoutumée effectuer la traite, mais également la fabrique du fromage. Philippe, aidé de son frère Hugues, devait « habiller » les 31 laitières de la race d’Abondance de leur cloche qu’elles garderont jusqu’au retour à l’étable selon le temps début novembre. La sortie des bovins est quelque chose de spectaculaire, on a l’impression que ces vaches ne vont pas tenir sur leurs pattes et puis, soudain, on les voit gambader, heureuses de retrouver les espaces naturels. Et c’est le grand départ pour Les Boudimes, à 1450 mètres d’altitude, un parcours de montagne que le troupeau, encadré de volontaires, mettra une heure à parcourir ; fin juin il faudra à nouveau refaire les préparatifs pour monter encore plus haut 1930m « Aux Mattes ». Ainsi pendant ces mois d’été Philippe et Annick vont vivre en alpage en continuant sur place la fabrication du fromage d’Abondance, un produit dont ils ont été une fois de plus honorés et récompensés de la médaille d’argent au salon de l’agriculture. Le 27 mai ils redescendront pour mettre leurs plus beaux costumes car ils marient leur fille, ce qui ne les empêchera pas, avant, d’effectuer leur labeur ! C’est cela le métier d’agriculteur de montagne, et pour Philippe il l’assure depuis 1967 ; d’abord avec ses grands parents puis en 1979 lorsqu’il reprend l’exploitation puis depuis 1983 avec Annick.  Le samedi 3 juin ce sera l’emmontagnée « au Mouët » avec un troupeau qui traversera la station et tous les bovins de la race tarentaise seront fleuris, un spectacle de fête à ne pas manquer.

 

Ci-dessous : articles parus entre le 01/05/2006 et 15/05/2006

GENS D’ICI 72796

Caroline Liault

Coordinatrice de Châtel Evénements

C’est mardi après-midi que la nouvelle association  Châtel Evénements vient de signer le contrat avec sa  coordinatrice, le contrat d’embauche. C’est à Caroline Liault, 26 ans, originaire des Deux Sèvres mais depuis 5 ans à Annecy que vient d’être confiée  cette mission de créer l’événementiel à Châtel. Caroline a travaillé dans différentes stations, elle est membre du conseil d’administration « Olympiquons-nous » afin de voir s’organiser les jeux olympiques en Haute-Savoie.  Elle a fréquenté l’école de communication nationale et internationale et effectué un séjour à New York. Prochainement elle envisage tenir une conférence de presse pour faire connaître les orientations d’une programmation d’événements pour Châtel. Son bureau sera implanté près de la radio locale. Une affaire à suivre…. .

  


Châtel 71380

Les moniteurs ESF en Autriche

La traditionnelle sortie annuelle des moniteurs de l’ESF de Châtel vient d’avoir lieu ce week-end, à Solben 3200 m d’altitude en Autriche. Cette station est renommée de par l’organisation à chaque Toussaint d’une coupe du monde. Une cinquantaine de moniteurs se sont fait plaisir dans la poudreuse en cette fin de saison. Une rencontre de l’avis de tous particulièrement  sympathique.

Châtel 71899

Ludovic Maxit rejoint le district du Chablais

Après ses études à l’unité de formation recherches d’activités physiques sportives, Ludovic Maxit de La Chapelle d’Abondance a intégré en qualité d’entraîneur l’association du ski club de Châtel. Pendant quatre années il assura les différents entraînements, d’été comme d’hiver. Parmi les jeunes du club qui se sont distingués il y a Fanny Rubin et Nicolas Thoule actuellement au comité du Mont-Blanc, puis Loïc Vuarand qui va aller  au district du Chablais. Pour Ludovic Maxit très apprécié autant des dirigeants du club que des différents compétiteurs il va faire équipe avec Christian Vuilliez pour les entraînements mais aussi les formations des jeunes athlètes engagées pour la prochaine saison. C’est ainsi le sérieux du travail, son sens du contact, ses qualités professionnelles et humaines qui ont permis à Ludovic Maxit d’accéder à ce second poste créé par le district présidé par Bruno Varlet.

