Visitez ce site

Les infos du Val d’Abondance

Synthèse résumée des articles de presse.

Dernière mise à jour le  


MOTEUR DE RECHERCHE SUR LE SITE... Cliquez-ici

Le journal des Associations d'Abondance


Ci-dessous : articles parus entre le 23/03/2005 et 31/03/2005


Chatel

Samedi : Inauguration du Chalet des Portes du Soleil

 

En 1964, la maquette du domaine international des Portes du Soleil – alors baptisé "Haute Route des Familles" était présentée à l'exposition nationale de Lausanne. Quarante années plus tard, le domaine skiable des Portes du Soleil est considéré comme l'un des plus grands au monde avec 650 km de pistes à cheval sur la France et la Suisse.

Samedi 26 mars, à partir de 17 heures, les autorités suisses et françaises, Raymond Monay, président de l'association des Portes du Soleil, les membres du comité directeur, inaugureront le chalet des Portes du Soleil, symboliquement situé entre les postes de douanes et surplombant la station et le lac de Vonnes de Châtel. Avec ce nouveau siège, d’une superficie de 300 m2 de bureaux, salle de réunion, accueil secrétariat, l'association des Portes du Soleil se dote d'un formidable outil de travail qui aura également le rôle de centre de formation.

Après les allocutions traditionnelles, ce rendez-vous sera une occasion de rencontrer tous ceux qui ont fait ce que sont les Portes du Soleil aujourd'hui et tous ceux qui poursuivent la tâche de ces visionnaires qui avaient rêvé d'un domaine skiable transfrontalier.

L'apéritif accompagné d'une collation sera offert aux hôtes et les fanfares de Châtel et de Morgins joueront les airs traditionnels.


CHATEL

Les désillusions d’un producteur de fromage d’Abondance

Il est un producteur de fromage d’Abondance de Châtel qui est quelque peu déçu .Celui-ci fournissait à l’année un important commerce de la vallée et jusqu’à juillet 2004 les choses se passaient normalement : vingt pièces étaient fournies par semaine, ce qui représente une moyenne de 8 tonnes d’Abondance sur une année, puis tout à coup, silence radio, le commerçants ne venait plus prendre possession de la marchandise qui avait été produite pour lui, ce qui valut une démarche de la fermière qui expliqua son embarras avec un stock qui allait lui rester sur les bras. Le commerçant prétexta que le fromage ne se vendait plus aussi bien, mais qu’il ferait un effort à condition de baisser de 30 centimes le prix du kilo ce qui fut accepté. A la livraison de la semaine suivante, comme le producteur du fromage d’Abondance avait rétabli l’ancien prix, le client emporta la marchandise qu’il eut du mal à régler. Ensuite, il laissa le producteur de Châtel, avec ses roues de fromage d’Abondance sans plus d’explication. Quant à la baisse d’achat du produit fermier elle ne fut pas reportée aux consommateurs, cela dénote bien de la mentalité de certains qui étranglent les petites entreprises fermières.


Chatel

Actualité en bref

JAZZ DE RUES A CHATEL

Ces jours derniers, avec la formation « jazz time » quatre musiciens (notre photo) sont allés au devant des vacanciers dans un répertoire des année 1920 0 1950. Animation proposée par l’office de tourisme, les belles conditions atmosphériques, favorisaient l’ écoute dans les quartiers de la station, par des publics séduits.


Page départementale

A Châtel une vacancière tombe d’une barre rocheuse et se tue

60 sauveteurs dans la nuit et une quarantaine de jour à la recherche d’une randonneuse portée disparue

C’est vers 20 heures jeudi que l’alerte était donnée à la brigade de gendarmerie d’Abondance signalant qu’une vacancière n’avait pas rejoint sa famille en location à Châtel. Un homme de Vanves (92) expliqua qu’il était parti à 15 heures avec son amie en promenade en montagne au départ de Très les Pierres en direction de la montagne appelée « le crac ». Devant la topographie accidentée de cet espace l’alerte fut lancée à 21 heures auprès des différents organismes de secours du département, un poste de commandement était installé à la caserne des sapeurs pompiers de Châtel, animé par le capitaine Jean-Pierre Raynaud commandant la compagnie de gendarmerie, Jean-Luc Vuarand commandant le centre de secours de Châtel. Très rapidement de tout le département arrivaient les secours : pompiers, secours en montagne du Chablais, peloton de gendarmerie de haute-montagne, quatre chiens des groupes cynophiles, un effectif de plus d’une soixantaine de personnes. Quatre équipes de cinq hommes furent engagées vers le chemin du Betzalin où des traces furent repérées dans la neige. Le compagnon de promenade devait situé le chemin parcouru et l’endroit où ils se sont séparés avec son amies car celle-ci était chaussé de boots et ils progressaient dans une neige qui parfois atteignait la moitié de la cuisse ; la dame ne voulut rien savoir elle pensait retrouver un chemin pour aller vers Pré la Joux. Les sauveteurs retrouvèrent bien des pas qui se sont arrêtés à la hauteur de la cascade puis perdirent la trace dans un passage sans neige. Vers une heure du matin le dispositif fut levé devant les difficultés aux équipes chaussées de raquettes pour évoluer dans cet espace rocheux. Peu avant 7 heures vendredi un nouveau P.C. fut installé prés de la déchetterie, en présence du maire Philippe Thoule, avec le capitaine Raynaud, Jean-Luc Vuarand, et Gérald Moynat président du secours en montagne et la participation des personnels et volontaires des services de secours . Trois équipes se sont mises en route pour reprendre les recherches. Pendant ce temps l’hélicoptère de la protection civile le « Dragon 74 », nouvel appareil EC 145, entreprit des recherches visuelles toujours dans la zone retenue ; à 8 h 15 le pilote signalait une forme humaine à une cinquantaine de mètres de la barre rocheuse dite « Louennette » Des hommes furent hélitreuillés dans cette partie inaccessible à pied, ils constatèrent que la victime était morte après une chute d’une cinquantaine de mètres, la tête ayant percuté un rocher. Il fallut pour les sauveteurs hélitreuiller la vacancière née en 1946, originaire de Chaville (92) région parisienne, et la ramener au sol où un médecin appelé sur les lieux confirma le décès. Devant cette fin tragique, l’important dispositif fut levé vers 9 h 30.

LE CHALET DES PORTES DU SOLEIL INAUGURE

SOUS LE SIGNE DE L’AMITIE

Samedi en fin d’après-midi les autorités françaises et suisses s’étaient rassemblées autour d’une cérémonie commune qui consistait en l’inauguration du chalet des Portes du Soleil. Le président Raymond Monay salua les personnes présentes venues des deux pays. « Le chalet que nous inaugurons aujourd’hui matérialise cette formidable aventure initiée il y a plus de quarante ans par des jeunes désireux de développer toute cette magnifique région des Portes du Soleil. Je tiens à relever le mérite et l’esprit visionnaire qui caractérisaient les acteurs de cette époque » devait d’emblée déclarer le président avant d’émettre l’espoir que les prestataires actuels sauront toujours s’inspirer de cet état d’esprit basé sur l’amitié et la convivialité pour faire fructifier ce bel héritage. «Aujourd’hui, au même titre que bien d’autres organisations ou entreprises, notre association et le GIE des remontées mécaniques avec les différents comités qui les composent doivent se remettre en question pour déterminer quelles orientations futures doivent être prises afin d’améliorer encore l’efficacité de toute cette organisation » précisa Raymond Monay avant de rappeler qu’au début de 1973 le siège de l’association était au domicile du président Jean Vuarnet, puis à l’office de Morzine, ensuite et pendant quinze années à l’office de Châtel où oeuvrait l’unique employé des Portes du Soleil et depuis 1990 dans l’immeuble Les Rhododendrons, locaux gracieusement prêtés par la commune de Châtel.

Un bel exemple de collaborations transfrontalières

Conditions pénibles de travail pour les personnels, locaux trop exigus, absence de salle de réunion et de places de parc ont incité les responsables à rechercher un autre emplacement. « Finalement grâce à la générosité de la commune de Châtel qui nous a mis gratuitement à disposition le terrain sur lequel nous nous trouvons en ce moment, nous avons pu réaliser cette construction à cet emplacement situé symboliquement entre les deux douanes franco-suisse » souligna le président et d’ajouter « Aujourd’hui, je peux affirmer que cet édifice correspond parfaitement à nos besoins ; les locaux sont spacieux et fonctionnels tout comme la salle de réunion qui a déjà accueilli de nombreuses séances. J’espère donc vraiment que cette réalisation soit le signe extérieur et tangible de cette unité à retrouver et à conforter sans tarder entre les différents prestataires et partenaires des Portes du Soleil ». Marianne Maret qui est la nouvelle présidente de la commune des Trois Torrents devait à son tour déclarer « Cette bâtisse cristallise tant de forces hétérogènes qu’elle est, en soi, un bel exemple de collaborations transfrontalières » et de poursuivre « les Portes du Soleil, une appellation qui évoque d’emblée la beauté du domaine qu’elle recouvre. Mais une appellation qui évoque également une ouverture sur des alliances fructueuses et enrichissantes. Si les portes ont pu s’ouvrir une fois et le demeurer, c’est grâce à la volonté de tous les acteurs en présence qui, conscients des enjeux de la mission, ont su franchir les seuils nécessaires afin d’atteindre ce magnifique objectif commun »

Un centre de formation

Les sociétés des musiques de Morgins et de Châtel assuraient la partie musicale entre les différentes allocutions. Denis Bouchet vice-président du conseil général devait intervenir pour préciser que cette inauguration était un élément majeur dans cette vie des Portes du Soleil . Il évoqua les accueils de formation avec l’université de Savoie en partenariat avec les hautes écoles Valsanes, il salua chaleureusement les visionnaires des années 1960. Parlant ensuite des liaisons qui desservent les stations, il déclara que celles-ci « Elles sont le lien d’amitié qui est le fondement de nos Portes du Soleil, il faut le resserrer plus que jamais, ce lien des 14 stations apporte quelque chose ». Philippe Thoule, devait dire sa fierté en qualité de maire que ce site ait été choisi sur un axe routier international qui relie les deux pays. Il indiqua que Châtel est probablement la première station qui s’est ouverte vers la Suisse puisqu’en 1953 la société sports et tourisme dirigée par la famille Béteille a construit le premier téléski en partie implanté sur le territoire des voisins. « Ces nouveaux locaux sont incontestablement des plus fonctionnels, tant en matière de conditions de travail que d’accessibilité. Ils font désormais partie du patrimoine de notre association et personne, ici, ne peut nier que ce patrimoine immobilier est une valeur sûre pour l’avenir de notre association des Portes du Soleil ».

ACTUALITE EN BREF

La Chapelle

PLUS DE 70 ENFANTS SE SONT RETROUVES

Dimanche matin pour une chasse aux œufs avec un circuit pour les moins de 5 ans autour de l’office de tourisme et un autre pour les plus de six ans au départ de l’église puis sur la route de Chevennes. De nombreux vacanciers ont apprécié cette animation gratuite organisée par la ludothèque ; l’office organisme subventionné par la commune, a participé financièrement à cette manifestation.


CHÂTEL

Remise des prix des concours décorations et illuminations

Sympathique réception ces jours derniers à la mairie où ces dames de la commission féminine accueillaient les personnes ayant été retenues par le jury composé de résidents et vacanciers lors de leurs passages de jour et de nuit pour le second concours des décorations et illuminations de fin d’année. La présidente Béatrice Cruz-Mermy et le maire Philippe Thoule d’emblée félicitèrent ceux et celles qui ont été retenus tout en signalant que le nombre de participants était en augmentation. « Les vacanciers sont très sensibles aux efforts réalisés dans la station » précisait le maire. Voici le palmarès pour les décorations : (chalets individuels) 1. Marcel Rubin, 2. Sylvie Vuarand, 3. ex-aequo Joêl Rubin, Jean-Philippe Layat, Michel et Françoise Favre-Félix. Pour les (fermes vieux chalets) Isabelle Vuarand, Francis Rubin, François Rubin. (Hôtels –centre vacances) les hôtels Fleur des neiges, Macchi , Le Castellan. (Commerces bars restaurants), le Vieux Four, boucherie Tochet, Le Monchu. (Balcons – Appartements) Jean-Claude Viciano, Francis Schwaller et Raymonde Favre. Pour le concours des illumination trois ex-aequos à la première place Elisabeth Vuilloud, Etienne Rubin et Joël Rubin, 2. Marcel Rubin des ex-aequos à la 3ème place, Daniel Cruz-Mermy, Charles et Jean-François Grillet-Aubert ; (fermes – vieux chalets) Isabelle Arthur Vuarand, Jean-Michel Varin ; (hôtels centres vacances) l’Oustalet, les hôtels Macchi et l’Alizée-Table d’Antoine ; (commerces bars restaurants) Boucherie Tochet, les restauarnts le Fiacre, le vieux Four et la créperie La Galetière. Pour la catégorie des balcons appartements Francis Schwaller, Jean-Claude Viciano et François Mouthon. Les membres du jury ont tenu quant à eux à s’associer aux compliments et féliciter les Châtellans pour participer à l’embellissement de la station.

