Visitez ce site

Les infos du Val d’Abondance

Synthèse résumée des articles de presse.

Dernière mise à jour le  


MOTEUR DE RECHERCHE SUR LE SITE... Cliquez-ici

Le journal des Associations d'Abondance


Ci-dessous : articles parus entre le 16/01/2005 et 31/01/2005

CHATEL

Réaménagement du centre village

La municipalité organise une réunion d’information le mercredi 2 février à 20 h 30 à la salle La Châtelaine  pour débattre avec les habitants et résidents de la station du projet de réaménagement du centre du village. Un projet estimé à près d’un million et demi d’euros sur 4 ans. Il s’agit là du gros dossier que les élus souhaitent voir aboutir. Il sera question de la création d’une nouvelle voie,  des aménagements dans les locaux de l’office et de la salle du conseil, des destinations des chalets  en salle de congrès et de maison de patrimoine, des prévisions de  l’implantation de la future piscine et  patinoire couverte avec le syndicat intercommunal. C’est l’avenir de la station qui va être engagé ; le maire et son conseil municipal souhaitent une très large participation des Châtellans afin qu’ils s’expriment  sur des projets qui engagent les finances communales.

CHATEL

40 ans de collaboration hôtelière pour « tata Fernande »

C’est lorsqu’elle a tout juste 16 ans que débute sa première saison d’été , alors qu’elle apprend son métier à l’école ménagère d’Abondance. Et pour lui rendre hommage plutôt que de fastidieux discours ses amis ont innové en racontant sa vie au Belalp avec un fond musical, un peu comme dans une veillée. Il sera rappelé qu’elle fut aussi nounou, qu’elle a eu à connaître tout petits ses futurs patrons, parfois tout nus, ce qui n’est pas donné à tout le monde ! L’unanimité s’est faite pour associer Fernande David-Humbert  à un hommage d’amitié, de reconnaissance envers celle dont l’implication et le dynamisme ont assuré un service toujours parfait avec sourire. La présidente des hôteliers dira « Vous êtes depuis des années une parfaite représentante de notre métier : professionnalisme, accueil des clients, confiance professionnelle, travail en équipe ». Le maire Philippe Thoule lui  adressa de chaleureuses félicitations. Quant au directeur de l’office du tourisme c’est aussi à la famille Trincaz sur le territoire de la Vallée d’Abondance qui fut associée et de préciser « Les métiers de l’hôtellerie et de la restauration sont sans aucun doute les métiers les plus difficiles mais aussi les plus prestigieux tant ils symbolisent le savoir-faire de l’accueil et de la bonne table de notre pays. La grande expérience acquise par Fernande est unanimement considérée comme étant un véritable label de qualité  pour l’hôtel et par effet miroir, pour la station de Châtel ».  Chacun avec pudeur et afin de ne pas troubler l’émotion de Fernande lui témoignèrent beaucoup d’affection en partageant l’hommage d’une belle carrière. Mais que l’on ne se trompe pas, Fernande n’est pas à la retraite, elle a  encore beaucoup d’énergie et de temps devant elle.

VQ LE CHABLAIS

ANDRE DAVID FUT MIS A L’HONNEUR POUR 25 ANNEES aux remontées mécaniques de Châtel lors de l’inauguration des nouvelles installations (voir notre édition du 17 janvier). Le maire rappela que « Dédé » commença à travailler dès l’âge de 11 ans dans différents domaines et qu’il entra à la société des remontées mécaniques en 1969 sous l’impulsion de André Crépy, d’abord comme pisteur puis responsable du Linga ; il est actuellement directeur d’exploitation sur l’ensemble du domaine. Tout en soulignant son caractère bien trempé, le premier magistrat précisa que c’est un collaborateur sur lequel on  peut beaucoup compter. Pour marquer toutes ces années de travail, Philippe Thoule, le maire, lui remit en cadeau une paire de jumelles sous les applaudissements de l’assistance unanime pour reconnaître les qualités humaines et professionnelles de « Dédé ».


CHATEL

Epreuves départementales de ski alpin chez les pompiers

Déjà en 1999 le centre de secours de Châtel était organisateur avec l’union départementale des épreuves de ski alpin, manifestation départementale généralement suivie par 500 à 600 personnes. Le samedi 19 mars nouveau rendez-vous en vallée d’Abondance avec de 7 h 30 à 8 h 30 accueil au chapiteau du Linga, 10 heures premier départ d’un slalom géant en une manche. 16 h 30 sous le chapiteau proclamation des résultats. Les inscriptions seront prises avant le samedi 5 mars (auprès du centre de secours 101 route du Linga 74390 Châtel)


Chatel

Le carillon des Portes du Soleil béni

Dans les manifestations inaugurales à Châtel ces jours derniers, le carillon des Portes du soleil fut béni par l’abbé  Gaby d’Oche, qui rappela les significations et rendez-vous que la cloche apportait dans la vie courante : mariage, baptême, deuil, catastrophe naturelle, mais aussi signe de rassemblement de prière. Philippe Thoule rappella à l’assistance nombreuse que c’est sur la conception de Bernard Maxit maire de La Chapelle d’Abondance qui l’a dessiné de façon à ce qu’elle s’intègre parfaitement sur ce rocher  dit « La Pierre Longue ». Chaque cloche porte le nom du station des Portes du Soleil, la plus grosse étant représentée par la plus petite station, Torgon en Suisse, la plus petite celle de la station plus importante, Châtel. Ce carillon a été financé par la mairie de Châtel avec une participation de près de 50 % des fonderies Paccard et l’association des Portes du Soleil. « Mon souhait serait que nous puissions organiser, chaque année, une rencontre conviviale, entre amis des Portes du soleil, en ce lieu ».


LA CHAPELLE D’ABONDANCE

Epreuve de ski de fond pour les pompiers du département

Samedi 22 janvier le centre des pompiers de La Chapelle d'Abondance avec le concours de l'union départementale organisera les épreuves de ski de fond réservées aux sapeurs pompiers adhérant à l'union départementale (actifs, anciens et membres associés). La remise des dossards s'effectuera dès 8 h 30 au cinéma le Névé ; 9 h 30 départ des benjamins et minimes pour l'épreuve des 2,5 km. 10 heures départ du circuit de 5 km réservé super vétérans, les 55 printemps et plus, les cadettes 16-17 ans et les féminimes de tous les âges. 10 h 30 départ du circuit des 10 km ouvert aux cadets,  juniors, séniors vétérans. Une épreuve de skate en catégorie unique partira à 11 h 30. Les publics, les familles des pompiers, les populations de la vallée d'Abondance,  seront les bienvenus pour encourager les participants aux différentes épreuves. La programmation des résultats se fera à l'issue du repas servi à l'hôtel Alti 1000.

ABONDANCE

Le comité des fêtes a t’il encore un avenir ?

La décision sera prise lors de l’assemblée générale du comité des fêtes d’Abondance qui aura lieu le vendredi  21 janvier  à 20 h 30 dans la salle de la mairie. L’ordre du jour se décomposera de la manière suivante : présentation du rapport moral, du bilan financier et renouvellement des membres du comité. Un appel à candidatures est lancé afin d’assurer la survie du comité des fêtes. L’équipe actuelle estime qu’il est indispensable que les responsables ou les représentants des associations du village soient présents ; d’une part pour percevoir une partie de la répartition des bénéfices ( il faut savoir que le comité des fêtes reverse chaque année une partie des bénéfices aux associations ayant participé aux manifestations.) , d’autre part pour discuter, voir, participer à l’avenir d’une association  qui est peut-être amenée à disparaître. Un pot de l’amitié sera offert à l’issue de la réunion. Voici une façon de marquer son attachement à une association qui participe à l’animation de la station.


ABONDANCE 

Soirée familiale autour des 20 ans du judo

C’est dans le petit village de Chevenoz situé à l’entrée de la Vallée d’Abondance que s’est déroulée samedi dernier la rencontre familiale autour des 20 ans du club de judo d’Abondance. Une occasion pour Frédéric Rampant de rappeler qu’ à son arrivée en 1984 l’idée de création vit le jour avec l’aide de Gérard Colomer, Annie Gagneux et le soutien de Jacques Pignier, alors maire d’Abondance. « Je me souviens des premières années, rythmées par les rires et éclats de rire, ceux de Patrick Morlet, premier président du J.C.A. et  les blagues de Hervé Pobelle et puis le sourire du gendarme Coumes ; un soir il est venu me trouver sur le bord du tapis et m’a fait part des agissements d’une secte. Des faits dénoncés par une brave dame qui nous avait observée des fenêtres de la Chapelle Notre Dame des Neiges où nous poussions les bancs pour installer le tapis » dira en guise d’anecdotes le professeur de judo saluant les pionniers, les résultats jusqu’au classement de numéro 1 en Haute-Savoie, les aventures des tournois internationaux, les voyages du club. Frédérique Rampant devait conclure par des propos de remerciements «  aux parents, qui m’ont si souvent accompagné, mes élèves par centaines que j’ai si souvent aimés, toujours protégés et parfois choyés comme mes enfants, mes frères ou mes amis ». Ce sont les familles des communes de la Vallée qui se sont retrouvées pour fêter dans un esprit d’amitié et de convivialité ce moment festif des 20 ans du club, orchestrée par une équipe de bénévoles. 20 ans dans une association ce n’est pas une mince affaire et cela devait d’être fêté.

Vie quotidienne du Chablais

RUDDY , CHIEN DE SECOURS,  est répertorier chez les sapeurs pompiers du département avec son maître Lionel Levray de Châtel ; samedi matin ils étaient bien entendu sur le terrain d’intervention de la manœuvre du secours en montagne, et plus particulièrement sur les ateliers d’hélitreuillage (notre photo) et de recherche de victimes. Les équipes cynophiles des différentes unités sont des éléments d’efficacité dans les missions de recherche en montagne et par tous les temps.


CHATEL

Des Belges honorés pour leurs actions de promotion

Réception mardi soir dans les salles de la mairie où le maire honorait deux couples de Belges pour leurs actions de promotion de la station de Châtel depuis de très nombreuses années ; généralement ce sont ceux qui ont plus de 25 ans de fidélité qui sont reçus pour être fait citoyens d’honneur. Ainsi firent salués Huguette et Philippe Doffagne, tous deux coiffeurs à Andenne, qui viennent régulièrement avec des amis depuis 20 ans et qui sont chez eux des relais pour vanter les qualités de cette vallée qu’ils affectionnent. Puis Denis Collard et Valérie qui sont venus en voyage de noces. Mais si Denis est là aujourd’hui on le doit à Bruno Gillet qui, à un certain moment, s’est invité à la RTBF de Charleroi pour  parler de la région, le courant passe entre les deux hommes. Un an après à la découverte des chamois il rencontre assis au sommet face au Mont-Blanc, un jeune accompagnateur de l’office, un verre de blanc à la main, c’est Jean-François Vuarand ; il n’échappera à personne qu’avec le verbe qu’il a les contacts se soient noués et qu’ils sont toujours aussi forts. Denis Collard est à l’initiative de nombreuses émissions sur la station la RTBF, a bonne presse à Châtel et cela grâce à l’humour du «Thierry Roland belge», Roger Laboureur. En 1994 en prenant en charge la météo pour la RTBF Radio il met Châtel en tête de la météo des neiges et en 1999 il reçoit au Québec le prix du meilleur présentateur de la météo. « Il me plait d’écrire que la complicité avec Châtel est née d’un vrai coup de cœur » déclare notre confrère qui associe la relation avec les villageois, l’accueil chaleureux des professionnels dont l’échange se traduit par une réelle amitié. Les amis belges sont venus avec de la bière pour faire apprécier un des produits du pays.

LA CHAPELLE D4abondance

ACTU EN BREF

LES COMBATTANTS SE SONT RETROUVES

Dimanche après-midi pour la tenue de la réunion annuelle et partager la galette des rois (notre photo). Il fut question de la rencontre cantonale de début septembre ; après Abondance, Vacheresse, Châtel, c’est la section de La Chapelle d’Abondance qui aura mission d’organiser cette journée familiale habituellement partagée par plus de 120 personnes.


CHATEL

Un public fidèle pour les concerts de clarinette

Guy Perrault qui se produit en été comme d’hiver dans son concert de clarinette en l’église, connaît un succès renouvelé auprès des vacanciers. Certains viennent régulièrement pour l’entendre dans son répertoire varié. A la fois troubadour et saltimbanque il aborde tous les styles de Haendel à Sidney Bechet  en passant par Saint-Preux, Jean-Christian Michel ou les Ave Maria de Schubert et  Gounod dans cette église de village bien chauffée et d’une bonne acoustique. Les prochains vacanciers et les habitants de la vallée pourront entendre Guy Perrault le mardi 25 janvier à 18 heures.

