Visitez ce site

Les infos du Val d’Abondance

Synthèse résumée des articles de presse.

Dernière mise à jour le  


VACHERESSE (29/01/2002)

Au dernier conseil : le crédit agricole refuse l'ouverture d'une permanence

Le conseil municipal s’est réuni le 17 janvier et a pris les résolutions suivantes :

- accord des demandes de certificat d'urbanisme présentées par Melle Annie Tupin et M. Philippe Bottollier à Ecotex, - acceptation de la demande de permis de construire formulée par Mme Marguerite Tagand pour la construction d’une habitation au Fontanil et la demande de permis modificatif déposée par M. De Jonghe pour transformation d’une terrasse couverte en pièce habitable. Il a signé une convention de disponibilité entre la commune et le S.D.I. précisant les modalités pour la formation des sapeurs pompiers volontaires, employés de la commune, avec avenants de portée individuelle pour chaque salarié, et a pris connaissance du refus du Crédit Agricole concernant l’ouverture d’une permanence à Vacheresse.

Le conseil a accepté une demande de distraction d’une partie de parcelle du régime forestier en vue de sa vente à la SARL Maxit Bois pour l’implantation d’une plate-forme pour le stockage du bois, a pris note des devis pour la mise en conformité du paratonnerre de l’église et mis en attente d’informations plus précises.

Le conseil a révisé les tarifs suivants : - Droit de branchement assainissement : 490 € pour un appartement, 815 € pour deux appartements et 330 € pour un immeuble. - Loyers : Studio ADAR 138 €, Appartement type F3 245 €, Appartement type F4 350 €. - Location de la salle polyvalente de la mairie et de la salle du presbytère : 62 € + 40 € pour le chauffage. - Caveaux et concessions trentenaires : caveau 2 places 1600 €, caveau 3 places 1920 €, terrain 2 mètres carrés 200 €. Au cours de cette réunion, le conseil a également attribué les demandes de subvention aux associations de la commune.


CHATEL (29/01/2002)

L’office de tourisme : le poumon de la station

Jeudi soir, rencontre familiale à l’office de tourisme où d’emblée, le directeur, Jean-François Vuarand, souligna que ce traditionnel échange de voeux permettait une communication conviviale et la présentation des membres du bureau et des nouvelles hôtesses. Il souhaita la bienvenue au maire, Philippe Thoule, son adjoint Jean-François Cruz président de la commission du tourisme, Françoise et Béatrice de Radio-Châtel, les représentants de la presse locale, et remercia l'ensemble des membres bénévoles du bureau, avant de donner la parole à Jean-Pierre Vezin, le président de l'office. Celui-ci devait rappeler que cette année avait vu des modifications dans l'organisation des sections et présenta les responsables pour chacune d'elles : Anne-Sophie Rubin (accueil), Jérôme Favre (animation), Raymonde Crépy (administration, secrétariat), Annick Baratay (Internet, éditions, secrétariat), Pascale Ducrot (communication, secrétariat).

Après l'année "dépenses", voici l'année "économie"

Le président précisa que 2001 fut une année de dépenses "mais de dépenses utiles et nécessaires" : acquisition d'un nouveau photocopieur relié aux ordinateurs, changement du sytème informatique avec le développement du site Internet qui reçoit environ 2.000 visiteurs par jour. "Quant à 2002, ce sera une année d'économie, mais d'économie utile, pas sur la promotion ni l'animation, mais sans doute sur le secrétariat" déclara le président avant d'annoncer que la brochure d'été devrait sortir fin janvier/début février, et d'insister sur le rôle particulièrement important de l'accueil. Il rendit ensuite hommage à Jean-François Vuarand, directeur, pour son efficacité, son sens de l'organisation et le bon esprit qu'il sait apporté dans son équipe. Puis, Jean-Pierre Vezin interrogea les représentants de la municipalité sur le manque de pistes de ski de fond et leur balisage ainsi que sur la nécessité de l'organisation de grosses manifestations telle la Freeride. Le maire prit la parole pour dire que l'office du tourisme était la plus importante association de Châtel avec 80% du global des subventions versées, qu'il était le poumon de la station. En ce qui concerne les pistes de fond, Philippe Thoule reconnait qu'il faut trouver des solutions mais qu'il reste encore beaucoup à faire face aux propriétaires de terrains. Côté grande manifestation, le maire précisa que "l'an dernier la Freeride avait été organisée conjointement entre la municipalité et les Portes du Soleil, que cette année celles-ci se sont désengagées et qu'il a fallu prendre une décision". Chacun donna son avis sur de telles organisations et les retombées sur la commune mais c'est autour d'une table que des solutions seront apportées. Les discussions se poursuivirent autour du verre de l'amitié et un cadeau, témoignage de reconnaissance, fut remis aux acteurs du dynamisme de l'office du tourisme.


CHATEL (29/01/2002)

Sensibiliser les jeunes aux plaisirs et dangers du freeride

Mercredi les riders ont intégré les groupes des ski-clubs de la vallée accompagnés par leurs entraîneurs. L’objectif était de les sensibiliser aux plaisirs et aux risques du freeride. Une animation pédagogique permettant ainsi aux jeunes d'avoir les avis de ceux qui ont la passion de la montagne, la vraie, la sauvage, celle qui ne renvoie que le bruit de la neige qui crisse sous les spatules. Dans un hors piste contrôlé, les enfants et adolescents des clubs ont pû, sur le terrain, prendre conseils sur les différents dangers, ceux qui sont connus, ou les imprévisibles qui exigent une attention de tous les instants. De nombreuses questions furent posées par les jeunes de la vallée enthousiasmés de cette expérience. Ceux-ci restèrent admiratif devant le spectacle. La démarche des riders était de mettre en garde, devant tous les risques : ils présentèrent leur matériel, pelle, sonde, arva etc.... et firent les démonstrations, en expliquant les divers usages. Unanimement, ce fût l’emballement ! Après un goûter sous le chapiteau, une projection était organisée avec de superbes photos d’exploit en milieu marin puis lors des grands parcours d’aventuriers des sommets. Le lendemain, c’était aux enfants des classes de neige de découvrir la passion du freeride, des jeunes qui ne sont pas habitués à de tels exploits et prouesses de ces champions. Démonstration de freeride et frestyle, diaporama avec les photos des journalistes, professionnels de la photographie, concert avec la participation de Dennis Bovell, autant de moments forts de ce rendez-vous freeride.


VIE QUOTIDIENNE LE CHABLAIS (Ski mémory) (29/01/2002)

C’est mercredi 30 janvier à 20 h 30 sur le stade du Linga, à Châtel, qu’aura lieu la première du nouveau spectacle Ski Mémory créé par Jean-Loup Courtier et la participation des moniteurs de l‘E.S.F. Toute l’histoire du ski se trouve retracée avec des costumes d’époque et des matériels d’un tout autre temps ! Un spectacle parfois drôle et émouvant, un jeu de lumières et d’effets pyrotechniques de toute beauté, un véritable théâtre de plein air pour que s’animent autour d’un son et lumière les principaux événements d’une histoire fantastique. Une soirée à ne pas manquer ! (gratuit).


LA CHAPELLE d’ABONDANCE (29/01/2002)

Un nouveau bureau à l’office de tourisme

Mercredi soir le conseil d’administration de l’office de tourisme, suite à l’assemblée générale, s’est réuni pour désigner les responsabilités de chacun au sein du bureau. Jean-Philippe Buttner fut réélu pour la troisème fois à la présidence. Il remercia les membres élus de leur confiance. Monique Maxit est vice-présidente, celle-ci a assuré dans le passé la présidence, Didier Cruz sera le trésorier, Hubert Maxit trésorier adjoint et Murielle Cruz secrétaire, membres : Olivier Martignière, Jean-Louis Roger et Benoit Mouthon. La nouvelle équipe va se mettre au travail, elle va réfléchir pour apporter un plus en matière de communication afin que les adhérents de l’office répercutent les informations à leurs clients et aux vacanciers et cela en plus de la diffusion des programmes distribués chaque semaine ou diffusés par la presse dont notre journal.


Vallée d’Abondance (29/01/2002)

Sept gendarmes en renfort pour la vallée d’Abondance

C’est un effectif de quatorze militaires qui sont opérationnels sur l’ensemble du territoire des communes de Chevenoz, Vacheresse, Bonnevaux, Abondance, La Chapelle d’Abondance et Châtel répartis entre sept gendarmes à Abondance et sept au poste de Châtel ouvert pour la saison depuis mi-décembre et jusqu’au 28 avril. Les nouveaux arrivés viennent de l’escadron de gendarmerie mobile 23/5 de Poncharat (Isère). L’augmentation de l’effectif renforce la présence des militaires sur les différents terrains de leurs compétences dans les missions de sécurité des biens et des personnes, de lutte contre la délinquance itinérante, de veiller à la tranquillité publique nocturne, assurer les suivis judiciaires, la surveillance du trafic routier ou sur les pistes, les traitements des enquêtes judiciaires, par initiatives ou réquisitions, recherches des personnes, le respect du code de la route, les contrôles d’alcoolémie etc....L’adjudant Laurent Tarillon commandant la brigade coordonne les deux sous-unités qui n'en font qu’une dans le commandement et les missions ; il est secondé par le Maréchal des logis chef Emmanuel Nègre.

Une présence constante de tous les moments

Chaque unité fonctionne par astreinte ce qui permet aux hommes d’assurer toutes les fonctions autant sur les pistes des trois stations que sur les charges administratives. "Nous sommes au maximum sur les terrains y compris la nuit dans l’ensemble des communes de la Vallée ; même si nous faisons du contrôle routier, dépistage d’alcoolémie, notre présence est remarquée" tient à nous préciser l’adjudant Tarillon. Celui-ci précise que depuis un mois il ne s’est pas passé de gros faits marquants. Il y a bien de petits événements comme ce touriste anglais vêtu d’un pantalon de pyjama qui a brisé la porte d’un restaurant pour se réfugier à l’intérieur : l'homme reçut l’hospitalité à la cellule de dégrisement d’Abondance, ou encore des dégradations sur des véhicules toujours à Châtel. Si les gendarmes effectuent les constats des accidents de la circulation, ils font également ceux des collisions sur les pistes de ski afin de déterminer les responsabilités, ils interviennent aussi pour rappeler les règles de circulation sur les domaines skiables. "Nous avons un rôle préventif dans différents domaines" déclare l'Adjudant Tarillon, avant de dire sa satisfaction des personnels en renfort placés sous son commandement "Nous formons une bonne équipe pour intervenir sur tout l'ensemble de la Vallée". Puis les gendarmes sont bien incorporés à la vie associative comme tout un chacun, ce qui n'empêche qu'ils ont des missions et des règles à faire respecter, veiller à la sécurité de tous.


UNE VOITURE TOMBE DANS LE DRANSE à ABONDANCE (29/01/2002)

Hier peu avant 8 heures le conducteur d’une 405 a eu une sacrée peur lorsqu’il a senti à l’amorce d’une courbe à la sortie d’Abondance en direction de Châtel ,sa voiture quitter la route pour aller vers la rivière la Dranse. Après avoir heurté des petits arbres la 405 fit un tonneau trois à quatre mètres plus bas dans l’eau glacée avant de se retrouver sur ses roues. Le chauffeur put sortir seul et se positionna sur le toit en attendant les secours. C’est dans cette situation que les pompiers d’Abondance le retrouvèrent, alors que le courant de la rivière se faisait fort en raison de la pluie. Le pilote, un saisonnier qui se rendait à Châtel prendre son emploi a toutefois été évacué sur l’hôpital de Thonon par mesure de sécurité. Les gendarmes d’Abondance ont effectué la régulation de la circulation pendant les opérations de dégagement avec l’aide d’un véhicule d’une entreprise. Quant à Jean-Pascal Besson, le mécanicien du garage Blanc, il a dû se munir de cuissardes pour pouvoir arrimer la 405 et la sortir des eaux.


CHATEL (23/01/2002)

Une centaine de concurrentes à la F.I.S de la Chapelle (Quelques photos sur le site du ski club)

C’est pratiquement toute l’équipe de France "Cadettes" qui se trouvait samedi matin au départ des deux manches du slalom F.I.S organisé par le ski club de la Chapelle d’Abondance, avec le concours de l’école de ski française et l’office de tourisme de cette même commune et cela sur les excellentes pistes du Linga, à Châtel. "C’est exceptionnel cette entente entre les deux villes et clubs de skis" reconnaît Michel Boyer, entraîneur national. Peters Wyler délégué technique de la F.I.S., quant à lui, tient à saluer le travail d’encadrement des moniteurs de l’école de ski française et d’ajouter "la piste est parfaite c’est un excellent site". Michel Boyer et Peters félicitent Jean-Philippe Buttner et son équipe de l’office de tourisme pour la qualité du buffet, très apprécié des concurrentes qui se sont régalées en produits régionaux, fromage d’Abondance, charcuterie, avec thé ou chocolat chaud, "ce sont soixante dix bénévoles qui ce sont ainsi retrouvés dans l’organisation de ces deux jours, sans tenir compte de tout le travail en amont" explique le président de l’office, un partisan acharné de la neige de culture. Ce matin les skieuses se retrouveront en compétition toujours sur le stade du Linga de Châtel.