ABONDANCE

Bilan positif pour la saison du ski-club

Les membres de l’association du ski-club d’Abondance ont dressé un bilan positif de la saison d’hiver pour les 90 membres composant les groupes. Une occasion pour les entraîneurs de faire aussi le point sur les séances de remise en forme et  de compétition. Le bureau a tenu à remercier chaleureusement tous les parents qui se sont investis. « Nous devons être à leur écoute » dira le président Paul Girard-Despraulet. Il fut aussi question d’un groupe de formation sur les trois clubs de la vallée d’Abondance ainsi que les objectifs de monitorat pour les jeunes. La promotion du domaine skiable de l’Essert est aussi un objectif du club de ski.

CHATEL70831

Moins d’intervention au  bilan secours dans les Portes du Soleil

Réunis mardi les différents responsables des stations françaises et suisses des Portes du Soleil viennent d’effectuer le bilan des secours pour la saison d’hiver qui est maintenant clôturée. Les services des pistes précisent : Torgon se plait à signaler une hausse de fréquentation de 17% et une baisse des accidents. Pour Avoriaz, 1041 blessés au lieu de 1120 l’année passée et cela malgré l’augmentation des passages.  Il est fait état des problèmes venant d’une absence de coordination des médecins de la vallée d’Aulps (fermeture simultanée des cabinets de la vallé). Les Gets : 750 blessés (50 de plus qu’en 2005), 25 interventions héliportées au lieu de 40. Morzine : 450 secours (50 de plus), 22 évacuations héliportées. Champéry : 62 évacuations héliportées (10% de   moins) ; Châtel : 17% de secours en moins, soit 925. Les médecins,  quant à eux, regrettent le nombre restreint d’ambulances en vallée d’Abondance selon les secteur ce qui oblige à garder plus longtemps les blessés en départ pour les hôpitaux. Pour les Suisses, il a été constaté que d’une manière générale, les cas graves sont en augmentation. Avoriaz a comptabilisé 144 secours médicalisés dont la chute de 250 m d’un moniteur ESF aux Fornets ce qui relève du miracle. Il en ressort la nécessité de voir de façon globale les aspects médecine et secours des populations présentes dans les vallées. Il a été question de l’évolution du service des urgences de Thonon mais aussi des patients sans gravité (bobologie) qui engorgent le service.

Chevenoz 70034

Julien Vernaz-Piemont, un minime aux multiples podiums

Discret, à force de courage, de persévérance, ce jeune homme de 14 ans a été présent sur bien des compétitions en ski de montagne, ou de fond, puis en biathlon. Julien Vernaz-Piemont en formation au lycée agricole de  Cruseilles est un passionné de montagne, tout comme son frère Sébastien qui est cadet au club du val d’Abondance et dont nous avons eu l’occasion de relater sa participation au championnat du monde de Cunéo (Italie), puis il termina avec un titre de champion de France à la Montée du Linga dans sa catégorie. Julien parfois entraîne son frère, mais Julien est un solitaire, il est le seul de sa catégorie minime en ski de fond dans la région, ce qui fait qu’il a déjà été approché par le comité du Mont-Blanc.

Déjà un beau palmarès

En ski de montagne s’il termina 4ème à la Pelliaz Bernex il fit 3ème à la Picaran de Morzine, 1er au Linga de Châtel et 1er au haut fond à Avoriaz ; en ski de fond il se classa 1er à Sommand en relais de 3 (des moins de 20 ans) puis premier en individuel, au ski cross de Morzine il est 1er,  et se classa second dans des épreuves à Glières, Semnoz, Agy, 3ème au Grand Bornand, et à la finale des rondes nocturnes à Villard. Il devait terminer à la quinzième place du Championnat de France de Méandre. Enfin en biathlon Julien s’est positionné 4ème au critérium des Contamines et à la 21ème place au Championnat de France à Méandre. Julien va passer la saison prochaine dans la catégorie des cadets et si la saison d’hiver et les compétitions viennent à peine de terminer, il va poursuivre ses entraînements afin de se maintenir en forme. Le petit village de Chevenoz peut s’honorer des résultats de ce jeune adolescent qui ne veut pas faire parler de lui, mais auquel il parait juste de citer ces performances, alors qu’il n’est en compétition  que depuis deux années.

