Opération communication réussie pour la municipalité

samedi 23 août 2008.
 

Vendredi soir c’est devant près de 250 personnes que s’est tenue au gymnase la première réunion publique de la municipalité issue des urnes de mars dernier. C’était l’un des engagements de l’équipe conduite par Paul Girard Despraulet. Les résidents étaient présents en nombre. C’est par les questions d’assainissement avec la participation de Dominique Roch que débuta cette rencontre avec l’historique d’une action intercommunale et les démarches à suivre pour le raccordement au réseau. Présentation des élus avec explications des différentes compétences, énumération des travaux réalisés au cours de ces derniers mois. Il fut question du PPR (plan de prévention des risques), des actions à mener pour assurer la sécurité des personnes et des biens (Merlon, les protections des rivières). La gendarmerie pourrait être construite sur le Crêt, un mur d’escalade est envisagé au gymnase, le transport scolaire sera réorganisé pour la rentrée, une journée du sport est prévue le 6 septembre, une réflexion va être engagée en vue de redémarrer un comité des fêtes, la commune vient de faire l’acquisition d’une pelle mécanique ; l’énumération des sujets traités est vaste, tous les domaines de compétences municipales sont cités, travaux, vie associative, affaires sociales, culture. Les budgets sont expliqués. Il fut évoqué Ludoffaz dont on annonce un déficit de 110 000 €. Didier Bouvet devait préciser les soucis de la municipalité sur les anomalies. Le contrat de reconversion fut abordé ; il est rediscuté « Pour avoir 1 500 000 € de subvention il faut investir 5 000 000 € » fera remarquer la présidente de la commission des finances. Evoquant l’Essert Didier Bouvet énumère les contacts et espère une ouverture l’hiver prochain « J’y crois fort » ajoute-t-il. Le maire annonça la fin du remboursement de la dette en mai 2009-« lorsqu’il fallait aux anciens conseils rembourser cet emprunt cela était dur, nous n’aurons pas cela ».

(JPEG)
(JPEG)