LA CHAPELLE d’ABONDANCE (23/01/2002)

Une morzinoise remporte le "mémorial Grégoire Mecca"

Samedi soir réception à la ferme de Papy Gaby à la Chapelle d’Abondance pour la remise du "mémorial Grégoire Mecca" en présence de Bernard Maxit, Maire, Jean-Philippe Buttner président de l’office de tourisme, Patrice Benand président du ski club, Patrick Cettour président de l’école de ski française, des représentants du ski club et de l’école de ski française de Châtel, avec ses entraîneurs. Le maire félicita l’ensemble des participantes ; Philippe Buttner salua cet esprit "de la gagne", " c’est le podium qu’il faut viser" devait-il ajouter. Quant à Patrice Benand il adressa ses compliments pour la qualité du spectacle et de la technicité. Les soixante dix bénévoles de l’organisation furent remerciés chaleureusement, tout comme les voisins de Châtel qui ont permis le déroulement de cette épreuve dans d’excellentes conditions. Il revenait à la famille Mecca de remettre coupe et fleurs à Hélène Richard de Morzine qui remporta cette première journée de la F.I.S version 2002, Florine Deleymarie (Pralognan) seconde et Claire Dautherives (Val Cenis) à la troisième marche du podium (voir dans nos éditions du Dauphiné-Libéré en rubrique sports Haute-Savoie du dimanche 20 et lundi 21 les comptes-rendus sportifs de ces deux journées de la F.I.S) Rencontre empreinte de sympathie avec les concurrentes et leurs entraîneurs, les représentants de la Fédération Internationale de Ski, et tous ces hommes et femmes qui ont contribué au succès des épreuves.


Vie Quotidienne du Chablais (Hélène Richard) (23/01/2002)

Samedi à Châtel c’est Hélène Richard (notre photo) qui a remporté la course F.I.S. organisée par la Chapelle d’Abondance. C’est à son grand-père qu’elle vient de perdre ces jours derniers, qu’elle a dédié, sa victoire à laquelle elle associe également la mémoire de "Grégoire Mecca" de la Chapelle d’Abondance, puisque Hélène verra son nom inscrit sur le mémorial. En 1994 déjà, une équipe de Morzine remportait cette épreuve avant qu’elle ne devienne une compétition de la Fédération internationale de ski


ABONDANCE (23/01/2002)

Deuil : le Père Georges Baud n’est plus

C’est en 1978 que l’abbé Georges Baud arrivait dans la paroisse d’Abondance où il resta quatorze ans. Dans notre édition du Dauphiné-Libéré du 17 janvier nous avons relaté la vie du prêtre, sous le titre d’Evian-lès-Bains, puisque sa dernière paroisse était Neuvecelle. Nos lecteurs d’Abondance et de sa vallée se sont émus que nous ayons pas relaté ses actions et oeuvres lorsqu’il officiait à Abondance. Ceux qui l’ont connu tiennent à préciser qu’il avait su conquérir les coeurs par sa bonté et ses deux qualités principales : son humilité et sa simplicité. D’une grande discrétion il était à l’écoute et respecté de tous. On lui doit la restauration des chapelles, la révision et le relevage de l’orgue et surtout la création d’un musée d’art religieux, qui se visite toujours. Passionné d’histoire, il a présenté avec l’aide des abondanciers, des jeux scéniques retraçant l’histoire de l’Abbaye et de la Savoie, parmi lesquels il convient de citer les fresques vivantes ou l’image de Notre-Dame-d’Abondance. Georges Baud était aussi un écrivain ; le livre "Habundantia" écrit en collaboration avec le Père Chatelain, témoigne de ses connaissances sur l’histoire de notre pays. Lors de ses voyages en pèlerinages ou en Terre Sainte, il était un guide éclairé. "Comme un bon père souriant, il s’entourait d’enfants qui venaient avec joie le seconder. La cure était un lieu d’accueil très chaleureux doublé de la présence de Mlle Marie. Il s’est éteint entouré de l’affection de tous et comme un bateau fidèle qui regagne son port, il repose dans le cimetière d’Yvoire, commune où il est né" nous confie une paroissienne d’Abondance.


CHATEL (23/01/2002)

Environnement et fleurissement : la station récompensée

C’est en 1997 que la commune recevait son premier prix régional et une fleur au concours national des villes et villages fleuris dans la catégorie "moins de 5.000 habitants", et le maire de l’époque, André Crépy, déclarait "la prise de conscience de chacun a contribué à ce succès général" et encourageait tous les acteurs, employés municipaux et population, à continuer leurs efforts "pour poursuivre cette charte de qualité d’environnement et d’accueil". Cet appel fut entendu et les efforts récompensés puisque Châtel vient d’accéder à une seconde fleur et a reçu le trophée pour le prix régional des Stations Vertes de vacances. Durant tout l’été 2001 le jury régional a visité la commune, se penchant bien évidemment sur la qualité du fleurissement mais aussi sur les améliorations apportées depuis 1997, la propreté de la commune, son environnement, l’embellissement du cadre bâti, l’entretien des chemins et talus, etc...... Le nouveau conseil municipal et son maire, Philippe Thoule, ont bénéficié de la compétence des services municipaux, de la passion des châtellans pour fleurir leurs résidences, et récolté les honneurs de ces efforts en recevant officiellement au Conseil Régional le diplôme et le trophée.


LA CHAPELLE d’ABONDANCE (23/01/2002)

Rencontre chez les aînés ruraux

Sympathique soirée mardi soir à l’hôtel Alti 1000 où un groupe des aînés ruraux ont rencontré ceux de la Chapelle d’Abondance. Henri Jean le président départemental des aînés ruraux de l’Orne, remercia Sylvie Maxit et la petite délégation chapellane de leur visite à cette soirée animation autour de la chanson ; le groupe de normands est composé d’adhérents appartenant à des chorales de villages. L’un des adhérents débuta en interprétant à la trompette "Sous les ponts de Paris" puis "Prendre un enfant par la main" et la chorale rendit hommage à Gilbert Bécaud avec "Quand il est mort le poète"; l’ambiance fut vite conviviale et toute l’assistance reprit en choeur, "Sylvie, la conteuse du village" emmena l’auditoire attentif vers la légende de la vallée. C’est par "Ma Normandie" que se termina cette rencontre. Auparavant des aînés se produisirent dans des poèmes ou monologues. Une excellente soirée en réalité et appréciée autant des normands que des chapellans.


CHATEL (23/01/2002)

Le freekart , une activité en puissance

Depuis quelques semaines au lac de Vonnes sur les hauteurs de Châtel, les vacanciers peuvent profiter d’une activité de plus en soirée sur la station les lundi, mercredi, vendredi de 19heures à 22 heures près de la patinoire. Sur quatre vingt centimètres de glace ces karts tout terrain, électriques, équipés de pneus clous, évoluent pendant une durée de cinq minutes autour d’un circuit balisé et éclairé, à une vitesse moyenne de 35 km/ h. Cette activité répond à des exigences écologiques, puisque ces karts ne polluent pas et sont silencieux. Ils sont alimentés par deux batteries de 24 volts et il en existe trois jeux par soirée pour chaque kart. A partir de 10 ans on peut piloter un kart, le port du casque est obligatoire.


CHATEL (23/01/2002)

Une équipe renforcée à la police municipale

En 89/90 la ville de Châtel possèdait une police municipale de deux agents puis l’effectif est retombé à un seul en l’année 93 où Valérié Cettour prenait ses fonctions ; depuis, celle-ci a pris du galon puisqu’elle est la responsable du poste de police municipale de Châtel. Valérie Cettour a pour adjoint Olivier Dumontier, qui a assuré l’intérim pendant le congé maternité de son supérieur. Pendant la saison d’hiver l’effectif de la police municipale se trouve augmenté et porté à un effectif de sept policiers municipaux. "Ils sont tous assermentés et ont pour mission la régulation du stationnement dans le centre ville, la surveillance générale, l’ordre public ; en période d’affluence ils assurent la circulation dans le centre, ce qui n’est pas une mince affaire surtout quand les routes sont glissantes. C'est une présence permanente, ils dirigent, renseignent les vacanciers.

Une heure de parking gratuit

Les policiers municipaux gèrent les horodateurs et les limites de stationnement. Pour permettre aux arrivants de se renseigner auprès de l’office de tourisme, de s’inscrire aux activités été comme hiver, la société d’économie mixte offre depuis cette saison une heure de stationnement gratuit dans le parking souterrain à l’entrée du village et à proximité de la caisse centrale des remontées mécaniques, et cela pendant les périodes du 15 décembre au 10 mai, de fin juin à mi septembre ; une initiative qui mérite d’être connue et appréciée par les actuels vacanciers. Sous l’autorité du maire et du directeur général des services les policiers municipaux assurent des contrôles en matière d’urbanisme, ils surveillent la bonne exécution des constructions par rapport aux permis délivrés, ainsi que la conformité, et vérifient également l’exécution des arrêtés municipaux, la mise en place des signalisations lors des manifestations, la régie du marché hebdomadaire, assistent aux arrivées ou départs des corps lors de décès ; ils contrôlent le stationnement des camping cars sur l’aire qui leur sont réservée à Pré la Joux ( la première journée étant gratuite et partir du deuxième jour un droit de place de 6,20 € est perçu par la ville). Les objets trouvés sont du ressort de la police municipale de 8 heures à 19 heures. L’année passée quelques cinq cents procès-verbaux furent dressés pour mauvais stationnement. La saison d’hiver terminée Valérie Cettour et Olivier Dumontier poursuivent leurs missions diverses et variées au service de la ville. Pour joindre la police municipale : Maison Chatelâne 04.50.73.31.25 ou à la mairie 04.50.73.23.98.


CHATEL (23/01/2002)

Réception amicale à la mairie

Il est une tradition bien établie dans la commune où, après vingt-cinq années de séjour dans la station, on y est fait "citoyen d’honneur"! En ce début d’année, la tradition est maintenue puisque mardi, en fin de journée, Philippe Thoule, le maire, accompagné de membres du conseil municipal et de représentants de l’office de tourisme dont son directeur Jean-François Vuarand, accueillait tout d’abord Jeanne et Hubert Belboom de Liège (Belgique) qui viennent dans la cité châtelane depuis 27 ans. Après avoir séjourné plusieurs années dans divers hôtels, le couple a choisi maintenant la location où chaque hiver ils y passent trois semaines. Si M. Belboom est un fervent adepte du ski pour lequel il trouve les pistes impeccables, son épouse, Jeanne, préfère les promenades à pied , et se permet toutefois un petit reproche : "il y a trop de voitures"........ Le maire devait alors dire tout le plaisir qu’avait la municipalité à nommer citoyens d’honneur M. et Mme Belboom, rappela qu’en 1997 la commune avait fêté le 50ème anniversaire du tourisme et souligna l’évolution et les améliorations apportées depuis 1947. Il remit diplôme, médaille et cadeau à ce couple sympathique. Deux autres couples, déjà citoyens d’honneur de Châtel, ont été distingués en présence de Mme Jeanne Trincaz. Il s’agit de Irène et Marcel Demmel de Colmar et de Yvette et Michel Moriaux de Reims, des fidèles de l’Hôtel Bel’Alp’ depuis 40 ans, à raison de deux ou trois séjours par an. Les deux couples ont fait connaissance voilà 40 ans, se sont appréciés, ont sympathisé, et viennent maintenant régulièrement ensemble. M.Mme Demmel et M.Mme Moriaux se sont vus remettre un cadeau en reconnaissance de cette fidèlité. Ce fut l’occasion pour chacun de se remémorer de bonnes anecdotes depuis tant d’années ! Le maire, Philippe Thoule devait préciser qu’il ne s’agissait plus de touristes, de vacanciers, mais de véritables amis de la station. Quant à Jean-François Vuarand, directeur de l’office de tourisme, il souligna que c’était un honneur pour la station de constater la fidélité des vacanciers, que le sens de l’accueil était le fer de lance des écoles de tourisme et déclara : "cette fidélité, nous la devons aussi aux villageois, hôteliers, logeurs, sans lesquels la station ne serait pas devenue ce qu’elle est." C’est autour du verre de l’amitié que cette rencontre se poursuivit.


Crash d’un hélicoptère à la Chapelle d’Abondance : neuf blessés, c’était le thème d’un exercice du secours en montagne

Dimanche matin les différents services qui interviennent sur les domaines du secours en montagne savaient qu’un exercice au niveau départemental était programmé comme cela se fait une fois par an.

