votre question : je vous félicite pour votre récente élection comme maire de Châtel.Propriétaire d’un chalet depuis 26 ans à Châtel, je suis avec intérêt l’évolution de la politique communale. j’ai deux questions à vous poser :1-A l’avenir comment compter vous écouter sinon associer mieux que dans le passé les très nombreux résidents concernant décisions que vous serez amenés à prendre ? Pourquoi n’existe t-il pas un comité permanent de résidents qui vous donnerait un un avis consultatif sur la vie locale et les projets en cours ? Que compter vous faire pour redonner à Châtel le label aujourd’hui très écorné de "plus suisse des stations françaises" alors que l’on voit se multiplier les dépôts sauvage de matériaux ( quel désastre le long de la dranse !), que le nouveau parking de la Béchigne est squatté par des campings cars, que des ilots d’insabrulité sont au coeur même du village ( garages à l’ abandon route de Vonnes face à Mésières), facades en béton brut dans l’immeuble à côté du cinéma, parkings engorgés à Pré la Joux. A ce propos la route du Linga à Pré la Joux devrait être exclusivement réservée aux navettes, ce qui éviterait une pollution galopante qui ne cesse de croître depuis plusieurs années... Qui va prendre des décisions courageuses pour redonner une image de qualité au village ?Nous sommes prêts à nous investir à vos côtés, mais de grâce, écoutez nous un peu plus !Bernard Cerciat

mercredi 26 mars 2008.
 

Bonjour et merci pour vos félicitations.

Concernant l’écoute des résidents, nous poursuivrons les bonnes relations entretenues avec l’AARC ( Amicale des réidents de Châtel), association qui fait part de ses idées, de ses attentes et de son apport de réflexion. Nous réaliserons sur les grands dossiers, des étapes de concertation et d’écoute auquelles chacune et chacun pourra participer. Les commissions municipales seront aussi ouvertes sur proposition de ses membres et pour des cas de figure le justifiant. Vous aurez le loisir d’y participer si cela vous interesse et dans les pour les sujets qui vous tiennent à coeur.

Sur vos remarques relatives à la propreté des bords de dranse, vous faites allusion à la présence de dépôts des entreprises ayant leurs locaux en ces lieux. Le coup d’oeil a ces endroits n’est certe pas très agréable, mais les propriétés sont privées et l’activité de ces entreprises ne pourrait trouver place ailleurs. Quelle commune n’est pas concernée par ces zones d’activités ? La commission environnement aura à charge de trouver des solutions pour répondre à l’amélioration de l’impact visuel en collaboration avec les entreprises concernées.

Concernant les garages face à l’établissement dont vous faites état ou encore les facades en béton brut, encore une fois, cela concerne des propriétés privées ou la commune ne peut malheureusement pas intervenir directement.

Aussi et concernant les navettes, imaginer que la route soit fermée à la circulation des autres véhicules, nécessiterait l’augmentation considérable du nombre de bus pour répondra à la demande de la clientèle tant sur le plan des capacités que des fréquences de rotation des véhicules. Le volume de véhicule depuis quelques années n’a pas forcément augmenté sauf en période de haute saison. D’ailleurs, le nombre de bus sur cette ligne a vu son volume augmenter en ces même périodes.

Enfin, le conseil municipal via la commission environnement attachera une grande importance à ces aspects de pollution et propreté et s’efforcera de trouver les solutions les mieux adaptées pour répondre à ces attentes. N’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions en ce domaine.

Merci de votre visite sur www.nicolasrubin.com