CHÂTEL

L’Oberland Bernois pour les mamans

La municipalité va offrir aux mamans de la station ? le samedi 28 mai à l’occasion de la fête des mères ? une sortie à la journée en direction de l’Oberland Bernois en Suisse avec un départ à 5 h 45. Au programme de cette journée visite de la célèbre région de la Jungfrau et une promenade en petit train jusqu'à Kleine Scheidegg (2061 mètre d’altitude). Les inscriptions sont prises auprès des services de la mairie dès maintenant et cela avant impérativement le 20 avril. Habituellement cette manifestation était sur plusieurs jours ce qui pénalisait bon nombre de mamans . il n’a pas échappé à la municipalité que certaines personnes ne pouvaient pas participer pour différentes raisons, ainsi c’est la chance à plus de mères de familles de partager cette rencontre qui leur est destinée


LA PLUME DE CRISTAL DES PORTES DU SOLEIL est un trophée spécial créé pour récompenser et remercier les gens de la presse qui, d’une façon continue (plus de 10 ans), se sont montrés les relais actifs du territoire franco-suisse à travers les différents supports de communications. Le premier à se voir attribuer cet honneur est notre confrère Yves Nouchi (notre photo) qui s’est montré l’ardent ambassadeur de la région à travers les différents titres de la presse écrite à laquelle il a collaboré (Figaro, France-soir, VSD, Gala, le Monde) mais aussi pour son grand reportage écrit pour Sélection en 1965 qui a constitué le véritable point de repères dans l’histoire des Portes du Soleil.


Abondance

"Charline" championne de France scolaire de judo

Au Judo-Club d'Abondance, si la complicité devait avoir un nom, on pourrait l'appeler "Charline". Assistante sur les cours destinés aux plus jeunes enfants du club, Charline Vuarand et son coach nourissent une complicité faite d'une dizaine d'années d'assiduité et d'attention. Vainqueur des tournois labellisés par la Fédération Française de Judo, d'Annecy et du Mont Blanc, finaliste de la coupe des Alpes et des championnats du Dauphiné-Savoie, sans oublier une place de 5ème aux Interrégions du Centre-Est, cette adolescente signe encore cette année un palmarès tout à fait remarquable. Saison sportive finalement ponctuée de la plus belle des manières, soit le titre de championne de France scolaire (UCSEL) conquis de haute lutte à Marseille ce week-end de la fin du mois de mars. C'est donc beaucoup de joie et de bonne humeur que Charline offre à sa famille, son club et à tous ceux qui apprécient les qualités de cette jeune fille de 16 ans.


CHATEL

Actualité e bref

DES TCHEQUES EN VISITE AUX PORTES DU SOLEIL

Un accueil sur deux semaines de journalistes, tours opérateurs, agences spécialisées ski ; des tchèques qui ont rencontré les responsables des offices du tourisme et les centrales d’hébergement. Cet accueil est porteur d’un marché jeune qui touche 16 millions d’habitants et 100.000 skieurs. La clientèle sportive progresse sur les périodes de janvier à mars qui est à la recherche des appartements. Tous ont été impressionnés par cet ensemble des domaines des Portes du Soleil


ABONDANCE

Alain Benvengut nouveau président du comité des fêtes

Réuni mercredi soir, le conseil d’administration du comité des fêtes d’Abondance, composé des cinq membres élus et de dix sept représentants des associations locales, a procédé à l’élection des membres du bureau. Alain Benvengut a été désigné à la présidence ; Bénédicte Phalippou et Patrick Maurel, secrétaire et trésorier dans l’ancien bureau ont accepté de poursuivre leurs responsabilités au secrétariat pour l’une et des finances pour le second. Les manifestations à venir ont été confirmées : la fête de la musique qui se déroulera toute la journée, avec des animations dont nous aurons l’occasion de reparler, les fêtes des 13 et 14 juillet avec une orientation le 14 en destination des enfants, la fête d’automne foire agricole où le comité sera présent, ainsi qu’a l’animation annuelle du spectacle de Noël, le loto sera reprogrammé en 2006 pour permettre à l’équipe de se donner le temps de bien le préparer. Il a été décidé d’entreprendre une meilleure communication entre le bureau et les associations, le maintien d’un contact pour permettre les aides nécessaires aux organisations. Les membres présents se déclarent confiants pour l’avenir et le continuité de l’animation dans l’esprit de collaboration avec l’office du tourisme, la mairie et les différents partenaires associatifs, les commerçants et les divers acteurs de la station.


DES SKIEURS PRESSES A CHATEL ! Ceux qui vendredi matin alors que s’effectuaient les opérations de secours à proximité de Pré-la Joux, lorsque les autorités régulaient la circulation pour permettre à l’hélicoptère de la protection civile d’évoluer sur la zone et sous l’œil surpris des dizaines de sauveteurs, des automobilistes impatients trouvaient le moyen de remonter les petites files de véhicules à l’arrêt. Si une voiture immatriculée dans l’Ain fut parmi celles-ci, les touristes étrangers, allemands, hollandais et suisses, avaient depuis longtemps pris de l’avance. Le moindre que l’on puisse dire c’est qu’il n’y a pas une minute de ski à perdre !


IMPRESSIONNE, LE MAIRE DE LA STATION de Châtel devant le déploiement de personnels et moyens mis en œuvre jeudi soir et vendredi matin pour rechercher une randonneuse dans le secteur du Crac, un espace rocheux. Il a pu apprécier la technicité de l’organisation des secours, la collaboration des services compétents de gendarmerie, pompiers et des hommes du secours en montagne du Chablais, le professionnalisme de tous dans les difficultés des terrains, le travail précis des techniciens aux commandes de l’hélicoptère. «Il est plus facile de comprendre les coûts des opérations devant une telle mobilisation » dira Philippe Thoule qui rendit hommage sur place et remercia toutes les personnes présentes .


ABONDANCE

Sortie sur les glaciers pour huit jeunes de Sainte-Croix des neiges

C’est David Ferrari, cadre éducatif au lycée Sainte-Croix des Neiges à Abondance, qui proposa un projet alpinisme-montagne pendant l’année scolaire 2004. A l’arrivée de Bernard Pierre Nanterme nouveau directeur, celui-ci approuva l’initiative et l’autorisa. C’est ainsi que huit jeunes, âgés entre 15 et 18 ans, s’engagèrent dans un programme sportif avec des sorties en direction de la via ferrata à l’automne, en début novembre d’ascension de cascades de glace à Tavaneuse, des circuit de ski, avec travail pédagogique autour des différentes techniques, du ski de rando, des exercices de recherches de victimes sous avalanches, l’étude de la neige etc.. Le cycle s’est poursuivi avec une expédition à l’Aiguille du Midi, mais les conditions atmosphériques ont obligé des deux guides de haute-montagne, Jean-Yves Fredriksen et Bernard Pierre, à proposer une autre alternative sur le glacier du Géant à Courmayeur. Un repas amical devait à clôturer cette première expérience avec ces jeunes gens qui se sont déclarés très enthousiasmes de ce qu’ils ont vécu autant dans les sorties, d’initiation ou de préparation, que sur les sommets. Ils sont demandeurs de la poursuite de cette activité qui nécessite efforts, mais aussi esprit d’équipe, de cordée.

Chatel

Le conseil fixe la taxe des ordures ménagères

Comptes administratifs de l’exercice 2004 : ont été approuvé pour les service annexes des forêts, du patrimoine immobilier, du parking, du transport public de personnes, des remontées mécaniques, de l’eau et assainissement et le budget principal de la commune, ainsi que les comptes de gestion dressés par le receveur municipal et le conseil a effectué l’affectation des résultats aux budgets primitifs 2005.

Taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) : compte tenu du coût des dépenses relatives au traitement et au transport des déchets ménagers et extra-ménagers, le conseil fixe à compter de 2005, le taux de ladite taxe à 5 % sur la base d’imposition prévisionnelle notifiée par les services fiscaux pour 2005.

Personnel communal : création d’un poste de rédacteur pour un agent ayant satisfait au concours, exerçant des tâches administratives inhérentes au traitement des dossiers du service technique.

Achat de terrain : Suite à la demande formulée pour l’achat d’un terrain communal situé à Très-les-Pierres sur lequel sont implantés un chalet et une grange, le conseil sollicitera l’avis du service des domaines afin de connaître la valeur vénale du terrain pour permettre aux élus de se prononcer sur la cession éventuelle des parcelles concernées.

Déclarations d’intention d’aliéner : après examen, l’assemblée municipale n’entend pas exercer le droit de préemption urbain de la commune s’agissant des ventes :  d’un terrain bâti au lieu-dit « Vonnes », d’un terrain non bâti au lieu-dit « Devant la Vora », à l’exception de la bande de terrain faisant partie du projet d’acquisition de l’emprise de cette section de route du Petit-Châtel, puis celle d’un terrain non bâti au lieu-dit « La Vora et le Taude », sous réserve de la signature d’une convention avec les futurs acquéreurs pour la cession de la partie du terrain d’emprise de la future voie de liaison, la ville réserve la décision d’exercer son droit de préemption, s’agissant de la vente par adjudication d’un ensemble immobilier à usage d’hôtel au lieu-dit "Cernie" et demande à avoir communication du prix de l’adjudication après l’audience prévue en avril 2005.

Frais de déplacement : ils seront pris en charges suite à la représentation au conseil régional Rhône-Alpes d’un élu de la commission fleurissement à l’occasion de la remise des prix des villes et villages fleuris.

En fin de séance le conseil a adopté les noms des voies de circulation sur l’ensemble du territoire de la commune de Châtel, selon la liste qui lui a été présentée.

LA PISTE ENCHANTEE s’est à nouveau installée dans les rues de la station de Châtel où, dans les environs de l’office de tourisme, les vacanciers pouvaient suivre un circuit qui les amenait devant des oriflammes avec des histoires, contes et légendes des Alpes (notre photo). Et, pour gagner des chocolats, il fallait bien entendu un certain nombre d’énigmes ; une estimation de quatre cents enfants se sont ainsi retrouvés à participer en ce lundi de Pâques.


FANNY ET NICOLAS DE CHATEL sont les deux jeunes ayant effectué, sur les 250 participants, les meilleurs temps lundi à Morgins (Suisse) pour la 20 ème édition de la franco-suisse rassemblant les clubs de Morgins, Trois-Torrents et Champéry de l'autre côté de la frontière et en vallée d’Abondance, Châtel, La Chapelle d'Abondance et Abondance. Fanny Rubin en 48’48 et Nicolas Thoule 45’47 (notre photo) se sont vus remettre leur challenge des mains de Didier Defalco qui termina second à la coupe du monde.


UNE FRESQUE DE 7 METRES A CHATEL, c’est l’animation qui était proposée aux enfants le lundi de Pâques par l’office du tourisme ; ils furent une trentaine à répondre tout au long de cet après-midi (notre photo) à cette activité sous la conduite de Virginie Bertrand, professeur de dessin. Paysages, animaux de montagne ont été ainsi l’œuvre de jeunes artistes.


Vallée d’ABONDANCE

Tentatives et cambriolages en vallée d’Abondance

Le fait n’est pas exceptionnel mais généralement on enregistre vers la fin des saisons d’activités une recrudescence de cambriolages ou tentatives. La semaine passée ce sont les locaux du syndicat intercommunal de la vallée à La Chapelle d’Abondance qui furent visités et les auteurs ont emporté du matériel informatique. Dans la nuit de lundi à mardi c’est une grande tournée qui fut organisée avec des vols par effractions ou tentatives à l’E.S.F de La Chapelle d’Abondance (vol d’ordinateurs), au centre d’interprétation de la Maison de Val (vol de numéraires) et des tentatives ont été effectuées contre les locaux de l’office du tourisme d’Abondance et la cave d’affinage. Des plaintes ont été déposées auprès de la brigade territoriale d’Abondance qui souhaiterait collecter d’ éventuels renseignements sur cette expédition nocturne. Tous les éléments peuvent intéresser l’enquête. Par ailleurs il est demandé la plus grande vigilance sur cette recrudescence de petits méfaits dans la vallée d’Abondance.


Chatel

La prochaine course de jeunes franco-suisse se tiendra à Châtel

Très belle journée de l’amitié franco-suisse sur le domaine de Foilleuse à Morgins où les responsables du ski-club voisin avait la charge cette année de l’organisation ; une manifestation qui a rassemblé 251 enfants et adolescents skiant dans les catégories microbes, poussins, benjamins et minimes. Cette rencontre était la vingtième du nombre créée à l’initiative des présidents de l’époque Raymond Cruz-Mermy pour Châtel, Jean-Guy Cettour-Meunier pour Abondance et François Trincaz pour La Chapelle, une occasion pour leur adresser un salut amical. Lors de la remise des prix en présence de Didier Defalco de Morgins, second à la coupe du Monde, le président de la commission des sports de la commune de Trois Torrents Stève Martenet adressa de chaleureuses félicitations aux concurrents pour cet esprit de respect des adversaires. Il transmit le message de Marianne Maret maire, reconnaissance et encouragements à tous ceux qui oeuvrent pour faire bénéficier les jeunes des activités skis. Pour Châtel on relèvera les noms de ceux qui montèrent sur le podiums : Lauriane Favre et Jules Layat (microbes), Thibaut Vuarand, Tanguy Cruz, Rémy Thoule (poussins), Marie Rubin, Flora Dresco (benjamines), Fanny Rubin, Emilie Crépy, Célia Volluz, Nicolas Thoule (minimes). Il a été décidé que le ski club de Châtel sera chargé pour 2006 de l’organisation de cette rencontre franco-suisse de l’amitié, manifestation qui clôture la saison de ski. Au classement des clubs les challenges furent remis aux entraîneurs : le premier est Châtel avec Madeline Fernandez, Ludovic Maxit, Olivier Del Rosso en seconde position Abondance avec Sylvia Bertrand et Freddy Rubin devant le ski-club de Morgins. A noter une très grande participation des parents venus accompagner, encourager les jeunes de la vallée en compétition en Suisse.

