Fait historique à Châtel : les femmes entrent au conseil

samedi 22 mars 2008.
 

On se vantait jusqu’ici souvent à Châtel d’une supériorité par rapport aux autres communes de la Vallée mais au niveau parité, on était loin d’être exemplaire tout en sachant que l’ensemble des associations vit sous la dynamique de femmes. Cette remarque fait partie du passé puisque les Châtellans ont inscrit en tête des voix de ce second tour Sylvie Bovard avec 463 voix et Sandra Burnet 458 voix. Au soir du 2ème tour Nicolas Rubin se déclarait très satisfait que cela se soit déroulé comme cela « avec un grande majorité dédiée à notre équipe, c’est toujours une déception pour ceux qui ne sont pas élus, en partant à 23 on savait que l’on allait arriver au maximum à 15. La grande satisfaction est de voir l’entrée de femmes au conseil, c’est une première et cela restera marquée indéfiniment dans l’histoire de ce village et cela est une belle réussite. Sincèrement je voudrais remercier celles et ceux qui m’ont accompagné dans cette campagne électorale, puis en général tous les élus qui ont été candidats, qui donnent de leur temps, leur ambition pour la vie d’un village. Il y a 1200 habitants à Châtel, 40 candidats même avec une défaite c’est un geste à saluer pour l’investissement publique et pour le geste de citoyen » dira Nicolas Rubin. Les deux femmes élues disent qu’elles sont heureuses, que cela leur fait plaisir « C’est une bonne surprise on va œuvrer pour le bien de la commune » dira Sandra Burnet cette infirmière au retour d’une journée de travail et à Sylvie Bovard d’ajouter « Nous sommes en mesure d’apporter de bonnes idées dans un travail commun » et encore « Les femmes sont tout aussi capables qu’un homme pour mener à biens des projets et peut-être avec plus de finesse pour arriver à décider certains sceptiques ». Vendredi il sera procédé à 15 heures à l’élection du maire, un horaire choisi sans concertation avec les nouveaux élus, par le maire sortant.

(JPEG)