VACHERESSE 70072

Le théâtre de la Fourche en représentation

Samedi soir le groupe de théâtre du petit village voisin de la Forclaz est venu se produire à Vacheresse. Un spectacle d’une durée de 2h30 dans cinq scénettes comiques  de théâtre de boulevard interprétées par une dizaine de comédiens amateurs âgés entre 13 et 58 ans.  Le groupe a été constitué il y a une vingtaine d’années ; après une interruption le besoin de reprendre s’est fait sentir et ainsi cette année deux représentations ont été données à la Forclaz. Le président, Christian Hauteville dit « Chico », et son équipe envisagent à l’automne un nouveau spectacle où comme samedi le fou rire sera assuré.

ABONDANCE 72029

Présentes depuis 1989, les sœurs de la retraite chrétienne vont quitter Abondance

L’annonce récemment du retour prochain de la vierge d’Abondance, retrouvée après une vingtaine d’années de disparition a été vécue comme un miracle dans la communauté chrétienne d’Abondance. Par contre, depuis, une autre nouvelle a été annoncé et celle-ci  fait l’objet d’un véritable choc. Hubert Vaudaux, diacre délégué épiscopal a fait connaître le départ pour la première quinzaine d’Août des sœurs de la retraite chrétienne au service des communautés de la vallée depuis 1989.

Education et retraite spirituelle

La congrégation des sœurs de la retraite chrétienne fondée en 1789 installée à  Fontenelles (Doubs) avait pour vocation l’éducation des enfants pauvres  et la retraite spirituelle ; au début elles ont animé à Abondance une école ménagère. Sœur Marie Dominique est présente depuis 1989, elle a été rejointe il y deux ans par  sœur Marie-Bénédite et sœur Marie-Jean-Baptiste. Elles gèrent depuis plusieurs années les logements de l’association des Rodos appartenant à la paroisse. Les sœurs ont des actions en destination du Bénin ; elles étaient présentes à toutes les manifestations locales et bénéficiaient d’une estime, d’une sympathie des populations. Si Sœur Marie-Bénédite va rejoindre Chusclan (Gard),  Sœur Marie-Jean Batispte va passer en Suisse. Quant à Sœur Marie-Dominique sa décision n’est pas encore prise. « Les effectifs des communautés religieuses sont en diminution et l’on regroupe les forces vives pour mieux gérer le problème des sœurs âgées » déclare l’une d’entre elles. Avant l’arrivée des Chanoines en Vallée, c’est au départ des sœurs que l’on assistera, ainsi est faite la vie des paroisses.

Chevenoz 7229

L’ancien bureau de poste sera démoli

Construit dans les années 1900 le bureau de poste de la commune de Chevenoz situé à l’entrée du village sur la route allant vers Vinzier n’est plus en fonction depuis novembre 2005 ; jusqu’au bout le receveur de Bernex, Gérald Céria, y assurait les permanences. Ce bureau de poste avec logement de fonction a connu dans les années passées : un receveur, un facteur chargé de la distribution puis un porteur de télégrammes. Au-dessous de l’établissement se trouvait un énorme noyer qui avait pour diamètre 2,20 m où pouvaient se mettre autour du tronc sept personnes, il fut abattu en 1926, il fallut même construire un chariot spécial pour l’amener jusqu’à la gare de Thonon, où il fut transporté à Paris en 1936 pour l’exposition universelle (source ouvrage « Bonnevaux-Vacheresse-Chevenoz au fil du temps »). L’actuel bâtiment est lézardé sur sa partie arrière et va prochainement être démoli. Ainsi une page de l’histoire de la commune se tournera avec aussi la disparition d’un service public.