ABONDANCE

L’harmonie vient de tenir son assemblée générale

C’est avec un effectif de 85 % de présents que vient de se tenir l’assemblée générale de la société musicale d’Abondance. Le président Nicolas Girard Despraulex devait faire état dans son rapport d’activités de 26 sorties dans l’année, 16 nouveaux inscrits dont 10 enfants et 6 adultes ; l’association compte actuellement dans ses rangs trente cinq membres. La trésorerie laisse apparaître un exercice en équilibre, il faudra toutefois réfléchir à de nouvelles rentrées financières. Le chef de musique, Alain, s’est déclaré très heureux d’être à la direction d’une équipe aussi sympathique, il salua les efforts techniques accomplis. Il fut question du festival des 18 et 19 juin, l’organisation prend forme et il est demandé aux habitants de la station de s’habiller en gaulois pour la circonstance. France et Anne-Marie, vice présidente et trésorière adjointe, ont souhaité passer le relais ; Jérémy Dufour est le nouvel arrivant au bureau qui est ainsi composé : Nicolas Girard Despraulex, président, Céline Berthoux vice-présidente, Pascal Gagneux trésorier, Céline Labarre trésorière adjointe, Benjamin Gagneux secrétaire, Jérémy Dufour secrétaire adjoint. Damien Girard Despraulex est chargé des partitions ; quant à Pauline Duchamps elle aura la charge de la communication en plus d’être adjointe en formation à la direction de la société de musique. La prochaine sortie se fera à l’église de La Chapelle d’Abondance le jeudi 21 avril à 20 h 30 pour le concert annuel de printemps.

La CHAPELLE D’ABONDANCE

Visite des domaines skiables en vue d’un redimentionnement

Une réflesion sur l'avenir de la station s'engage

La réflexion est engagée dans la commune de La Chapelle d’Abondance sur l’avenir de la station. Avec les partenaires locaux, l’office de tourisme, le syndicat des hôteliers, l’école de ski français, les élus municipaux, se sont retrouvés ces jours derniers avec Jean-Louis Martinot chargé de mission pour faire en quelque sorte un inventaire de l’existant, un état des lieux des installations. L’évolution des domaines de La Chapelle va vers le maintien du secteur de Braitaz de par sa liaison avec Torgon et Super-Châtel, et la restructuration du Crêt-Béni. Cette démarche est faite dans le cadre d’un contrat de station de moyenne montagne entre les stations de la Vallée d’Abondance, le syndicat intercommunal et conseil général ainsi que la région. Des études ont déjà été faites avec l’embauche récemment d’un chargé de mission pour mener à bien les diagnostics avec les partenaires des stations et élaborer des scénarios.

l'impatience se fait ressentir

On ressent parfois une certaine impatience, des souhaits de passer au-delà des études à des positions concrètes pour faire avancer les décisions. Les besoins se font sentir aussi pour maintenir les clientèles sur les sites existants, tout en leur apportant les installations pouvant satisfaire leurs plaisirs des sports de glisse. Les orientations à prendre ne sont pas uniquement du domaine technique, elles sont aussi économiques ce qui devra engager une réflexion et une analyse de la communication et de la commercialisation. Avant l’été la population sera invitée à une réunion publique afin de dresser le bilan des différentes études, de brosser un plan d’initiatives ; un nouveau diagnostic sera fait pour envisager l’avenir. Il sera question également des dépenses à investir pour mener à bien les futurs projets, mais en tout état de cause il faudra faire preuve d’imagination et d’audace. Voici un dossier qui n’est pas près d‘être refermé et qui engage tous les habitants du village y compris ceux qui vivent du tourisme et que certains appellent « l’or blanc »

FANTASTICABLE ET BOB LUGE DE CHATEL : l’un est fermé jusqu'à nouvel ordre en raison des risques d'avalanches sur le chemin de retour et l'autre n'a pas ouvert et n’ouvrira pas de la saison d’hiver devant l’importance de la neige sur le site ; par ailleurs le ski nocturne est arrêté. On annonce les fermetures pour manque de neige des télésièges du Petit Châtel et de Barbossine, les téléskis Contrebandiers, d’Onnaz, du Corbeau, des Bossons et du Poussinet ainsi que les liaisons Torgon et Morgins


Vallée d’ABONDANCE

Prévention et sanctions en vallée d’Abondance

Les gendarmes de la brigade territoriale d’Abondance ont installé tout au long de la semaine dernière sur l’ensemble des communes de la vallée d’Abondance des postes mobiles de contrôle de vitesse entre Chevenoz et Châtel. Vingt quatre contrevenants furent sanctionnés pour des vitesse allant de 72 à 92 kilomètres/ heure, alors qu’il s’agissait d’une limitation à 50. Les militaires ont relevé en plus de nombreuses infractions pour l’absence de port de ceintures de sécurité, ou de caques pour des motocyclistes, d’autres pour des franchissements de lignes continues et de nombreuses conduites en téléphonant ; et pourtant, comme dans pareilles circonstances, les automobilistes épinglés ont bénéficié de la solidarité des conducteurs par les appels de phares. Cette opération se voulait avant tout préventive et pédagogique, un rappel en quelque sorte sur les dangers de la vitesse et toutes autres fautes de conduite.

Ci-dessous : articles parus entre le 15/03/2005 et 22/03/2005

ABONDANCE

Violent incendie d’un bâtiment agricole à Abondance

Il était aux environs de 12 h 45 quand l’alerte fut donnée pour un incendie de chalet sur les hauteurs d’Abondance, au-dessus de Charmy l’Adroit. D’importants moyens furent dirigés depuis le centre de secours d’Abondance, rejoints par un véhicule citerne de Thonon. Arrivés sur les lieux les pompiers sous les ordres du Lieutenant Jean-Luc Vuarand et de l’Adjudant Paul Folliet constatèrent qu’il s’agissait d’un bâtiment agricole au lieu-dit « Follebin » qui se trouvait être la proie des flammes. Incendie amplifié par le vent qui soufflait à cette altitude de 1245 mètres. Les gendarmes d’Abondance sur les lieux ont recueilli les témoignages d’un personne sur place et tenteront d’élucider les causes du déclenchement de ce sinistre d’un bâtiment d’environ 80 mètres carrés sous lequel étaient entreposés du fourrage, du matériel agricole et des hydro-carbures. Les pompiers ont du assurer une rotation avec les véhicules pour aller puiser l’eau sur une bouche à incendie située à environ deux kilomètres. Sans avoir été évalué sur place dans un premier temps le préjudice est considéré comme important.


CHATEL

Un nouvel espace de jeux

La station de Châtel a rejoint depuis cet hiver le club les P’tits montagnards de Ski France. Depuis plusieurs saisons, prestataires privés et communaux investissent pour mettre en place des équipements. La commune a été à l’initiative de l’aménagement d’un espace appelé « les P’tits Montagnys » avec un canon à neige dans le centre du village et plus exactement dans l’espace de la piscine. Le lieu est sécurisé de jeux pour enfants qui peuvent également faire des sculptures de neige, des glissades, sous l’œil attentif des parents, grands-parents, etc… Cette nouvelle installation mérite probablement une meilleure signalétique, une indication de l’accès gratuit, d’une surveillance pour remettre les jeux en place car il est habituel que ceux-ci sont laissés en désordre par les jeunes utilisateurs. C’est probablement une situation de démarrage et l’on enregistrera pour le reste de la saison une meilleure prise en charge d’un site qui a le mérite d’exister.

Un espace de rééducation et de balnéothérapie

L’enfant du pays se pose dans ses propres locaux

Vincent Besson, cet enfant d’Abondance, a été dès son plus jeune âge au contact du monde médical où sa maman était infirmière chef au centre Revel à Evian. Son rêve d’adolescent était de devenir pharmacien, il entreprit des études mais le résultat ne fut pas à la hauteur de ses espérances, ce qui lui fit prendre la voie de la kinésithérapie et c’est bien évidemment à Abondance qu’il installa son cabinet dans une cinquantaine de mètres carrés au centre du village, près de notre dépositaire du Dauphiné-Libéré Mme Ferrari. Vincent Besson a une autre passion : le sport ; et c’est sur ses congés qu’il partait « médicaliser des événementiels sportifs » ce qui l’a amené à pratiquer son savoir-faire auprès de grands champions, Didier Bouvet le médaillé olympique de la station, mais aussi Florian Rousseau champion olympique et champion du monde de cyclisme sur piste, Olivier Marceau champion de monde de triathlon, Sylvain Dodet champion du monde de triathlon militaire, Frédéric Bellaubre champion de France et 5 ème aux jeux olympique d’Athènes. Vincent participa également au championnat du monde d’athlétisme et à bien d’autres prestigieuses manifestations sportives dans les disciplines ski, triathlon, marathon et cyclisme. Il s’occupe également de nos jeunes champions de la vallée : Julien Barthélémy (ski d’alpinisme), Pierre Ochs, présents au championnat du monde de bosses en Finlande après une belle prestation à la coupe du monde au Japon, Yannick Bertrand dit « Bambou » le descendeur de la coupe du monde, autre enfant d’Abondance etc.. Vincent avait depuis longtemps ce désir d’être dans ses murs ; une opportunité s’est présentée au-dessus de l’église abbatiale à quelques mètres de la maison de son enfance. Il vient de faire réaliser route du Mont, avec les exigences du précieux site, un beau chalet appelé « La colombe » sur trois niveaux avec le garage d’où la clientèle peut se garer avant de profiter des soins de rééducation, de confort, avec musculation, balnéothérapie etc… Des salles réparties sur un espace d’une centaine de mètres carrés, ayant une vue imprenable sur le village et les montagnes environnantes. Abondance vient ainsi de s’enrichir d’un lieu de soins approprié aux attentes dans la vallée.

 


ABONDANCE

Le domaine skiable de l’Essert vers une évaluation du site

Une mobilisation s’installe contre une éventuelle fermeture

Nous nous sommes faits l’écho à différentes reprises des réunions évoquant les problèmes de l’avenir des stations de skis de la vallée d’Abondance, dont certaines connaissent des problèmes financiers. En ce qui concerne Abondance il se dit un peu n’importe quoi, certains avancent la fermeture avant que les travaux de réflexion aient été menés à leur termes, ce qui a fait réagir un certains nombre de personnes qui ont décidé de se battre afin de conserver leur station. Le syndicat intercommunal chargé du dossier a procédé à l’embauche d’un chargé de mission Jean-Louis Martinot qui, dans le cadre d’un contrat d’objectif passé entre le conseil général, le Syndicat intercommunal et les communes d’Abondance, de la Chapelle d’Abondance et Châtel, doit présenter un travail d’ étude, sur l’évaluation de l’existant avec un état des lieux technique, économique, une analyse de la communication et de la commercialisation.

Une rencontre avec les partenaires

Jean-Louis Martinot s’est imprégné des différents sites skiables de la Vallée avec un regard extérieur, il a observé les acquis, la topographie des domaines, les installations, puis il a entrepris une série de rencontres avec les partenaires. Samedi dernier une de ces visites s’est déroulée sur le domaine de l’Essert à Abondance, avec une délégation du conseil municipal et des techniciens des remontées mécaniques. Une occasion de faire ressortir les côtés positifs du domaine skiable, mais aussi d’exprimer les manques, d’aborder comment on pourrait améliorer l’environnement, les structures etc. Les excellentes conditions de neige cette année renforcent pour les élus locaux, les commerçants et ceux qui restent attachés à leur domaine skiable l’idée que l’on peut poursuivre une activité et ce ne sont pas les nombreux utilisateurs qui diront le contraire. A entendre certains « tout sera fait pour que l’on ne ferme pas dans l’avenir ». En tout état de cause la station d’Abondance existe, elle n’est pas à l’agonie et demande qu’à poursuivre son activité encore de nombreuses années. Un dossier qui alimente bien des conversations dont nous aurons l’occasion de suivre les évolutions.


Le skieur porté disparu sur les pistes de Châtel attendait son ami à Thonon

Il est des moments où l’on peut se demander si la bêtise ne l’emporte pas sur l’inconscience

Mardi après-midi, François de Thonon se donnait aux plaisirs de la glisse sur les pistes au sommet du domaine du Linga avec son ami un autre François mais lui de Paris dont c’était la dernière journée de ski. Vers 15 heures l’ami parisien sentit la fatigue peser sur lui et plutôt que de risquer l’accident il entreprit de redescendre. Le Thononais quant à lui, en raison de la qualité de la neige, des

belles conditions atmosphériques, devait poursuivre son activité en toute détente jusqu'à l’heure de fermeture des pistes. En regagnant son véhicule il ne trouva pas son ami sur place, il attendit, fit quelques recherches dans les abords avant de se décider à prévenir la gendarmerie. Comme les personnels des pistes n’avaient rien remarqué à la fermeture du domaine c’est vers la station que les recherches se sont orientées, tout en interrogeant les différents intervenants de secours que l’on peut trouver dans une station de ski. Les hommes de l’adjudant Laurent Tarillon tout en auditionnant l’ami patrouillèrent dans toutes les rues. Rejoints par le capitaine Raynaud commandant la compagnie il fut décidé d’engager des secours de nuit ; un PC. de commandement fut installé à la caserne des pompiers de Châtel.