Les hommes et femmes, de la gendarmerie, sapeurs pompiers, maîtres chiens, société de secours en montagne, médecins infirmières des hôpitaux du Léman, le representant du Préfet, un des responsables du service interministériel de défense et de protection civile, convergeaient vers la petite station de sept cents âmes de la Chapelle d’Abondance. Sur place le premier magistrat de la commune Bernard Maxit était présent pour accueillir les différents partenaires des services.

Le docteur Yann Gonzalez, coordinateur de l’opération qui s’annonçait comme un exercice de secours en avalanches - comme cela se pratique régulièrement -, réservait une surprise aux intervenants. L’alerte est donnée : un bruit pouvant ressembler à une avalanche est entendu vers le Mont-Grange à La Chapelle d'Abondance, une première équipe de pointe est envoyée, sur place ils informent le P.C. qu’ils se trouvent en présence d’une victime, l’exercice peut commencer mais à priori un information laisse un doute sur la réalité des causes. Deux maîtres-chiens, un médecin, un infirmier et une équipe de secours se mettent en route pour porter assistance au premier blessé qui vient d’être découvert dans un espace boisé et pentueux : il s’agit d’un homme à l’avant-bras sectionné, avec perte de connaissance, et qui arrive, au bout d’un moment, à faire comprendre qu'il n'est pas seul, ils seraient trois, mais il n’en est pas certain. Le blessé est traité par le corps médical. D'autres moyens sont mis en route vers le lieu de l’accident, les équipes de sondages sont à pied d'oeuvre

Des pièces d’hélicoptère retrouvées

Rapidement on retrouve sur place des éléments laissant supposer à un accident d’hélicoptère qui devait intervenir sur les lignes à haute-tension au-dessus de la zone : trois nouvelles victimes sont retrouvées à mi-sommet ; l’ascension des secours est de plus en plus difficile tenant compte de la topographie des lieux. Les chiens d’avalanches avec leurs maîtres sont présents à la recherche de victimes, les secouristes, pompiers, gendarmes, sondent avec les appareils A.R.V. (appareils de recherches de victimes). L’hélicoptère de la protection civile Dragon 74 est sollicité et intervient par hélitreuillage en descendant du personnel et en évacuant les premiers blessés vers le poste médical avancé entre le bas de la station et le lieu présumé de l’accident. Au fur et à mesure du temps des colonnes de secours arrivent, parmi elles celle du Chablais Suisse. Les chiens continuent leurs recherches particulièrement difficiles considérant que le carré de la manoeuvre est de 500 m sur 500 m. L’un des chiens aboie il vient de trouver une nouvelle victime, une colonne se forme. Les sauveteurs sont en présence d’une jeune femme avec des plaies importantes au visage, des symptômes d’une fracture du crâne, perte de connaissance, la colonne vertébrale est à priori touchée ; elle est coincée contre un rocher, sérum et oxygène sont demandés par radio, le médecin est dans l’obligation d’entuber, il demande une évacuation par hélicoptère mais celui-ci n’est plus disponible : il faudra descendre la victime à bras d'hommes ; pendant ce temps un autre blessé était découvert par le chien d’avalanches. Des scènes identiques, on pourrait en expliquer encore, puisqu’il y a au total neuf victimes. Les dernières furent descendues par une chenillette appelée en secours. Quelques cent-vingts personnes se trouvaient ainsi sur le terrain des opérations.

Les enseignements à tirer de l’exercice

Yann Gonzalez invita les différents partenaires à faire état de leurs observations afin que celles-ci servent pour l’avenir. Une demande s’est faite une fois de plus très forte, celle qui consiste à avoir une seule fréquence radio.

Le dialogue fut intéressant avec l’objectif d’une critique mesurée pour améliorer les interventions de demain, qui seront peut-être réelles et les gens de la montagne y restent attentifs . Le docteur Yann Gonzalez estima que cette journée était constructive. Auparavant, Gérald Moynat le président du secours en montagne du Chablais invita les formations à rester unies : "Nous sommes tous les forces vives des secours en montagne". Il demanda aux hommes de ne pas se démobiliser mais au contraire de se structurer et de rejeter les clivages "Cette ambiance des gens de la montagne on doit se la partager, nous sommes une belle équipe et on a besoin de tout le monde" déclara Gérald Moynat. C’est en multipliant ce type d’exercices, en profitant des compétences des hommes et des femmes, de la richesse de l’analyse des faits, que les secours en montagne seront encore plus performants. Nous savons combien leurs missions sont difficiles, où chaque jour dans leurs secteurs respectifs, ils interviennent efficacement et sans bruit, parfois au risque de leur vie.


LA CHAPELLE D’ABONDANCE (23/01/2002)

Le secours en montagne honore deux membres

Dimanche midi, profitant d’une rencontre autour d’un exercice du secours en montagne, Thierry Cattanéo a tenu à rendre hommage à deux anciens membres : Théo Grillet qui fut à l’origine, avec d'autres, du secours en montagne dans la Vallée d'Abondance, et Raymond Bonnaz. Ils reçurent en cadeau de reconnaissance et d’amitié chacun une sonnaille, sous les applaudissements chaleureux du monde du secours en montagne : pompiers, gendarmes, médecins, secouristes, maîtres-chiens etc...


LA CHAPELLE d’ABONDANCE (23/01/2002)

Un nouveau rendez-vous pour "les 15 èmes vieilles planches"

C’est un lieu de rendez-vous annuel et prisé dans la Vallée d’Abondance cette rencontre des 50 ans et plus, la quinzième du nombre avec un slalom géant et un parcours de ski de fond, les candidats peuvent choir l’un au l’autre ou les deux. Celui-ci aura lieu le jeudi 31 janvier avec à 13 heures le retrait des dossards au Minibar ; 14h 30 départ du ski alpin au Crêt béni, 15h.45 départ du ski de fond au Pont de l’Ariot. Thé et vin chauds seront servis à l’arrivée de chacune des épreuves. La programmation des résultats aura lieu à 19h 30. Un repas amical sera pris ensuite à l’hôtel l’Alpage. Cette journée est ouverte à toutes les personnes résidant en permanence dans le val d’Abondance, nées en 1952 et avant, hommes et femmes. Les inscriptions sont prises auprès de l’office de tourisme de la Chapelle 04.50.73.51.41. Les non skieurs peuvent venir encourager les sportifs et rejoindre les groupe pour le repas. Pour faciliter l’organisation, les concurrents et convives sont invités à s’inscrire avant le 27 janvier délai de rigueur. L’ambiance de cette rencontre est avant tout cordiale et amicale.


Journée familiale avec "La table ronde" (23/01/2002)

C’est à la Chapelle d’Abondance que se sont retrouvés près de soixante dix concurrents de "La table ronde" de Thonon et leurs amis des clubs de service de Thonon, quelques adhérents des "Tables rondes" Genève, Saint-Julien et Annecy. Le plus jeune skieur avait 4 ans et le plus ancien une petite soixantaine d'années. Patrice Benand, le président du ski-club et des amis de la stations de la Chapelle prêtaient la main à l’organisation, à la grande satisfaction du président Jacques Berger et des membres de l’association. L’année passée le "Lions 2" de Thonon avait la charge de l’organisation et le challenge de l’hôtel Alti 1000 fut remis au président du Lion 1de Thonon qui aura la responsabilité de cette journée en 2003. Une centaines de personnes partagèrent de joyeuses agapes dans une ambiance familiale. Puis ce fut la remise des coupes à de nombreux compétiteurs. C’est Laurence Defoly qui assura le meilleur temps chez les dames avec 1"00"48, le premier homme est Olivier Berchten en 53"19 ; pour les moins de douze ans Sébastien Varlet 1"03"31 et Amélie Vuarand 1"10"70. Des applaudissements chaleureux étaient en quelque sorte une autre récompense pour les participants à cette journée sympathique.


Vie quotidienne du Chablais( coupe de France handisport)  (17/01/2002)

La coupe de France handisport de ski alpin prévue à la Chapelle d’Abondance le samedi 12 janvier, est reportée par les organisateurs au samedi 23 février sur le domaine skiable du Crêt Béni. La course de ski de fond "la Chapellane" est maintenue le dimanche 13 janvier, il s’agit d’une épreuve inscrite au challenge départemental des courses de longues distances.


Vie quotidienne du Chablais  (17/01/2002)

Le rendez-vous Freeride Columbia accueille à Châtel du 21 au 26 janvier les quarante meilleurs freeriders et freestylers du monde, en ski, en snowboard et télémark. Ils s’adonneront à leur passion et feront le spectacle pour le public dans un contexte cool, sans enjeu, ni compétition. Sont notamment invités les snowboaarders Ludo Strohl, Fred Serin, Cyril Néri, Jérôme Catz, Laurent Gourgain, Flore Lemaréchal, Tina Moranval, les skieurs Seb Michaud, Sven Mermod, Pat Ferriz, Ian "Bullit" André, Baptiste Blanc, Anne Catelin, Andréa Binning, et beaucoup d’autres encore. Le programme de la semaine sera chargé avec Mardi 22 janvier à 17h 30 salle Chatellaine, projection conférence / freeride à destination du grand public. Mercredi 23 journée des enfants, les riders intègrent les groupes des ski clubs de la Vallée ; à 16 heures projection conférence / freeride à destination des skis clubs ; 21h 30, projection plein air centre du village et présentation des riders. Jeudi 24 Freeride toute la journée ; 17h 30 projection conférence / freeride à destination des classes de neige ; 21 heures Démo big air nocturne au Linga ; 22h 30 concert "Rhythm do Braise" participation exceptionnelle de Dennis Bovell. Vendredi 25; 12 heures démonstration Freeride et Freestyle ; 21 heures diaporama ; 22 h 30 concert RDB seconde participation exceptionnelle de Dennis Bovell. Samedi 26, 12 heures démonstration Freeride et Freestyle. Le mercredi à 15 heures et du jeudi au samedi, à partir de 16 heures, ouverture du chapiteau crêpes et chocolat chaud, espace salon.


LA CHAPELLE d’ABONDANCE  (17/01/2002)

Plus d’une centaine de participants à "La Chapellane" ( Photos )

Il aura fallu qu’un petit groupe soit convaincant pour que cette course de fond populaire "La Chapellane" soit maintenue. Cela a quelque peu bousculé les idées ainsi que les moyens. Les services des pistes ont effectué un travail extraordinaire : plus de deux cent heures de travail, avec fraises, machines de damage, apport de neige à certains endroits critiques ; ils ont prouvé qu’ils savaient faire et le résultat fut complimenté par les élus municipaux, les organisateurs et les participants aux différentes courses. Aux premières heures du matin plus d’une quarantaine de bénévoles prenaient place dans les différents postes de l’organisation, en compagnie des moniteurs de l’E.S.F., les personnels des remontées mécaniques et le ski club. Ce sont les 2,5 et 5 km qui se sont retrouvés sur la ligne du départ suivis par les concurrents des 15 et 30 km. Au 2,5 km hommes, c’est Flavien Drouet qui s’octroya une première place en 07:04.2, devant Damien Benand 7:15.2, Luc Olivier Maxit 8:10.5 tous les trois du ski club de La Chapelle d’Abondance. Viennent ensuite Thomas Genoud, Mickaël Laverrière et Svend Vernet ; excellent score de Déborah Jacquet au classement dames avec une première place en 7:11.5, puis Mélissa Tholomier 7:17.2, Solène Balay 7:19.0, Aurélia Bondaz 7:21.7, Mathilde Tholomier, Julie Milan, Carole Cruz et Charlotte Bovard. Au 5 km dames et hommes la première place fut remportée par Martin Desalmand en 11:42.2 devant Benjamin Etienne 11:56.8, 3ème Sandrine Favre Victoire 12.04.9, Aurélie Truffat et Catherine Vermet.

A l'épreuve des 15 km hommes, Yvan Baltassat du SCNP Rochois se classa premier en 38.23.3 devant François Petit-Jean de La Chapelle 38:24.2, une troisième place pour André Favre 39:06.0 (notre champion olympique handisport de Nagano en 1998), Eric Vermet 40:23.6, Olivier Clerc40:55.9, Damien Grillet 41:12.6, Baptiste Doutau 41:13.1, Sébastien Dujourdy 41:19.3, Michel Bovard (la Chapelle) 43:40.0, Philippe Blanc 43:42.2.; côté dames Delphine Desalmand également du SCNP Rochois fit un temps de 53:57.1 devant Nathalie Baudon 1h00:27.2, Yvonne Bressoud 1h12:04.1.