CHATEL

Les écoliers de la ville jumelée de Seraing à la neige

Voici trois années que les écoliers de la ville sœur belge de Seraing viennent bénéficier des séjours en classe de neige à Châtel alors qu’ils étaient habitués à aller en Italie ; c’est un beau geste de relations entre les deux citées. Après une visite pour les fêtes de fin d’année d’un groupe du service des sports de Seraing, ce sont quatre séjours de 80 enfants avec un encadrement de huit enseignants à chaque semaine. Chez Annie et Lionel Crépy à La Cascade, ils profitent d’un temps d’enseignement scolaire, mais aussi de visite de ferme, activité de patinoire, des cours de skis avec les moniteurs de l’ESF. Ville de plus de 40 000 habitants Seraing est une commune industrielle et la très grande majorité des enfants n’ont aucune connaissance des sites montagneux. «Ces séjours sont un enrichissement pour chacun de nos élèves » nous précisera la directrice Caroline Sonnet. D’autres enfants vont profiter grâce aux aides de la ville de Seraing, les actions de la coopérative scolaire de l’école communale. L’environnement, la qualité de vie au centre de vacances contribuent à l’épanouissement de ces petits belges.

V.Q.

UNE SUPERBE NEIGE APPRECIEE en vallée d’Abondance. Il est tombé plus de 45 cm sur les hauteurs des domaines de Châtel et une trentaine au village, pour les stations voisines : La Chapelle (30 et 15 cm) et  Abondance (12 au village et 35 à la Corne) ce qui a permis de remonter le moral aux professionnels. Les premiers bénéficiaires sont les touristes des centres de vacances nombreux et les jeunes des skis clubs ( notre photo à Abondance) . Dans les petites stations on se félicitait de la qualité de la neige  sur les terrains d’alpage.


Abondance

L’avenir du domaine skiable : cause de préoccupation au chef-lieu de canton

Les séances des conseils municipaux en généralité ne passionnent pas les citoyens. Il y a parfois des exceptions comme la venue, dans la dernière réunion publique d’Abondance, d’une vingtaine de commerçants, artisans, loueurs qui s’étaient invités pour entendre débattre d’un projet de convention entre le conseil général, le syndicat intercommunal et les communes de Châtel et La Chapelle d’Abondance. Le maire Serge Cettour-Meunier, avant que l’assemblée municipale ne débatte du futur contrat d’objectif de la vallée d’Abondance, a proposé à ses collègues de permettre aux personnes présentes de s’exprimer. L’unanimité s’est faite pour attirer l’attention des élus sur la gravité de la signature d’un contrat  qui préconise le dimensionnement et le démontage sur une période estimée à 6/8 ans du domaine de l’Essert, pour s’étonner d’une démarche intercommunale qui abandonnerait une commune pour développer  deux stations voisines. Les coûts de redimensionnement n’échappent  à personne : 64 000 € HT pour les frais d’études et d’expertises subventionnés à 60 % par le conseil général,  de l’embauche d’un chargé de mission pour lequel le conseil général finance sur la base de 136 000 € soit 60% ; les travaux d’aménagement  adaptés sont évalués  à 400 000 € HT financés à 20 % par le conseil général et 20% par le conseil régional. « Ce qui me met en colère c’est qu’ils nous parlent sans arrêt d’un syndicat intercommunal, il faut logiquement que l’on fasse tout ensemble, que l’on soit hyper solidaires, et là, ils nous prouvent le contraire » nous déclare l’un des commerçants, avant d’ajouter «  il est vrai que l’on nous propose de  continuer de jouer la carte de village de neige  avec à court terme une valorisation des atouts patrimoniaux par le biais du pays d’Art et d’Histoire ». Cette présence et ce débat ont quelque peu bousculé l’ordre du jour du conseil qui dût se réunir à nouveau quelques jours plus tard pour délibérer.

Le conseil municipal demande une modification du cahier des charges

« Nous avons comme nos collègues des conseils municipaux de Châtel et La Chapelle d’Abondance émis un avis favorable pour l’embauche d’un chargé de mission, qui devra aboutir à la présentation en juin d’un contrat d’objectif à l’ensemble des partenaires et signature entre le conseil général et les communes. Nous avons sollicité une demande de modification du cahier des charges et de réétudier les objectifs de redimensionnement et du démontage. Nous demandons qu’une  étude plus approfondie soit faite, celle qui nous a été présentée est incomplète à notre sens. Nous demandons également une étude financière de la commune, cela est déjà entendu avec le conseil général comme cela s’est produit pour La Chapelle d’Abondance ; au vue de ces nouveaux éléments nous informerons la population de l’avenir de notre station » précise le maire avant d’ajouter « Il y a vingt ans que cela dure cette histoire qui jusqu’ici n’a pas été trop divulguée ; il faut savoir qu’avec nos remontées mécaniques on arrive tout juste avec le chiffre d’affaire à payer le fonctionnement et les salaires du personnel, le reste étant à la charge du budget principal de la commune. » Pour le maire et le conseil municipal il ne peut être question de tout supporter, il y a d’autres infrastructures  comme les routes à entretenir et bien d’autres travaux à exécuter. Il n’échappe pas au maire que la situation évoluera avec les années selon la présence de la neige et la durée de fonctionnement de la télécabine. Et puis il y a l’éternelle question de la vraie motivation de certains  habitants d’Abondance à faire avancer les choses. Une affaire dont on a pas fini de reparler dans les mois qui viennent, mais qui est quand même un cadeau empoisonné pour ceux qui ont à gérer la station. 

Vallée d’ABONDANCE

ACTU EN BREF

LES VOYAGES FORMENT LA JEUNESSE

Dit-on très souvent, mais indiscutablement des souvenirs extraordinaires, des liens amicaux entre les participants sont ancrés. Dimanche à plus d’une vingtaine ils se sont retrouvés Aux voyageurs à Vacheresse pour partager les moments forts   de 17 jours en Martinique et  Guadeloupe (notre photo du groupe).  Au début ces voyages, tous les deux ans, étaient à l’initiative de la classe 56, maintenant cela s’est transformé en un groupe bien soudé ; il faut dire que la croisière d’y il à deux ans avait tout naturellement créé des liens.  

 


V.Q.

LES SKIEURS D’AUTREFOIS A ABONDANCE , une animation qui sera reconduite pendant les vacances de février à la plaine d’Offaz  au village. On pourra y voir descendre facteur, braconniers, paysans,  douaniers, pompiers, dans une nouvelle histoire qui est en cours de création.  Il est fait appel à toutes les personnes qui souhaiteraient intégrer cette sympathique fête de l’ancien temps ; enfants (notre photo les petits ramoneurs) et adultes peuvent   s’inscrire avant le jeudi 27 janvier auprès de l’office du tourisme


CHATEL

Allo les pompiers

Intervention jeudi 20 janvier à 19 h 49 pour un homme de 74 ans se plaignant de douleurs abdominales ; il a été transporté dans un cabinet médical de la station.


CHATEL

La dernière classe de neige de Geneviève

Pendant vingt et une années Geneviève Bonneau institutrice à l’école privée de Gien dans le Loiret séjourne avec près d’une quarantaine d’enfants dans la station de Chatel dont 20 années à l’Ours Blanc, c’est dire la qualité des relations, l’amitié, la complicité avec Catherine et Michel Macchi, tout comme avec les équipes des moniteurs de l’E.S.F. dont Geneviève avait ses chouchous. Philippe Thoule a tenu à saluer l’énergie de cette enseignante mettant tout en œuvre dans sa commune pour organiser des manifestations afin de permettre aux enfants de profiter d’une diversité d’activités autour de la neige, mais aussi de la découverte du milieu montagnard. Le problème de l’essoufflement des classes aux activités multiples à l’extérieur est que celles-ci  deviennent t ingérables pour les enseignants et les crédits des collectivités diminuent. L’Ours Blanc accueille cette dernière primaire, une demande des collèges apparaît dans le marché mais pour combien de temps ?. Geneviève Bonneau  reste très attachée et elle a promis de revenir. Pour qu’elle n’oublie pas les moniteurs ceux-ci lui ont offert un ouvrage «Les pulls rouges » qui fut dédicacé, une nouvelle expression d’amitié.

V.Q.

A CHACUN SON NOM ET SON NUMERO, c’est une signalétique que les services municipaux de CHÄTEL sont en charge de poser, d’abord dans les 39 voies réparties en chemins et routes représentant principalement les lieux répertoriés au cadastre. Ensuite c’est le millier d’habitations qu’il faudra numéroter. Les plaques de rues sont montées sur des panneaux en bois avec une plaque encastrée de couleur bleue sur laquelle figure une montagne en arrière plan ( notre photo). Cette initiative devrait permettre aux touristes de trouver plus facilement leurs lieux de séjours.


Châtel

« La commune, c’est nous tous et nous devons être  unis » déclare le maire aux vœux

Fini les manifestations de vœux à répétitions dans l’intimité des services de la commune et de proximité des personnels municipaux, SEML,  dans la station de Châtel. « J’ai décidé de modifier tout cela et d’organiser cette soirée conviviale pour tous les châtellans et les résidents » annonce d’emblée le premier magistrat municipal devant une petite centaine de personnes présentes. Propos suivis par une pensée pour les événements dramatiques dans le sud de l’Asie et de ne pas oublier que « nous nous trouvons dans une région à risques avec les avalanches, séisme. La commune vient de décider l’envoi d’une subvention de 1 209 € qui sera versée avec le concours de la ville d’Evian directement à un village sinistré ». Le maire brossa un bilan des réalisations de l’année écoulée et remercia au passage la presse locale qui s’en fait régulièrement l’écho Pour les projets à venir il y a le PLU (plan local d’urbanisme) avec le respect des zones à risques , la loi montagne  qui préconise la protection de l’environnement et de l’agriculture : « Un maire ne prendra jamais la responsabilité de laisser construire là où les services de l’Etat ont émis un avis défavorable ». Pour le domaine skiable  pour 2005 le dossier UTN  liaison des deux domaines Super et Linga est actuellement en préfecture et devrait avancer. Le gros dossier est selon le maire l’aménagement du centre de Châtel, projet de près d’un million et demi d’euros sur 4 ans  (une réunion publique est prévue le 2 février à 20 h 30 en destination de la population). Il fut question de la création d’une nouvelle voie  Petit-Châtel/route départementale, d’une liaison piscine hôtel Fleur de Neige par la voie Vivien en cours, l’aménagement de l’office du tourisme, de la salle du conseil dont les travaux ont été retardés, l’étude à mener pour la destination à donner du chalet Millet et Meurbas (salle de congrès et salles pour les associations), le chalet Fernande Millet au Roitet à destination d’une maison du patrimoine.

Une reconnaissance et des remerciements aux forces vives de la station

Puis il existe les travaux moins visibles  comme les protections des captages, la réhabilitation de l’ancienne décharge, le projet de l’office pour revoir et réorganiser le service de l’animation et des fêtes, les travaux entrepris avec le Syndicat Intercommunal  dont la commune participe à plus de 55 %  dans les réalisations ou projets :  station d’épuration, dossier piscine et patinoire , le Pays d’Art et d’Histoire qui est une opportunité pour la vallée, la restructuration du domaine skiable du val d’Abondance, etc..  Philippe Thoule adressa des remerciements aux bénévoles qui s’impliquent dans les associations locales et se félicita des excellents rapports avec l’office du tourisme qui devrait enregistrer un nouveau dynamisme dans l’animation ; il salua ceux qui interviennent dans les missions de sécurité. Il associa la SAEM Sports et loisirs et ses filiales, l’Association des Portes du Soleil. « J’en terminerais par les employés municipaux, que ce soit des services techniques ou administratifs qui, par leur travail, nous permettent d’avancer dans nos projets et qui, dans l’ensemble, me donnent entière satisfaction ». Le maire mit en évidence le pupitre d’ou il prenait la parole pour indiquer que c’était une réalisation des services de la ville. Le maire associa ses collègues du conseil et d’ajouter « qui malgré quelques écarts gentillets me soutiennent dans mon action générale, merci à Daniel Sandra notre directeur général qui m’est d’une aide précieuse et efficace ». Avant de donner la parole au conseiller général Pascal Bel  (dont nous retrouverons les propos dans une prochaine édition) le maire devait conclure «  Je tiens à le rappeler, la commune, ce n’est pas que le maire et le conseil municipal, sachez-le bien, c’est nous tous et pour cela, nous devons être unis et allez dans le même sens. Soyons donc tous tolérant et moins exigeant » 

CHATEL

Le conseil municipal invite à une réunion publique le 2 février

C’est en acceptant  de verser des acomptes mensuels à l’office de tourisme de Châtel, sur la base du montant de la subvention allouée au titre de l’année 2004, soit 64 155,67 €uros par mois, que s’est ouvert le premier conseil de l’année 2005 ; il a été précisé que la somme pourra être ajustée lors du vote du budget primitif 2005. Puis il a donné son accord pour mettre en place une ligne de trésorerie d’un montant de 750 000,€uros selon la proposition faite par le Crédit Agricole pour une durée d’un an, sur la base d’un taux Euribor 3 mois moyenné + 0,40.

Programme électrification : est approuvé pour les décomptes définitifs dressés par le SELEQ 74 concernant les programmes d’électrification 2002 pour la mise en souterrain de réseaux et l’éclairage public dans les secteurs de l’Etringa , Vonnes – Alpenlake, l’éclairage public du stade et de la piste du Linga, le renforcement de l’alimentation électrique des chalets de Barbossine, le poste de transformation du télésiège de la chaux des Rosées.