Le disparu s’inquiétait du retard de son copain

Les personnels des pompiers de Châtel, Abondance étaient appelés ainsi que les spécialistes du secours en montagne du Chablais, du groupement de montagne des sapeurs pompiers, samu etc.. ; sur les pistes les personnels de la société des remontées mécaniques procédaient dès le début de l’alerte à des recherches, l’inquiétude s’affichait quand ceux-ci signalaient une petite avalanche dans une combe au haut de Linga provoquée après la fermeture des pistes. Les services cynophiles étaient demandés en renforts. Pendant que se mettait en place l’organisation des secours avec les moyens d’acheminer les personnels par chenillettes les gendarmes avaient enclenché avec les services de police de Thonon des recherches afin de savoir si notre disparu n’avait pas simplement rejoint le domicile de son ami. Aux environs de 22 h 30, un coup de téléphone de Thonon informait qu’un homme pouvait correspondre au signalement, l’identité fut vérifiée, il s’agissait bien de François Vélista né en 1960 qui expliqua qu’il n’était pas en possession des clés de la voiture de son ami, et que plutôt que de l’attendre sur place il avait appelé un taxi pour le descendre à Thonon, mais là il devait s’apercevoir qu’il n’avait pas les clés de l’appartement !« Je commençais à m’inquiéter de ne pas voir mon ami arriver » dira le parisien que l’on recherchait à Châtel . Si du côté des secours on était soulagé, les personnels en route furent désengagés, et l’on

s’interrogeait sur place sur la dose d’inconscience de certaines personnes.


VALLEE D’ABONDANCE

Solidarité avec le Burkina Faso : de nouvelles actions

En 2002 un groupe de jeunes de la Vallée d’Abondance, avec le père André Arnet, s'est rendu au Burkina Faso pour une action humanitaire. Depuis des liens se sont tissés, le contact est maintenu et est réactivé par différentes actions en relation avec l’union fraternelle des croyants à Gorom Gorom (Burkina). Cette association de confession religieuse mène des actions de développement depuis 1972 où les communautés musulmane et catholique ont décidé d’unir leurs efforts pour soutenir les nécessiteux. Les nouvelles ne sont pas réjouissantes ; une des responsables de l’union des croyants écrit à ses amis de la vallée d’Abondance : «Nous vivons une année sombre car la saison des pluies a été très mauvaise de par son insuffisance, et comble de malheur, des criquets pèlerins ont tout ravagé sur leur passage. Ainsi il n’y a pas eu de récolte et la situation de famine est bien là. Les populations commencent à souffrir ». Les communautés des paroisses de la vallée veulent réagir devant l’urgence en menant des actions pour enrayer cette catastrophe alimentaire. Le dimanche 20 mars (Rameaux) il sera proposé des chocolats à la sortie des célébrations de la vallée d'Abondance, des tirelires seront déposées chez les commerçants. Il est possible d'adresser des dons à : ASS LES RHODOS Aumonerie presbytère 74360 Abondance. C'est le père André Arnet, qui a été prêtre pendant neuf années à Gorom Gorom, actuellement dans les communautés du Grand-Bornand, qui continue de superviser les opérations et les relations l'union fraternelle des croyants de Gorom. D'autres actions vont être engagées par l'equipe rassemblant les paroisses du val d'Abondance, prendre contact avec Daniel Lebrasseur.


L a CHAPELLE D’ABONDANCE

La 97 ème course des résidents

C’est avec autant de sympathie et d’amitié que vient de se dérouler la 9 ème édition de la course des résidents de La Chapelle d’Abondance en collaboration entre l’ARCA, l’office du tourisme, le ski club et l’école de ski français de la station et qui a donné le classement suivant. Moins de 10 ans : 1.Alexandre Triveri - 2. Paul Mesurolle - 3. Jean-Baptiste Marquant - 4.Ambre Wehrle ; Dames 10/16 : 1. Clothilde Huberswiller - 2.Déborah Triveri - 3. Maureen Balicka - 4. Cécile Marquant - 5. Tessa Triveri - 6.Charlène Cevost ; Hommes 10/16 : 1. Julien Marquant - 2. Jasmin Cevost - 3.Vincent Riehl ; 17/45 ans : 1.Remy Merveinnie - 2.Jean-Yves Riehl - 3. Antoine Monbobier - 4. Irma Evrard - 5.Arnaud Delalande ; Dames plus de 45 ans : 1.Nadine Hubershwiller - 2. Annick Leconte ; Hommes plus de 45 ans : 1.Jean-Louis Huberswiller - 2. Jacques Cevost - 3. jacques Mendez - 4. Bernard Ringuet ; Catégorie Flèches : 1.Stephen Balicka - 20. Kevin Balicka - 3.Caroline Devallavielle.


CHATEL

Le partenariat mer – montagne avec Saint-Quay-Portrieux se poursuit

Plutôt que d’un jumelage, c’est un partenariat des offices de tourismes qui fut engagé en septembre dernier avec le déplacement d’une délégation de Châtel à Saint-Quay-Portrieux (Côtes d’Armor), ce qui a amené à la signature d’une charte entre les deux maires Gérard Lambotte et Philippe Thoule. C’est au tour de Châtel d’accueillir une délégation bretonne conduite par son maire accompagné des adjoints au tourisme, affaires portuaires et du directeur de l’office, qui, ce dernier, tenait aux vacances de février un stand de promotion les pieds dans la neige pour présenter les produits du terroir et la station de bord de mer, capitale de la coquille Saint-Jacques. Les relations ont fait que Châtel fut invité à être présent à côté de Saint-Quay-Portrieux au salon nautique à Paris ; il sera envisagé de poursuivre cette initiative au salon de la montagne et celui de l’agriculture. Les rencontres se veulent avant tout avant tout amicale et non protocolaire, permettre aux deux communes ayant un clientèle touristique similaire, mais proposant des atouts différents et complémentaires, de générer des retombées économiques pour tous les acteurs locaux. Ville de 3 .500 habitants l’hiver et de 25.000 l’été, Saint-Quay Portrieux a déjà fourni un important travail de communication en associant dans le journal municipal et le guide touristique des pages réservées à Châtel ; par ailleurs il est envisagé des échanges avec les saisonniers sur les périodes fortes des stations. Ayant été sous-préfet à Brignoles dans le Var, Gérard Lambotte connaît bien ce milieu montagnard où il a participé à redonner vie à la station de Pra-Loup. La délégation fut invitée à découvrir les domaines skiables de Châtel et des Portes du soleil, puis d’une ferme avec fabrication du fromage d’Abondance, le centre d’interprétation Maison du val qui a permis une vue d’ensemble sur l’agriculture, le patrimoine, l’habitat et la vie à la montagne. Du 6 au 9 octobre prochain les personnels du port de plaisance de Saint-Quay Port d’Armor seront présents pour la bordée 2005 sur le bord du Léman à Sciez. Pour l’événement les pavillons de Saint-Quay-Portrieux et de Châtel seront présents côte à côte sur l’embarcation bretonne. Le partenariat entre mer et montagne, deux régions aux gens courageux, ces marins et ces montagnards qui ont décidé de s’unir afin de promouvoir les deux stations pour un plaisir unique.


POUR PAGE DEPARTEMENTALE

Plus de 500 pompiers du département sur les skis à Châtel

Répondant à l’invitation de leur union départementale et du centre principal de Châtel, plus de 500 pompiers se sont retrouvés sur le domaine skiable du Linga où deux parcours furent tracés, chronométrés, pour permettre à chacun d’évoluer dans de bonnes conditions de neige et un temps extraordinaire. Lors de l’imposante manifestation de remise des récompenses, le chef de corps de Châtel, Jean-Luc Vuarand devait remercier les participants, personnalités et ceux qui avaient contribué au succès de la journée placée sous le signe du sport, de la convivialité et de la détente. «Notre but était de vous savoir satisfaitS et heureux, nous espérons avoir atteint notre objectif » devait préciser Jean-luc Vurarand qui organisait avec son centre pour la troisième fois la course départementale. Le président du Sdis, Jean-Lou Galant, devait à son tour s’associer aux propos pour dire que tous avaient passer une excellente journée ; il soulignait la considération qu’il avait pour les personnels et d’ajouter « Les sportifs, j’adore ça ! ». Le maire de Châtel, Philippe Thoule, devait dire de son chef de centre et collaborateur de la mairie « Jean-Luc est un homme exceptionnel, je suis particulièrement satisfait de tout ce qu’il fait à Châtel », une reconnaissance appuyée très applaudie. Les challenges furent ainsi remportés : pour les C.P.I. (centre principal d’intervention) par La Clusaz devant Veigy et Vinzier ; pour les C.S.P. (centre de secours principal) par Megève devant Tanninges et Thorens Glières ; enfin le challenge des anciens fut remporté par Abondance. Les trois premiers de chaque catégorie se sont vus remettre des trophées. Une imposante tombola, grâce à la générosité des sponsors, devait faire de nombreux heureux avant un buffet, nouveau lieu de relations, de conversations et d’amitié. Pour 2006, l’organisation de cette course départementale se tiendra aux Gets dans la vallée d’Aulp.


Chatel

ACTU EN BREF

PLUS DE 80 PERSONNES

Des services des remontées mécaniques ont assuré la soirée annuelle de présentation des personnels, matériels, techniques liées à l’assistance, le secours en montagne. Dameurs, artificiers, pisteurs, évoluèrent sur les actions d’évacuation par hélicoptère, de dégagement vertical d’une cabine, d’une recherche de victime sous avalanche (notre photo) etc…Le tout avec une présentation en détails par les responsables des services et l’office du tourisme. Une descente aux flambeaux et un magnifique feu d’artifice en clôture de cette soirée spectacle pédagogique


ABONDANCE

Succès de la reprise de la course des entrepreneurs

La nostalgie du passé se fait parfois ressentir chez certains ; ce fut le cas pour le président du ski club d’Abondance Paul Girard-Despraulet qui s’est souvenu avoir participé dans sa jeunesse à une course des entrepreneurs dans les disciplines fond et alpin dans les deux vallées, celle d’Abondance et celle d’Aulps. Il sollicita l’initiateur Marcel Rubin de Châtel pour l’autoriser à proposer à ses amis du bureau de reprendre cette manifestation. Samedi matin sur les pistes du domaine de l’Essert à Abondance quelque cent onze compétiteurs, entrepreneurs, leurs enfants ou employés, se sont lancés dans une course qui se voulait avant tout amicale. L’ambiance s’annonça très rapidement agréable et chaleureuse. A la programmation des résultats, le maire Serge Cettour a félicité les organisateurs et salua le succès, permettant ainsi un temps de retrouvailles, de convivialité entre les entrepreneurs, artisans, qui sont les savoir-faire techniques de la vallée. Le président du ski-club associa aux remerciements tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette animation. Les challenges furent remportés par l’établissement menuiserie Mouthon de la Chapelle avec Joël Mouthon et Jérémy Trincat en 1’17’’10, devant la maçonnerie Benand de La Chapelle d’Abondance, temps de Aurélien et Anthony 1’18’’57, puis la menuiserie Henri Bertrand d’Abondance avec Cyril et Sylvia 1’19’’47, vient ensuite la menuiserie Lauzenaz de Chevenoz avec Bernard Bordet et Yannick Bovard 1’19’’76, C’est la menuiserie Rubin de Châtel qui se classa 5ème avec Mathieu Trincaz et Sébastien Rubin. Les premiers des catégories furent récompensés ; au général on retrouve dans les cinq premiers : Joël Mouthon 36’’16, Patrick Vautravers 36’’86, Guillaume Bovard 37’’47, Bertrand Cruz 37’’77, Bernard Bordet 38’’33. C’est sur la terrasse en plein soleil que se trouvèrent les familles pour partager un repas en commun entourant ainsi l’équipe dirigeante.


UN BEL HOMMAGE PUBLIC A CHATEL, et cela devant les centaines de pompiers du département venus participer à la course annuelle. Le maire de la station remercia chaleureusement les artisans de cette journée de l’amitié des hommes du feu et, s’adressant au chef de corps qui est aussi le pilier de ses services techniques de la mairie, déclara « Jean-Luc est un homme exceptionnel et je suis particulièrement satisfait de tout ce qu’il fait à Châtel » Quant au président de SDIS Jean-Loup Galant, il ajouta «Je suit impressionné de voir comment il se sert des moyens de communications».  Il faut dire que Jean-Luc Vuarand (notre photo) partout sur les terrains est l’homme des décisions et des solutions immédiates, ce qui ne l’empêche pas d’avoir de temps à autres «ses coups de gueule» mais on l’aime comme cela dans la station !

 


L’EVASION MER MONTAGNE, est représentée dans le guide touristique de la station de Saint-Quay-Portrieux (Côtes d’Armor) qui a signé un partenariat avec l’office de Châtel dans la page centrale (notre photo) avec de chaque côté d’un phare une vue de Châtel et de l’autre la plage de Saint-Quay et au-dessous dans le reflet d’une paire de lunettes de soleil un skieur dans un verre et un voilier dans l’autre.


