BRICE de Chatel à l’ascension de l’Everest

dimanche 15 juin 2003.
 

Brice Lequertier, sympatique personnage de la station de Châtel, un habitué des sommets et des pentes vierges de tout passage, qui est allé à la découverte de l’Equateur, du Kazakhstan, vient d’inscrire un nouvel exploit à son palmarès en tentant l’ascension de l’Everest. Ces jours derniers il a fait parvenir à son ami Michel Girard, le directeur de la communication à la Société des remontées mécaniques et de loisirs de Châtel, le message suivant " je pars du col sud avec 2 bouteilles d’ox sur le dos, pose mon sherpa qui tombe malade et grimpe jusqu au balcony à 8500 où je pose la premiere bouteille. Quand je change je réalise que la deuxieme est à moitie vide, mais continue en espérant voir le sherpa arrivé. A 7h du mat’ j’arrive au ressaut hyllary à 8800 mètres et n’ ai plus que 2 litres d ox. J attends le sherpa car la météo plus grave (80 km de vent, très froid et brouillard). A 7 h 40 toujours pas de sherpa, demi-tour car trop dangereux 40 mètres sous le sommet." et d’ajouter "Fin de l’ox à 8700 sur la descente, trou noir jusqu au balcony où un sherpa me reveille dans la neige où visiblement j’étais inconscient. Plus de moufles, plus de piolet et la gourde perdue...mystère sur la portion puis retour au camp 4 à 15 heures. Dodo et réveil le lendemain à 5 heures, chaussage des skis, gavade d’ox et decente du col sud à skis. 1800 mètres bien beton et sortis à la rimaye à 6800 puis decente pepere jusqu au camp 1. J’espère que t’es fier de moi...fais passer l’ info à tous les chatellans". Voilà ce qui est fait grâce à notre journal. A son retour Brice aura l’occasion de commenter avec tous ses amis cette grande ascension de l’Everest.

(JPEG)
Répondre à cet article