Abondance

Escroquerie à la carte bancaire 70557

Les gendarmes de la brigade territoriale d’Abonbance viennent de mettre fin aux agissements de deux membres d’une famille qui s’étaient rendus coupables d’une escroquerie à la carte bancaire dans des distributeurs de billets pour un montant global de plus de 2500 €. Les familiers indélicats, après une garde à vue, ont été remis en liberté et seront convoqués ultérieurement  au tribunal. Par ailleurs des plaintes ont été déposées à Châtel pour des vols dans des caves.


Abondance 70575

Nombreux visiteurs chez les sapeurs pompiers

C’était une premier dimanche au centre de secours d’Abondance où le public venu nombreux a pu participer à une opération porte ouverte. D’un effectif de 23 volontaires dont quatre femmes, le centre de secours d’Abondance vient d’enregistrer depuis le début de l’année 55 interventions, chiffre identique à l’année précédente. Les personnels purent présenter les types des différentes interventions, l’usage des matériels et ont assuré un certain nombre de démonstrations. Une initiative appréciée autant des adultes que des enfants.

Châtel 71116

Inauguration des locaux de l’office de tourisme

Mardi, en fin de matinée, les responsables de l’office de tourisme ont présenté les nouveaux locaux. Le président, Jean-Pierre Vesin a remercié la municipalité et félicité les différents corps de métier ayant participé à cette transformation. « Aménager c’est mettre en valeur l’existant, faire engager des investissements pour restaurer, améliorer, voir créer, rendre attractif, c’est animer le lieu, le mettre en scène. La structure d’accueil doit créer les conditions propices à la consommation touristique. L’accueil est une composante essentielle de l’économie touristique puisqu’il s’agit là d’une phase clé pour inciter le client potentiel à consommer sur le territoire », devait déclarer Jean-François Vuarand, directeur de l’office de tourisme de Châtel, et d’ajouter « La crédibilité d’un office de tourisme et de son personnel d’accueil repose sur la qualité de l’aménagement intérieur et de ses abords, ainsi que sur la qualité des informations et sur la manière de les prescrire ». Les aménagements apportés ont été faits en harmonie avec les souhaits des personnels d’accueil. Les nombreux visiteurs purent ainsi découvrir les nouveaux lieux  avec tous les plus qui ont été apportés pour rendre l’établissement encore plus fonctionnel et accueillant.

ABONDANCE71097

Vibrez comme les cosmonautes avec la Power-Plate !

Les beaux jours arrivent et chacun voudrait les aborder avec une silhouette tonique, ferme et être en super forme ! Mais le temps, l’énergie, la motivation pour de longues séances d’exercices physiques manquent. La Power-Plate, une nouvelle technologie issue de la recherche spatiale russe, permet de retrouver une pleine forme en 10mn. Un fonctionnement simple, sans danger, sans fatigue, qui permet à tous les muscles d’être stimulés grâce à sa plate-forme vibrante. Cette méthode a démontré de grands résultats sur : cellulite, brûlage des graisses, construction rapide du muscle et des os (ostéoporose), amélioration de la circulation sanguine, insomnie, mal de dos, faiblesse musculaire, etc.., le tout avec un gain de temps de + 85% par rapport aux exercices classiques , pas de sensations d’efforts. Pouvant être utilisé par tous, des jeunes aux seniors, des sportifs aux sédentaires, Vincent Besson, kinésithérapeute, peut vous faire découvrir l’efficacité de ce produit hollandais.

Vallée d’ABONDANCE

Les autres commémorations du 8 mai en vallée

Après les stations qui ont témoigné ce lundi 8 mai  au matin l’hommage aux disparus, ce même jour en fin d’après-midi c’était le tour des communes de Chevenoz et Vacheresse, sous des pluies battantes. Les deux municipalités se sont associées avec les anciens combattants, d’abord à 18 heures à Chevenoz puis 20 heures  Vacheresse avec une belle participation de la population, de l’Harmonie municipale. Un retour, mais aussi un rappel des souffrances de tous ceux qui furent victimes du nazisme.

