La station sera présente au Téléthon conseil municipal 2

lundi 28 avril 2003.
 

Parmi les autres questions débattues lors de la dernière séance du conseil, les élus ont acceptés la proposition de cession faite par un propriétaire pour un terrain situé au lieu-dit "Devant la Vora", d’une superficie de 630 m², moyennant un prix de 23 € le m². Suite à la demande de deux propriétaires de chalets d’alpage, accepte de leur céder les parcelles de terrains communaux situées aux lieux-dits "Luessert", s’agissant d’une construction existante et à "Plaine-Dranse", s’agissant d’une régularisation consécutive au nouvel emplacement délimité. Après examen d’une déclaration d’intention d’aliéner, décide de ne pas exercer le droit de préemption urbain de la commune, s’agissant de la vente d’un terrain non bâti au lieu-dit "Loy".

Projet de route au Petit-Châtel

Le Conseil Municipal est informé de la réunion qui s’est déroulée avec les différents Services de l’Etat le 26 février concernant le projet de liaison entre les domaines skiables et décide de confier au Cabinet IRAP une mission d’étude pour l’établissement d’un dossier unité touristique nouvelle (UTN), selon la proposition faite pour un montant de 20 448,00 €, compte tenu que ce cabinet avait déjà élaboré le précédent dossier. Le conseil municipal est également informé : de la mise en œuvre du projet de route de liaison entre la voie communale du Petit-Châtel et la RD 22, projet qui nécessitera une nouvelle réunion pour définir le tracé, de l’affaire de la SCI du Lac pour laquelle, il est décidé de ne pas faire appel du jugement du Tribunal Administratif de Grenoble ; de l’organisation du Téléthon en 2003 dans la station, évènement médiatisé en direct sur une chaîne nationale qui demandera une participation importante de la population ; des négociations intervenues avec les héritiers d’un terrain mis en vente au lieu-dit "La Béchigne" et après débat, décide de ne pas proposer un tarif au-delà d’un prix maximum fixé au m² pour le terrain et d’accepter la proposition des héritiers pour la ferme seule.

Répondre à cet article