Bernard Maxit à nouveau candidat aux municipales

jeudi 24 janvier 2008.
 

LA CHAPELLE D’ABONDANCE

C’est lors de la séance du conseil municipal du mercredi 16 janvier qu’il fut évoqué la prochaine mandature locale. Le maire Bernard Maxit, 55 ans, architecte, ne cacha pas à ses collègues que s’il n’avait pas pu réaliser le nouveau télésiège du Crêt Béni, qu’avec le retard des travaux de rénovation de l’église, il ne serait pas probablement pas repartit pour un nouveau mandat. Elu conseiller municipal en 1989 Bernard maire accéda aux fonctions de maire en 1990 suite à des démissions au conseil de l’époque. « Il y a encore du travail à accomplir » devait-il déclarer aux élus et d’énoncer la nécessité d’embaucher, un directeur de remontées mécaniques ayant compétence sur les travaux dans la commune ; un jeune ingénieur de 27 ans est pressenti pour cette fonction. Il est question du classement du massif des Cornettes, la protection des espaces, de l’environnement. Les candidats établiront les prochaines priorités. Autour de la table pour connaître ceux qui seront à nouveau partants, c’est une majorité qui se déclare. Jean-Claude Crépy Banfin, Marcel Benand, arrêtent, deux réfléchissent encore et un absent reste à se prononcer. Bernard Maxit souhaiterait dans l’avenir que l’on revoit le nombre de personnes par liste et serait partisan de liste de 11 au lieu de 15 « ce qui faciliterait les créations de listes d’opposition » déclare-t-il avant d’ajouter « Je ne cherche pas à n’avoir que des gens qui partagent mes avis, ce que je demande c’est que l’on émettent des idées ».

(JPEG)