Convention : sera passée avec la commune de La Chapelle d’Abondance pour la mise à disposition de terrains aux lieux-dits « Les Combes » et « Le Blattin », afin de prendre en compte la modification du nombre de pylônes suite à la construction du nouveau télésiège débrayable de Près-la-Joux.

Action de soutien :  dans le cadre de l’enquête publique en faveur du projet de désenclavement du Chablais et de contournement de Thonon les Bains, la commune de Châtel  apporte son soutien

Déclarations d’intention d’aliéner : la ville  n’entend pas exercer le droit de préemption urbain s’agissant de la vente : d’un parking extérieur de la résidence "L’Alpage III" au lieu-dit "Les Buornes", d’un échange de terrains aux lieux-dits "Clos du Tour"et "Le Recardet",

Travaux : le conseil prend connaissance du phasage de la requalification du centre village et du coût des travaux, proposés par le maître d’œuvre répartis sur quatre ans en tenant compte des impossibilités de travaux durant les saisons hivernale et estivale : automne 2005/printemps 2006 : carrefour route de la Béchigne + accès entrée parking souterrain, automne 2006/printemps 2007 : carrefour route Petit-Châtel et route départementale au niveau de l’église, automne 2007/printemps 2008 : carrefour RD 22/ RD 228 au niveau de l’office de tourisme, automne 2008/printemps 2009 : route du centre - depuis son intersection avec la route du Boude jusqu’au croisement avec la route de THONON en aval. et est informé qu’une réunion publique aura lieu le 2 février 2005 à 20 h 30 à la salle châtelaine pour présenter ce projet, lequel fera l’objet d’une demande de subvention auprès de tous les partenaires financiers.

Informations diverses : projet de travaux d’aménagement d’une piste forestière à l’amont du village sur « Le Devant de Chatel » qui permettra d’améliorer l’accessibilité pour l’exploitation forestière et d’envisager une liaison ski au pied entre le secteur de Super-Châtel et Vonne,  suivi des dossiers établis à la demande de la préfecture et  de la DRIRE, s’agissant de la demande d’autorisation formulée pour l’activité de transfert et de compactage des déchets ménagers, études de sous-sol pour la réhabilitation de l’ancienne décharge à « Près-la-Joux » et des sondages de sol en cours sur les lieux de stockages des mâchefers. Les élus prennent connaissance et donnent  un avis favorable au contrat d’objectif relatif aux « domaines skiables de la Vallée et à l’offre ski » proposé par le Syndicat Intercommunal de la Vallée  et prennent  acte du compte-rendu de la première réunion du comité de pilotage du projet LIFE « Nature et Territoire » concernant les actions inscrites au programme européen sur les sites des Cornettes de Bise et du Mont de Grange.

Chatel

Les services municipaux favorisent les chemins de découverte

Les différents salons tant en France qu’à l’étranger laissent apparaître une certaine orientation en faveur de la découverte des espaces et sites de montagne par les randonneurs et cela de plus en plus en hiver, probablement par une clientèle qui effectuait le ski de fond. Le rendu pédagogique des rencontres avec les publics, font que la station de Châtel n’a pas voulu rester en recul par rapport à cette demande. Les services municipaux et particulièrement les techniciens des sentiers (été et hiver) se sont penchés afin d’apporter des propositions. Un travail d’équipe s’est mis en place autour de Stéphane Condevaux qui assure des fonctions administratives et participe à l’élaboration de chantier et mission. Depuis plus de trois ans il était affecté au classement des meublés ce qui lui a permis une meilleure connaissance de la commune. Il est également chargé de la mise en œuvre des mesures d’hygiène et de sécurité dans les services municipaux. Des tracés ont été créés, une carte éditée avec les voisins suisses de Morgins et une signalétique commune. Les vacances actuelles   confirment les fréquentations des personnes à la recherche d’espaces de calme, sur des circuits tracés et  sécurisés. A chaque tombée de neige William Martin effectue tous les trajets pour faire les traces, vérifier l’état des risques éventuels et signale tous dangers. Intervention de Roger Bovard, pour le nettoyage, la remise en place, la sécurisation etc… « Avec nos collègues suisses, nous offrons 65 km balisés, sécurisés et au cours de nos missions nous rencontrons des gens qui nous font part de leur promenade, une relation agréable, avec des personnes  appréciant cette quiétude ; la montagne offre de plus en plus de possibilités de ballades familiales et de randonnées sportives» précise Stéphane et d’ajouter « On y rencontre également de plus en plus de groupes de tous les âges, certains se font accompagner, encadrer par les professionnels de la station qui leur apportent une connaissance supplémentaire de la montagne et de la vie autour, de la faune aussi ». Les récentes pistes travaillées pour l’Odyssée ont été empruntées très largement par les amoureux de la nature  (Pour les renseignements et les cartes s’adresser à l’office du tourisme).

Ci-dessous : articles parus entre le 08/01/2005 et 15/01/2005

CHATEL

La fidélité à la station reconnue et honorée

Sympathique manifestation vendredi en fin d’après midi dans les salles de la mairie de Châtel, pour honorer un couple de Belges, Marie-Louise et Henri Moreau, qui viennent depuis 1979 chez Marie-Jo et Marcel Rubin. Puis ce sont des allemands qui sont honorés avec 26 ans de présence pour  Dagmar professeur de sports et Matthias Schmidt assureur près de Francfort, qui ont séjourné au Lion d’Or et au Tremplin. Matthias, qui est aussi président d’un club de ski, amène avec lui chaque année une cinquantaine de ses amis de l’association, avec son épouse ils sont séduits. Matthias reconnaît certaines difficultés et d’ajouter «J’aime les complications, car on y trouve toujours une solution, et cela nous met encore plus en contact ». Le maire entouré de ses collègues du conseil avait également auprès de lui Jean-Louis Delmotte l’adjoint aux sports de la ville jumelée de Seraing (Belgique). Philippe Thoule devait déclarer à ses hôtes avant de les faire citoyens d’honneur « A  Châtel on aime la fidélité », il rendit hommage à ces partenaires de la station qui contribuent par la qualité de leur accueil à ce que des clients deviennent des amis.


Allo les pompiers de Châtel

Jeudi 6 janvier à 23 h 55, appel pour un traumatisme du genou, en réalité il s’agissait d’un accident de la circulation sur le route du bas où une voiture, avec deux personnes à bord,  avait percuté le garage d’un particulier ; le blessé au genou droit fut transporté centre hospitalier de Thonon, le retour de la mission s’est effectué à 2 h 16. A 3 h 52 nouvel appel cette fois pour une plaie hémorragique d’un homme d’une quarantaine d’années ayant chuté de sa hauteur, celui-ci baignait dans une marre de sang et rapidement une fracture du rocher fut suspectée avec une importante hémorragie des oreilles ; une jonction fut assurée avec le Smur à la hauteur de Vacheresse (voir Dauphiné de samedi). L’homme fut depuis transporté à l’hôpital de Genève en raison de son  état. A 4 h 39 alerte pour une crise d’épilepsie à la soirée des saisonniers ; en raison de la précédente intervention il a été fait appel aux personnels et matériel du véhicule de secours d’Abondance. A l’arrivée des secours aucune trace d’épileptique, des recherches furent engagées dans les environs, l’alerte fut levée à 5 h 30 du matin. 


CHATEL

 Les policiers municipaux : effectif porté à 7 fonctionnaires

Avec l’arrivée de la saison d’hiver et la venue des milliers de vacanciers, les effectifs de la police municipale sont renforcés chaque année. Valérie Cettour, responsable du poste de Châtel vient d’accueillir six hommes, trois anciens et trois nouveaux. « Ils ont tous une expérience » nous précise t’elle avant de rappeler que leur mission est avant tout la régulation de la circulation parfois chargée à certains jours et heures, puis le respect des stationnements, tout en sachant que le parking souterrain près de l’église est gratuit pendant une heure. Récemment, au poste, ils ont eu la visite d’un vacancier qui venait d’être verbalisé pour un mauvais stationnement, il demanda une indulgence et n’ayant pas eu gain de cause il interrogea les policiers pour savoir pour quelle raison ils  n’avaient pas relevé l’autre infraction car il se trouvait en plus sur un passage protégé ; la seconde infraction ne fut pas retenue considérant que la neige recouvrait en partie la signalisation au sol. A Châtel comme ailleurs on se plaint de la vitesse, de l’anarchie du stationnement et quand les policiers interviennent certains les critiquent. Les consignes du maire en la matière sont précises pour ne pas permettre  n’importe quoi. Actuellement le poste de police municipale à la maison Châtelane près des services des remontées mécaniques est ouvert de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures, pendant les périodes de vacances scolaires l’horaire du soir est repoussé jusqu’à 19 heures ( téléphone 04.50.73.31.25). Les policiers ont mission également de renseignements auprès des vacanciers. 


A Châtel, les pompiers effectuent un exercice hors village à Plaine Dranse

Les pompiers du centre de secours de  Châtel privilégient chaque année lors des exercices mensuels un lieu hors du village ; ce fut à un moment Super-Châtel, et puis dimanche dernier c’est la zone de Plaine Dranse qui a été retenue. A 7 h 30, une équipe composée du chef de centre, de ses principaux adjoints, au total 7 hommes au départ, dont deux de l’équipe volante en renfort l’hiver, l’un de Chens sur Léman, l’autre de la Forclaz ; tous deux se disent ravis de participer à cet exercice car ils vont participer en même temps à un travail particulier. Arrivées au parking de Pré la Joux, deux chenillettes sont prêtes à embarquer les dévidoirs transportant les tuyaux représentant un poids de 250 kg, Dans la station un aménagement a été apporté afin d’amarrer le dévidoir à l’avant de la lame. Le hameau de  Plaine Dranse n’est pas habitable la nuit durant l’hiver par arrêté municipal, il accueille neuf établissements de restauration de jour. Les personnels de secours ne sont pas dupes, ils savent parfaitement que si un incendie se déclarait cela risquerait de toucher plusieurs chalets. La mission, lorsqu’elle est déclarée, est transmise au directeur des pistes afin qu’ils mettent en place des équipes de conducteurs de dameuses, des pisteurs secouristes, des personnels spécialisés de la neige de culture pour l’alimentation en eau des lances à incendie. « Il ne faut pas moins de 30 à 35 minutes pour intervenir sur un sinistre et à condition que les personnels de l’exploitant des domaines skiables qui est la société d’économie mixte soient en place dans un temps record » nous précise le chef de centre. 

Former et entraîner les volontaires à toutes éventualités

L’exercice se poursuit avec explication sur les actions, le branchement d’un tuyau de 20 m sur les hydrants du réseau neige alimenté par une petite retenue d’eau en contrebas, un réducteur permet de régler les pressions des deux lances qui seront mises en batterie. « Sur zone nous avons trois hydrants qui nous permettent de nous raccorder et  de couvrir en eau pour la défense incendie  tout le secteur de Plaine Dranse » ajoute Jean-Luc Vuarand qui connaît les risques de ces types d’unités de lieux de restauration, et surtout des conditions atmosphériques qui peuvent faire évoluer les événements. « Nous nous attachons à ces scénarios de lutte contre les éventuels feux en espérant n’avoir jamais à intervenir réellement ». Cet exercice s’est déroulé aux heures où le domaine skiable ne fonctionne pas pour ne pas gêner les activités des vacanciers, mais il est nécessaire de signaler que les hommes et femmes s’entraînent, se forment, pour être performants dans la technique et l’usage des matériels. Et c’est en chenillettes que les matériels et hommes ont retrouvé leur camion rouge et une synthèse au casernement. 


VACHERESSE

80 MAISONS ET CHALETS ILLUMINES

pendant ces fêtes de fin d’année, répondant ainsi au deuxième concours du comité des fêtes, qui prend soin de proposer un changement dans le jury des personnes extérieures ; cette année  il s’agissait de Annie Gagneux, Patricia  Charles et Joseph Dumont. Le choix fut comme à l’accoutumée difficile  ; les premiers prix ont été remportés par les époux Gonin pour les maisons chalets et l’hôtel L’Ensoleillé pour les établissements (notre photo) qui ont reçu leurs cadeaux sous les applaudissements des villageois.


Vacheresse

La démographie à l’échelle communale

Traditionnellement le maire de la commune donne lecture chaque année de la démographie . Six naissances ont été enregistrées : Emile Bouttet le 8 février (Le Villard), Adam Deledalle le 29 mars (Covaleux), Benjamin Folliet le 12 juillet (chef-lieu), Laurette Viollet le 19 août (Ecotex), Llona Lollioz le 12 septembre (Ecotex) et Elisabeth Morellon le 1er novembre (Le Villard) ; Sept mariages : Jean Lamort et augustine Gnaly Obou le 16 janvier, Stéphane Pinault et Nahema Le Provost le 10 avril, Patrick Morellon et Isabelle Demazières le 7 mai, Cédric Girard-Deprolet et Véronique Petit-Jean le 12 juin, Régis Liezoz et Séverine Preteseille le 31 juillet, Franck Gurnel et Cindy Gallay le 18 septembre, Frédéric Bened et Valérie Batailler le 9 octobre ; Cinq décès : Louis Tagand le 18 février (Le Fontany), Joseph Liezoz le 10 mars (Taverole), Isabelle Mottiez le 17 juillet (Le Fontagny), Marguerite Petit-Jean le 14 août (Les Combes) et Joseph Eloi Lollioz le 8 septembre (Les Granges).