LA RECHERCHE DE VICTIMES a impressionné mercredi soir à Châtel lors de la soirée de secours des remontées mécaniques. Tout comme les autres démonstrations dont l’hélitreuillage d’un pisteur, l’arrivée sur un site supposé d’avalanche de Rudy et son maître Lionel Levray, la rapidité pour retrouver une personne ensevelie pour l’exercice (notre photo). Satisfaction du public nombreux qui portera un autre regard sur ceux qui travaillent autour de l’exploitation de la neige.


MAX FUT LE PLUS JEUNE des concurrents de la course des entrepreneurs de la vallée d’Abondance ; il s’est classé à la 78 ème place avec un temps 49’’24 sur les 111 participants. Né en 1998 Max Rubin, fils de Anne et Freddy entreprise de paysagiste à Châtel, peut suivre le bon exemple des résultats de sa sœur Fanny qui est parmi les espoirs de ski-club de Châtel. Il fut le premier honoré (notre photo) avec la coupe remise par le maire d’Abondance Serge Cettour


Vallée d’ABONDANCE

Des beaux résultats pour le ski d’alpinisme en vallée d’Abondance

Jeune association constituée il y a environ trois ans sous l’impulsion de Gilbert Vuilloud, l’association club de ski d’alpinisme du val d’Abondance fait référence maintenant dans les différentes grandes épreuves tant dans les catégories d’adultes que celles concernant les jeunes. C’est aussi parce qu’aucune structure n’existait dans la vallée qu’est née cette association qui mériterait d’autres moyens et peut-être plus de reconnaissance afin d’aider les éléments jeunes qui sont l’avenir de cette discipline sportive. C’est ce qui nous amène à nous intéresser à ces garçons et filles qui ont débuté dès l’âge de 14 ans, et qui aujourd’hui sont présents en championnat d’Europe, de France etc.. « C’est avant tout le fruit d’un travail personnel de chacun, une discipline où l’on ne triche pas, des athlètes motivés, imprégnés d’une véritable valeur de montagnard » nous précisera André Favre le responsable du comité régional ski alpinisme (Rhône-Alpes) au palmarès élogieux. André Favre a pris en main cette équipe de jeunes pour les aider, les conseiller, les entraîner au ski de roulettes dès septembre jusqu’à l’arrivée de la neige pour de longues randonnées variant entre 1 h 30 et 2 heures. Puis les périodes d’hiver ce sont en plus des entraînements les différentes compétitions en France comme à l’étranger.

Le rendez-vous de la 7ème montée du Linga

La dernière du nombre est la Pierra Menta avec une belle seconde place chez les cadets pour le tandem Xavier Gachet- Valentin Favre (ce dernier habite Châtel), 5 ème place pour Sébastien Vernaz-Piemont – Tommy Favre-Rochex ; en juniors on retrouve Adrien Piccot et Raphaêl Bordet à la 7ème place, et chez les espoirs en 9 ème position Mickaêl Favre-Miville qui faisait équipe avec Nicolas Esturier, puis 10 ème Didier Blanc – François Petit-Jean. On reste très sensible en vallée d’Abondance à la première place de Patrick Blanc licencié à Morzine et qui est originaire de La Chapelle d’Abondance ; Patrick est le modèle pour ces jeunes, ils aspirent à lui ressembler et suivre cette voie qu’il leur trace. Au palmarès des membres du club de la vallée d’Abondance il faut citer Jean-Marcel Grillet-Aubert 11è avec Fabien Anselme dans l’épreuve de 10.000 m de dénivelé, et à la 16 ème place Philippe Blanc avec Cédric Cunin. André Favre se dit satisfait et heureux des performances des jeunes. La saison aura été marquée par la montée de Valentin Favre qui s’est distingué avec une 4 ème place au championnat de France, a terminé 7 ème au championnatd’Europe et second français. Pour ce championnat d’Europe à Andorre les jeunes de la vallée étaient présents : Valentin Favre, Sébastien Vernaz-Piemont, Mickaël Favre-Miville, et François Petit-Jean, cela méritait d’être souligné. Les habitants de la vallée auront l’occasion de venir les encourager lors de la 7 ème montée du Linga qui aura lieu le samedi 16 avril à Châtel ; trois parcours seront proposés, et pour la première fois cette montée « Patrick Blanc » est sélectionnée comme un championnat de France  et autant dire qu’un entraînement intensif s’applique pour faire d’excellents résultats.


SPORTS

La 7è montée du Linga de Châtel

Les deux grandes nouveautés de cette course qui aura lieu à Châtel le samedi 16 avril, sont qu’elle prend de l’importance dans le calendriers des courses de ski alpinisme puisqu’elle sera le championnat de France de montée sèche et que trois parcours seront proposés : le « A » départ du stade du Linga pour une arrivée au sommet du Linga 2 (2067 m), dénivelé de 932 m, course ouverte aux licenciés et non licenciés catégories hommes et dames seniors, espoirs, vétérans 1 et 2. Parcours « B » dénivelé de 530 m, départ 1538 m arrivée sommet du Linga 2067 m pour les catégories hommes et dames juniors et cadets. Parcours « C » départ 1730 m arrivée Linga 2067 m, dénivelé 337 m, course destinée aux minimes, démonstrations hommes et dames. Les records à battre est le temps de Patrick Blanc de 2002 en 36 minutes et 33 secondes et celui de Catherine Mabillard de 47 minutes, 47 secondes. Renseignements office de tourisme de Châtel 04.50.73.22.44, inscriptions auprès du ski-club de Châtel 04.50.73.26.64 ou 06.67.20.43.70.


CHATEL

Le feu au budget des pompiers : fausse alerte

Samedi pendant que s’organisait la course des pompiers du département, une information circulait par laquelle le nouveau conseiller général du canton d’Abondance, n’aurait pas voté le budget des pompiers. Avant que le sinistre ne se propage nous avons demandé directement à l’intéressé ce qu’il en était ; il a bien voulu mous faire parvenir la réponse suivante : «Je tiens à dire que le conseiller général du canton d'Abondance n'a pas voté contre le budget des pompiers. Celui-ci a été voté en décembre 2004. J'ai simplement voté contre la non-augmentation des contributions directes parce que je ne veux pas d'une augmentation en dents de scie, car, en 2002, nous avons eu une augmentation de 30 % des contributions directes et depuis il n'y a eu aucune augmentation . Nous n'avons même pas suivi le coût de l'inflation. De mon coté, j'ai proposé une augmentation de 1,5% » . Voilà qui rétablit la réalité des faits et qui explique les prises de position de Pascal Bel présent à la remise des récompenses de cette journée ayant rassemblée plus de 500 sapeurs pompiers.


Vallée d’ABONDANCE

Vitesse et alcool sur les routes de la vallée

Les gendarmes de la brigade territoriale d’Abondance dans le cadre des opérations de sécurité routière vont procéder cette semaine à des contrôles de vitesse avec les lunettes infra rouges. Cette mission sera reconduite régulièrement, il convient de garder en mémoire que la vitesse des véhicules dans les traversées des villages de la vallée fait l’objet d’une des premières réclamations des vacanciers relayées par les piétons locaux dans les communes. Par ailleurs les gendarmes ont été amenés à constater un accident à l’entrée d’Abondance entre deux véhicules ; l’un des conducteurs fut contrôlé positif ce qui lui a valu une garde à vue et le retrait immédiat de son permis. Dans la nuit de samedi à dimanche, contrôles coordonnés d’alcoolémie à l’entrée de Châtel avec des effectifs de la brigade d’Abondance et le SPSI de Thonon sous les ordre du lieutenant Sastre adjoint au commandant de compagnie. Sur 40 dépistages effectués deux suspensions de permis furent effectuées pour 1,40 g et 1, 60 g ; il s’agissait de touristes venus passer le week-end dans la station. Une dame de 70 ans, quant à elle, n’ayant pas ce taux est repartie avec une contravention en poche.


Vallée d’ABONDANCE

La commission voirie du conseil général en visite dans la vallée

Parmi les nombreuses attributions du conseil général il y a celle de la voirie, comprenant l’entretien des routes départementales, réfection des ponts, aménagements de villages etc… Ces jours derniers sous la conduite de Pascal Bel conseiller général du canton, une délégation d’élus du conseil général dont Raymond Mudry vice-président, Georges Etallaz président de la commission de voirie, Jean-Louis Carret directeur du conseil général, des responsables des subdivisions des routes de Thonon et d’ Abondance se sont déplacés en vallée d’Abondance afin de prendre connaissance des projets à venir. Il a été présenté les aménagements et travaux à venir : à la Grotte aux fées dont la programmation est annoncée, le lancement de l’étude des travaux du Rocher noir, l’élargissement de la route départementale 22 à la hauteur de la centrale de Bioge et de l’usine de Chevenoz, la reprise des travaux route de Vinzier CD 320 à la grange Blanche. La délégation fit des haltes dans les mairies pour obtenir des renseignements complémentaires ; pour Abondance la réalisation d’un merlon pour la protection du village à proximité de l’abbaye avec une première tranche de 265.000 € h.t. 10% étant à la charge de la commune qui est maître d’œuvre, la région subventionnera à hauteur de environ 35 % et le conseil général complètera. La seconde tranche d’un montant estimé à 480.000 € sera entièrement financé par le conseil général. A La Chapelle pour évoquer un certains nombre de permis de construire en attente du fait de la sortie sur la départementale 22 à la Pantiaz ; il fut également question du démontage du bâtiment de l’ancienne forge, d’un projet de rond-point à l’embranchement des routes de Châtel (d22) et celle allant vers le Linga. A Châtel le gros dossier abordé fut celui de l’aménagement du centre de la station dont le conseil général doit participer sur une base de 50% sur les travaux structurants. Cette démarche permet ainsi aux décideurs du conseil général de connaître les réalités du canton, d’évaluer les urgences, de proposer les programmations et étudier avec les partenaires les financements. Une enveloppe budgétaire existe auprès de la subdivision des routes d’Abondance sur des travaux programmés pour les mois à venir et dont nous aurons l’occasion de reparler les moments venus.


Châtel

Une salle polyvalente pour la saison d’été

L’une des nouveautés de la saison d’été de la station de Châtel sera l’ouverture de la nouvelle salle polyvalente en cours d’aménagement au sous-sol de la gare inférieure de la télécabine de Super-Châtel. Chaque mercredi, autour de Philippe Chesson architecte, des responsables du cabinet Mapelli-Loustau, de Mathieu Van Der Biest des services techniques de la mairie, une réunion de chantier regroupe les différents corps de métiers travaillant sur le site comprenant une grande salle de près de 200 m2 équipée de 90 places en gradins amovibles, d’un parquet permettant un plus grande utilisation des lieux comme des activités de thés dansants, un espace scénique occupera 60 m2, une petite salle de réunion de 38 m2, des sanitaires, vestiaires, hall d’accueil complèteront la zone rez-de-chaussée. L’accès à l’étage se fera par un escalier intérieur , deux salles de 26 et 28 m2, aménagées de placards affectées aux associations qui auront usage des lieux. La municipalité a consulté les associations pour savoir celles qui pourraient être intéressées par ce nouvel outil ; il en est ressorti que ce nouveau lieu d’accueil aurait une vocation polyvalente plutôt qu’omnisports. Cet équipement devrait permettre de développer les activités, voire en créer de nouvelles. La recherche a été faite également dans l’objectif d’apporter un confort supplémentaire par rapport aux équipements existants et peut-être s’ouvrir à des accueils de manifestations telles que séminaires, colloques formations, rencontres musicales etc.. Par contre il restera à organiser et réglementer le stationnement ; à cela les responsables de la station feront des propositions en vue d’une harmonieuse utilisation de l’espace qui est municipal.


Vallée d’ABONDANCE

Les actions de sécurité avec les déclenchements d’avalanches par hélicoptère

Il est des missions impératives dont on parle peu

Le PIDA (plan intervention déclenchement avalanches) hélicoptères est une possibilité laissée aux exploitants pour la prévention des déclenchements d’avalanches, il se trouve réglementé par une convention entre la commune et les sociétés d’hélicoptères et autorisé par l’autorité préfectorale. La procédure consiste à déclencher des zones non accessibles par moyens terrestres ou encore ne garantissant pas la sécurité des pisteurs artificiers. Cette technique permet aussi de positionner très précisément les charges explosives aux endroits jugées les plus efficaces par les artificiers. Les résultats de tirs sont très souvent efficaces si la mission est faite rapidement après les chutes de neige sans laisser le temps au manteau neigeux de se stabiliser ou lors des périodes des changements climatiques comme actuellement.

  A bord de l’hélicoptère de Christian Blugeon de Morzine, deux artificiers sur les trente deux de la station de Châtel formés à ces missions rejoignent le pilote. L’un est chargé d’allumer les charges explosives puis de les passer à son collègue qui lui, les positionne aux endroits stratégiques. Tout l’équipage embarqué est en liaison par casque radio et l’artificier guide le pilote selon l’endroit choisi. Un pisteur secouriste au sol veille à l’explosion de toutes les charges larguées. Pour ne pas avoir de ratés de tirs, la procédure impose le double amorçage des charges pour être certain que les explosifs sont détruits. « Il peut arriver que l’explosion ne se fasse pas, ce qui reste très rares, on parle alors de raté de tir », nous précise Nicolas Rubin le directeur des pistes de Châtel et d’ajouter « Il faut attendre 30 minutes avant de pouvoir récupérer la charge ; une fois localisée, on repositionne une nouvelle charge à côté qu servira à détruire la totalité des explosifs ».


