Nouvel intérêt pour l’office de tourisme et un rappel des rôles

mercredi 30 avril 2008.
 

Châtel

Nouvel intérêt pour l’office de tourisme et un rappel des rôles

Jeudi se tenait l’assemblée générale de l’office de tourisme réservée aux sociétaires. Le président Jean-Pierre Vesin devait accueillir l’assistance plus nombreuse qu’à l’habitude, et le nouveau maire Nicolas Rubin ainsi que le nouveau président de la commission du tourisme du conseil Jean-Yves Chaloyard. Comme à l’habitude le directeur Jean-François Vuarand devait dresser le rapport d’activités, un document de 46 pages rappelant les axes majeurs des actions menées. Différentes élections furent organisées qui ont nécessité plusieurs tours tenant compte qu’il y avait plus de candidats que de postes à pourvoir, et que certains ayant obtenu un nombre de voix identique, il fallut départager. A l’inverse du passé, on pouvait apprécier un intérêt nouveau pour l’office. Le rapport financier fut commenté par Michel Girard, un budget de 1 003 807 € dont la ville subventionne sur la base de 812 000 €, les taxes de séjours représentent 126 622 € et les cotisations 32 216 €. L’office dans son rôle de fédérateur

Il revenait au maire de clôturer cette réunion statutaire ; celui-ci connaît bien l’institution dans laquelle il a été président en 1999. Il rappela le contrat d’objectif avec la commune. « Je souhaite au nom du conseil que l’office de tourisme retrouve, rapidement, sa place de fédérateur d’organisme de coordination touristique. Il ne saurait y avoir de dispersion au sein d’une même commune sur ce sujet » déclare le maire puis évoque les divisions, les rapports tendus, conflits. Il entend bien demander des éclaircissements entre les missions de Châtel-Evénements et l’office de tourisme et les grincements de dents qui s’opèrent entre les deux. « Nous prendrons connaissance de ces relations en détails, toujours dans un esprit d’écoute et de concertation en ayant l’espoir de trouver la solution la plus adaptée ».

(JPEG)
(JPEG)