L’ANNIVERSAIRE DU MAIRE DE Vacheresse fut dévoilé publiquement par son premier adjoint Jean-Pierre Favre-Victoire au micro lors de la cérémonie des vœux à la population dimanche matin. Roger Petitjean (notre photo) ne s’attendait pas à cette confidence de son ami, mais qui, par respect, n’a pas dévoilé son âge. Que l’on se rassure il a pris l’année d’une période où l’âge de la retraite était une référence après de nombreuses années de labeur ! Cela c’est soldé par des chaleureux applaudissements.


VACHERESSE

Une cérémonie de vœux en prévision d’une année de construction

Un village reconnu pour son dynamisme

Nous avons souvent l’occasion de relater les nombreuses activités de la commune de Vacheresse dont,  et cela depuis plus de vingt ans, la rencontre annuelle de présentation des vœux du maire aux habitants, agrémentée du partage de la galette des rois. Vacheresse est la seconde commune de la vallée à initier ce type de rencontres. C'est aussi l'occasion pour le maire Roger Petitjean de faire le point de l’année passée qui a vu l’élaboration de l’ex P.O.S. devenu P.L.U. réglant ainsi pour plusieurs années la politique foncière de la commune. « Dans quelques semaines une réunion publique d’information aura lieu et nous pouvons espérer une mise à l’enquête publique avant la fin de l’année . Il fut question également du drainage du plateau des Queffaix, de la réalisation d’une piste pastorale desservant la montagne du Bonaz. Si le village compte actuellement 700 habitants le maire rappela que l’école communale est fréquentée par plus de 40 %  d’enfants dont les parents n’habitaient pas Vacheresse il y a une dizaine d’années. « Pour en venir au projet d’ école il est de notre devoir de mettre en place des locaux réglementaires, fonctionnels, qui répondent dans le temps à nos besoins. Il est prévu 3 classes primaires et 2 maternelles auquel s’ajoutera une cantine et une garderie" devait souligner

le maire.

Des emplois en prévision

"Il sera édifié parallèlement une salle polyvalente de 250 m2 qui aujourd’hui nous fait grandement défaut. Situé en plein chef lieu ce projet embellira  le cœur de notre village » ajouta le premier magistrat municipal avant de lancer un appel au conseiller général Pascal Bel et lui dire qu’il comptait beaucoup sur lui. De nombreuses demandes de logements arrivent en mairie en provenance des jeunes du pays, l’agrandissement de la maison de retraite va créer une douzaine d’emplois d’où la nécessité de construire un collectif de 15 logements par un office d’HLM. Le maire remercia chaleureusement les associations : l’harmonie et son école de musique, le comité des fêtes, le ski-club, le football, les anciens d’AFN, les pompiers volontaires, les donneurs de sang, le foyer rural, sa bibliothèque, la chorale paroissiale, les aînés du club des Edelweiss, les enseignants, les secrétaires de mairie. Le conseiller général salua le dynamisme dans la commune et d’ajouter «Je suis heureux d’être parmi vous et de voir des gens qui bougent énormément ». Pour répondre aux demandes du maire il l’assura que certains projets seront aidés mais qu’il ne pouvait pas répondre à toutes les sollicitations. L‘année 2005 s’annonce riche en événements et en réalisations.


V.Q.

20 ROTATIONS PAR JOUR  pour l’hélicoptère parisien basé à La Chapelle d’Abondance, lieu de résidence d’une cinquantaine de  journalistes parmi les plus de cent vingt venus couvrir la Grande Odyssée. On se serait cru ce week-end comme un G8 bis, entre les déplacements des hélicos de l’Odyssée et ceux des services des secours des pistes des Portes du Soleil. Chaque matin le pilote dût gratter les vitres (notre photo) avant de rejoindre la capitale lundi matin,. Les programmes de courses ont été revus afin de ne pas faire prendre de risque aux chiens et aux mushers.


La chapelle d’abondance

Une très belle assistance pour un dixième anniversaire

Les préoccupations de la vie laisse la place parfois à des moments forts de relations, de partages affectifs. C’est ce qui vient de se passer ces jours derniers à La Chapelle d’Abondance chez Claude et Nathalie Trincaz qui,  entourés de leurs trois enfants Nicolas, Sandrine et Léo, ont fêté les dix ans de maison avec 90 clients fidèles dont certains sont venus plus d’une quinzaine de fois ; ceux-ci ont été désignés par un tirage au sort sur les 1200 réponses reçues. Programme spécial de découverte pour l’ensemble des familles de toutes les générations, partage d’une soirée de fête avec les connaissances, les relations de la Vallée d’Abondance et du monde hôtelier. Une bien belle rencontre autour d’une famille appréciée.


Vallée d’ABONDANCE

Les chaleureux remerciements de Yannick Bertrand avant de partir à Wengen

Nos lecteurs ont pu retrouver régulièrement dans les cahiers sportifs du Dauphiné-Libéré les comptes-rendus des épreuves de coupe du monde dont une belle douzième place à la dernière à Chamonix (notre journal du dimanche 9 janvier) titré « le joli coup de Bambou ». Avant son départ pour la coupe du monde de Wengen (Suisse), Yannick a tenu à remercier tous ceux qui sont venus l’encourager aux Houches, ceux de la Vallée d’Abondance et des vallées voisines, ceux qui ont dû organiser leur travail hôtelier pour venir, et d’ajouter « Tous les skis clubs du Chablais et aux enfants qui ont même manqué l’école et qui devront rattraper leurs cours !! et bien sûr, je n’oublie pas tous les spectateurs qui n’ont pas pu se déplacer, mais qui m’ont témoigné encouragements et félicitations ». Yannick nous confie encore « Les commentateurs disent qu’il faut avoir un gros cœur pour descendre , moi je dis que ça fait chaud au cœur de se sentir soutenir et encouragé ! merci et à Wengen ». Pour permettre aux amis de venir encourager Yannick dit « Bambou » son fan club organise un car pour se rendre à Wengen (inscriptions et renseignements au 04.50.73.01.15). 

Trois inauguration samedi à Châtel

La station de Châtel sera marquée ce samedi 15 janvier par trois cérémonies inaugurales à 10 h 30 : les nouvelles installations du télésiège 6 places débrayables de Pré-la-Joux, des nouvelles cabines de Super-Châtel (un exemplaire sera transporté sur place à Pré-la-Joux) pour éviter des déplacements aux quatre coins de la stations. Les invités se rendront ensuite à Plaine-Dranse pour la bénédiction et l’inauguration du carillon des Portes du Soleil, œuvre commune des stations françaises et suisses lors du Téléthon de 2004.

Un exercice du secours en montagne

Se tiendra le samedi 15 janvier aux premières heures de la matinée sur  le domaine de Rochassons à Châtel. Les différentes  unités de secours du Chablais mettront en pratique les savoir-faire au bénéfice des interventions qui pourraient survenir dans la saison d’hiver. Personnels volontaires du secours en montagne, pompiers, gendarmes devraient se retrouver dans des ateliers de recherches de victimes fictives avec les matériels appropriés et la participation des équipes de chiens d’avalanches.


L’EMIGRATION SAVOYARDE EN ARGENTINE sera présentée à la maison du Val, centre d’interprétation de la Vallée d’Abondance, tous les jours de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 heures jusqu’au 15 avril. Il s’agit d’une exposition montée sur 24 panneaux qui décrivent l’émigration au milieu du XIXème, l’installation en Argentine , le développement des territoires de l’Entre Rios  dans le nord du pays jusqu’aux retrouvailles de 1984 avec le voyage des Chablaisiens pour retrouver leurs cousins d’outre-mer. Le vernissage se tiendra le jeudi 13 janvier à 18 h 30 à Abondance.


Chatel

74 aînés se retrouvent à l’invitation de la municipalité

C’est à la table du restaurant le Bellevue que se sont retrouvés dans une excellente ambiance les anciens de la station. Le maire dans ses propos de bienvenue devait rappeler combien il appréciait ces moments privilégiés de rencontres. Avec son adjoint Jean-François Cruz et Daniel Sandra le directeur des services, ils purent échanger sur la vie de la commune. Dans l’assistance  les doyens présents de la journée étaient représentés par Yvette Cruz-Mermy et son aîné Francis Grillet ; à eux deux ils totalisent  169 printemps ! Le maire salua le dynamisme des anciens qui sont, et c’est heureux, de plus en plus nombreux. La tradition veut que chaque année ce soit un établissement différent qui accueille l’organisation du repas des anciens. Un salut amical fut adressé à la maîtresse de maison Mireille,  imperturbable et pas prête à passer la main

CHATEL

C’est fini la vie de château : Volk le fils de Oako deviendra chien d’avalanches.

Nous avons évoqué dans notre édition du 4 janvier  la mort tragique de Oako ce chien d’avalanches de Sébastien Giraldi  écrasé par une chenillette sous laquelle il s’était réfugié. Certes Sébastien reste marqué : «Ce n’était pas la mort que je lui souhaitais, on ne vit pas une pareille expérience avec un chien pour le voir partir ainsi, j’aurais aimé qu’il puisse finir soit de vieillesse ou lors d’une mission de sauvetage pour laquelle il avait toutes les qualités » précise d’emblée Sébastien avant d’ajouter « Je ne pouvais pas attendre, prendre le risque d’une baisse de motivation, je voulais retrouver un chien de la même race, un Flat Coated, pour ne pas oublier mon Oako que je n’ai pas remplacé ;  pour moi Volk  sera le fils de Oako. Il faut dire que Volk menait une vie de bourgeoisie dans un château et une grande prairie près de Pau. A 5 mois il pèse quelques 22 kg et autant dire qu’il tient debout. « Depuis quatre jours qu’il est avec moi il se trouve dans une phase d’adaptation ; se retrouver à 1000 m d’altitude, dans la neige, son repère étant moi et déjà je le vois aller vers les gens c’est bon signe » déclare le pisteur secouriste serrant affectueusement son nouvel ami, son bébé en quelque sorte. La suite sera d’amener Volk sur les traces de Oako, avec une éducation de sociabilité, une complicité entre le maître et le chien, dont les rapports sont très forts ; il faudra lui donner cette envie d’aller vers les autres gens, viendront ensuite les périodes d’intimidation, de l’obéissance,  la notion de « non », ce qui n’est pas autorisé puis de la récompense. « Un chien n’a pas de notion de travail, il joue ». Puis ce sera toute une série d’exercices à vue : d’abord avec le jouet du chien, la planque dans un trou dont il aura suivi l’itinéraire, le trou recouvert de neige, poursuite des travaux avec une « apache » une personne étrangère qui se cachera derrière une rocher etc.. Il est aussi très important que la bête soit sociable avec les autres chiens pour les éventuels interventions de secours.  « La consécration est de sauver une vie, toute l’expérience  que j’ai acquise pendant ces sept ans avec Oako va me servir pour Volf, je le considère comme son fils une façon pour moi d’être digne et de respecter sa mémoire ». La douceur, la pédagogique, la générosité l’affection, autant de choses que Sébastien veut partager avec son Flat Coat au pelage noir brillant. L’histoire de la mort de Oako a été commentée aussi par les enfants de la station qui le connaissaient bien, aujourd’hui ils vont apprendre à connaître son fils en quelque sorte et sur les pistes on les attendra appeler Volf celui qui sera initié pour porter secours.

La  SEML remporte à nouveau la délégation de service pour 15 ans à Châtel

Née en 1987 la société des remontées mécaniques fut longtemps confondue avec la commune

Il aura fallu des périodes difficiles d’organisation de fonctionnement pour que le conseil municipal de l’époque avec à sa tête André Crépy  se rende à l’évidence et constitue une société d’économie mixte pour la gestion des équipements de la station. A son départ les fées n’accompagnèrent pas cette création qui a vécu des hivers calamiteux, saignant ainsi les trésoreries ; malgré cela la commune devait établir des bases solides. Cette année 1987 la ville préempte et se substitue à la STMB dans la reprise de  la SA Sport et Tourisme, le déficit de 15 MF est apuré suite à un montage financier. En 1994 la commune achète à la SEM la gare aval et les infrastructures de la télécabine de Super-Châtel pour 12 MF. Au fil des années la SEM connut des hauts et des bas et en 1998 commence à rembourser ses dettes à la commune ; en 1999 elle fait des bénéfices et se situe au second rang des sociétés de remontées mécaniques du département. La convention donnant l’exploitation des remontées mécaniques de Châtel à la SEML Sports et loisirs arrivait au premier janvier de l’année 2004 à expiration. Pour permettre l’élaboration et la gestion de ce dossier dans de bonnes conditions la délégation a été prorogée d’une année.