Efficacité, rapidité et sécurité

Les procédures de déclenchements font l’objet de mise au point à chaque opération, le pilote rappelle les consignes de sécurité et les artificiers l’informent des endroits à traiter. Les plans de vol exclus tout survol d’habitation et autres voies de circulation. Le pilote organise donc son vol aussi en fonction des conditions du moment. Dès l’approche des sites, le vol se fait porte latérale ouverte. Dans une mission de ce type, la précision du pilote est pour beaucoup dans le résultat des tirs. Il faut aussi calibrer les charges en fonction des conditions pour que l’ensemble des paramètres soit réuni pour un résultat attendu. « Grâce à l’hélicoptère, on peut traiter beaucoup de points de tirs en peu de temps et sans exposer les artificiers aux risques réels auxquels ils pourraient être confrontés en intervention sur le terrain. Chaque mission fait l’objet d’un compte rendu précis que la société d’hélicoptères transmettra à la direction générale de l’aviation civile. » ajoute le directeur des pistes lors d’un déclenchement vendredi en fin d’après midi sur le secteur de Barbossine.


 

Ci-dessous : articles parus entre le 11/03/2005 et 14/03/2005

CHATEL

La seconde étape de l’écureuil d’or : c’est parti

C’est avec un soleil radieux que furent lancés hier matin les départs du Super Géant hommes et dames, seconde étape Ecureuil d’Or patronné par le Dauphiné Libéré. Auparavant, les personnes des services des pistes avaient tracé les circuits dont le départ est situé à 1500 mètres d’altitude pour une arrivée à 1150 mètres. Autour de l’équipe d’organisation du ski club de Châtel une quarantaine de bénévoles s’activaient aux différentes tâches. Côté du chrono, sous la direction de Roger Clarino formateur des chronométreurs et de l’informatique auprès du comité du Mont Blanc et qui a charge d’homologation des différentes courses, avaient pris place Virginie Rubin et Laurent Gourlier ; le chronométrage des courses reste très important dans ce type d’organisation, une action dans l’ombre. 106 filles et 115 garçons venant du Jura, Vosges, Alpes de Haute Provence, Dauphiné, Alpes Azur, Pyrénées Orientales, devaient prendre le départ d’un circuit ayant un dénivelé de 400 m comprenant 37 portes et 33 changements de direction. Les deux premières concurrentes, Marielle Berger des Arcs et Alison Monseni de Megève devaient se déclarer satisfaites ; Marielle nous déclare : « la piste est vraiment bien, c’est super sympa ! », quant à Alison elle précise « que les conditions sont excellentes et que la piste ne fait pas peur ». Pour Emilie Tavernier de Morzine qui portait le dossard n°13 celle-ci se dit « contente et avoir également trouvé la piste de très bonne qualité » ; elle a effectué le meilleur temps en 1’06’’59. Les épreuves du matin étaient placées sous la responsabilité de Olivier Del Rosso directeur de course, Jean-François Jourdan arbitre assisté de Patrick Blanc, Jean-Louis Gaunier représentant la fédération française de ski. Dès le début des épreuves les vacanciers dans la station sont venus encourager les jeunes compétiteurs. (Voir les résultats dans les pages sportives). Au programme d’aujourd’hui vendredi 11 mars, géant hommes sur le stade du Linga à Châtel – premier départ à 10 h 30, slalom dames sur la piste du Cerf à La Chapelle d’Abondance – premier départ à 9 h 15 ; 17 h comité de course sous l’office de tourisme de La Chapelle d’Abondance ; 18 h remise des prix salle la Châtelaine à Châtel (place de l’église).


 

LA chapelle d’ABONDANCE

Jeudi 18 ème course des vieilles planches

La rencontre est une référence et se veut sympathique et conviviale. Elle va rassembler femmes et hommes, tous ceux qui ont 50 ans et plus, et qui habitent à l’année dans la vallée d’Abondance. Les vieilles planches font partie du rendez-vous traditionnel depuis 18 ans. C’est au domaine du Crêt béni à La Chapelle d’Abondance que sera donné jeudi 10 mars à 14 h le départ de l’épreuve ski alpin et à 15 h 15 celle du ski de fond. La remise des prix se fera à 19 h 30 à l’écurie de la Ferme de Papy Gaby, suivie d’un repas amical aux Gentianette. Comme à l’accoutumé les non skieurs peuvent s’inscrire pour ces agapes. Le retrait des dossards est prévu à 12 h 30 au mini-bar. Inscriptions et renseignements auprès de l’office du tourisme 04.50.73.51.41


 

Châtel

RADIO CHATEL VIENT D’ INVITER

Mercredi soir ses auditeurs et acteurs économiques à une soirée à l’occasion du 10 ème anniversaire de RTL2, avec qui elle est rattachée depuis 2001 dans un nouveau format d’une radio Pop Rock. Pascal Bossard, le directeur, rappela que Radio Châtel émet depuis février 1982. Jean-Philippe Denac coordinateur d’antenne au siège de Paris (notre photo) salua l’équipe locale. La seconde partie de la soirée fut consacrée à un concert sur grand écran avec U2 dans le rythme du son pop-rock.


 

Vallée d’ABONDANCE

Les derniers podiums de l’Ecureuil d’Or avec le Dauphiné Libéré

Les deux dernières courses dans le cadre de la 2 ème étape Ecureuil d’or 2005, trophée caisse d’épargne des Alpes, Dauphiné Libéré, se sont déroulées dans d’excellentes conditions sur les domaines de Châtel Linga pour le géant slalom dames et à La Chapelle d’Abondance Crêt Béni pour le slalom hommes. Les remises de récompenses se sont déroulées sur les aires d’arrivées. Chez les hommes le podium est composé de : 1. Tanguy Collomb Patton (La Clusaz), 2. Arnaud Dunand, Mathias Rolland (Courchevel), 4. Romain Vépierre (Morzine) 5.Gaëtan Kempf (ski du Tanet). Chez les dames les récompenses furent remises par Yannick Bertrand le célèbre membre du ski club de Châtel à : 1. Emilie Tavernier (Morzine), 2. Jéromine Géroudet (Flaine), 3. Ines Lambelin (Grand-Bornand) 4.Marion Allard (Megève), 5. Eponine Blanc (Val Cenis). Pour les différents classements voir nos cahiers sportifs édition de dimanche et jours précédents.


 

Abondance

Jérémy Boucherit en coupe de France de judo

Jeune homme de 16 ans, élève du Judo-Club d’Abondance depuis bientôt 10 ans , Jérémy Boucherit est l’auteur, cette année, d’une saison sportive pour le moins remarquable. En effet, vainqueur des championnats de Haute-Savoie, ainsi que du Dauphiné-Savoie, vainqueur de la coupe des Alpes, des tournois d’Annecy et du Mont-Blanc, troisième des sélections interrégionales du Centre-Est à Chalon-sur-Saône, il représentera son club et la Haute-Savoie lors de la Coupe de France organisée, début avril, au palais des sports Pierre de Coubertin à Paris.

C’est à la fois une très grande motivation, beaucoup de volonté, de courage et une farouche envie de gagner qui auront porté Jérémy sur ces différents podiums. C’est aussi une grande fierté pour l’entraîneur du club d’Abondance de conclure son engagement au sein de l’association par un dernier voyage à Paris lors de ce championnat de France réservé aux cadets. Convaincu que l’élève fait son coach et non pas le contraire, l’enseignant, président et fondateur du Judo-Club d’Abondance, Frédérique Rampant, tentera une dernière fois de se mettre au service du plus brillant de ses élèves. Voici un bel exemple d’un jeune qui défendra l’honneur de la Vallée d’Abondance dans la capitale.


CHATEL

Une nouvelle étrave en fonction pour les services municipaux

Autant dire que s’il y a une dépense qui aura été très appréciée au niveau de l’utilité pour les services techniques de la mairie de Châtel c’est l’acquisition en décembre d’une lame dite étrave de type GM2 à double relevage qui a été montée sur l’Unimog 16-50 quatre roues directionnelles de 210 CV. Cette lame adaptée à tous véhicules d’un coût de 15400 € est venue compléter le parc des cinq déjà existantes permettant ainsi sur les périodes de neige de produire un meilleur résultat dans les différents hameaux de la station. Une des difficultés rencontrées vient que certains propriétaires de résidences ne dégagent pas ces lieux privées ce qui occasionne un doublement des véhicules à des endroits pentus. Les quantités de neige tombées ont permis une grande utilisation de ce type de matériel.


LES CHALLENGES MEMORIAL JESSICA de Vacheresse furent remportés dimanche sur les pistes du domaine du Crêt Béni de La Chapelle d’Abondance par Gérôme Favre-Margot, Chloé Favre. Quant à Sylvain Tagand il gagna pour la seconde fois le challenge du club de Vacheresse, qu’il remporte définitivement. Ce trio de jeunes (notre photo) fût très chaleureusement applaudi par une très nombreuses assistance.


Vacheresse

Près d’une centaine de participants au 12 ème mémorial Jessica

Le mémorial « Jessica », s’il est une rencontre familiale très suivie dans le village de vacheresse, personne n’oublie le souvenir de cet enfant, Jessica Blanc tragiquement disparue ; en sa mémoire, cette fête en faveur de la jeunesse se veut à l’image de ce qu’elle aurait aimé partager. Toutes les catégories d’âges étaient représentées sur les différents départs d’épreuves tant de ski que de snowboard, près de cent personnes sur les planches, sans compter ceux qui sont venus encourager, accompagner et participer à ce rendez-vous annuel avec des conditions de neige extraordinaires et un beau soleil. Il convient d’associer aussi à ce mémorial, les personnels des remontées mécaniques de L Chapelle d’Abondance, les pisteurs secouristes, les dameurs, l’ESF et le ski club de la Chapelle, puis tous ceux qui ont offert les récompenses. C’est devant une salle comble comme à l‘habitude que le président du club de ski salua et remercia les différents participants et partenaires. Le maire Roger Petitjean qui avait à ses côtés son collègue de La Chapelle d’Abondance, ne cachait pas sa joie de pourvoir démontrer une fois de plus que la vie associative du village était une réalité . En saluant les organisateurs le maire devait déclarer « Il faut encourager tous les parents qui s’occupent du ski club, je souhaite prospérité à l’association et qu’elle reste vigoureuse ». Bernard Maxit salua quant à lui la présence importante des jeunes et le dynamisme du club dont le nombre de personnes présentes dans la salle le prouve. Les moniteurs de l’ESF et le président Patrice Benand du ski club de la Chapelle s’associèrent aux propos tout en soulignant l’ambiance sympathique qui existe dans les relations. Il fût procédé ensuite à la remise des récompenses, la liste est trop longue pour la publier, mais ce qui est à retenir ce sont ces visages d’enfants épanouis recevant, pour certains les flocons, une médaille ou une coupe. Les plus grands ne cachèrent pas leur joie. Marie-Claude et Serge les parents de Jessica devaient remettre les challenges, pour les filles à Chloée Favre et pour les garçons à Gérôme Favre-Margot, sous les applaudissements nourris de l’assistance, témoignages de mémoire, de sympathie et d’amitié

 

 

Ci-dessous : articles parus entre le 01/03/2005 et 10/03/2005

Chatel

165 participants au challenge Emmental de Savoie

Ils étaient 104 poussins et 61 poussines des années 94-95 à ce rendez-vous annuel de la mini-coupe Emmental de Savoie, épreuve devenant de plus en plus technique avec une sélection au kilomètre lancé sur la piste de Chalet neuf au domaine de Super-Châtel avec une vitesse de 73.72 de Mathieu Mandallaz, 72.27 pour Malo Vacogne (Dent d’Oche), 71.95 Robin Jordanis (les Gets) ; pour les filles meilleurs temps de descente kilomètre lancé : 73.03 Svanhilde Nédelec (Dent d’Oche), 72.56 Clara Nique (les Gets) , 71.92 Salomé Charles Mangeon (Lullin). Au classement général regroupant les épreuves ski-cross et kilomètre lancé les 10 premières filles sont : Chris Mugnier (Les Gets), Marie-Laure Frechet (Morzine), Marie Perret (Abondance), Clara Nique (Les Gets), Marie Tavernier (Morzine), Svanhilde Nedelec (Dent Oche), Céline Bouvet (Abondance), Anaïs Porthault (Les Gets), Prescillia Meynet Cordonnier ( Bellevaux), Tiffany Volluz (Châtel). Côté des garçons, on retrouve : Robin Jourdanis (Les Gets), Thibaut Vuarand (Châtel), Hugo Maure (Dent Oche), Tanguy Cruz-Mermy et Maxime Favre (Châtel), Nathan Voisin (Bellevaux), Rémy Thoule (Châtel), Gauthier Vuarand (La Chapelle), Mathieu Coquillard et Robin Tschofen (Morzine). Les coupes furent remises par les responsables de Emmental Savoie sur l’aire d’arrivée .


La Chapelle d’Abondance

Les plaisirs de la glisse enseignés par l’E.S.F.

