Sécurité des domaines skiables

mardi 13 mai 2008.
 

CHATEL

Sécurité des domaines skiables

Après quatre semaines dont une de formation théorique CGMM (connaissance générale du milieu montagnard) les pisteurs en stage viennent de passer les examens d’aptitudes. Pour s’inscrire au stage spécifique il faut avoir 18 ans, posséder le test ski, les diplômes de secouriste 1 et 2. Les formations spécifiques concernent Arva, secourisme, ainsi que du jalonnage, pose de matelas, filets... Des intervenants extérieurs animent des ateliers de neige de culture, les attentes des chefs des pistes lors des recrutements et embauches. Lundi à l’issue des trois semaines, les stagiaires accueillis à « La Cascade » devaient répondre aux épreuves pratiques liées à la formation (traîneau, barquette, Arva, secourisme) puis des entretiens avec un médecin, un spécialiste météo, et sur les différentes réglementations. Pierre Blanc représentant le Préfet était président du jury, entouré de représentants : (ADSP) association des directeurs des Services de pistes, (ANPSP) Association nationale des professionnels service de piste qui est aussi moniteur de secourisme, Jeunesse et Sports, gendarmerie PSHM, un CRS de Haute Montagne. Les personnels responsables pisteurs secouristes 2ème degré des domaines skiables de Châtel participaient en qualité de jury sur les terrain. « Il leur faut obtenir 72 points sur 120 pour obtenir leurs examens nous explique Philippe Boute responsable de ce stage assisté de Marc Picheire avec qui il partage les directions des stages.

(JPEG)