Quatre prétendants, trois sont retenus

De la consultation, quatre opérateurs ont répondu et ont demandé un dossier ;  parmi eux le groupe Rémy Loisirs, Transmontagne, SOFIVAL (société financière du Val d’Isère), actuelle gérante de Val d’Isère, Avoriaz, La Rosière et Valmorel, puis la SEML de Châtel. La commission municipale composée de membres élus  n’appartenant pas au conseil d’administration de l’actuelle société des remontées mécaniques était présidée par Cyrille Maxit. Le maire, président de la SEML, a assisté à aucune réunion de la commission municipale, ne pouvant à la fois être juge et partie. Cette commission s’est mise au travail avec un cabinet d’avocats de Lyon. D’emblée la SOFIVAL a été écartée dès le premier tour faute d’avoir déposé un dossier complet. Trois candidatures furent validées par la commission : Rémy Loisirs, Transmontagne et la SEML de Châtel. Un carnet des charges pointu  comprenant entre autres le plan d’investissement des 15 ans à venir  fut élaboré par la commission et transmis aux sociétés retenues, seule la SEML a répondu et s’est trouvée ainsi en candidature unique. Le conseil municipal à la vue des travaux de la commission a donné délégation au maire pour signer avec la SEML un contrat pour les quinze années à venir, la commune détenant toujours 80 % des parts sociales.Les autres actions 20 ù sont détenues par deux privés, une multitudes de petits actionnaires et deux associations locales subventionnées par la ville (l’écho Alpin et le Ski-club).Une commission paritaire est constituée, elle devra favoriser les relations de coordination, de la communication, de l’information.  La commune poursuivra sa vocation et conservera l’investissement et le choix des gros porteurs. Dans la station de Châtel l’attente de la décision du choix était attendue, avec la signature de la délégation de service public par le maire mandaté par son conseil, le vice président de la SEML Daniel Rubin  et le président de la commission municipale Cyrille Maxit. La SEML devient SAEM (Société Anonyme d’Exploitation Mixte), elle aura délégation pour gérer les domaines skiables de Châtel  pour les quinze années à venir.


Abondance

Bain forcé nocturne dans la Dranse

Vendredi aux environs de 5 heures du matin le conducteur d’une voiture légère circulant en direction de Châtel a, pour une cause indéterminée, perdu la maîtrise de son véhicule, percuté des arbres en bordure de route pour se retrouver sous le toit dans la rivière la Dranse à la sortie d’Abondance. Par chance il n’y avait pas beaucoup d’eau dans la rivière. Ce sont seuls que le conducteur et son passager, des jeunes gens d’une vingtaine d’années, trempés, frigorifiés, sont allés quérir assistance après de la famille de René Blanc garagiste à proximité, qui les réchauffa, réconforta et leur prêta des vêtements chauds ; l’un des deux souffrant de l’épaule dût recevoir des soins. A noter que la température à l’abri était de moins 8, que les services des routes étaient intervenus différentes fois depuis la veille pour sabler en raison de la chaussée rendue glissante avec les brouillards givrants.


CHATEL

40 ans de collaboration hôtelière pour « tata Fernande »

C’est lorsqu’elle a tout juste 16 ans que débute sa première saison d’été , alors qu’elle apprend son métier à l’école ménagère d’Abondance. Et pour lui rendre hommage plutôt que de fastidieux discours ses amis ont innové en racontant sa vie au Belalp avec un fond musical, un peu comme dans une veillée. Il sera rappelé qu’elle fut aussi nounou, qu’elle a eu à connaître tout petits ses futurs patrons, parfois tout nus, ce qui n’est pas donné à tout le monde ! L’unanimité s’est faite pour associer Fernande David-Humbert  à un hommage d’amitié, de reconnaissance envers celle dont l’implication et le dynamisme ont assuré un service toujours parfait avec sourire. La présidente des hôteliers dira « Vous êtes depuis des années une parfaite représentante de notre métier : professionnalisme, accueil des clients, confiance professionnelle, travail en équipe ». Le maire Philippe Thoule lui  adressa de chaleureuses félicitations. Quant au directeur de l’office du tourisme c’est aussi à la famille Trincaz sur le territoire de la Vallée d’Abondance qui fut associée et de préciser « Les métiers de l’hôtellerie et de la restauration sont sans aucun doute les métiers les plus difficiles mais aussi les plus prestigieux tant ils symbolisent le savoir-faire de l’accueil et de la bonne table de notre pays. La grande expérience acquise par Fernande est unanimement considérée comme étant un véritable label de qualité  pour l’hôtel et par effet miroir, pour la station de Châtel ».  Chacun avec pudeur et afin de ne pas troubler l’émotion de Fernande lui témoignèrent beaucoup d’affection en partageant l’hommage d’une belle carrière. Mais que l’on ne se trompe pas, Fernande n’est pas à la retraite, elle a  encore beaucoup d’énergie et de temps devant elle.

Ci-dessous : articles parus entre le 03/01/2005 et 07/01/2005

La grande odyssée arrive en Vallée d’Abondance

La grande Odyssée va mobiliser nuit et jour  les pisteurs de toutes les stations des  Portes du Soleil. Jeudi soir en début de nuit  une équipe composée de Michel Chareyron responsable sports d’Avoriaz, Xavier Bruni directeur des pistes des Gets et Jacques  Converset, Nicolas Rubin directeur et Jean-Pascal Besson de Châtel,  Pierre Galay de La  Chapelle d’Abondance ainsi que David un des muschers participant à l’Odyssée, sont allés avec les motos neige en reconnaissance des parcours  sur les domaines des Portes du Soleil. Le tracé judicieusement préparé a nécessité de nombreux repérages, aménagements, de l’élagage mais aussi des tirs préventifs pour préserver la couche neigeuse. La reconnaissance de nuit s’est effectuée avec GPS afin de pouvoir mettre à disposition des compétiteurs et du service de secours une cartographie la plus exacte possible sur la traversée de routes, ponts, obstacles, etc. Cette expédition a permis également de vérifier que la signalisation était restée en place ; celle-ci sera bien entendu retirée à la fin de l’Odyssée. Pour la journée de samedi, on pourra retrouver les équipages dans les stations de la Vallée d’Abondance où un certain nombre d’animations s’organiseront autour.

Châtel : 

17 h 45 col de Bassachaux (sortie raquettes organisée par l’ESF)

18 h 45 télécabine du Linga (vin et chocolats chauds offerts, animations musicales avec Jo musique et les Carlines des Portes du Soleil)

La Chapelle d’Abondance, parking de la Panthiaz :

De 18 h 30 à 23 heures arrivée et départ des attelages, animations musicales (les Carlines des Portes du Soleil, fanfare d’Abondance), crosiflette géante, buvette.

Abondance :

22 heures – minuit aux Carres, passage des attelages en course, animations musicales, vin et chocolat chaud.

Dans notre prochaine édition, nous donnerons le programme pour les journées de lundi et mardi.


VACHERESSE

Les élus rendent hommage aux personnels de l’Ehpad

Jeudi matin, les différents maires de la vallée d’Abondance avaient répondu à l’invitation de Roger Petitjean président du conseil d’administration de l’établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes implanté à Vacheresse. Dominique Deroubais, le directeur par intérim depuis avril  dernier a salué le personnel qui travaille dans des conditions difficiles du fait d’un manque de direction en permanence et d’ajouter : «Je pense que la maison fonctionne bien,  c’est grâce à votre engagement personnel, professionnel, à la qualité, à tout ce que vous y  mettez, et du fond du cœur, je voudrais vous remercier ». M. Deroubais précisa que tout sera fait avec Roger Petitjean pour trouver un directeur légitime, reconnu. « Je ne vous laisserais pas tomber » annonça t’il avant de parler des possibilités d’agrandissement de l’établissement « Tôt ou tard, ici comme ailleurs, nous en aurons besoin car cela va répondre à une demande des personnes âgées ». Roger Petitjean  évoqua les excellentes réactions des familles sur la qualité de la maison, il fut question des difficultés pour pourvoir au poste de direction et lança un appel aux responsables politiques. «Je vous souhaite une bonne année et de continuer à travailler dans le même esprit, la même ambiance c’est mon vœux  le plus cher » devait conclure le président du conseil d’administration, au terme d’une rencontre sympathique.

CHATEL 

14ème Trophée de ski des résidents

Celui-ci vient de se dérouler sur le  stade du Linga parfaitement préparé et récemment enneigé pour le plus grand plaisir des participants au nombre de 90 ! La course tracée par l’ESF et chronométrée par le ski club de Châtel a ravi tous les concurrents et une fois encore montré l’excellent niveau de certains d’entre eux. Le temps de base établi par Jocelin BURNET mettait en effet la barre très haut et malgré cela une flèche d’or et onze flèches de vermeil ont été validées. Par ailleurs, les « KADORS », catégorie constituée par les résidents moniteurs de l’ESF ou compétiteurs de haut niveau ont apporté à cette course le coté amusant et convivial qu’elle doit absolument garder en courant affublés de déguisements de saison, bien qu’originaux, en bonhomme de neige ou en portant un sapin de Noël par exemple ! Cela ne les empêchant pas d’ailleurs de réaliser des temps fort honorables ! La bonne humeur a continué de caractériser la suite des réjouissances à savoir la remise des prix sous le chapiteau du Linga, avec chocolat et  vin chauds. La course était une nouvelle fois très largement dotée par l’ensemble des commerçants chatellans, la commune, l’office de tourisme, la SEML, Radio  Châtel, l’AARCA et bien sûr l’AARC. Cela a d’ailleurs été chaleureusement souligné par le Président Gérard Van Loo, qui a procédé à cette remise des prix en présence de Philippe Thoule, maire de Châtel. Au palmarès on retrouve à la première place Justin Gouin  : 34"46 Flèche Or, 2. Jérémie Fourot 35"59 Flèche de Vermeil, puis  Jérôme Hartmann 35"82 Vermeil, Emmanuel Roquigny 35"86 Vermeil, Arnaud Combe 36"19 Vermeil, Stéphane Holstein  36"40 Vermeil, Thomas Royer 37"11 Vermeil, Lionel Roos 37"31 Vermeil, François Martinet 38"08 Vermeil, Aline Barbarot 38"41 Vermeil.

Actu en bref

LES RENFORTS DE GENDARMERIE

Sont à pieds d’œuvre en Vallée d’Abondance en cette saison d’hiver et cela jusqu’à fin avril. Sept gendarmes de l’escadron mobile d’Annecy avec, à sa tête, un maréchal des logis chef. Cinq gendarmes et un gendarme adjoint volontaire (notre photo), assurent les mêmes missions que leurs collègue de la territoriale d’Abondance, c’est à dire les contrôles sur les domaines skiables, les contrôles routiers, dépistages d’alcoolémie, de vitesse, dégagement de la visibilité des véhicules roulants, de l’administratif, et du judiciaire. Ils font équipe y compris la nuit avec les sept militaires en poste à Abondance, lorsqu’ils ne sont pas en temps de repos.


CHATEL

Deux employés communaux percutés par un 4x4

Mardi, en fin de matinée, un accident de la circulation s’est produit à la sortie de Châtel sur la D22 route de Vonnes, à la hauteur du poste de douanes françaises où la conductrice d’un 4x4 qui se dirigeait vers la Suisse a été éblouie par le soleil et a percuté un 4x4 à l’arrêt appartenant au service des eaux de la mairie de Châtel. Ce véhicule était normalement stationné avec les feux de détresse et deux ouvriers étaient occupés à réguler les vannes d’eau. Sous le choc, le 4x4 percuté s’est déplacé sur plusieurs mètres projetant au sol les deux ouvriers. Ces derniers, Raphaël Vuarand, 42 ans, et Régis David, 58 ans, ont été blessés. Régis David a dû être conduit au cabinet médical et fait l’objet d’un arrêt de travail.


VALLEE

Chaussée glissante en Vallée d’Abondance

La pluie qui est tombée dans la nuit sur les stations du Val d’Abondance a rendu les chaussées et parkings particulièrement glissants. Ceci a nécessité une mobilisation des équipes municipales en renfort du service des routes départementales pour sabler ou étendre des gravillons. A certains endroits, il était impossible de tenir debout ce qui a provoqué quelques émotions avec des véhicules difficiles à maîtriser. Mais la prudence a porté ses fruits puisque l’on dénombre aucun accident grave.


CHATEL

Dimanche, journée nationale de la raquette

La station de Châtel fait partie des sites qui participeront le dimanche 9 janvier à la journée nationale de la raquette à neige. Quatre circuits pour quatre thèmes différents seront proposés : - Morgins (Suisse) , Les Boudîmes (dans la réserve naturelle du Mont de Grange, possibilité d’observer des animaux sauvages), Petit-Châtel le col du Saix et Vonnes Linga. Chaque circuit a une durée d’environ 2 h 30 avec deux départs : 9 heures (retour 12 heures) et 13 heures (retour 16 heures) Rendez-vous à l’office de tourisme de Châtel (inscriptions dès 8 h 30). Cinq accompagnateurs seront présents. Distribution de vin et chocolat chauds, fromage d’Abondance… La tombola organisée permettra aux participants de gagner du matériel de randonnée. Cette journée permet de mettre en évidence l’activité raquette et les sites incomparables de moyenne montagne. Informations complémentaires auprès de l’office de tourisme de Châtel.