Soupe, diots et fromage d'Abondance

L’épreuve des 30 km hommes en 1h15:56.3 de René Amoudruz du sc d’Agy , devant Vincent Framery Villard-Boeg 1h16:23.5, Jean-Marc Tissières 1h18;09.0, Michel Cuadrado des Gets en 1h18:12.3, Xavier Moulin 1h18:14.4, Franck Dejour (scnp Rochois) 1h18:27.8, Alain Fourrier Morel(Nord Taninge) 1h20:24.9, Marius Davoli 1h20:27.0, Denis Pagnod 1h20:35.4, Gérard Tissières 1h20:37.7, Steven Raphoz 1h20:39.5, Dominique Clerc 1h21:58.7, Yann Gay Crosier 1h22:16.7, Fréderic Arrachart 1h22:19.0, Bruno Peschoud 1h23:10.9. A noter la participation de Frédéric Zory, le conseiller général de Thonon Est, celui-ci court avec le ski club de Bellevaux qui s’est déplacé en grand nombre. Tous les participants et visiteurs furent invités à partager une excellente soupe, des diots et fromage d’Abondance, préparés par "Bubu" le président de l’office de tourisme. Bernard Maxit le maire s’est plu à féliciter les organisateurs et les fondeurs pour cette excellente matinée. Philippe Adam organisa ensuite la remise des récompenses sous un soleil radieux. Les coureurs purent donner leur avis sur la qualité des circuits. André Favre après avoir adressé des compliments devait déclarer "Cela serait super que les pistes restent ainsi toute la saison !". Autant dire que les chapellans qui se sont élevés contre l’annulation de cette course affichaient un beau sourire dimanche devant la réussite de cette manifestation. Le président de l’office qui ne perd jamais une occasion de s’exprimer concluait : "quand on veut, on peut toujours ; c’est trop facile de vouloir annuler"


Les méfaits dans la Vallée d’Abondance (17/01/2002)

A Abondance les bureaux de l’office de tourisme ont été visité, les auteurs de ces expéditions nocturnes sont repartis bredouilles;

c’est la femme de ménage qui s’est aperçu des effractions en prenant son service, plainte fut enregistrée par les gendarmes d’Abondance.

A Châtel, des noctambules s’en sont pris aux poubelles et ont cassé à la base les essuies glaces de six véhicules dans la nuit de samedi à dimanche dans le centre du village. Plaintes ont été déposées par les propriétaires des véhicules qui n’ont pas apprécié ces agissements, auprès du poste de gendarmerie de Châtel


ABONDANCE (13/01/2002)

Trompette et Orgue : un concert de qualité

"Nous donnons notre premier concert pour le plaisir de jouer, parce que nous aimons la musique et voulons faire plaisir à ceux qui viendront nous écouter" nous déclarent David Mercier de Chevenoz et Pierre Couliou de Vacheresse, lors du concert de trompette et orgue qu’ils ont organisé vendredi soir en l’abbatiale d’Abondance. Souffrant Florian Zerourou a été remplacé à la dernière minute à l’orgue par François Déplante d’Anthy qui est au conservatoire de Saint Quentin (Aisne) et qui se destine à la profession de facteur d’orgue. Les trompettistes, Pierre Couliou au conservatoire de Grenoble et David Mercier à celui de Chambéry envisagent une carrière dans la musique; tous deux sont issus de l’école municipale et de l’harmonie de Vacheresse, des élèves de Willy Trolliet. Ce jeune trio a interprété, à la grande satisfaction du public de vacanciers et d’amis, les oeuvres de Bach, Purcell, Telemann. Une initiative qu’il est heureux de relater.


ABONDANCE (13/01/2002)

Les voeux du conseil aux personnels

Mercredi en fin d’après-midi, le conseil municipal issu des élections de mars dernier recevait à la salle des mariages, l’ensemble des personnels administratif, technique et des écoles, ainsi que les personnes des remontées mécaniques actuellement sur les domaines skiables. Le maire Serge Cettour entouré de l’ensemble du conseil municipal, souhaita cette rencontre amicale et sans protocole. Il présenta les voeux du conseil aux personnes présentes et souhaita une excellente harmonie dans les services afin de répondre au mieux aux besoins des habitants ou de la clientèle. C’est la première fois que les personnels partagent cette manifestation de voeux, une occasion de plus pour partager la galette des rois. Au paravent une réunion de travail s’est déroulée en présence du maire avec les personnels des remontées mécaniques pour un premier bilan du démarrage de la saison et fixer les objectifs pour les semaines à venir.


BONNEVAUX (13/01/2002)

Prolongation pour la crèche de Noël près de l’église

Depuis une vingtaine d’années Mme Cettour-Cavé de Bonnevaux réalise la crèche paroissiale, lui apportant une note personnelle et changeante, laissant place à l’imaginaire. Depuis trois ans elle est à l’initiative d’une crèche extérieure qu’elle réalise avec le concours des agents municipaux et Philippe Bottelier de Vacheresse, qui donne forme aux sujets confectionnés en bois. Au fil des années la structure s’enrichit de nouveaux venus et c’est le cas actuellement où cinq santons ont été placé dans cette crèche que les vacanciers admirent et photographient au passage sur la route du col du Corbier. "Elle sera encore embellie l’année prochaine" nous déclare Mme Cettour.


CHATEL (13/01/2002)

Un concert de clarinette apprécié

C’est devant un public de connaisseurs que s’est produit, jeudi en fin d’après-midi en l’église, Guy Perrault clarinettiste. Originaire de l’Yonne Guy Perrault a donné son premier concert en 1971 ; depuis il sillonne les différents départements et fait partager cette passion de la musique et son amour de la clarinette. C’est par "l’Incantation des vivants" de J.C. Michel, que débuta le récital, le public fut ravi dès cette première interprétation suivie de l’Ave Maria (Charles Gounod), Santa Maria (D. Vangarde-J Kluger) Petite fleur de S. Béchet etc.., une soirée avec des mélanges de styles. Les châtellans pourront de nouveau entendre Guy Perrault lors d’un prochain concert en février.


CHATEL (13/01/2002)

Réception des Associations par le conseil municipal

Seconde innovation du nouveau conseil municipal, avec la réception mercredi en fin d’après-midi à la mairie des corps constitués, c’est à dire les présidents des associations communales, ceux qui participent à l’animation dans le village. Philippe Thoule le maire devait expliquer à l’assistance le travail du conseil municipal pendant ces premiers neuf mois, issu de deux listes d’oppositions l’actuelle équipe fait un travail sérieux, les dossiers débattus font l’objet de consensus, l’assiduité est exemplaire selon le maire qui avait avec le sourire déclare "Si je devais refaire une équipe je prendrais les mêmes que ceux qui composent l’actuel conseil". Comme pour le personnel communal le maire rappela la nécessité d’être vigilant en matière des finances communales, d’où la nécessité de resserrer "quelques boulons" y compris pour les associations et elles sont 36 ce qui représente une dépense de six millions dont près de cinq pour l’office de tourisme. Ayant été président d’association lui même Philippe Thoule a tenu à saluer le travail exceptionnel de tous ceux qui oeuvrent , donnent de leur temps, s’investissent personnellement et financièrement sans reconnaissance parfois de publics qui deviennent des consommateurs. Elus municipaux ou associatifs mêmes objectifs et le maire en profite pour rendre hommage aux conjoints. Cette rencontre sympathique et amicale se termina avec la galette des rois.


CHATEL (13/01/2002)

Exercice d’entraînement pour les équipes cynophiles du département

Une douzaine d’équipes cynophiles du département se sont retrouvées mercredi dernier au domaine skiable du Linga à Châtel pour un exercice d’entraînement départemental organisé par le Préfecture. Les services préfectoraux étaient représentés par Jacqueline Rilly responsable du secteur cynophile du département, elle était accompagnée de Jean-François Fossati formateur maître-chien chez les pompiers et Jean-Claude Morand moniteur formateur maître-chien du secours en montagne du Chablais. Le but de la rencontre était de contrôler l’aspect opérationnel des chiens de recherches en avalanche. Les équipes cynophiles se sont retrouvées en situation d’opération réelle dans une zone hors pistes où ces jours derniers s’est produit un départ d’avalanche, sur les hauteur du Linga. L’exercice s’est déroulé dans d’excellentes conditions, Nicolas Rubin le directeur des pistes avait détaché sur place des personnels pisteurs et des remontées mécaniques pour prendre la place d’éventuels victimes et ainsi faire gagner un temps précieux aux équipes de recherches leur permettant de prolonger les exercices. Concours précieux également sur place de Jean-Luc Vuarand, responsable des services techniques de la ville et Chef du centre de secours de Châtel. Le nombre de chiens d’avalanches dans le département est limité à 24 et c’est le second exercice de la saison d’hiver "Il est important de vérifier que les chiens sont toujours opérationnels, il nous arrive d’en exclure après ces exercices" nous précise Jacqueline Rilly. Deux couleurs distinguent sur le terrain les maîtres-chiens (les rouges les pompiers, les jaunes le secours en montagne) qui se retrouvent uniquement que sur les lieux des actions de manoeuvres où de catastrophes "Il y a un certain malaise" reconnaît avec amertume Jean-Luc Vuarand avant d’ajouter "Il y a des situations à éclaircir". Ceux qui le connaissent savent qu’il saura faire remonter l’information en haut lieu.


CHATEL (13/01/2002)

Le Maire présente les voeux de la municipalité au personnel communal

C’est une première à Châtel, la réception par la municipalité de l’ensemble du personnel communal à l’occasion de la présentation des voeux et par la même occasion la galette des rois. Philippe Thoule le maire accompagné de ses adjoints, Jean-François Cruz-Mermy, Maurice David-Rogeat, Emmanuel David, et Cyrille Maxit, remercia chaleureusement les personnels techniques, administratifs et leurs encadrements d’avoir répondu présent à cette rencontre qu’il voulait conviviale. Phlippe Thoule devait dire combien il appréciait cette fonction de maire de Châtel "qui est une expérience fabuleuse surtout et encore plus lorsque l’on travaille avec une équipe comme la votre" devait déclarer le maire avant de saluer le travail sérieux des agents communaux dans leurs différentes attributions. Se tournant vers les agents du technique le maire ajoute " j’ai pas mal d’éloges, vous êtes là quant il faut", il précisa également que la ville venait de se voir attribuer une nouvelle fleur du prix des vacances vertes, une occasion pour féliciter le personnel qui contribue à l’embellissement de la station. Quant aux administratifs Philippe Thoule apprécie au quotidien les compétences tout comme la nouvelle équipe de la police municipale qu’il juge d’éfficace. "On a tout ce qui faut pour réussir, mais il ne faut pas trop tirer sur la corde, il nous faut resserrer les boulons pour le bien être des administrés" Cette rencontre sympathique se termina autour d’un verre et en appréciant la galette des rois. Côté du personnel communale cette initiative fut appréciée, par la soixantaine d'agents.


LA CHAPELLE d’ABONDANCE (13/01/2002)

Les voeux de l’office de tourisme à son personnel

Sympathique réception jeudi en fin d’après-midi dans les locaux de l’office de tourisme où le président Jean-Philippe Buttner, accompagné des membres du bureau, accueillait les personnels et les deux secrétaires de la mairie à l’occasion de la présentation des voeux. Bernard Maxit le maire se félicita de cette tradition et des excellentes relations entre les deux services. Il rendit hommage au travail des administratifs, ces gens de l’ombre. Un panier garni de produits régionaux fut remis à Madeleine Favre, Vanessa De Lavaissière, Florent Curdy et Philippe Adam de l’office, Eliane Bressoud et Valérie Thérin de l’administration communale. Rencontre conviviale autour d’un verre où les personnels et élus de l’office et de la mairie ont dialogué sur les missions de chacun.


LA CHAPELLE D’ABONDANCE (13/01/2002)

"Vivre avec la neige", thème de la 3ème exposition communale

L’idée d’une exposition communale a débuté en 1998/1999 avec "Au fil du lait" qui relatait tout le parcours du lait, depuis le brin d’herbe jusqu’au produit fini issu du lait : le fromage. Pour le deuxième millénaire, ce fut "Enfants des montagnes" avec leurs modes de vies, leurs différences par rapport aux enfants des plaines, les difficultés particulières dues à leur environnement, etc... Pour 2002/2003, les organisateurs présentent "Vivre avec la neige"; c’est au milieu du XX ème siècle que l’homme des montagnes apprit que la neige qui recouvrait son paysage valait de l’or : l’or blanc... Comment les populations d’alors abordaient-elles cette période de Toussaint à Pâques ? Quelles étaient les activités liées à l’endormissement de la nature ? Comment les hommes traversaient-ils ces journées hivernales ? Autant de questions qui trouveront réponses grâce aux nombreux documents détaillés, panneaux photos, reproductions de textes (le rituel de la goutte, le sacrifice du cochon, la vie religieuse, les veillées, la vie agricole l‘hiver, le ski, les jeux de neige, l’habitat, objets typiques de La Chapelle (triangle de déneigement, le pèle de 1876 avec son fourneau de pierres, la luge à billons, établi, etc.. ainsi qu’une troïka prêtée par le Musée du Chablais de Thonon. Une cassette vidéo émanant de l'Association Nationale Etude Neige et Avalanches de Grenoble traitera le problème des avalanches et clôturera cette visite. Cette exposition, tout comme les précédentes, aura demandé un travail de longue haleine de recherches, de rencontres, pour être en mesure de présenter une manifestation de qualité. Elle débutera le dimanche 13 janvier à la Maison des Soeurs (2ème étage de l'office de tourisme, accès par ascenseur) et se destine aux adultes comme aux enfants ; elle sera ouverte au public tous les jours, sauf le samedi, de 15 heures à 18 heures, et les groupes sont invités à prendre rendez-vous en téléphonant au 04 50 73 50 22. (Tarifs individuels : adultes 2€, enfants 1€.