La fréquentation actuelle des domaines skiables facilite les évolutions dans les différentes disciplines d’activités de glisse. Certes le froid est présent mais également le beau temps avec d’excellentes conditions de neige, ce qui permet à tout un chacun d’évoluer sous les conseils des techniciens moniteurs de l’école de ski française de La Chapelle d’Abondance. Toutes les tranches d’âge sont présentes dans la répartition des cours, les spécialisations de certains, tout comme la facilité d’évoluer sur différents types de matériels pour d’autres. Si l’appréhension existe pour quelques élèves au démarrage des reprises de cours, celle-ci s’estompe très rapidement de par l’ambiance chaleureuse qui règne dans les groupes animés par ceux que l’on appelle les pulls rouges. La période qui approche va s’ouvrir sur les fidèles des vacances hors des zones scolaires, la présence encore nombreuse dans la station des structures scolaires accueillies dans les établissements recevant des enfants ou groupes constitués est une autre relation de confiance qui s’installe avec l’E.S.F. un des partenaires qui contribue à la renommée de la station.


Le conseil municipal délibère des questions suivantes

Extension des équipements au Morclan : suite à la demande des cinq opérateurs (ITINERIS – BOUYGUES – SFR – TDF et RTL 2) : Le conseil prend connaissance et accepte le plan de financement proposé par le SELEQ 74 concernant le renforcement de l’alimentation électrique de ce secteur, pour un montant global de l’opération de 155 000,00 € TTC, subventionnée à 85 %, dont la quote-part restant à la charge de la commune est de 15 036,00 € hors T.V.A., outre les frais généraux s’élevant à 4 515,00 €. Il décide de passer une convention avec chacun des cinq utilisateurs pour le remboursement de la partie restant à la charge de la commune y compris les frais généraux et l’amortissement du bâtiment nécessaire à l’installation des équipements supplémentaires de télécommunications.

Piste Forestière : Après examen des propositions à l’aménagement de la piste forestière sur « Le devant de Châtel », il est accepté de conclure un contrat de maîtrise d’œuvre avec la Sarl Conseils Ingénierie Lémanique pour la phase 1 (Avant-Projet) et la phase 2 (mission Loi MPO), moyennant un montant de rémunération totale de 33 124,20 € TTC.

Protection de l’environnement : suite à la consultation lancée pour une mission d’études de mise en conformité des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE), concernant les opérations suivantes :Lot n° 1 : Diagnostic environnemental « mâchefers » Lot n° 2 : Dossier ICPE de demande d’autorisation d’exploitation du compacteur Lot n° 3 : Diagnostic environnemental « ancienne décharge en amont de Prés la Joux» décide de confier cette mission pour l’ensemble des trois lots à la Société Diastrada de Villeurbanne pour un prix global de 22 324,21 € TTC, après une remise consentie par ladite Société de 8,15 %.

Personnel communal : il a été procédé au recrutement de deux agents contractuels pour les services comptabilité de la mairie et école maternelle, en remplacement des personnels titulaires en congé maternité.

Cotisation municipale : accord pour la prise en charge des cotisations dues à l’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne au titre de l’année 2005, pour un montant global de 36 872,96 € TTC.

Cession d’un bâtiment : par la SCIC Habitat Rhône-alpes du HLM au lieu-dit « Les Ramines » à l’Office Public d’HLM de Thonon les Bains et autorise le transfert à cet organisme du bail à construction ainsi que la garantie du prêt.

Coupes de Bois : avis favorable aux relevés de martelages relatifs aux coupes de bois et produits délivrés en nature au tire de l’exercice 2004. Les garants désignés pour les coupes de produits accidentels (chablis, bois bostrychés), sont : Philippe Thoule, Cyrille Maxit et Emmanuel David. A SUIVRE ….

CHATEL Conseil municipal suite …… 2

Cession de terrain : est autorisée dans le cadre de la délivrance de permis de construire, a titre gratuit d’une partie des terrains dans les secteurs de La Béchigne et du Roitet, pour une superficie dans la limite de 10 % de la totalité du terrain concerné et fixe la réalisation des travaux projetés dans un délai de dix ans. Après examen des déclarations d’intention d’aliéner, le commune n’entend pas exercer le droit de préemption urbain, s’agissant de la vente de terrains non bâtis au chef-lieu et au lieu-dit  Le Roitet.

Modification permis de construire : S’agissant du dossier de permis de construire déposé par la SCI du Lac, l’avis du conseil a été sollicité par le maire compte tenu qu’il est primordial d’achever le bâtiment entrepris au lieu-dit Vonnes, et ce, pour des raisons de sécurité, de l’aspect inesthétique de cette construction aux abords immédiats du village, des motifs d’intérêt général engendrés par la création d’une future voie de liaison et le contentieux en cours risquant d’être très préjudiciable financièrement pour la commune. Le conseil se prononce favorablement à cette modification du permis de construire tout en sachant que ce litige ne peut que se solutionner que part la recherche d’une solution à l’amiable.

Installation d’un orthophoniste : suite à des demandes formulées par plusieurs familles sollicitant l’installation d’un orthophoniste dans la vallée d’Abondance ; la commune propose de mettre à disposition une salle à l’école primaire le mercredi de chaque semaine.

Débat d’orientation budgétaire : :

La présentation est faite de l’état des travaux réalisés sur la commune au cours de l’année 2004 concerne notamment les programmes suivants : les ouvrages sur les ruisseaux, la réfection de voirie et la construction de trottoirs, l’aménagement des abords du lac de Vonnes, l’achat d’engins et de véhicules, la mise en souterrain de réseaux, la création de nouveaux bureaux à la mairie, la réalisation d’équipements publics (W.C.route des Freinets), la mise en conformité des captages, le raccordement des eaux usées à la Béchigne, l’adduction d’eau potable route du Boude, l’édification du télésiège débrayable de Près-la-Joux et d’un poste de secours. En fonctionnement, les dépenses principales pour l’exercice 2004 se sont élevées à : charges à caractère général : 1 582 000,00 € charges de personnel : 1 809 500,00 €. Les prêts contractés en 2004 représentent un montant global de 1 500 000 € pour les investissements communaux. Suite aux propositions faites par les différents services et les commissions communales, le conseil municipal prend connaissance des programmes d’investissement présentés et détermine les opérations les plus importantes à réaliser en 2005.

La « carcasse » une construction qui pose problème, un accord à l’amiable est proposé


LE FANTASTICABLE DE CHÂTEL S’OUVRE POUR LES SKIEURS, dès que les conditions atmosphériques sont favorables, tous les jours sauf le lundi, de 13 heures à 16 heures. Tarifs 34 € ; pour les vacanciers possédant un forfait Châtel ou des Portes du Soleil en cours de validité : 20€. Les billets sont en vente auprès des caisses de Pierre Longue ou auprès du poste de secours de Rochassons. Les skieurs pourront donner du piquant à leur séjour en survolant (notre photo d’été) le hameau de Plaine Dranse à presque 100 km/h et à environ 240 mètres de haut.


Actualité en bref ABONDANCE

LE SKI D’AUTREFOIS D’ABONDANCE

Vient de produire son dernier spectacle de la saison sur les pistes de la plaine d’Offaz. A chaque représentation (notre photo) les vacanciers furent particulièrement nombreux, parfois venus des communes avoisinantes pour encourager la sympathique prestation des villageois contribuant à l’animation de la station , la belle participation des publics est une superbe récompense.


CHÂTEL

182 participants au critérium minimes à Châtel

C’est une trentaine de personnes qui était mobilisée autour de l’organisation du critérium minimes rassemblants les garçons au nombre de 105 et les filles (77) des années 1990 et 1991, samedi sur le stade du Linga de Châtel. Il faut également comptabiliser les personnels des services des pistes, ceux de damages et des remontées qui ont participé, avec l’office du tourisme et l’école de ski français, au succès de l’épreuve dont les récompenses se sont déroulées en présence de André David, président du ski club, de Gilbert Gaillard chargé de mission de la banque populaire des Alpes partenaire depuis 1987, du comité du Mont-Blanc et des équipes des jeunes de groupes FIS qui encouragent le club de Châtel. Dans la catégorie des 90 le classement est le suivant : 1. Emilie Tavernier (Morzine) 1’10’’04, 2. Jéromine Geroudet (Flaine) 1’10’’60, 3. Julie Legon (Gd-Bornand) 1’10’’71 ; viennent ensuite Leslie Simond (Châtel) 1’11’’02, Fanny Rubin, (Châtel). Pour les 91 les trois meilleurs temps sont : 1. Marine Garnier (Avoriaz) qui remporte une 5 ème place au général avec un temps de 1’11’33, 2. Fanny Péllisson (Les Gets) 1’12’’30, 3. Marine Escallier (Les Houches) 1’12’’43. Chez les messieurs de 90, très belle prestation de Nicolas Thoule de Châtel en 1’06’91, sont exaquo à la seconde place Freddy Thevenod (Carroz) et Bastien Midol (Grand-Bornand) 1’08’’28. Pour les garçons de 91 on retrouve sur le podium B laise Giezendanner (Chamonix) 1’11’’11, Damien Coppo (Samoens)1’11’’48, Nicolas Raffort (Contamine) 1’11’’53.


L’abondance fermier à l’honneur au salon de l’agriculture

Dans le cadre du concours général agricole du lundi 28 février du salon de l’agriculture de Paris, la vallée d’Abondance a été de nouveau cité dans le palmarès avec :

- une médaille d’or pour le GAEC du Mont-Chauffé d’Abondance, une entreprise familiale des Frères Girard, André, Jean-Marc et Pierre et Nicolas de la nouvelle génération. Affineur Gaec Mont-Chauffé Abondance (photo07)

- une médaille d’argent pour la SCEA Le Nant du Dime de Annick et Philippe Vuarand ; affineur : SCA les producteurs des reblochons de Thônes (photo 010)

- médaille de bronze pour le GAEC Le Mont-de-Grange de Jean-Philippe et Alain Grillet-Aubert de Châtel ; affineur SCA Les producteurs de Reblochons de Thônes (photo 04)


ABONDANCE

Comité des fêtes : une volonté de poursuivre

Ils sont quelques uns à vouloir animer la village

Pour son assemblée générale extraordinaire le comité des fêtes d’Abondance a été suivi par plus de personnes que lors de l’assemblée ordinaire, des gens motivés qui ne voudraient pas voir disparaître cette association locale qui s’était donnée il y a une dizaine d’années pour objectif, de participer à côté de ceux qui existent, à animer le village. Les discussions se sont engagées autour du rôle , du fonctionnement du comité composé des trente et une associations existantes au chef lieu de canton. L’équipe actuelle, composée de Bénédicte, Patrick, Benjamin, Pierre et Alain, souhaiterait renforcer l’effectif afin de pouvoir proposer d’autres animations, voire les diversifier, tout en conservant le carnaval, la fête de la musique sous une forme plus participative, la foire d’automne, l’animation de Noël. Les problèmes de communication furent évoqués, mais aussi le manque de participation qui a tendance à se maintenir. Et pourtant le dynamisme du côté voisin de Vacheresse fut cité en référence, ce qui peut tendre à imaginer que les publics peuvent aussi être présents, certaines manifestations de l’année sont également là pour le prouver (4X4, fête des bûcherons etc..) Le comité maintient sa ligne de conduite qui est de fédérer toutes les énergies dans la commune, aider les associations et surtout manifeste le désir de ne pas baisser les bras. L’idée d’une animation autour du 14 juillet est avancée, tout comme la nécessité de fixer un calendrier annuel de l’ensemble des manifestations sur la station.

L’élection d’un bureau, fixer les objectifs

La parole fut donnée à l’assistance pour s’exprimer sur ce que l’on pouvait attendre d’un comité des fêtes. « Je suis venue car il faut encourager ceux qui veulent faire quelque chose »  dira une commerçante, « J’aide depuis longtemps le comité, j’entends bien continuer mais je ne peux m’engager dans un bureau, on ne peut pas être partout à la fois » dira une autre dame dont on connaît le dévouement localement. Le nouveau rendez-vous du comité sera la réunion du conseil d’administration fixée au mercredi 23 mars à 20 h 30 avec la participation aux côté des élus d’un membre de chaque association afin d’élire un bureau et fixer les objectifs de la saison à venir. Au cours de l’assemblée les partenariats, les aides de l’office de tourisme, de la mairie, des associations furent évoquées et il sera recherché des méthodes pour les améliorer, tout comme la recherche d’associer la population locale. « Nous sommes preneurs de toutes idées et suggestions » dira l’un des responsables en guise de conclusion. La volonté de poursuivre les activités du comité des fêtes est largement affichée à Abondance.

Chatel

Nécrologie : François David s’en est allé

Il y a quelques jours, alors que la saison touristique battait son plein, François David s’en est allé à l’âge de 79 ans après de très brefs séjours en hôpitaux. Personnalité attachante que chacun avait plaisir à rencontrer, François faisait partie de cette génération de Châtellans qui ont consacré toute leur vie au travail et à l’agriculture, au moment où celle-ci n’était pas mécanisée. Vie d’alpage, d’abord à la Mouille Ronde puis à Barbossine, il savait apprivoiser la pente et tirer le meilleur partie de la terre. Travailleur, il avait creusé à la main les fondations de sa maison ; il n’a cessé de développer son exploitation agricole et c’est avec une légitime fierté qu’il voyait son œuvre se prolonger à travers ses enfants  qui, en quelques années, ont su moderniser l’outil de travail et à qui il a transmis l’amour du travail bien fait et le sens de l’honnêteté. Il faisait partie des gens sur qui la paroisse pouvait compter et à qui il dédié bon nombre de journées de travail.