Abondance

Plus de 700 vacanciers à la soirée «les bises de l’an»

Soirée merveilleuse, dirons beaucoup de touristes suite à l’initiative de l’office de tourisme d’Abondance qui commença cette Saint-Sylvestre par une descente aux flambeaux des enfants du ski club, d’un beau feu d’artifice avec vin et chocolat chauds au bas des pistes d’Offaz, le tout accompagné de la galette des rois offerte par la boulangerie pâtisserie de l’Abbaye.  Vers 19 h 30 tout le monde est rentré pour le repas de réveillon et la fête devait reprendre vers 23 heures sur la place du village avec une soirée dansante autour de la fontaine et des bûches suédoises, ou du bar à neige on l’on pouvait trouver champagne et vin chaud. Vers 3 heures du matin la neige se mit à tomber, réactivant l’ambiance cordiale et familiale de ce passage de la nouvelle année et où les bises furent de tradition. Sur place, le maire de la Commune Serge Cettour-Meunier devait dire tout le bien qu’il pensait de cette heureuse initiative. « L’idée est bonne, les gens sont heureux, un grand moment de convivialité qu’il faudra reconduire » ajouta t’il. Voici un bel exemple d’une station qui connaît certes des difficultés, mais qui ne baisse pas les bras  alors que l’on annonçait prématurément, à un certain moment, sa fermeture.

CHATEL

Ski et plaisirs de la table jouent la convivialité

Les professionnels attentifs à la qualité d’accueil des clients savent qu’il convient de se remettre en question, d’innover, d’apporter des nouveautés pour faciliter la relation. Eric et Elisabeth Macchi à la tête d’un établissement au même nom réfléchissent dans ce sens et c’est ainsi qu’ Eric a pensé renouer avec les  traditions d’antan, celles qui consistaient à mettre en contact des personnes par l’intermédiaire de la table. Le traditionnel est que le client skie souvent en solitaire. « Nous avons pensé les mettre en contact avec des professionnels du ski, afin qu’ils soient informés des propositions et des nombreuses possibilités de vivre les plaisirs de la neige en associant la convivialité, la découverte, la relation humaine ;  ainsi chaque lundi nous rassemblons autour d’une grande table avec un repas de spécialités, nos clients et deux moniteurs Bruno, et Bernard qui est aussi guide de haute-montagne » déclare le chef de cuisine.  Lundi l’expérience fut tentée autour d’une raclette, elle a séduit les vacanciers. « Il nous appartient de faire la démarche pour aller au devant de ceux qui ne franchissent pas la porte d’une école de ski et expliquer qu’il existe une multitude de possibilité de bénéficier des plaisirs de la neige » nous explique Bruno. La relation est passée, des groupes vont se constituer pour la semaine avec les professionnels. «Nous avons ici un véritable paradis, il était dommage de ne pas en faire profiter pleinement ceux qui viennent chez nous » déclare Elisabeth Macchi qui a partagé la table de ses hôtes Belges, Français et Italiens en grande majorité et quelques Anglais. Et d’ajouter « Il y a trente ans cela se faisait déjà, nous voulons donner une ambiance  d’hôtel club ».  Cette démarche est bien vécue par une soixantaine de vacanciers et contribue à un échange humain de qualité et, dans notre monde actuel, cela est plutôt réconfortant. Une sortie raquette à la rencontre de la grande Odyssée sera aussi un moment fort.

CHATEL

Solidarité séisme en Asie les 8 & 9 janvier

La Société des Remontées Mécaniques de Châtel en collaboration avec le Syndicat National des Téléphériques de France section Haute-Savoie, organise une collecte pour venir en aide aux populations sinistrées d’Asie du Sud Est . Cette dernière se déroulera les 8 et 9 janvier. La société des remontées mécaniques de Châtel s’engage à reverser 1€ par forfait vendu sur ces journées. Des urnes seront mises à disposition de la clientèle à chaque point de vente de forfaits : Barbossine, Petit-Châtel, Super-Châtel, caisse centrale de la maison châtellane, Linga, Pré-la-Joux et Pierre-Longue. Le montant global de ces dons sera reversé à la Croix Rouge Française.


A Abondance

Alerte au gaz dans un face à face

Le signalement d’un accident de la circulation hier vers 13 heures au lieu-dit Richebourg, route départementale 22, sur le territoire de la commune d’Abondance, laissait entendre un risque supplémentaire puisque l’un des véhicule immatriculé en Belgique transportait une bombonne de 35 kg de gaz ; normalement à l’arrière celle-ci s’est retrouvée sur le siège avant lors de la collision avec une voiture venant en face immatriculée dans le Bas-Rhin. Les secours venant de Châtel et d’Abondance se trouvèrent en présence de trois blessés plus ou moins atteints. L‘alerte au gaz fut rapidement levée et les véhicules dégagés après le constat de gendarmerie. Un des trois blessés fut dirigé vers le cabinet médical de La Chapelle  d’Abondance.   

Le secours en montagne en exercice à Châtel

Le samedi 15 janvier le secours en montagne du Chablais organisera sur les hauteurs de Châtel vers l’arrivée du télésiège La Chaux des Rosées son exercice d’entraînement annuel. Comme le veut la tradition ils proposeront aux unités de  pisteurs secouristes de la station, aux sapeurs pompiers et de gendarmerie, de les rejoindre afin d’associer les partenaires qui oeuvrent dans cet esprit du secours en montagne. Une occasion pour comparer les méthodes, de vérifier les besoins, les capacités d’interventions. Il sera fait également appel aux maîtres et chiens d’avalanches ; les matériels seront utilisés dans des ateliers spécifique  «ARVA» «RECCO» de sondage et de victimes enfouies. Ces jours derniers Nicolas Rubin le directeur des pistes des domaines de Châtel a parcouru les différentes zones pour permettre au président Gérald Moynat et ses amis de l’organisation d’arrêter un lieu d’exercice. Le secours en montagne, créé en 1954, compte neuf associations, 480 hommes et femmes, y compris la Chamoniarde. Ces volontaires tiennent à maintenir leur efficacité d’intervention en s’entraînant, Le 22 janvier, ils seront à nouveau présents mais cette fois pour grand un exercice départemental qui se tiendra  à Megève.


CHATEL

Au dernier conseil de l’année , les élus décident 

    En sa dernière séance, de l’année 2004 le conseil a adopté les décisions modificatives de l’exercice 2004 à opérer sur les budgets annexes Eau & Assainissement ainsi que sur le budget principal de la commune. Il a approuvé la modification des statuts de la Société "Sports et tourisme", pour une mise en conformité avec les dispositions légales et réglementaires relatives aux sociétés anonymes, puis accepté de confier à cette société l’exploitation de la patinoire, des remontées mécaniques et du parking souterrain pour une durée de 15 ans à compter du 1er Janvier 2005 et de passer le contrat de délégation de service public correspondant. Il prend acte  des tarifs des remontées mécaniques et du parking couvert ainsi que ceux relatifs à la pratique des activités annexes.

Marchés publics :  Suite au décret modifiant certaines dispositions du code des marchés publics, et en particulier pour les marchés de travaux, de fournitures et de services d’un montant inférieur à 4 000,00 €uros HT, qui peuvent être passés sans publicité ni mise en concurrence, modifie les modalités de publicité à appliquer dans le cadre de la procédure adaptée. Le conseil accepte les modifications des marchés d’assurances  : la Société SMACL suite à deux nouveaux véhicules et de la modification de la nature du risque assuré pour certains véhicules, et la Société AXA pour l’assurance Bris de machine avec l’adhésion d’un nouveau véhicule. Il décide de passer un avenant au marché maçonnerie concernant l’aménagement de la salle polyvalente de la gare inférieure de Super-Châtel suite aux travaux de reconfiguration des caisses de remontées mécaniques, permettant un agrandissement du local technique et de l’espace d’accès aux gradins. A l’exception d’un membre présent, le conseil accepte de conclure un avenant au marché de transport public de personnes pour lui confier l’exploitation saisonnière d’un petit train dans les limites territoriales de la commune et approuve les tarifs à appliquer aux usagers de ce petit train. Il accepte d’établir une nouvelle convention pour la mise à disposition de deux agents affectés à l’entretien du bâtiment du Champlan, destiné au logement des saisonniers, pour la saison d’hiver, de rembourser les salaires sur la base de ceux versés par la ville du Pré-Saint-Gervais et de prendre en charge les frais d’hébergement dans l’établissement, des effectifs de la brigade de gendarmerie en renfort durant la saison d’hiver.

CONSEIL MUNICIPAL SUITE

Indemnités conseil : aux comptables du trésor qui ont exercé les fonctions de receveur des communes durant l’année passée, représentant un montant maximum brut de 2 170,93 € à répartir entre Mme Lambert pour 1/6 et  M. Berzin pour 5/6. 

 

Droit de passage : le cabinet Pianta est retenu pour ses conseils dans la procédure de               référé concernant un terrain au lieu-dit "Villapeyron",  pour lequel la propriétaire a sollicité la désignation d’un expert judiciaire aux fins de déterminer dans quelles conditions cette parcelle enclavée doit bénéficier d’un droit de passage pour lui permettre d’accéder à la voie publique.

Déclarations d’intention d’aliéner : la ville  n’entend pas exercer le droit de préemption urbain de terrains non bâtis aux lieux-dits "La Ravine" et "Loy", d’un échange de locaux dans un bâtiment en copropriété au lieu-dit "Sous le Crêt", de la vente d’un hôtel au chef-lieu, de terrains bâtis au lieu-dit "Les Avenières".

Le conseil Municipal est également informé : du courrier d’un résident du lieu-dit « Le Roitet », demandant le changement de l’appellation du chemin de la Batarde, d’une demande de l’association des agriculteurs sollicitant une subvention complémentaire pour le versement de prestations incombant à cette société, de la venue d’une délégation de la station balnéaire de St Quay-Portrieux (Côtes d’Armor) en mars 2005. ainsi que des propositions concernant l’organisation des animations, évènements et fêtes : une réflexion à engager sur l’orientation vers la constitution d’une association de bénévoles pour organiser des animations dans la station, venant compléter celles prévues par le département évènement de l’office de tourisme, la possibilité d’aménager, à titre expérimental, une piste de luge sur la route des Freinets à partir de fin janvier 2005, après avoir recueilli les avis de tous les riverains et mis en place les mesures de sécurité appropriées.

 

CHATEL

Oako, chien d’avalanche écrasé par une chenillette

Les services des pistes étaient en émoi, lundi matin, quand sur les radios de service on entendait l’accident survenu à l’un des chien d’avalanche de la station : Oako venait d’être écrasé par une chenillette. Il apparaît que le chien est allé se mettre sous la machine entre les chenilles et la fraise. Le conducteur n’a rien vu et en démarrant a écrasé l’animal. Oako était un magnifique chien de race Flat coated au pelage noir, âgé de près 7 ans. « C’est un accident regrettable, ce chien a démontré son efficacité sur la recherche des victimes en avalanche, il a toujours été opérationnel. Il constituait avec Sébastien Géraldi une équipe cynophile exemplaire. Au delà de son maître, c’est le service des pistes dans sa totalité qui est consterné. Oako faisait partie de notre équipe » nous déclarait hier matin Nicolas Rubin le directeur des pistes. Les nombreux touristes ont vu Oako en exercice de secours de nuit héliporté sur les pistes du Linga, il participait également aux nombreuses démonstrations de secours pour les écoliers (notre photo). « Avec Oako sur les pistes, «c’était un véritable soulagement pour le responsable de la sécurité que je suis, que de le savoir prêt de nous en période de forte avalanche » ajoutera le responsable des pistes.


Chatel

Création d’itinéraires et circuit raquettes Châtel-Morgins

Les deux stations offrent en commun 60 kilomètres de sentiers aménagés et balisés

Dans le partenariat entre les stations de Châtel et sa voisine de Morgins en Suisse, une liaison entre les deux lacs est réalisée pour les promenades d’été. De chaque côté de la frontière on a constaté une baisse de la fréquentation de l’activité de ski de fond, probablement liée au manque d’enneigement pendant plusieurs années, les pistes de fond ne sont pas équipées de canons à neige, le phénomène ne touche pas uniquement la vallée d’Abondance, il a fallu trouver une activité de substitution pour contenter les amoureux de la nature. Après une réflexion des différents services des stations pour apporter une offre supplémentaire, c’est la mairie de Châtel qui assure la réalisation technique balisage, traçage, sécurisation et l’office quant à elle la promotion et l’information au public. « Nous pouvons dire après la campagne d’automne de salons, que le public est plutôt réceptif quant à cette création qui pour nous date déjà de plusieurs années. La nouveauté réside surtout dans le fait que nous nous sommes organisés, entre Châtel et Morgins, pour apporter une offre cohérente d’une part par rapport au territoire, et d’autre part, par rapport à l’attente des clientèles », nous précise Jean-François Vuarand le directeur de l’office du tourisme côté français.