Vacheresse (13/01/2002)

La vie communale, c’est aussi la démographie

Pour l’année 2001 on compte à Vacheresse, sept naissances, deux mariages, et huit décès dont trois personnes extérieures à la commune :

Naissances : Elodie Burnet (Taverole), Anaïs Vuattoux (Le Crotton), Valentin Morel (Taverole), Sarah Deledalle (Covaleux), Caroline Tupin-Bron (Le Villard), Eddy Sannicolo (Chef lieu), Clément Viollet (Ecotex).

Mariages : Jérôme Grugeon et Karine Charpentier le 11 août à Cabrespine (Aude), Naden Noyadoo et Anne Courtellemont le 25 août à Vacheresse.

Décès : Alice Gallien, Edgard Tupin, Evelyne Lollioz, Jeanne Bays, Nicolas Rossier ainsi que Pascal Tholomier, André Grellière et Madeleine Rufli, tous trois décédés sur le territoire de la commune de Vacheresse.


VACHERESSE (13/01/2002)

Les nouveaux projets lors de la présentation des voeux,

Manifestation emprunte de simplicité dimanche matin à l’occasion de la présentation par le maire et le conseil des voeux à la population.

Fidèles à la tradition l’harmonie municipale et ses quarante exécutants donnèrent une aubade aux villageois, puis Roger Petitjean émit le souhait que la communauté de Vacheresse ne connaisse pas d’événements tragiques et continue à vivre loin de l’insécurité qui gagne hélas le pays. Il fut question dans les propos du maire de la fermeture du bureau de poste local."Aujourd’hui le problème n’est pas réglé, nous trouverons une solution, vous serez informés dans les semaines qui viennent" ajoute le maire avant de rappeler les différentes réalisations qui ont été subventionnées avec l’aide du Conseil Général : l’aménagement de la route des Granges avec la mise en souterrain des réseaux électriques et téléphoniques. La route forestière Des Queffaix est enfin réalisée, en coordination du chantier concernant la maison de retraite un trottoir a été créé jusqu’à Audevec, il sera prolongé jusqu’à l’entrée du Villard pour la sécurité des piétons. Le maire évoque aussi les obligations sur la qualité de l’eau, le traitement de l’assainissement, la pollution induite par les décharges sauvages, la réglementation sur le travail imposée depuis le 1er janvier. Il fut question de la carte touristique, la mise en valeur du chemin des gaulois et le travail des bénévoles.

Aménagement de deux logements

Evoquant les projets de la nouvelle année, Roger Petitjean annonce l’aménagement de deux logements dans le presbytère inoccupé depuis plus de 10 ans, la couverture du bassin de décantation de la station d’épuration, la réfection de la route des glaciers, l’acquisition des propriétés Fillion et Tupin près de la mairie, la sortie du bulletin municipal en février.

Le maire adressa des remerciements chaleureux aux adjoints et conseillers municipaux souvent mis à contribution pour suivre des dossiers de plus en plus compliqués, malgré les soi-disantes simplifications administratives, aux bénévoles du comité des fêtes avec l’aide des sociétés musicales, sportives ou culturelles qui concoctent chaque année un programme de qualité. Les personnels communaux ne furent pas oubliés et remerciés leur présence pour faire face à l’impondérable. André Crépy le conseiller général s’associa aux voeux du maire et rappela le travail accompli dans la commune toutes ces dernières années, il salua la qualité de prestation de l’harmonie dirigée par Willy Trolliet.


La Chapelle d'Abondance (07/01/2002)

A La Chapelle d'Abondance, Florent Curdy (notre photo) originaire de Marin, vient de réjoindre l’équipe de l’office de tourisme. Elève de l’école "le tétras" d’Annecy, il prépare un diplôme universitaire technologique et technico-commercial avec une option de gestion et commerce en pays de montagne. Il effectuera 14 semaines de cours et le reste du temps, il sera sur le terrain des activités de l'office et cela sur deux années. Ce dernier est visiblement ravi du contact avec les vacanciers lors des différentes missions.


Vallée d’Abondance (07/01/2002)

Une nuit de la Saint Sylvestre dans la tranquillité

La soirée du 31 décembre a résonné avec les feux d’artifice des stations de La Chapelle d’Abondance et de Châtel et des descentes aux flambeaux des E.S.F . Un coup d’envoi du réveillon de la St-Sylvestre pour clôturer l’année 2001 qui s’est déroulé dans les différents chalets, hôtels restaurants de la vallée dans une ambiance familiale, joyeuse et conviviale sans gros problèmes en dehors d’une légère bousculade dans la nuit à Châtel qui a nécessité "en douceur" l’intervention de la gendarmerie en poste à Châtel et, toujours dans cette même localité, une surcharge électrique générale due au chauffage et aux guirlandes extérieures faisant sauter le transformateur des Corères ; une intervention rapide des techniciens de l’EDF chaleureusement applaudis par les quelques restaurateurs et particuliers de ce secteur ; après l’enclenchement il fallut éteindre l’éclairage public pour permettre aux usagers de pouvoir éteindre les bougies et terminer la soirée en lumières ! c’est le courant des choses et l’on peut se réjouir de la sagesse des automobilistes : aucun accident n’a été constaté.


Les stations de la Vallée d’Abondance à la recherche des personnels (07/01/2002)

Il y a des postes vacants dans la vallée d’Abondance comme dans les autres : pour Abondance, on recherche sept personnes, conducteurs de remontées mécaniques appelés plus couramment percheman et des pisteurs ; à La Chapelle d’Abondance ce sont trois pisteurs secouristes qui seraient les bienvenus. Quant à Châtel on se déclare avoir réuni l'effectif correspondant pour fonctionner dans les conditions normales. Ce sont les petites stations qui souffrent de ce manque de personnels, certains s'interrogent sur les causes. Pour Jean-Philippe Buttner, le président de l'office de La Chapelle : "N'ayant pas de canons à neige, nous ne sommes pas en mesure d'assurer du travail sur toute une saison, les personnes ont besoin d'une sécurité d'emploi". Nicolas Rubin, directeur de la sécurité des pistes à Châtel, reconait qu'il y a une différence de rémunération entre les régies municipales et les sociétés d'économie mixte ; il y a ceux qui peuvent offrir des petits plus et une durée de travail régulière". La SEML de Châtel met à disposition de chacun une paire de skis ce qui est apprécié. Miguel, un des pisteurs secouristes de la Vallée parle, lui "de la charge de responsabilité de plus en plus importante qui leur est imposée". A Abondance et La Chapelle le manque de logement se fait ressentir : " Nous acceptons si vous nous logez" s'entendent dire les responsables par les futurs candidats. Christian Ruffet, directeur administratif de la SEML de Châtel souligne : "Avec les 35 heures on tue l'esprit de saisonnier ; les personnels sont rémunérés sur la base du SMIG alors qu'avant un saisonnier, avec les heures, pouvait se faire un salaire de 9 à 10 000 f ; à cette époque ils trouvaient à se loger sur place". Charge de responsabilité pour certains, manque de logement pour d'autres, problèmes de garantie d'emploi sur la saison et revalorisation des salaires, autant d'éléments qu'il faudra prendre en compte pour les petites stations mais n'oublions pas que celles-ci apportent aussi des effectifs de vacanciers non négligeables sur les grands domaines skiables.


Réclamations et souhaits de l'amicale des résidents (07/01/2002)

André Royer président fondateur de l’association amicale des résidents de la Chapelle d’Abondance ouvrait l’assemblée annuelle en présence d'une cinquantaine de personnes de cette société composée de 323 adhérents inscrits dont 13 nouveaux.

Après avoir félicité le maire, Bernard Maxit, pour sa réélection à la tête du conseil municipal, le président entra dans le vif des questions à l’ordre du jour, dont la facturation de l’eau que l’association trouve illégale et dont elle demande le remboursement des frais fixes qui, pour elle, sont indûment facturés depuis 1997. L’association s’émeut d’une augmentation de la taxe de séjour forfaitaire passée de 630 F à 761 F, soit une majoration de 20,77 %. "L’enquête publique sur la révision du plan local d’urbanisme (P.L.U.) fait craindre à certains de voir se développer une urbanisation démesurée qui défigurerait l’aspect de notre ravissant village savoyard" ajouta le président qui émit le souhait de posséder pour l’A.A.R.C.A. un exemplaire du rapport du commissaire enquêteur. La disparition des containers à bouteilles dans les copropriétés est mal vécue. Avant de donner la parole au maire il est fait le rapport financier qui laisse apparaître un excédent de plus de 41 781 f.

Le maire apporte des éléments de réponse

En réponse aux questions posées par le président, le maire fait état du différent, déjà ancien, concernant la facturation de l'eau et du règlement d'eau et d'assainissement de la commune, Celui-ci élaboré en concertation avec les différents services de l'Etat, ne semble pas convenir aux résidents. Une rencontre doit être prévue avec la sous-préfecture pour examiner plus en détail cette question d'autant que certains points devraient être précisés dans le cadre d'un projet de loi portant réforme de la politique de l'eau.

Concernant le PLU (plan local d'urbanisme) celui-ci mis à l'enquête publique du 24 septembre au 24 décembre, a bénéficié d'une certain nombre de remarques de la part des résidents s'opposant au projet et ne souhaitant pas que La Chapelle ressemble par son urbanisation à sa voisine de Châtel; le maire fait alors état des surfaces à urbaniser dans l'ancien POS (76ha) contre 64 environ dans le PLU. Les zones d'urbanisation futures qui représenteraient 49 ha auparavent, s'élèvent aujourd'hui à plus de 54 ha. Pour ce qui est de la protection des sites, il est fait remarquer qu'avec les arrêtés de biotope du Mont Grange et des Cornettes de Bise, ce sont plus de 50% (1830 ha) des terrains de La Chapelle qui sont en zone de protection; la plaine du village sera alors, elle-aussi, maintenue en secteur protégé. D'autres points comme la taxe de séjour et la collecte des verres perdus ont été aussi évoqués. Concernant la taxe de séjour, le maire faisait remarquer qu'elle n'avait eu à subir aucune augmentation depuis 1994, date de son application en régime forfaitaire : l'augmentation de 20 % incriminée cette année tient compte de cette durée et ne correspond alors qu'à une augmentation linéaire de 2,5% l'an.

Davantage de pas pour les verres perdus !

Enfin le système de collecte des verres auprès des résidents a soulevé une indignation de la part des résidents, "habitués" à déposer au pied de l'immeuble les verres perdus. Le maire Bernard Maxit explique que cette nouvelle disposition fait suite à un certain nombre de remarques de la part des résidents concernant le ramassage. Dans un courrier précédemment adressé au président , le maire faisait état des différentes dispositions prises en cette faveur : suppression des containers privatifs auprès des résidents certes, mais en compensation une augmentation des containers collectifs dans plus de 10 endroits de dèpots dispersés sur la commune, avec aussi la collecte des papiers; ce système ayant l'avantage d'être plus régulier dans le ramassage et d'être totalement gratuit pour la collectivité.

D'autres points, comme la tarification des remontées mécaniques communales, les animations avec l'office de tourisme, furent également soulevés. Le maire souhaita en ce sens que d'autres partenaires intervenant sur la commune (école de ski, office de tourisme, et autres associations ) puissent être invités à cette assemblée générale.

Bernard Maxit : rappela que le prix du mètre cube d’eau n’est pas de 35 f mais de 14, 69 f. En cloturant cette réunion, le maire salua les bonnes relations dans les différentes rencontres malgré les divergences " la discussion peut faire évoluer les mentalités" et rendit hommage au travail accompli par les membres de l’association avant de souhaiter la bienvenue au nouveau président Jacques Cevost. Les conversations devaient se poursuivre autour du verre de l’amitié. Rendez-vous est donné au mercredi 20 février, 18 heures, pour l'organisation du 6ème trophée alpin des résidents.


CHATEL (07/01/2002)

Au dernier conseil de 2001

Lors de sa séance du 19 décembre le conseil municipal sous la présidence de son maire Philippe Thoule a adopté les décisions modificatives concernant le budget Principal de la Commune et des Budgets annexes des services de l’Eau et de l’assainissement ainsi que des Remontées Mécaniques. Il décide de retenir la proposition de prêt à taux variable capé pour un montant de 167 694 Euros faite par le CREDIT AGRICOLE DES SAVOIE pour financer les investissements prévus au Budget de l’Eau et de l’Assainissement et donne délégation au Maire pour contracter auprès du même établissement financier, un prêt à court terme d’un montant de 763 000 Euros destiné à financer une ligne de trésorerie. Le conseil donne son accord pour l’admission en non valeur de produits et taxes irrécouvrables selon les états dressés par la trésorerie d’Abondance, s’agissant des frais de secours sur les pistes et la taxe de séjour forfaitaire pour un montant de 7 122 Francs et d’une redevance eau et assainissement pour un montant de 344,99 Francs, se rapportant aux années 1996, 1997 et 1999. Une convention pour une durée de 12 ans sera passée avec la Société SFR pour la mise à disposition d’un terrain communal au lieu-dit " Plaine-Dranse" destiné à l’installation d’un local technique pour accueillir divers matériels de télécommunications.

