LA POLICE MUNICIPALE A MULTIPLIE SES INTERVENTIONS

vendredi 2 mai 2003.
 

La saison ne s’était pas trop mal passée dans la station de Châtel, avec quelques faits divers sans grande importance, jusqu’aux débordements en fin de périodes dûs au vandalisme, de la casse de véhicules, des gestes inconsidérés de détérioration dans l’église comme marcher sur l’autel, des taggs dans les toilettes, l’ascenseur, sur les murs du parking ou sur le mobilier urbain. Devant cette situation le maire Philippe Thoule à renforcer les patrouilles de nuit de la police municipale, relayées par la gendarmerie. La police municipale d’un effectif de huit agents municipaux pendant la période d’affluence, est tombée à 6, puis dès le 22 avril l’équipe sera réduite à 2. En attendant la mission de prévention aura portée ses fruits car la présence de la police municipale et la gendarmerie aura calmé les inconscients bien souvent imbibés d’alcool, voire même de drogue, malgré des interventions discrètes et non médiatiques des services de douanes, police municipale, gendarmerie et cela pendant que les chatellans dorment.

(JPEG)
Répondre à cet article