Une carte commune des tracés

Ce travail en commun se concrétise par une signalétique identique et la création d’une carte montrant les différents tracés avec des explications de type topo guide qui permettent à tout un chacun de se promener sans se perdre. 23 circuits sont détaillés, représentant plus de soixante kilomètres dans cette nature hivernale dans toute sa beauté et sa diversité. Ces premières vacances ont démontré le succès de cette collaboration franco-suisse qui sera un lien autant l’hiver que l’été. Les itinéraires sont à retirer auprès des offices de Morgins et de Châtel qui apporteront les renseignements complémentaires sur les intempéries, les règles de sécurité afin que ces promenades restent un plaisir.


LA PATINOIRE DE CHATEL est un des autres lieux d’animations pour la vallée ; elle est ouverte tous les jours de 10 heures à 12 heures et de 14 h 30 à 19 heures, (notre photo) mais aussi en nocturne les lundi, mardi, mercredi, et jeudi de 20 heures à 22 heures dans les bonnes conditions atmosphériques. Le syndicat intercommunal a pour projet la réalisation d’un centre sportif avec piscine et patinoire couvertes. Les propositions de terrains ont été faites par les communes, il appartiendra au syndicat de décider du lieu d’implantation.


ACTU VALLEE

LES FEUX D’ARTIFICE ONT ECLAIRE

La Vallée d’Abondance pour les dernières heures de l’année 2004. C’est la Chapelle d’Abondance qui lança les festivités, suivie d’Abondance puis de Châtel (notre photo). Partout les vacanciers étaient présents, côte à côté, enthousiastes, goûtant encore quelques instants de cette année qui se termine avant de retrouver la chaleur, l’ambiance de leurs lieux de séjours pour le réveillon et souhaiter, aux douze coups de minuit, une meilleure année pour 2005.


Ci-dessous : articles parus entre le 26/12/2004 et 02/01/2005

CHATEL

LA RECEPTION DE FIN DE TRAVAUX

Au nouveau siège des Portes du Soleil route de Morgins, au-dessus du poste frontière à la sortie de Châtel, vient d’avoir lieu en présence des entrepreneurs du président Raymond Monnay, des membres du bureau Serge Monnay et Jean-Philippe Buttner, de Bruno Gillet le directeur (notre photo). L’équipe administrative et d’animation de l’association des Portes du soleil a pris possession avec beaucoup de plaisir et de satisfaction des nouveaux bureaux  spacieux, des conditions de travail appréciées par tous.

CHATEL

Incendie électrique d’un mini-bus au parking

Hier en début d’après-midi un incendie électrique s’est déclaré dans l’une des portières du mini-bus de l’animation de l’office du tourisme stationné dans le parking souterrain de la station de Châtel. Le système de détection incendie du parking a fonctionné tout à fait normalement donnant ainsi l’alerte aux personnels de permanence. Dans le même temps une personne à proximité cassa l’une des vitres et à l’aide d’un extincteur noya la portière d’où se dégageait une épaisse fumée noire. Les pompiers de Châtel se sont rendus sur les lieux. Le véhicule de l’office toujours en l’état de fonctionnement fut dégagé pour subir des réparations appropriées. Ce début de sinistre  a permis de vérifier le bon déroulement du système d’alerte de la structure gérée par le service des remontées mécaniques.   

La  Chapelle d’Abondance

L’office du tourisme fait son bilan

Il aura fallu deux dates reportées pour que l’on en trouve enfin une qui permette à l’assemblée de se tenir en présence du maire Bernard Maxit. Devant une cinquantaine de personnes les différents rapports furent présentés sans soulever de question de l’assistance. Le maire, dans son intervention, devait se féliciter du partenariat de l’office dans la vie de la station, mais il insista pour un soutien aux associations comme la bibliothèque-ludothèque qui apporte une animation reconnue auprès des touristes. Bernard Maxit parla des projets intercommunaux : les aménagements des bords de la Dranse, le centre multi-sports, l’embauche d’un chargé de mission pour redimensionner les domaines skiables de La Chapelle et Abondance, les actions du pays d’ars et d’histoire, et appela à une meilleure participation de l’office dans certains domaines. Il fut question des offices de tourisme, de la nécessité de fédérer les activités, de travailler plus en commun et d’anticiper les décisions futures en étant une force de proposition.  «Les communes travaillent de plus en plus en intercommunalité, les offices devront bien évidemment suivre » ajouta le maire. Aux élections, la confiance fut renouvelée à Jean-Philippe Buttner, Laurent Cornu et Jean-Louis Roger. Le bureau désigna son comité qui se compose ainsi : président Jean-Louis Roger, vice-président Jean-Philippe Buttner, trésorière Murielle Cruz, trésorier adjoint Laurent Cornu, secrétaire Olivier Martignière.

CHATEL

LA PREMIERE PLONGEE SOUS GLACE

S’est déroulée dimanche après-midi au Lac de Vonnes à Châtel. Après avoir cassé les 40 cm de glace deux plongeurs (notre photo) sont allés à la découverte des lieux. Equipés d’une combinaison étanche, d’une bouteille à air avec un détendeur, sécurisés par une corde de 15 mètres amarrée au ponton aménagé tout spécialement à l’automne et sous le contrôle d’un spécialiste, les deux amoureux de plongée se régalèrent pendant près d’une demie-heure de la vue sous la glace et ce à une eau à un degré. Pour plus de renseignements sur cette activité s’adresser à l’office du tourisme.

LES JEUNES ET ADULTES DE LA VALLEE

D’Abondance ont constitué récemment un car pour se rendre à Val d’Isère  encourager l’enfant de la Vallée, Yannick Bertrand, qui participait à la coupe du monde de ski. Yannick dit «Bambou» d’Abondance, licencié au ski-club de Châtel, fut très sensible à cette marque d’encouragement (notre photo). Il se classa à la 23ème place. Depuis il s’est rendu dans d’autres compétition avec l’équipe de France, en Italie  et ce mercredi il sera au départ à Bormio.

A Vacheresse

Une 405 prend feu

Grosse émotion hier vers 12 h 45 au lieudit «Taverolle» à Vacheresse où la conductrice d’une Peugeot 405 domiciliée la localité a vu sortir du capot de la fumée puis des flammes. Elle immobilisa son véhicule sur le bord de la route départemental 22 dans le sens d’Abondance et avec ses deux passagères quittèrent la voiture dont le moteur prit entièrement feu. Les pompiers de Vacheresse, rejoints par leurs collègues d’Abondance attaquèrent le sinistre (notre photo). Les gendarmes d’Abondance se sont rendus sur les lieux pour effectuer les constats, ainsi que les personnels de la subdivision des routes de la Vallée.
UN FAN CLUB  DU VAL D’ABONDANCE vient de voir le jour ; il s’est donné pour objectif d’être présent pour accompagner, encourager le jeune Yannick Bertrand membre de l’équipe de France. Yannick, qui a fait ses début à Abondance, chausse les skis depuis l’âge de 5 ans ; il est membre du ski-club de Châtel et s’entraîne 11 mois de l’année, de début mai à début avril. Il est présent à toutes les coupes du monde qui vont l’emmené en Autriche,  Italie, Suisse, France, Canada et aux Etats-Unis. Ses parents, sa famille, ses amis sont ses premiers supporters et ses copains ont voulu faire plus avec ce fan club ; ceux-ci arborent fièrement l’écharpe de soutien à Yannick (notre photo) en vente auprès de Sylvie à l’hôtel Alti 1000 à la Chapelle d’Abondance.

Val d’Abondance

Tags, vols, cambriolage

Ce sont généralement les fins de semaine des séjours qui apportent leurs lots de faits et méfaits dans les stations de vacances ; dans la vallée d’Abondance on pourra dire qu’il y a une avance sur les prévisions avec dans la nuit de mardi à mercredi des tags sur les deux côtés d’un car de ligne stationné au hameau de Richebourg à Abondance ainsi que sur des poteaux électriques ou encore une propriété agricole. Dans la même nuit une supérette de Châtel située dans le village route de Vonnes a fait l’objet d’un cambriolage où les visiteurs ont emporté avec eux principalement des alcools, sans doute pour arroser copieusement la fin de l’année. Des plaintes ont été déposées à la gendarmerie territoriale d’Abondance, celles-ci rejoignent celles concernant des vols commis à l’intérieur de centres de vacances dans la vallée. Des enquêtes sont ouvertes, les gendarmes restent attentifs à tous les éléments pouvant aider leurs investigations.

VACHERESSE

Magnifique prestation d'enfants pour une veillée musicale

Dimanche soir devant un public nombreux de parents et amis s'est déroulé à l'église, le traditionnel concert de Noël avec la participation de tous les élèves et professeurs de l'école de musique soit 44 élèves et les 10 professeurs, dans les disciplines suivantes : Laurent Bel : percussion, François Bezieau : trombone, Stella Caplier :  saxophone, Jennifer Cettour-Baron : flûte, Sylviane Gonnard et Laura Favre-Victoire Laura : clarinettes et formation musicale, David Mercier : cornet, Martial Premat : trombone et Willy Trolliet aux cuivres, ainsi que Laëtitia Vignocchi à la formation musicale. Cette soirée a été organisée par Laura Favre-Victoire, présidente de l'école de musique qui a mis au point tous les chants interprétés par les élèves avec grand succès ; plusieurs professeurs ont joué avec leurs jeunes musiciens des morceaux très appréciés. En début et fin de soirée les spectateurs ont pu écouter les quatre morceaux et le bis de l' harmonie juniors forte de 22 éléments dirigés avec brio par Laetitia Vignocchi ainsi que David Mercier. Cette rencontre familiale s'est terminée par la venue du père Noël avec distribution de papillotes à tous les enfants.

CHATEL

LES ANIMATIONS FONT RECETTES

Dans la station de Châtel ; il y a celles que l’on peut suivre dans les rues et les autres dans la chaleur de la salle la Châtelaine, comme le spectacle de jonglerie et pitreries plein d’humour des clowns Bric et Brac( notre photo). En soirée on pouvait applaudir à l’église les formations musicales l’Echo alpin de Châtel et l’harmonie d’Abondance.

Chatel

L‘association des résidents : une force dans la station

Rendez-vous traditionnel  de fin d’année pour l’amicale des résidents de Châtel mardi en fin d’après-midi. Après la partie statutaire de l’association le bureau et les très nombreux adhérents ont accueilli le maire Philippe Thoule. « Nous avons des relations cordiales et continues » devait d’emblée déclarer le président  Gérard Vanloo et de confier à l’assistance que la mairie ne manquait jamais d’inviter l’association aux manifestations et à l’envoi des compte-rendus des séances du conseil. «Vous participez et nous apprécions » ajoutera le maire qui brossa un tour d’horizons des projets municipaux, de l’état d’avancements ou de retardements des dossiers, ou encore des difficultés à les  mener jusqu’au bout. L’exposé du maire n’appela pas à beaucoup de question dans la salle. On retrouve toujours celles liées aux tarifs, au stationnement, à la vitesse des véhicules en agglomération, une dame se plaint des tarifs de la bibliothèque associative. «Nnous devrons au conseil les aider plus » dira le maire tout en saluant le travail des bénévoles. Le premier  magistrat municipal s’est plaint quant à lui du manque de déneigement dans certaines résidences, ce qui fait que les automobilistes ne peuvent y accéder et se garent à l’extérieur, le maire ne cache pas que la ville va prendre des mesures et qu’elle va interdire le  stationnement la nuit au Linga car il est impossible de déneiger. Il fut question des aménagements de circulation, d’ouvertures de routes, d’achat de terrain à l’amiable ou par expropriation le cas échéant. « Les élus défendent des intérêts publics » précisera encore le maire qui laissera une question d’un auditeur sans réponse. Celui-ci avait demandé au maire le pourcentage d’endettement  de la commune. «Je n’ai pas les éléments sur place, mais je vous invite à consulter les services de la mairie» eut juste le temps de déclarer Philippe Thoule avant que le micro tombe en panne. Une façon comme une autre de clôturer cette rencontre qui s’est déroulée comme à l’accoutumée dans une excellente ambiance, avec des personnes très attachées à leur station.

A ABONDANCE

Le semi-remorque percute le muret du pont

Mercredi en fin d’après-midi, un semi-remorque de livraison d’une grande surface de la Vallée d’Abondance, se rendit par erreur vers la plaine d’Offaz d’Abondance ; il fit demi tour et reprit la départementale 22 à la hauteur des tennis. Là, l’engin accrocha la structure du pont, un muret surmonté de barres de bois et le chauffeur devait poursuivre sa route jusqu’à La  Chapelle d’Abondance, endroit où les gendarmes d’Abondance sont allés poser quelques questions au chauffeur. Ce dernier, qui se disait de bonne foi, pensait avoir franchit uniquement un trottoir. Heureusement aucun piéton se trouvait sur cet ouvrage, qui fut protégé par les personnels des routes de la subdivision d’Abondance.

V..Q.

ATTENTION, VEILLEZ A LA VISIBILITE ; en cette période de froid, les services de gendarmerie de la vallée d’Abondance mettent en garde les automobilistes qui circulent avec des véhicules dont les vitres ne sont pas suffisamment dégivrées (notre photo) ou sur lesquelles la neige n’a pas été enlevée. Il s’agit d’une infraction au code de la route, tout comme de rouler avec des chaînes sur les routes dégagées. L’allumage des feux anti brouillard est proscrit : ils gênent les conducteurs venant en face ; il peut en coûter une amende. Ces consignes sont rappelées pour la sécurité de tous. Par ailleurs, les services de sécurité demandent d’être vigilants contre les vols et la nécessité de bien fermer les lieux d’habitations, voitures, de ne rien laisser en apparence  et de mettre argent, valeurs, dans les coffres des structures d’accueil.