Les élus accepte de passer une convention avec la Société AGA Médical, relative à la location d’emballages pour oxygène médical destinés au service des secours sur les pistes durant la saison d ‘hiver et donne un avis favorable à la création d’un poste d’agent technique qualifié en vue du recrutement d’un agent pour le service de l’eau. Le loyer du chalet de Vonnes destiné au logement des employés saisonniers de la Commune et de la S.EM.L. "Sports et Tourisme" est arrêté sur la base de ceux fixés précédemment pour les logements de la Maison Châtellane avec une majoration pour l’utilisation du chauffage électrique. Dans le cadre de la délégation donnée au Maire, le conseil prend acte des décisions prises pour le non exercice du droit de préemption urbain concernant les déclarations d’intention d’aliéner s’agissant de la vente à la SCI Mesière de locaux dans la copropriété " Beauséjour ". Après examen de différentes déclarations d’intention d’aliéner, n’entend pas exercer le droit de préemption urbain de la Commune, s’agissant de la vente de terrains non bâtis aux lieux-dits "Loy", "Petit-Châtel" et d’un terrain bâti au lieu-dit "Le Boude". C'est en acceptant la proposition faite par ALP’Artifices concernant l’acquisition d’une composition pyrotechnique pour le feu d’artifice du 31 Décembre 2001 que cette séance dernière séance publique de l'année est cloturée par le premier magistrat municipal après avoir souhaité d'excellentes fêtes de fin d'année aux élus.


CHATEL (07/01/2002)

Les châtellans skient pour la bonne cause

Nous avons eu l’occasion d’évoquer le déplacement dans la ville jumelée canadienne de Mont- Tremblant d’une équipe de l’école de ski française ; ces jours derniers ceux-ci sont revenus enthousiasmés de l’accueil qui leur fut réservé et d’avoir parcouru 473 kms en 24 heures en se reliant. Les skieurs de Châtel : Fabrice Marchand, Freddy Rubin, Yohann Nourdin et Alain Grillet-Aubert ont tenu bon sur une piste de neige artificielle pendant ces 24 heures, sans grand temps de repos, il étaient désavantagés considérant que certaines les équipes étaient constituées de six membres. Ils se sont classés à la 3ème place sur 130 équipes. Ils ont honoré leur contrat appuyé en cela par les sponsors, l’E.S.F., les remontées mécaniques, les lunettes CB, Coppel Montagne, les skis Dynastar. Le maire, Philippe Thoule, qui conduisait la délégation s’est entretenu avec le nouveau maire du regroupement des quatre communes qui composent Mont-Tremblant. Le Docteur Pierre Pillon, 55 ans, maire de la ville soeur, s’est retrouvé dans le même esprit que Philippe Thoule pour poursuivre les activités du jumelage franco-canadien, voire même à les rendre plus fréquentes. Pierre Pillon envisage un voyage à Châtel en 2002 afin de faire connaissance avec la cité, sa population. Quant aux skieurs châtellans leur action ne fut pas vaine car, grâce à leurs efforts, leur exploit a rapporté 2838 dollars canadiens (2163 €) pour cette oeuvre au profit d’enfants malades qui bénéficie du soutien de Jacques Villeneuve et Graig Pollock. Cette épreuve est annuelle et gageons que l’année prochaine une délégation de Châtel se déplace pour poursuivre cette action du coeur.


CHATEL (07/01/2002)

La mairie s’ouvre sur l’extérieur

Il y a du changement dans le hall de la mairie depuis quelques jours avec un aménagement de l’espace imaginé par Rémy Bapst architecte d’intérieur. On ne trouve plus sur la grosse porte de bois l’inscription "Attention à la marche" parce que la marche à disparue et la porte est remplacée par une ouverture coulissante vitrée. "L’entrée de notre mairie était sombre et peu accueillante, j’ai voulu que la mairie s’ouvre vers l’extérieur" nous déclare le maire Philippe Thoule. Deux jeunes filles entrent et s’exclamenr : "Tiens il n’y a plus de porte, c’est joli maintenant, et puis il y a un sapin !". Visiblement la transformation plaît ; une banquette est installée pour améliorer l'attente, un guichet d’accueil en bois tout flambant neuf sépare l’hôtesse des visiteurs, l’éclairage est refait avec de petits spots, les escaliers menant à la salle des mariages ou conseil se sont enrichis d’un éclairage à hauteur des marches. L’ensemble de ce rajeunissement de cette maison construite en 1865 aura coûté aux environs de 30 490 € h.t. (200 000 f). "Nous allons dans l’avenir refaire la salle de réunion de l’office de tourisme " ajoute le maire avant de rappeler que les derniers travaux de la mairie datent d’une vingtaine d’années.


CHATEL (07/01/2002)

Les spectateurs stupéfaits des moyens autour de la neige et des secours

Il faisait certes un peu frisquette mercredi soir au stade du Linga pour la soirée exceptionnelle "Neige et Secours " suivie par une belle assistance de vacanciers. Dès l’ouverture le maire, Philippe Thoule, présenta les voeux de la municipalité aux visiteurs et artisans de la soirée, il souhaita à chacun de passer un excellent séjour dans la station tout en observant les règles absolues de sécurité. Jean-François Vuarand, directeur, et Jérôme Favre, animateur, de l’office de tourisme, souhaitèrent la bienvenue au public et présentèrent les différentes phases de la soirée. Celle-ci débuta par une scène de déclenchement d’une avalanche où dès 7 heures du matin les pisteurs assurent la sécurisation des domaines skiables en cas de nouvelles précipitations de neige. Jean Brunet et Jean-François donnent toutes les explications sur les techniques de déclenchement (catex - gazex - hélicoptère - à ski - dynamite ). Puis Jérôme Favre et Nicolas Rubin, directeur des pistes, expliquent à leur tour le travail des engins de damage dont les conducteurs de chenillettes évoluent avec aisance et habileté , un véritable ballets d’engins. Châtel en possède 14 et le prix moyen unitaire est quand même de 182 940 euros! Le public apprécie tant la qualité des commentaires que celle du travail réalisé sous leurs yeux, il est impressionné avec l’évacuation de personnes bloquées sur les remontées mécaniques. Les caméras de différentes chaînes de télévision filment les scènes de la mise en place des techniques d’évacuation, les applaudissements sont chaleureux.

Hélitreuillage d’un chien et son maître sur l’avalanche

Ce sont ensuite les pisteurs avec barquettes et traîneaux qui envahissent le stade en présentant les différents moyens et techniques d’évacuation des blessés sur les pistes. La recherche en avalanche est organisée avec l’arrivée de Sébastien Giraldi et son chien par hélitreuillage sur le site par Mont-Blanc Hélicoptères et la mise en place des vagues de sondage (pompiers, gendarmes, pisteurs, personnels des remontées mécaniques et volontaires) ; Jean-François et Nicolas détaillent toutes les actions des intervenants, précisant le rôle de chacun, les moyens utilisés avec les ARVA (appareil de recherche aux victimes en avalanches) et le système Recco. Eric Ponsot commente le travail important réalisé par les chiens et leurs maîtres. Il était logique de parler également de l’activité de la neige de culture. Jeff Lefebvre apporta ses connaissances avec les autres commentateurs. 10 personnes travaillent depuis novembre sur ce domaine des 52 enneigeurs (nouvelle appelation des canons à neige) qui ont assuré un enneigement artificiel avant l’arrivée des vacanciers de Noël et par chance la neige s’est mise à tomber. Descente aux flambeaux, feu d’artifice avec un bouquet final aux couleurs de l’or cloturèrent ce spectacle. Jean-François Vuarand, Jérôme Favre, Nicolas Rubin saluèrent amicalement les différents partenaires qui ont contribué à la réussite et à la qualité de la soirée, remerciant au passage les télés et la presse, radio et écrite. Chocolat et vin chauds furent servis aux visiteurs qui exprimèrent auprès des uns et des autres leur grande satisfaction. 


ABONDANCE (07/01/2002)

Les dernières décisions du conseil de 2001

Lors des séances du conseil municipal des 5 et 30 décembre, nous avons relevé les décisions suivantes : la commission de l’urbanisme a accepté les propositions qui lui ont été faite. Sur rapport de Serge Cettour-Meunier le maire il a été donné compétence au Syndicat à la carte pour le département lignes régulières transport scolaire et navettes saison d’hiver, la commune d’Abondance estime qu’elle aurait intérêt à obtenir la répartition du coût avec la clé de répartition du syndicat et non au tiers.

L’accord a été donné pour signer une convention avec Mont-Blanc Hélicoptères pour les déclenchements préventifs d’avalanches. Le conseil décide de fixer en euros les prix pour le cloître de la carte postale à 0,38 euros, du poster 3,81 euros et le livre à 22,71 euros. La commune adhérera au conseil d’architecture d’urbanisme et d’environnement pour 2002 pour un coût de 133 euros.

Merlon de cercle

Les travaux de protection sont estimés à 1 346 000 f (205 196,37 euros), le conseil décide de demander une subvention au Conseil Régional et de signer une convention avec R.T.M. La commune demande l’autorisation de faire des travaux aux propriétaires concernés sur les parcelles "section D" N°539 - 2143 - 2144 - 543 - et 544, les élus émettent le souhait que le merlon soit entièrement sur la commune.

Le conseil décide également d’instaurer le régime de la participation pour le financement des voies nouvelles et des réseaux selon le code de l’urbanisme sur l’ensemble de la ville. Enfin il est décidé d’adhérer pour son service des remontées mécaniques au syndicat national des téléphériques de France et au système mutualiste d’assurance Nivalliance.


LA CHAPELLE D’ABONDANCE (01/01/2002)

Le Syndicat à la carte projette une station d’épuration à Abondance

Nous avons relaté la récente réunion publique sur le projet d’une via ferrata à Abondance ; il y a un autre gros dossier qui est en gestation au syndicat à la carte : une future station d’épuration à Abondance. Ces jours derniers, le conseil syndical a accepté la totalité des éléments mis au point dans le cadre du marché de maîtrise d’oeuvre entre le groupement B.Montmasson-Conseil Ingénierie Lémanique-Montmasson J.P., autorise le président à signer toutes les pièces intégrant cette mise au point dans le marché initial et accepte la proposition du cabinet Montmasson relative à une mission d’étude pour déterminer les besoins en personnel en locaux pour la future station d’épuration. Il décide de confier au directeur des services techniques de la commune de Châtel le suivi du dossier de la construction de la station d’épuration.

Le conseil décide également de mettre en conformité le régime indemnitaire applicable aux agents de la filière technique en fonction de la réglementation, adopte le protocole d’accord pour l’aménagement et la réduction du temps de travail du personnel, lequel sera soumis à l’avis de la prochaine réunion de la Commission Technique Paritaire. Le conseil prend en charge des travaux pour l’amélioration du domaine ski de fond de La Chapelle d'Abondance et sollicite une subvention auprès de l'Etat et du Conseil Général. Il accepte de rééditer 12.000 exemplaires de la brochure promotionnelle de ski de fond diffusés par les offices de tourisme et de se porter maître d'ouvrage pour l'aménagement des sentiers pédestres des boucles d'Ubine et de Bise sur la commune de Vacheresse pour y installer le balisage conforme à la charte départementale et autorise le président à signer la convention avec le Conseil Général. Le conseil syndical décide de prendre en charge le coût de la mise en place de navettes supplémentaires hors périodes de vacances scolaires d'hiver entre Abondance et Châtel, sachant que les recettes encaissées par le transporteur viendront en déduction de ce coût. Il confie au cabinet Cimes Conseil une mission d'assistance pour le recrutement du directeur de l'office du tourisme d'Abondance.


LA CHAPELLE d’ABONDANCE (01/01/2002)

Le retour aux sources pour "Dady" le fédérateur du ski club du Nord

Robert Thiriez cet ancien industriel de textile de Lille vient de réaliser l’exploit qu’il prépare depuis près d’un an, rassembler pour Noël ses 7 enfants et leurs conjoints et ses 26 petits enfants, treize garçons et treize filles, à l’hôtel Alti 1000 à la Chapelle d’Abondance.