Chevenoz 70224

Fidèle le dernier combattant 39-45 n’est plus

Fidèle Dumont, 90 ans, doyen du hameau du Fion dans la commune de Chevenoz, vient de décéder à Thonon les bains. Mardi 9 mai ses compagnons anciens combattants sont venus lui rendre un dernier hommage. Combattant de 39-45, il  était présent à la frontière italienne pour combattre les troupes de Mussolini, et c’est grâce au lieutenant commandant l’unité de combat qu’il eut la vie sauve. Habitant vers Pulvaz, son activité professionnelle s’est axée vers l’agriculture et les activités d’alpagiste. Il y a encore une quinzaine de jours il se rendait quelques heures à son habitation. Les drapeaux des combattants se sont inclinés pour saluer le départ de ce combattant.                                 

Le 8 mai dans les stations

70990

Les cérémonies commémoratives du 8 mai 1945 se sont tenues dans les trois stations de la vallée d’Abondance. A   10h à Châtel avec sept fois plus de participants qu’il y a un an pour le cinquantième anniversaire, 11h à La Chapelle d’Abondance une assistance identique au fil du temps et 11 h 30 au chef lieu de canton à Abondance où il y avait plus de monde dont une dizaine d’enfants. Un moment de recueillement des combattants, pompiers, conseillers, gendarmerie et douane en présence du conseiller général.


GENS D’ICI 70255

Willy Trollet

Directeur de l’Harmonie de Vacheresse

Le 23 juillet  prochain Willy Trolliet, le chef de la musique de Vacheresse depuis une quinzaine d’années déposera sa baguette sur son pupitre de direction. Auparavant il fut hockeyeur de l’équipe de ligue  nationale Suisse de Lausanne ; ancien entraîneur  pendant 20 années du club de hockey de Morzine il permit à cette équipe d’accéder au championnat de France. Son autre passion est la musique et dirigea aussi pendant quinze ans la musique de Sain-Jean-d’Aulp. Willy Trolliet est à l’initiative de la   création de l’école de musique municipale, qui, pendant toutes ces années, a initié quelque 150 jeunes aux différents instruments. Ancien restaurateur à Morzine, avec son épouse, il a tenu un gîte rural à l’Essert  la Pierre ;  il habite maintenant à Thonon. Durant ces années, par tous les temps, il fut présent aux répétitions hebdomadaires de la société musicale riche de plus d’une quarantaine d’exécutants, qu’il affectionne. Willy a amené l’Harmonie de Vacheresse à la fédération des musiques et des concours où pendant deux ans sa société recevait le premier prix. L’Harmonie de Vacheresse, c’est aussi une société où la bonne humeur, l’amitié, y règnent.

Châtel

Réouverture de la pêche au lac de Vonnes 70226

Les amateurs de pêche sont à nouveau présents au lac de Vonnes avec la réouverture de ce dimanche, qui a vu la participation d’environ 150 personnes, c’est pour dire l’intérêt pour cette activité qui se poursuit par tous les temps même ce mardi (notre photo) sous la neige. Pour mémoire la pêche est autorisée tous les jours jusqu’au 1er octobre, de 6h à 20h. 

ABONDANCE

Le parapentiste s’invite sur le toit du scieur

Jeannot Blanc, personnage bien connu du bourg chez les « Meunier »  à Abondance, vient de reprendre son activité professionnelle de scieur, une entreprise tenue par son grand-père, puis son père. Quelle ne fut pas la surprise de Jeannot de voir un parapentiste atterrir sur son toit, la toile étant prise dans l’antenne de télévision. « J’ai pensé que c’était mon premier client !» dira avec bonhomie le scieur d’Abondance.

70287Châtel

Reprise des travaux à Châtel

Les meilleures conditions atmosphériques permettent la reprise des travaux extérieurs, c’est le cas depuis hier où l’entreprise Joël Rubin s’est  engagée dans de nouvelles tranchées au bourg. Sur 150 mètres l’ensemble des conduits usagés du  pluvial, de l’eau potable, va être changé à 1,50 m devant le parking pour   atteindre les 2 m devant la mairie. Ensuite d’autres travaux de la poursuite des aménagements du bourg seront engagés, ce qui va également modifier les circulations dans la station.