La Chapelle d’ABONDANCE

Une dynamique commerciale et culturelle s’installe

Les habitués de la station ont pu suivre lors des différentes saisons l’évolution de la construction au centre du village d’un chalet de 200 m2 tout en bois. Cet ouvrage avait fait l’objet d’un reportage dans les colonnes du Dauphiné-Libéré  de part sa conception unique en France, et sa réalisation par un jeune entrepreneur chapellan, mineur à l’époque,  qui créa  « les hommes du pays». Actuellement le chalet accueille un salon de thé à l’étage ainsi que le siège de l’entreprise d’innovation ; en rez-de-chaussée, une taverne «D’ici et d’ailleurs», un jeune couple sympathique originaire du Nord qui va proposer des plats des différent Maulaz, ayant son siège à Abondance, va transférer son savoir-faire. A côté vient de prendre place une galerie d’artistes sculpteurs sur fer et  bois. A proximité la commune va installer, à la hauteur du ruisseau de Chevennes, une passerelle piétons pour améliorer la sécurité des vacanciers. Une épicerie, deux boulangeries, maison de la presse, bars, cabinet médical, pressing, une enseigne à petite restauration, magasins de vêtements, souvenirs, etc, sont très proches. Parmi les nouveautés un autre jeune du village a installé un service rapide pour entretien régulier des véhicules. Voici une dynamique de village qu’il convient de relater.

LA CHAPELLE D’ABONDANCE

Les résidents restent attachés à leur station familiale

C’est dans les salons de l’hôtel Alti 1000 que vient de se tenir l’assemblée générale de l’amicale des résidents de La Chapelle d’Abondance. Une occasion pour dialoguer avec les responsables de la commune, de l’office du tourisme et du syndicat intercommunal. Le conseil d’administration a décidé de se désister du recours déposé en juillet 2002 contre les règlements d’eau et d’assainissement de la commune. «C’est beaucoup d’énergie, de temps et d’argent dépensés en pure perte » précisa le président Jacques Cevost devant ce qu’il appelle une inégalité le fait qu’un centre de vacances, une résidence hôtelière ou un hôtel paient le même abonnement qu’un studio et d’ajouter « le combat n’est pas terminé ». Bernard Maxit apporta toutes les précisions quant à l’état de trésorerie de la station, il évoqua les projets, les difficultés. Il fut question des études, des pourparlers, des diagnostics des domaines skiables de la vallée, de la nécessité de renouveler certaines installations. On ressent dans l’assistance une demande de maintien de l’activité ski. « Le Crêt Béni c’est votre image » dira une dame qui vante la qualité de ce domaine, la beauté du site qui appartient au développement durable de la montagne. Lors de la conversation il fut question comme toujours des tarifs, des réductions à appliquer, une occasion pour les élus de poser la question, à savoir comment on peut développer une station si l’on accorde des réductions sur des coûts déficitaires, et qu’en matière on peut s’attendre à une solidarité. Certains sont demandeurs de tarifs préférentiels sur les autres stations (Châtel) pour aller y skier et ainsi abandonner la station où ils sont propriétaires. Le président du syndicat intercommunal brosse l’activité nouvelles autour des communes de la vallée dans les compétence de plus en plus diverses. Le président de l’office Jean-Louis Roger dit approuver les actions intercommunales mais insiste pour être vigilant, que les décisions se prennent par les élus et non par  les « technocrates » comme cela se passe selon lui à Bruxelles dans le cadre de l’Europe. Bernard Maxit annonça que  le site des Cornettes de Bises devrait prochainement  être classé et protégé. Cela sera le thème du concours de photos de 2005. Bien d’autres sujets furent abordés lors de cette rencontre annuelle.

A Châtel, incendie dans un chalet locatif : pas de victime

Un incendie s’est déclaré, hier après-midi vers 15 h 45 au premier étage  du chalet Les Rochassons au centre du village dans un appartement de type F2. Les pompiers locaux, dont le casernement se trouve pratiquement en face du chalet, étaient rapidement sur les lieux où ils ont dû circonscrire l’incendie ayant pris dans la cuisine, à l’aide d’une lance de 150. Des renforts de Thonon les bains avec la grande échelle ainsi qu’Abondance furent dirigés sur place. Les sauveteurs durent utiliser une caméra thermique pour vérifier les éventuels foyers restants. Les locataires, des jeunes gens de Paris et Lyon, partis au ski le matin arrivèrent sur les lieux en même temps que les secours. A priori, le foyer d’incendie pourrait avoir été occasionné par une bouilloire électrique restée branchée, celle-ci ayant été retrouvée sur un meuble de cuisine. Les secours étaient dirigés par le lieutenant Jean-Luc Vuarand ; sur place les gendarmes d’Abondance ont effectué les constats en vue de l’enquête pour les assurances. Les logements d’à côté, outre les désagréments causés par les fumées, n’ont pas subi de dégâts. La circulation, importante à cette heure de retour de ski, a dû être déviée, la route du Linga étant fermée ; la police municipale a assuré l’écoulement de la circulation .

VQ

POUR LES MISSIONS DE SECOURS, Nicolas Rubin  et Jean Luc Vuarand de Châtel (notre photo) ont été reçus à la base hélicoptère de la sécurité civile à Annecy afin de prendre connaissance des nouvelles consignes concernant les interventions hélicoptères avec l’ appareil EC 145 qui entrera officiellement en service le 8 janvier prochain. Michel Pierre, chef de base, a présenté l’appareil en rappelant les consignes de sécurité, les capacités de la machine et l’ensemble des informations qui concernent les secouristes amenés à travailler avec ce nouvel hélicoptère. « La rencontre a été très sympathique, les explications très intéressantes et ô combien utiles » précisent les deux hommes de terrain en vallée d’Abondance qui informeront leurs équipes  de la conduite à tenir pour que les missions se déroulent conformément aux attentes des pilotes et équipages des aéronefs d’état.

CHATEL

De grands sportifs hôtes de la station de Châtel

C’est la relation discrète et amicale datant de nombreuses années de Michel Girard, du service de la communication de la société des remontées mécaniques, avec le monde du sport qu’un certain nombre de personnalités ont choisi Châtel, la Vallée d’Abondance, Les Portes du Soleil, pour se ressourcer et accumuler de l’énergie pour évoluer dans leur discipline sportive. Vendredi quelques heures avant le réveillon, Philippe Thoule, le maire, entouré de Michel Girard, Jean-François Vuarand directeur de l’office, Elisabeth Macchi nouvelle présidente de l’association des hôteliers châtellans accueillant les invités de marque, devait recevoir à la mairie : Gil Pellan le nouveau président de la fédération française de volley-ball et directeur de la communication au conseil général des Côtes d’Armor, Laurent Brochard au palmarès de plus de quarante victoires dont le titre de champion du monde en 1997, celui-ci en 1998  devait établir le premier record de la montée du Linga en 43’ 20 s, Gérard Rue comptant une quarantaine de victoires dont le Midi libre, le tour méditerranéen   et deux fois du Haut-Var, Eric Blahic qui fut entraineur de Guigamp puis Sochaux, vainqueur de la ligue en 2004, et Patrick Simonessa à l’origine d’un club cycliste d’anciens coursiers professionnels et de niveau national « les chouchous » où Châtel apparaît sur les maillots. Philippe Thoule rendit un amical hommage aux personnalités, saluant leur fidélité à la station. Le maire remercia tous ceux qui participent et contribuent à la renommée de la station. «Les relations d’amitié servent l’image de Châtel » dira le maire avant de lever le verre à l’année 2005.

CHATEL

Vœux du président de la fédération de volley-ball

Equipe filles aux jeux olympiques de 2012

Gil Pellan vient d’être élu, voici une quinzaine de jours, président de la fédération française de volley, directeur de la communication et de la promotion du conseil général des Côtes d’Armor ; c’est un fidèle de la station de Châtel. Parmi les souhaits qu’il nous a confiés il y a celui du maintien de l’équipe de France à sa place dans les première nations. « Notre objectif est d’amener une équipe de filles aux jeux olympiques de 2012 » souhaite le président d’une fédération dont la discipline est présente dans 217 pays. Gil Pellan (notre photo) s’est retrouvé le temps d’une réception auprès de Laurent Brochard et Gérard Rue cyclistes au palmarès élogieux, Eric Blahic entraineur à Guingamp puis Sochaux, Patrick Simonessa à l’origine du club cycliste d’anciens coursiers professionnels  et de niveau national. Gil Pellan dit avec sourire  qu’il est venu se ressourcer et accumuler beaucoup d’énergie à la montagne ; il rend hommage à la fusion Rhône Alpes tout en saluant ses équipes phares.

LA CHAPELLE D’ABONDANCE

Premier tirage de la carte d’hôte

Ce vendredi 31 décembre a eu lieu le premier tirage au sort de la carte d’hôte de la saison d’hiver. Voici les résultats par commune. Pour Abondance : un forfait six jours pour Olivier Traniello (52 Chaumont) chez Jean-Louis Favre-Rochex, un forfait journée pour Raymond Courtault (37 Veigné) chez Jean-Louis Favre-Rochex, Geneviève Bogers (95 Noisy s/Oise) chez Benoît Folliet. Pour La Chapelle d’Abondance : un forfait six jour pour Guillaume Brûlé (56 Noyal Pontivy) chez Marcel Command, un forfait journée à Claude Brault (77 Avon) à l’Hôtel Le Rûcher, Claude Jacq (29 Carantec) chez M.Brélaz Le Montfleury, Denis Abily (29 Plouvien) chez Narcisse Maxit. Pour Châtel : un forfait six jours pour Patrick haupas (35 Paimpont) chez M. Quenechdu, un forfait journée pour Patricia Decauchy (59 Croix) à l’Oustalet, Annick Tonnelier (94 Perigny s/Yerres) chez M. Hallouin, Stéphane Panier (14 Garcelles-Secqueville) chez Gérard Baumgart, une colombe sculptée à Marc Lepers (59 Hem) à l’Hôtel Bienvenu.

V.Q.

LAURENT BROCHARD, champion du monde cycliste en 1997, est un fidèle de la Vallée d’Abondance, puisqu’il y retrouve son ami André Favre, qui l’emmène avec la complicité de Patrick Blanc parfaire son entraînement de début de saison sur les pistes de Châtel et des Portes du Soleil. Interrogé sur les conditions de neige de ces jours derniers, Laurent Brochard (notre photo) avec la gentillesse qu’on lui connaît répondit avec un généreux sourire «qu’il y en avait bien suffisamment pour lui».

Les vœux de Laurent Brochard

Continuer à s’éclater dans l’équipe

C’est à Châtel que Laurent Brochard et son épouse sont venus passer les fêtes de fin d’année. Celui qui compte à son palmarès plus d’une quarantaine de victoires dont le titre de champion du monde en 1997 et des victoires d’étapes sur le tour de France et la Vuelta, a établi en 1998 le record de la montée du Linga en ski en 43’20 ; depuis ce record a été battu par Patrick Blanc en 36’33. Laurent profite de sa venue dans les Portes du Soleil pour parfaire son entraînement de début de saison en compagnie de André Favre et de Patrick Blanc. Lorsque l’on demande à Laurent quels sont ses vœux pour 2005, il répond, souriant, «c’est de faire une belle saison, de continuer de m’éclater dans l’équipe, amener des choses au niveau des jeunes  et d’avoir des résultats personnels»

La garderie : multi activités pour les plus jeunes

La garderie Les Mouflets prend ses habitudes hivernales ; depuis le 13 décembre, elle est ouverte 7 jours sur 7 de 8 heures à 19 heures et accueille les enfants de 3 mois à 6 ans. De nombreuses activités sont proposées : travaux manuels (pâte à sel, collages, découpages, peinture, dessins), activités musicales, éveil psychomoteur, jeux d'intérieur et d'extérieur (puzzles, jeux d'éveil, comptines, constructions de bonshommes de neige dans la cour...), petits spectacles organisés par le personnel. Tous les repas sont préparés sur place et les menus sont étudiés pour être adaptés à l'alimentation équilibrée des petits.  Une infirmière, Mlle Aurore Gérardot,  a été embauchée pour compléter l'équipe du personnel.

Remarque : Les articles nous sont envoyés par les correspondants de presse des journaux du Messager et du Dauphiné. Les articles sont volontairement mis en ligne avec un retard de quelques jours après leur publication dans ces journaux respectifs. Si vous désirez avoir les nouvelles plus rapidement, nous vous conseillons de vous abonner.

Le Dauphiné Libéré, agence de Thonon : 04.50.71.07.59 adresse : 4 avenue Saint François de Sales 74200 Thonon.

Le Messager, agence de Thonon: 04.50.71.10.14, adresse : 22 avenue du Général de Gaulle 74200 Thonon