Mais il y a presque un an, son fils Jean-Luc dont la qualité du travail avait été saluée au salon de l’agriculture par une médaille d’or, devait décéder accidentellement. Très affecté par cette disparition, François David souffrait en silence et avait dû être hospitalisé pour des ennuis cardiaques.

François David laissera le souvenir d’un homme fier, réfléchi, plein de bon sens . A sa famille, à ses amis , le journal présente ses sincères condoléances.


CHATEL

Nouveaux accueils pour l’E.S.F.

La période des zones de vacances scolaires vient de laisser la place aux vacances des individuels et à l’accueil des groupes ayant choisi les destinations de montagne. Pour les enseignants de l’école de ski français, les cours se poursuivent dans les trois sites de la station : Super-Châtel, le Linga et Pré la Joux, avec un enneigement de qualité, sur des pistes travaillées par les équipes de la société des remontées mécaniques. La clientèle est nombreuse, la relation est détendue, ce qui favorise les apprentissages des différentes techniques de glisse.


Châtel

L’ESF présente aussi sur le domaine de Super-Châtel

Chaque semaine nous sommes allés au devant des élèves des différents niveaux des cours dans les diverses disciplines enseignées par l’école de ski français sur les domaines de Pré-la-Joux puis du Linga. Mardi matin, c’est à Super-Châtel, que l’on retrouve l’ESF, station construite dans les années 1950 où sur le premier télésiège les personnes étaient installées sur le côté (photo d’époque que l’on peut retrouver dans le restaurant d’altitude du Morclan). L’ESF est présente avec ses cours de préparation à la 3 ème étoile et de la classe 2 mais aussi les adultes puis les bambins des groupes flocons. Le choix du site est une demande de la clientèle, Super-Châtel bénéficie d’un ensoleillement exceptionnel avec une vue magnifique sur le lac Léman et le Mont-blanc, sur le lieu appelé Bellevue d’où l’on fait face aux Aiguilles du Midi. L’autre particularité de Super-Châtel est cette liaison avec les domaines de la Suisse voisine. Les skieurs ont pu apprécier le confort, la qualité des nouvelles cabines installées pour la saison dont le nombre fut augmenté et qui permet le transport dans des délais plus rapides.


La CHAPELLE d’ABONDANCE

Saisonnier interpellé

Les gendarmes d’Abondance ont procédé à l’arrestation, dans la nuit de mercredi à jeudi, d’un saisonnier de 19 ans de La Chapelle d’Abondance impliqué dans le vol de véhicules dont un 4x4 au garage Blanc d’Abondance ; il s’agissait d’un des conducteurs qui avaient pris la fuite à la vue des gendarmes lors du contrôle d’un précédent véhicule lui aussi volé. (voir nos précédentes éditions)

 


ABONDANCE

Tentatives de cambriolages, vols de véhicules, dégradations : les gendarmes identifient les auteurs

La brigade de gendarmerie d’Abondance, à l’effectif actuel de 14 militaires en raison du renfort de 7 gendarmes mobiles, vient de solutionner une série une d’affaires. Tout d’abord la dégradation des barrières du parking couvert de Châtel dans la nuit du 22 janvier, la vidéo de surveillance de l’établissement a largement aidé les enquêteurs, ils allèrent poser quelques questions à un jeune homme de 25 ans, saisonnier dans la station qui, pour rejoindre son habitation, avait pour habitude d’emprunter de nuit le parking pour se rendre à la Béchine, il n’apprécia pas que l’issue du bas soit fermée et s’en prit de colère au matériel ! Celui-ci devra répondre de ses actes et devra supporter les frais occasionnés par le vandalisme. Lors d’un accident de la circulation route du Linga entre une voiture légère et un bus de ligne dimanche vers 10 heures, le conducteur de la VL, un saisonnier dont l’alcool test était positif, s’est vu retirer son permis sur place ; en prime il s’est vu convoquer pour une parution au tribunal. Samedi, deux véhicules volés à Evian étaient retrouvés en Vallée d’Abondance, l’une à Chevenoz, l’autre à Vacheresse ; les effractions ont été constatées et les voitures restituées à leurs propriétaires. Les gendarmes sont convaincus que des personnes dérobent des voitures pour se rendre à un établissement de nuit à Châtel ; leur estimation fut confirmée lundi matin vers 5 heures suite à l’appel d’un propriétaire d’un chalet à Châtel, qui venait de mettre en fuite quatre individus qui tentaient de s’introduire par effraction. Les gendarmes, avec les éléments en leur possession, interpellaient à Abondance les quatre garçons d’Evian. Cette arrestation porta doublement ses fruits car deux autres automobilistes prenaient la fuite à la vue des uniformes. En réalité il s’agissait d’une 306 dérobée à Féternes et d’un 4x4 volé au garage Blanc d’Abondance ; l’audition des jeunes permettait l’engagement des gendarmes de la brigade des recherches, du PSIG de Thonon sous les ordres de l’adjoint au commandant de compagnie ainsi que des gendarmes d’Evian. Tous furent arrêtés : quatre mineurs et deux majeurs et invités à s’expliquer sur leurs sorties nocturnes ; l’un des mineurs conduisait une des voitures. Ils auront à s’expliquer ultérieurement soit au tribunal pour enfants ou correctionnel. Les gendarmes d’Abondance ont enregistré également des plaintes pour des dégradations de véhicules, la nuit à Châtel, pour des tôles froissées par des automobilistes peu scrupuleux. Ils relèvent également, comme toutes les années, des vols de skis, qui peuvent être dans les véhicules. Trois des sept hommes de la brigade vont prendre sur place du grade ; il s’agit du commandant de brigade Laurent Tarillon qui passe adjudant-chef, Emmanuel Nègre qui devient adjudant et le gendarme Grégory Dufour qui va devenir maréchal des logis chef.

 


Vallée d’ABONDANCE

Belle participation au grand prix d’Abondance

Toutes les conditions étaient réunies pour que le grand prix annuel d’Abondance se déroule à la grande satisfaction des organisateurs et des participants venus des différents coins de la région. Il convient de citer les divers podiums selon les catégories : Chez les filles Cadettes Sophie Blanchet (Gd-Bornand) 1’20’’19, Sandie Glasson (Samoëns) 1’24’’15, Alexine Cruz, (Châtel) 1’25’’75 ; Juniors  Camille Davoine (Morillon) 1’24’’49, Emilie Benand (La Chapelle) 1’26’’50, Céline Bourquadez (asptt Annecy) 1’28’’12 ; Minimes : Laura Lalanne Florio (asptt Annecy) 1’33’’78, Marine Fouqueray (Morillon) 1’36’’25, Soline Escuyer (Thollon) 1’37’’14 ; Seniors : Flavie Trincaz (Abondance) 1’22’’59, Aline Vuarand (Châtel) 1’30’’84, Sandra Bovard (La Chapelle) 1’31’’93. Chez les messieurs Cadets : Yves Escuyer Gatien (Thollon) 1’20’’43, Eric Girard Berthet (Abondance) 1’24’’59, Adelin Favre (Samoens) 1’25’’65 ; Master A : Jacques Grillet-Aubert (La Chapelle) 1’21’’67, John Berland (Viuz Sallaz) 1’21’’85, François Guers (Racing club) 1’22’’00 ; Minimes : Pierre Poirot (Abondance) 1’26’’94, Florent Benand (Abondance) 1’29’’58, Cyril Bret (Annecy Salomon) 1’29’86 ; Seniors : Jean-Francis Pessey (Gd-Bornan) 1’18’’84, Laurent Benand (La Chapelle) 1’21’10, Anthony Betemps (Mt-Saxonnais) 1’21’’11. Le président du club Paul Girard Dépraulex remercia les différents partenaires de cette manifestation sportive.

CHATEL

Orange, l’ambassadrice de la vallée d’Abondance au salon de l’agriculture

Pour la seconde année «Orange» va monter à Paris, elle sera présente au salon de l’agriculture. En 2002 cette belle laitière de 6800 litres de lait par an, née en 1998, fille de Faucon-Alcazar, remporta deux prix pour une troisième place dans la référence espèce bovine et concours général, au grand plaisir de Huguette, Régis et Lionel Grillet-Mugnier, au Hameau le Petit Châtel. Orange a été sélectionnée avec dix huit autres de la race d’Abondance dont une de chez Pascal Treboux et Bruno Michoux de Vinzier. Lionel Grillet-Mugnier est aux petits soins pour Orange ; il lui a fait une beauté. «Elle est vraiment sage » dira Régis qui reste avec Huguette très attaché à cette participation au salon de l’agriculture. «Puis c’est l’occasion d’y aller » ajoutent-ils avec une certaine complicité, car ils savent que cela reste des moments riches de contacts et de relations professionnelles. Avant son départ, même la télé régionale, une équipe de France 3, est venue la filmer. Cela ne lui a rien enlever de son comportement paisible.

 


Vallee d’ABONDANCE

Des nouveaux circuits raquettes en vallée d’Abondance

L’activité raquettes est en pleine expansion dans la Vallée d’Abondance. Chaque année de nouveaux circuits balisés viennent s’ajouter aux sorties encadrées que proposent les accompagnateurs. Suite à une demande de plus en plus forte et avec l’aide du Syndicat Intercommunal de la Vallée, Abondance et La Chapelle d’Abondance se sont associés pour baliser cinq nouveaux circuits raquette (2 à La Chapelle et 3 à Abondance). Accessibles à toute la famille, ces circuits d’une durée de 2 h 30 à 3 h 30  ne dépassent pas 300 mètres de dénivelé positif.

Sur la Chapelle d’Abondance : l’itinéraire du Blanchet permet de découvrir les sommets environnants (Mont-de-Grange, Pic de la Corne, Dents du midi…) mais aussi les mouflons, chevreuils. La boucle du Tromby quant à elle, emmènera les amateurs dans le site protégé des Cornettes de Bise (site classé Natura 2000), sa faune abondante en fait un environnement naturel exceptionnel.

Du côté d’Abondance : le circuit des chapelles et oratoires fait de découvrir, quelques édifices religieux mais aussi des fermes regroupées en hameau ainsi que des chalets d’alpage. Le circuit à la « découverte du Domaine de l’Essert », conduit quasiment au sommet de l’Ecuelle d’où il est possible de contempler un superbe panorama sur la vallée d’Abondance et son point culminant : le Mont-de-Grange. Le troisième circuit, intitulé « l’envers du décor » offre une vue imprenable sur le village d’Abondance, le hameau du Mont et celui de Richebourg. Traversant une partie de la réserve naturelle du Mont-de-Grange, il n’est pas impossible de rencontrer cerfs ou chevreuils. Les dépliants de la Vallée d’Abondance (Abondance, La Chapelle d’Abondance) sont disponibles gratuitement dans les offices de tourisme d’Abondance, La Chapelle d’Abondance. Ils comprennent la description des 5 sentiers balisés à l’aide d’une carte schématisée, d’une fiche technique, des points repères.

 


CHATEL

Mardi à Châtel : Charivari des agriculteurs

Les traditions et les agriculteurs ne font qu’un

La station de Châtel a la chance de compter encore en exercice une trentaine d’agriculteurs. Le mardi 1 er mars à 20 h 30 place de l’église ils participeront à l’animation du village avec « le Charivari », un retour dans le passé où il était de bon aloi que les gens se marient. Un(e) veuf (ve) ou divorcé (e) non remarié (e) était, si l’on peut dire, une exception et faillissait à la tradition. La personne n’en parlait pas mais le « secret  transpirait » sur la population et lorsque cette dernière savait qu’un remariage allait se faire, elle rassemblait un ou plusieurs chars de cloches, sonnailles ou « potets » ceux qui avaient des instruments de musique se mêlaient à la troupe et l’on pouvait entendre un bruit sourd et répétitif se mêler au tintamarre général. Une histoire que les agriculteurs se proposent de faire revivre auprès des vacanciers qui pourront assister au départ du cortège animé par un orchestre champêtre et des cors des alpes, pendant la visite au village, une soirée traditionnelle sera proposée a la salle La Châtelaine » avec un conteur de légendes de Savoie et les groupes folkloriques Tradi’sons et Sabaudia. Le retour des voyageurs sera a nouveau salué par l’orchestre champêtre et vin et chocolat chauds seront offerts à tous sur la place de l’église.

 


Remarque : Les articles nous sont envoyés par les correspondants de presse des journaux du Messager et du Dauphiné. Les articles sont volontairement mis en ligne avec un retard de quelques jours après leur publication dans ces journaux respectifs. Si vous désirez avoir les nouvelles plus rapidement, nous vous conseillons de vous abonner.

Le Dauphiné Libéré, agence de Thonon : 04.50.71.07.59 adresse : 4 avenue Saint François de Sales 74200 Thonon.

Le Messager, agence de Thonon: 04.50.71.10.14, adresse : 22 avenue du Général de Gaulle 74200 Thonon

 


Remarque : Les articles nous sont envoyés par les correspondants de presse des journaux du Messager et du Dauphiné. Les articles sont volontairement mis en ligne avec un retard de quelques jours après leur publication dans ces journaux respectifs. Si vous désirez avoir les nouvelles plus rapidement, nous vous conseillons de vous abonner.

Le Dauphiné Libéré, agence de Thonon : 04.50.71.07.59 adresse : 4 avenue Saint François de Sales 74200 Thonon.

Le Messager, agence de Thonon: 04.50.71.10.14, adresse : 22 avenue du Général de Gaulle 74200 Thonon