ABONDANCE 70284

L’assainissement se poursuit à Abondance

La dernière tranche du réseau de canalisation de tout à l’égout de l’ancienne station du syndicat intercommunal située à Miolène à La Chapelle d’Abondance continue afin de relayer le futur établissement implanté à Abondance Sous le Pas.  1200 m c’est la distance qui reste à couvrir par l’entreprise MCM de La Chapelle d’Abondance route départementale 22 au départ des Cannevières à la Balme. La circulation est réglementée par des feux de signalisation. Bien entendu il faudra ensuite raccorder tout ce nouveau réseau.

Vacheresse 70042

Plus de 80 musiciens pour une soirée musicale

Pour son traditionnel concert de printemps l’Harmonie de Vacheresse a invité l’Union musicale de Veigy, une société créée en 1881, devenue en 1968 l’actuelle société forte de trente cinq musiciens. La première partie de la soirée fut réservée à l’Harmonie de Vacheresse sous la direction de Willy Trolliet dans un répertoire varié, puis la musique de Veigy dirigée par Ronan Yvin devait poursuivre. Les deux formations devaient  remporter l’enthousiasme du public qui se manifesta par de chaleureux et enthousiasmes  applaudissements.

Châtel

La pelle mécanique dans le sous-sol du chalet

Ce n’est pas ordinaire de voir dans le sous-sol d’une ancienne ferme de 20 m sur 15 environ une pelle mécanique  creuser sur une hauteur de 3 mètres et y extraire 200 m3 de terre. La toiture tient par des étais, une ouverture a dû être faite dans l’ossature pour permettre le passage de ce gros engin. Aux commandes, Gilles Rubin de Châtel manie avec technicité la machine, son regard est attentif à chaque déplacement  du bras de la pelle  au chargement de la terre. Dans l’avenir cette ferme accueillera des logements face à l’école communale en bordure de la route départementale à l’entrée du bourg. Une façon aussi d’évoquer le savoir-faire des professionnels.

ABONDANCE

RD 22 : Abondance   Drainage « Sous le pas »

C’est pour le compte du service des routes du Conseil général qu’intervient l’entreprise Joël Rubin de Châtel avec l’exécution d’un drainage rempli sur une partie de l’accotement de la route départementale 22 à « Sous le pas » à Abondance, puis la traversée de route pour la pose d’une canalisation de 300 vers la rivière la Dranse avec un dénivelé allant de 1m à 2,50. Sous la chaussée passe la fibre optique et ligne de haute distance. Pour les autres parties les écoulements s’effectuent  en aérien. La circulation est réglementée à l’aide  feux lumineux.

Châtel 72732

Le train miniature : la passion de Michel à Châtel

Il était habitué à venir en vacances à Châtel, puis il est devenu amoureux de la station. En 1961 Michel Terrier devait construire lui-même un magnifique chalet « au Jardy ». Au décès de son père Maurice, un ancien agent de la SNCF, il reçut une maquette d’un réseau ferroviaire  que ce dernier avait confectionné au fil des années. « Nous avons dû le couper en deux pour le transporter » ajoute ce sympathique retraité et d’ajouter « J’ai tout remonté, refait les câblages, les signalisations, j’ai poursuivit en créant au 86ème la station de Châtel, avec ses sites montagneux et aussi sa gare qui n’est que pure imagination ». Sur 4 sur 2 m sont reconstitués des villages, mais aussi le viaduc de Nogent et ses guinguettes, Neuilly Plaisance  où Michel habitait avec son épouse et son fils. Vingt locomotives des années 1939 à 1950 sont  en état de marche ; à l’intérieur des wagons on y trouve des personnages. Le détail est partout autant dans les aiguillages, gare de triage, que tramways, automobiles, végétations qui apparaissent sur cet ouvrage.  « Je suis dans l’impossibilité de savoir le temps que j’ai pu passer, et je n’ai pas fini ! » dira encore Michel impliqué dans la commune au club des Veillorets et chez les anciens d’Afrique du nord. Quand l’envie se sait sentir il vient dans le grenier admire sa maquette, imagine les créations qu’il ajoutera. Le travail réalisé est indescriptible tant cette maquette est belle, et pour ne pas laisser le visiteur sur une seule vue de l’ensemble, il fait le noir dans la pièce et la maquette vit dans la nuit avec les illuminations des habitations, les éclairages publiques, les signaux lumineux du trafic ferroviaire. On comprend la fierté de Michel Terrier aux commandes électriques pour donner vie à ces modèles réduits, dont un spécimen du wagon de l’Armistice authentifié. 