L’homme est très alerte, il va vers ses 79 printemps, ne veut pas perdre de temps; il a déjà été à l’initiative d’expériences identiques au futuroscope de Poitiers, et pour une semaine en Tunisie." J’ai tenu à faire un retour aux sources", nous précise "Dady" avant de rappeler qu’il a connut Abondance en 1932 alors que son père venait en cure. La vallée déclencha en lui une passion pour la montagne, la beauté des sites, la tranquillité. Puis, au fil des années, alors qu’il était le responsable du ski club du Nord, avec son épouse Monique ils eurent l’idée de venir d’abord Aux Gets avec des enfants du Nord. C’est Janine Dresco qui est à la base de la relation avec Monique et Francis Trincaz qui construisaient la colonie "les petits chamois" à la Chapelle. Monique et Robert Thiriez sont venus avec un groupe les années 1956, ils furent la première collectivité dans les locaux flambants neufs. "Robert nous avait offert un livre d’Or se souvient Monique Trincaz émue de retrouver la famille Thiriez; elle tient à rappeler la mémoire de Mme Thiriez "C’était une très belle femme, plein de sensibilité, de générosité et de coeur ", "elle est toujours avec nous " répondit aussitôt Robert Thiriez, pour qui ce rassemblement familial est important. Les échanges sont extraordinaires, ces jeunes, devenus parents se souviennent, que leur moniteur de ski de l’époque était "Francis". L’un des fils, pilote de ligne à Air France n’a pu être présent, mais on sent dans cette assemblée un esprit de famille "Notre père a toujours été un fédérateur, il était à la tête d’une association de 20 000 adhérents au ski club du Nord rattaché au ski club de Paris, il a su maintenir et développer cette notion forte de la famille" ajoute l’un des fils deRobert, cet ancien des troupes alpines qui a livré son dernier combat en Avril 1945 à Saint-Véran dans le Quéras. L’homme, qui n’a pas voulu qu'on l'appelle papy, grand papa, grand père, est dénommé affectueusement par les deux générations de "Dady".

Il a démocratisé la montagne et la neige

Il est un skieur très émérite, il fut arbitre lors des jeux olympiques d’Alberville , il est à l’initiative de la course des familles du Val d’Isère, et a côtoyé des hautes personnalités de la montagne et du ski. "il est un exceptionnel organisateur, et nous sommes une grande famille autour de lui, il a réussi à démocratiser la montagne, la neige, la rendre encore plus accessible aux citadins pour qu’ils découvrent la beauté de la Haute-Savoie" ajoute toujours l’un des fils. Les souvenirs reviennent aux uns et aux autres, ces premiers trains couchettes qui étaient de véritables dortoirs où à la Roche-sur- Foron , on servait les boissons chaudes. La famille de "Dady" goûta à l’hospitalité de l’hôtel Alti 1000 avec Jean-Philippe et Sylvie Buttner, Sylvie étant l' une des filles de Francis et Monique Trincaz. Pour l’occasion le petit fils Grégory devait préparer une tartifflette géante, Monique Trincaz et Robert Thiriez participèrent devant enfants et petits enfants à la réalisation de cette spécialité de la région. "Dady" a fait découvrir à ses invités cette belle vallée d’Abondance, et ils purent profiter des plaisirs de la neige, des vacances de Noël qu‘ils garderont tous, précieusement, dans leur souvenirs, initiative d‘un "Dady" extraordinaire .


LA CHAPELLE d’ABONDANCE (01/01/2002)

Livraison de deux nouvelles chenillettes pour le domaine skiable

L’année passée la ville avait fait l’acquisition d’un engin pour permettre au mieux le déneigement dans différentes voies communales. Cette fois ce sont deux chenillettes que la commune vient de réceptionner. Jean-Marie Bovard, conseiller municipal chargé du parc roulant de la commune vient de recevoir vendredi dernier une machine pisten Bully 100 de 180 chevaux réservé aux pistes de ski de fond. Il s’agit d’un matériel dernier né du groupe Kässbohrer, la lame avant a une souplesse de manipulation d’une douzaine de positions, et de nouvelles dents sur la fraise arrière avec des traceurs qui se positionnent au-dessus de la fraise. C’est Sylvain Chat qui sera le conducteur de cet engin pouvant rouler à 25 kilomètres heure. Il y a une quinzaine de jours c’est une pisten bully 300 treuil qui fut livrée ; un matériel de 300 chevaux équipé d’un moteur Mercédes, nouvelle génération avec injection électronique directe, moins polluant, et ayant une grosse performance permettant de travailler la neige en montant et en terrain pentueux. Le parc roulant compte actuellement deux engins pisten Bully 300 plus une nouvelle avec treuil et une pisten bully 100, ce qui est très correct pour une petite commune. L’arrivée de ces matériels tombe à pic puisque la neige est tombée le lendemain. A noter l’action d’intercommunalité, ce nouveau matériel pour les pistes de ski de fond interviendra vers Abondance et vers Châtel, où une liaison est prévue avec les services des pistes de la commune voisine. Quant au coût il avoisine les 1 400 000 F. h.t.


LA CHAPELLE d’ABONDANCE (01/01/2002)

Des fêtes de fin d’année pour ceux qui sont différents

Ils viennent de Saint-Gilles Croix de Vie (Vendée) de Belfort, de Saint-Chamond près de Saint-Etienne ou des environs de Montpellier et ils ont vécus les fêtes de fin d’année comme tout le monde loin de la vie de leur foyer, et cela grâce a leur association Euro Evasion Vacances Adaptées. Il sont différents ces quarante adultes occupés à l’année dans des centres d’aide pour le travail de leur région, ils viennent de passer une dizaine de jours au centre de vacances le Costa Nuova de la Chapelle d’Abondance, établissement qu’ils fréquentent maintenant depuis trois ans été comme hiver. Une équipe de sept animateurs encadrent le groupe dans les activités interne , les sorties en direction d’Evian, Thonon, Annecy, les loisirs liés autour de la neige, les promenades en traîneaux avec chiens etc..., la visite du père Noël sur les pistes a été un moment apprécié également par eux. L’équipe de jeunes qui les accompagne nous confie les difficultés qui sont les leurs pour trouver des encadrements et des lieux d’accueil, "certains ne veulent pas de nous et pourtant nos adultes sont attachants". On peut être admiratif devant ces jeunes filles et garçons qui encadrent "on aime cela, nous avons une équipe très motivée et un groupe sympa" nous déclare l’une d’entre elle. Chaque adulte a un carnet de vacances et avec l’animateur il consigne ses impressions sur le séjour. Des compliments sont faits pour l’accueil, tout comme la bonne nourriture et les spécialités locales très appréciées. Pour eux les vacances à la montagne restent des moments avec beaucoup de plaisir.


LA CHAPELLE d’ABONDANCE (01/01/2002)

L’office de tourisme à l’heure des projets

Mercredi dernier en soirée se tenait à la salle des fêtes communale l’assemblée générale annuelle de l’office de tourisme. Jean-Philippe Buttner président devait remercier de leur présence les adhérents, le maire de la commune Bernard Maxit. Près d’une cinquantaine de personnes avaient répondu présentes ce qui valut au président de déclarer : "S’il n’y a pas plus de monde c’est que l’on doit être satisfait du travail accompli par l’office de tourisme". Le directeur Philippe Adam fit état des actions de promotion ( 10 salons cette année ) et de la parfaite collaboration entre les offices de Châtel et d’Abondance. Pour les actions d’animation, un certain nombre de manifestations furent annulées en raison des conditions atmosphériques l’hiver dernier. Pour l’été 1 à 2 animation par semaine, le théâtre de verdure fut de plus en plus fréquenté. "La nécessité d’abriter nos spectateurs apparaît de plus en plus urgente" déclare le directeur en se tournant vers le maire". Les fêtes de juillet, la montée des Cornettes dont la prochaine aura lieu le dimanche 21 juillet 2002 sont des manifestations dont notre journal s’est fait l’écho, comme toutes les autres animations dans la commune. Les bénévoles furent mis à l’honneur pour le travail important tout au long de l’année. Les grandes dates des manifestations ont été détaillées ( voir précédente édition du Dauphiné-Libéré). Philippe Adam annonça deux nouveautés : le Free Kart et l’accro buuigee. Le représentant du cabinet comptable fit le rapport financier qui s’équilibre. Ce qui amena le président à se tourner à son tour vers le maire pour lui demander une étude bienveillante des subventions afin de pourvoir poursuivre les actions d’animations dans la station. Bernard Maxit, devait informer l’assistance de dépenses que la commune aura à faire face, le projet d’une halte garderie qui ouvrira aux vacances de février, le désenclavement du Chablais, dont la commune devra mettre la main au porte-monnaie, les aménagements de neige artificielle suite aux études au lac de Perthuis, la poursuite des travaux des chemins et routes etc.. Avec humour le maire devait déclarer " je ne tiens pas à manger des pommes de terre à l’eau pendant 5 ans". Bernard Maxit devait signaler que l’action de la commune ne se limitait pas uniquement à la subvention, il y a les aides matérielles qui représentent un coût. "Nous vous aiderons chaque fois que nous pourrons le faire". Deux membres, André Trincaz et Jean-Louis Mecca, n’ont pas souhaité se représenter et il fut fait appel aux candidatures, Jean-Louis Roger le nouveau patron de l’Alpage se porta volontaire et ce fut après bien des discussions et insistances que Bénoit Mouthon accepta ; bien entendu ils furent élus tout comme Jean-Philippe Buttner qui fit un bon score. "Merci de nous avoir fait confiance, vous pouvez nous apporter aussi des idées pour de nouvelles manifestations" lance le président à l’assistance avant le verre de l’amitié, et après avoir remercié une nouvelle fois tous ceux qui contribuent à faire vivre l’office sans oublier les partenaires. Des remerciements chaleureux furent adresser à André Trincaz et Jean-Louis Mecca pour leurs actions toutes ces années à l’office de tourisme.


LA CHAPELLE D’ABONDANCE (01/01/2002)

A l’école Saint Maurice le Père Noël distribue des livres

Vendredi matin ce sont les enfants des écoles publiques et privées qui se sont retrouvés à la salle des fêtes municipale pour une séance de cinéma offerte par la municipalité et l’exploitant du cinéma pendant les vacances scolaires. Le maire Bernard Maxit avait souhaité pour ce Noël que la municipalité offre aux enfants des deux écoles un goûter en commun, souhait qui n’est pas dépourvu de tous fondements surtout lorsque que la commune compte 700 âmes, que les enfants partagent les activités de football, de ski, fréquentent ensemble la bibliothèque ou le catéchisme et autres animations et qu’un peu partout dans le monde certains oeuvrent pour un monde meilleur ! Et pourtant à La Chapelle c’est encore l’affrontement entre "le public et le privé", cela aurait pu être une belle histoire de Noël.... Devant ce refus les parents de l’école privée ont fait appel à un hôtelier Jean-Louis Roger le patron de l’Alpage pour recevoir les enfants le temps d'un goûter et permettre au Père Noël de distribuer aux 41 élèves des classes de Christophe et Véronique, un livre. A l’aller comme au retour les enfants encadrés des enseignants et des parents chantaient de plein coeur, heureux de cette fête de Noël de leur école. C’est quand le moment où l’on comprendra le respect des choix des uns et des autres, qu’il y a une place pour tout le monde et que les querelles d’adultes sont toujours dévastatrices.


LA CHAPELLE d’ABONDANCE (01/01/2002)

Remise des prix au concours de photos

"Lever et coucher de soleil dans le val d’Abondance" tel était le thème du concours de photos de l’association amicale des résidents de la Chapelle d’Abondance. Samedi dernier lors de l’assemblée générale il a été procédé à la remise des prix à quinze des participants sur la vingtaine de photos proposées. Le classement a été fait par Patrick Brault et Bertrand Guffroy. Un premier prix pour Odile Berthoux, 2ème Françoise Lauras, 3ème André Kerdraon, puis viennent ensuite Daniel Roussin, Laurent Cabuac,Jean-Pierre Auradon, François Meyer, Christiane Siffer, Lauras Camille, Jean-Claude Perreault, Françoise Lauras, Marlangela Brunet, Elodie Fagegaltier, Michel Porte, Valérie Thérin. L’office de tourisme, les commerçants et restaurateurs de la commune ont offert des cadeaux ou lots pour récompenser les photographes amateurs. Pour 2002 le concours est reconduit avec un thème plus facile, "le Mont de Grange" (son sommet doit être identifiable sur toutes les photos) ; les modalités d’inscriptions paraîtront ultérieurement dans une de nos prochaines éditions.