VALLEE D’ABONDANCE 72086

Les  6ème sur les traces des Romains

  De retour vendredi, 65 élèves de 6ème du collège du Val d’Abondance ont participé à 4 jours pédagogiques en Provence. Ce voyage, organisé pour la 5ème année consécutive, avait pour thème principal les monuments romains. Le programme a demandé un important travail de préparation en classe, intéressant plusieurs disciplines. Ces filles et garçons  ont apprécié le génie bâtisseur des Romains, avec la visite du Pont du Gard, des arènes d’Arles, le moulin de Daudet à Fontvieille, le domaine de la Palissade et le musée du riz en Camargue. Il fut question des paysages provençaux remarquables, mais aussi de nombreux vestiges romains : arc de triomphe et théâtre antique d’Orange, puis Pont romain et ruines de Puymin à Vaison-la-Romaine. Puis ce fut le retour vers la vallée d’Abondance, la tête pleine de rêves, d’anecdotes et de souvenirs à raconter. Les accompagnateurs et Emmanuel Faucher professeur d’Histoire-Géographie, (organisateur du voyage) se sont déclarés très satisfaits du comportement et de l’état d’esprit des jeunes voyageurs. Un déplacement réussi dont l’exploitation en classe devrait aboutir à la réalisation d’une exposition, présentée aux parents.


Abondance 70069

Station d’épuration : en août transfert des eaux

Après un dépôt de permis de construire en février 2003, celui-ci a été suivi de différentes actions, lancement  de la consultation des entreprises, validation de dossiers, choix de candidats pour l’appel d’offre rapports du commissaire enquêteur puis l’attribution du marché de construction. Depuis les choses ont bien avancé : le bâtiment principal   de 58 m de long 24  m de large et 17 m de haut, comprend une usine de dépollution des eaux usées de toute la vallée dimensionnée  de 26 500 équivalent  habitants,  pour une prévision de plus de 35 000 équivalent habitants. En plus sur deux niveaux de 460 m2  des bureaux et deux appartements T3 ont été ajoutés au projet initial. Actuellement ce sont trente six personnes qui travaillent sur le site, tous corps de métiers confondus. En juillet les essais se feront avec de l’eau propre puis en août ce sera le transfert de l’usine de La Chapelle d’Abondance sur la station d’Abondance  

Le transfert des eaux en août

Pouvant recevoir un débit de 1350 m3/heure sur une maintenance primaire avec des actions de dégrillage, déshuilage, débourbeur, pour passer dans un stade physicochimique de 750 m3 heure  comme cela se traduit dans l’actuelle station de Miolène à La Chapelle, puis quelques semaines ; plus tard il sera possible d’un traitement biologique d’un débit de 750 m3 heure. Un bassin dit « orage » de 600 m3 a été créé pour palier à des risques particuliers. Les appels d’offres devaient répondre à des performances sur l’épuratoire, les normes du bruit et des odeurs, un véritable challenge d’où la décision d’apporter sur les lieux  les services administratifs du syndicat intercommunal ainsi que des logements, car les lieux devront garantir les qualités bruits et odeurs. Le comité syndical a revu les participations des trois stations, vers une meilleure et juste répartition. Le coût total est   à ce jour arrêté station et collecteur à 14 millions d’euros hors taxes. Mercredi prochain les différents personnels concernés par cette station visiteront les lieux.

CHATEL -- LES GETS 70184

POUR UNE MONTAGNE PROPRE

Kultur Montagne propose sa journée Ecolovie le samedi 3 juin  dans les stations de  Châtel et les Gets. Pour la 2ème année consécutive, l’association Kultur Montagne invite toutes les personnes concernées par la protection de l’environnement à participer à une journée de nettoyage. Le bilan de l’édition précédente (50 sacs de détritus de 100 litres ont été collectés en 3 heures par 110 bénévoles sur Châtel) a conforté les initiateurs de cette rencontre à réitérer l’opération qui semble avoir trouvé un réel écho auprès de la population locale. La meilleure illustration en est la participation des Gets cette année.  Outre son caractère écologique, ce rendez-vous a également une vocation pédagogique : sensibiliser les plus jeunes (toutes les écoles de la vallée ont été conviées) et les aînés  à la protection et au respect de la nature à travers les diverses animations et expositions qui seront proposées à l’issue de la collecte. Les bénévoles se retrouveront à partir de 12h autour d’un barbecue offert ! Différents sponsors  soutiennent cette manifestation.


ABONDANCE 70104

Ste-Croix des Neiges : opération portes ouvertes réussie

Ce samedi 13 mai après-midi, l’institution privée d’Abondance ouvrait ses portes afin de faire découvrir cet établissement scolaire fort de près de 200 élèves et 18 professeurs, dirigé par Bernard-Pierre Nanterme. Une véritable visite guidée était mise en place par les collégiens et lycéens avec accueil dans chaque lieu par l’équipe pédagogique ; différents ateliers étaient proposés aux visiteurs : descente en tyrolienne, informatique, environnement de l’établissement, le lycée…sa vie, voyage en Espagne, les sciences, vie des internats, etc.. Les nombreux visiteurs ont pu se renseigner, découvrir, inscrire de nouveaux élèves, après avoir été accueillis par le bureau des parents d’élèves présidé par Jean-Pierre Bonvissuto autour de boissons et de pâtisseries. Cette journée s’est terminée par une soirée animée par les lycéens autour d’une représentation de danses sur le thème « Blanc et noir » et d’un repas à base de plats africains. Pour tout renseignement, tél : 04 50 73 01 20, fax : 04 50 73 08 85, Email : coabostc@edres74.net Site Internet : www.ste-croix-des-neiges.com.  FA

En cuisine, les lycéennes préparent les plats africains

Côté sport, la tyrolienne a eu du succès                             

Vacheresse 70127

Succès populaire du 3ème vide grenier

Dimanche, les Amis de l’école publique de Vacheresse organisaient sur la place du village son 3ème vide grenier. Vingt cinq adultes et une vingtaine d’adolescents exposaient ; une augmentation de la fréquentation des visiteurs fut enregistrée. Les Carlines des Portes du Soleil, Kelly l’accordéoniste, des promenades en poneys, des animations nouvelles pour ce rendez-vous festif, dont l’objectif est de soutenir et développer les activités pédagogiques de l’établissement scolaire. Parmi les très nombreux visiteurs le conseiller général du canton Pascal  Bel, qui pouvait se rendre compte du dynamisme de l’équipe organisatrice.

Remarque : Les articles nous sont envoyés par les correspondants de presse des journaux du Messager et du Dauphiné. Les articles sont volontairement mis en ligne avec un retard de quelques jours après leur publication dans ces journaux respectifs. Si vous désirez avoir les nouvelles plus rapidement, nous vous conseillons de vous abonner.

Le Dauphiné Libéré, agence de Thonon : 04.50.71.07.59 adresse : 4 avenue Saint François de Sales 74200 Thonon.

Le Messager, agence de Thonon: 04.50.71.10.14, adresse : 22 avenue du Général de Gaulle 74200 Thonon