LA CHAPELLE d’ABONDANCE (01/01/2002)

La première descente aux étoiles des enfants de la saison

Riche de l’expérience de l’année passée Patrick Cettour, le directeur de l’école de ski française de la Chapelle d’Abondance a reconduit pour cette saison cette animation dont il est à l’origine "la descente aux étoiles des enfants". Pour la première semaine de reprise des activités autour de la neige une bonne trentaine d’enfants sont descendus avec leurs moniteurs des pistes du crêt béni, en ski et avec leurs lampes. Autant dire qu’ils étaient particulièrement fièrs ces jeunes de leur descente avec pour accompagnement la neige. Moments de souvenirs extraordinaires pour ces enfants. La semaine qui vient verra les organisations des sorties raquettes par les différents prestataires de la station, l’école de ski française, François Trincaz, le technicien du sport ou Planet’Gliss, la soirée "diaporama, entre lac et Mont-Blanc", visite d’une chèvrerie, de passage de test E.S.F., une nouvelle descente aux étoiles , des démonstrations de l’artisanat local, des visites guidée du village etc.... Deux nouvelles animations seront au programme : dès le mercredi 2 janvier avec du Free Kart, et de l’agro-bungee (trampoline associé au saut à élastique) au parking de l’Ariot. Les vacanciers doivent demander à leurs loueurs la carte d’hôte qui permet de bénéficier des avantages accordés dans les 12 sites de la Vallée d’Abondance, un tirage hebdomadaire permet de gagner des forfaits journée ou semaine, et des colombes sculptées en bois d’épicéa.


L’hélicoptère un des moyens de secours dans la vallée d’Abondance (01/01/2002)

Avec la reprise de l’activité des sports autour de la neige, il y a toute une série de moyens qui restent en alerte pour la sécurité des vacanciers. Dans la Vallée d’Abondance comme dans toutes les autres une où plusieurs équipes de pisteurs secouristes (personnes titulaires d'un diplôme d'état) assurent le secours des domaines skiables et sont en alerte permanence. Les interventions peuvent être bénignes et les blessés sont évacués par traîneau avec matelas coquille au poste de secours, puis ensuite par ambulance privée vers un cabinet médical ; en cas d’indisponibilité des ambulance il est fait appel aux sapeurs pompiers de Châtel, La Chapelle ou Abondance. L’hélicoptère d’une société privée (Mont-Blanc Hélicoptère) est de plus en plus utilisé. Il est basé à Avoriaz et couvre le secteur des Portes du Soleil.

Le cabinet médical : un plateau technique performant

Selon l’évaluation de la gravité, les pisteurs, après un contact radio, peuvent solliciter une assistance médicale. Lorsque c’est le cas l’hélicoptère vient chercher à la Chapelle d’Abondance le Docteur Jean-Paul Marcou, également médecin capitaine des pompiers et en permanence en liaison radio avec les pisteurs de Châtel et la Chapelle d’Abondance, ces derniers peuvent donner à l’avance toutes les informations sur la nature des blessures. Le médecin sur les lieux de l'accident donne les premiers soins, et la victime est ensuite évacué sur la cabinet médical de La Chapelle d’Abondance qui possède un plateau technique performant, permettant ainsi de faire un diagnostique rapide et adapté ; cela évite surtout l’encombrement des urgences hospitalières et une économie de coût non négligeable. Sur place sont effectués, radios, plâtres, pansements, soins etc... Dans le cas de blessures plus importantes la victime, peut faire l’objet d’une évacuation sur un centre hospitalier par ambulance ou hélicoptère, avec ses radios et le diagnostic ; une gain de temps qui reste appréciable pour tous. Il arrive même que le SAMU soit sollicité pour une assistance médicale pendant le transport. Pour les autres et c’est la plus grande généralité les accidentés rejoignent leur lieu de vacances avec plâtres, béquilles, ou matériels d'immobilisation des membres atteints, où autres. Sur la saison de l’année passée les hélicoptères sont intervenus pas moins d’une cinquantaine de fois, parfois ce sont ceux de la gendarmerie, ou de la protection civile qui effectuent, le secours en montagne hors période d'hiver.

A La Chapelle d’Abondance le cabinet médical à la particularité d’avoir à ses pieds une D.Z.(zone réservée à l'attérissage des hélicoptères qui est chaque jour damée et tracée par le service des pistes). Les rotations d'hélicoptères restent source de curiosité des vacanciers, ou skieurs de fond en raison de la proximité. Il est important que les personnes s'informent de la façon dont ils sont assurés car l'intervention de l'hélicoptère est à la charge des vicitmes et couverte par la carte neige.


CHATEL (01/01/2002)

Demain en soirée "neige et secours"

Pour la troisième année consécutive, la station de Châtel organise une grande soirée sur le thème de la neige et des secours, sur le stade de slalom du Linga dès 20 h 30, le mercredi 2 janvier. Différents partenaires y participeront parmi eux : l’office de tourisme, les remontées mécaniques, le service des pistes, les pompiers, la gendarmerie et la société Mont-Blanc hélicoptères, ceux qui sont au quotidien les acteurs de l’animation, du fonctionnement et de la sécurité des vacanciers.

Cette animation a pour but d’informer les publics, à la fois sur le travail du service des pistes et des remontées mécaniques réalisé bien avant l’ouverture des installations, mais également sur les liens existants entre les différents organismes mobilisés, tout comme les moyens de déclenchement de la procédure d’alerte mis en oeuvre lors d’un intervention.

Différentes reconstitutions d’interventions seront présentées : à savoir, le déclenchement des avalanches, le travail des engins de dame, le balisage et la présentation des panneaux de signalisation, l’ouverture des remontées mécaniques et l’évacuation des personnes bloquées sur une remontée mécanique. Il sera également question des collisions entre skieurs et les évacuations en traîneaux et barquettes, de la recherche des victimes en avalanches avec les différentes techniques existantes. Des commentaires seront assurés sur les canons à neige et la présentation de l’activité d’enneigement artificiel qui est très appréciable lorsque les conditions météorologiques ne sont pas favorables à l’arrivée de la neige. C’est tout un savoir-faire qui sera présenté aux vacanciers et les informer des moyens humains et matériels qui sont déployés pour leur permettre de passer d’excellentes vacances. En clôture de cette soirée exceptionnelle un grand feu d’artifice sera tiré, vin et chocolat chauds seront offerts à tous.


CHATEL (01/01/2002)

L’office de tourisme "la vitrine de Châtel"

Depuis sa création, l’office de tourisme a pour mission de promouvoir le tourisme à Châtel, en premier lieu en France, puis à l’étranger. Son objectif global est de renforcer la notoriété et de développer davantage les parts de marché au national et à l’international, c’est la stratégie générale que définissait Jean-François Vuarand, le directeur de l’office lors de la dernière assemblée générale. Avec la saison de l’hiver c’est le moment d’estimer les retombées du travail de promotion dans les différents pays de l’Europe de nord ainsi que la stratégie marketing. Châtel, c’est 20 000 lits touristiques avec 29 hôtels et 15 000 lits meublés, quatorze centres de vacances etc.. Eté, comme hiver il existe dans la commune un lieu que visite une grande partie des vacanciers c’est l’office de tourisme, une véritable ruche ou hall de gare selon les périodes d’arrivées. "Il est difficile d’évaluer, mais ce sont des milliers de personnes qui viennent nous consulter" précise le directeur. Les questions sont variées, elles concernent en partie les domaines skiables, les tarifs, on interroge même les hôtesses d’accueil sur les prix des remontées en euros, on entend parler l’allemand, l’anglais, le néerlandais, l’espagnol et bien entendu le français. Chaque hôtesse parle obligatoirement deux langues, chaque question posée doit être suivie d’une réponse satisfaisante pour le visiteur, l’accueil est un point essentiel et une démarche de qualité est demandée autant par le directeur, que par le président Jean-Pierre Vesin. L’animation est un complément de séjour important pour les vacanciers ; Jérôme Favre et son équipe s’y emploie (voir Dauphiné-libéré du lundi 24 décembre sur le programme des animations de l’hiver). L’équipe de l’office de tourisme que nous avons rencontré ces jours derniers vient d’accueillir, sous la neige, ces premiers vacanciers, et autant dire que cette neige très attendue est arrivée au bon moment.


ABONDANCE (01/01/2002)

Les artisans du val d’Abondance exposent

Jusqu’au 3 janvier les artistes de Val d’Abondance seront présents au second étage de la mairie dans la galerie de l’Abbaye, il s’agit d’une exposition ouverte aux différents publics tous les jours de 15 heures à 18 heures. Une vingtaine d’artistes exposent leurs travaux, de pâtes à sel, de sculptures sur bois, perles, patchwork, seillons, luges, collages de végétaux de Alantar, ainsi que ses peintures à l'huile, aquarelles ou pastels ; une richesse de savoir-faire. "Nous sommes là pour apporter une animation à la station, dialoguer avec les visiteurs, expliquer les différentes techniques que nous utilisons les uns et les autres, faire apprécier nos travaux" tient à préciser Annie Berthoud, la vice-présidente de l’office de tourisme et une des chevilles ouvrières avec Evelyne Decoing, de cette "cette exposition arts et traditions populaires" Les responsables vont améliorer la signalétique afin de mieux faire connaître le travail des artistes locaux ou membres de l’association. Le vendredi 28 décembre il sera possible de vivre à la naissance d’une colombe, ces oiseaux de bois, considérée comme porte-bonheur. Une visite s’impose, par ailleurs des objets ont été réalisés au profit du Burkina Faso.


ABONDANCE (01/01/2002)

Nouvelles réouvertures du Cloître et de la Maison du Val

Avec la saison touristique d’hiver, les horaires de visites sont les suivants : Le Cloître, du 22 décembre au 30 avril, en visites libres, tous les jours de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures (adultes : 11,50 frs ou 1,75 € - enfants de moins de 15 ans gratuit). Visites guidées tous les jours à 10 heures et 14 heures (adultes : 21 frs ou 3,20 € - enfants de 10 à 15 ans : 11,50 frs ou 1,75 € - moins de 10 ans gratuit). Groupes sur réservation (adultes : 16 frs ou 2,44 €- enfants : 11,50 frs ou 1,75 €). Les 25 décembre et 1er janvier ouvert uniquement de 14 heures à 17 heures. Visite libre et gratuite de l’église abbatiale, tous les jours de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures. Quant à la Maison du Val, centre d’interprétation de la Vallée d’Abondance, sa race et son fromage, elle sera ouverte tous les jours de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures. Exposition temporaire sur l’habitat traditionnel : visite libre 22,95 frs ou 3,50 € - visite avec diaporama et dégustation 29,51 frs ou 4,50 €


ABONDANCE (01/01/2002)

Yann Trémeau directeur de la station d’Abondance

Après toute une série de réunions entre l’office de tourisme et la commission municipale c’est le poste de directeur de station qui fut retenu et pris en charge par le budget municipal. Le nouveau directeur Yann Trémeau, 37 ans, vient de prendre ces nouvelles fonctions. Originaire du Vercors sud, celui-ci était cadre dans une entreprise de grande distribution à Grenoble. Il a une culture de montagne et la parcourt à pieds, en V.T.T. et bien entendu en ski. Yann Trémeau a fait des études agricoles à Chambéry, ainsi que de commerce et de tourisme. Il a une affinité particulière pour les ressources humaines, c’est un habitué de la commercialisation, la communication, le marketing etc.. "la communication étant la base de toutes réussites" nous précise t-il avant d’ajouter la nécessité de mettre en relation les différents partenaires dans la commune pour apporter un service de qualité à la clientèle. Yann Trémeau a pour mission de faire vivre la station de l’Essert, de l’animer afin d’apporter une nouvelle dynamique au chef lieu de canton. Le directeur de la station sera également le responsable de l’office de tourisme; il sera secondé par Marcelle et Aurélie. L’un des principaux soucis du nouveau directeur est de se loger à Abondance ou dans la Vallée car jusqu’ici il n’a rien trouvé. Notre journal lui souhaite plein succès dans cette nouvelle mission.


ABONDANCE (01/01/2002)

Repas d’amitié chez les "Toujours jeunes"

Ils étaient une bonne quarantaine d’adhérents du club des "Toujours jeunes" d’Abondance ces jours derniers à se retrouver pour le dernier repas amicale de l’année à l‘hôtel de l‘Abbaye . Les activités de l’association tournent particulièrement autour des jeux de sociétés, tous les mardis, sauf pendant la période de juillet et août. "Nous accueillons tout le monde sans distinction d’âge, nos rencontres se veulent de regrouper y compris ceux qui sont seuls" nous précise la responsable Jeanne Bouyer. Le club aura été très touché cette année avec quatre décès de membres. "Nous aurons une pensée émue et affectueuse" ajoute encore Jeanne Bouyer avant de nous confier que cette année deux sorties se sont déroulées, l’une à Touroparc et l’autre au parc des oiseaux, puis il y a eu les séances autour de la mémoire. Parmi les invités exceptionnels à ce repas il y avait Soeur Emilienne, Jean Grillet et André Arnet prêtres de la Vallée d’Abondance. C’est une choucroute qui fut servie aux convives, heureux de ces moments passés ensemble.


Abondance (01/01/2002)

Nouveaux horaires à la Trésorerie

Dans la cadre de la mise en place de l’artt au premier janvier les nouveaux horaires d’ouverture au public de la trésorerie d’Abondance (perception) sont ainsi fixés : lundi au jeudi de 9 heures à 12 heures et de 13 heures à 16 heures, vendredi matin uniquement de 9 heures à 11 h. 30 fermeture vendredi après-midi et samedi.