Débats parfois vifs au conseil municipal

samedi 15 décembre 2007.
 

ABONDANCE

Jeudi soir le conseil municipal était réuni ; il a d’abord entendu le responsable du Trésor public venu expliquer 3 000€ de dettes non recouvrées en provenance en grande partie de frais de secours d’étrangers, de montant de taxe de séjour, des sommes dont les poursuites légales coûteraient plus cher. A l’étude des dossiers de l’urbanisme, un premier débat devait avoir lieu pour autoriser des travaux d’un chalet d’alpage sur du terrain communal. La discussion fut aussi vive lorsqu’il fallut arrêter la convention de mise à disposition de terrains communaux d’Abondance au profit de la commune de La Chapelle d’Abondance (emprise du téléski des Combes), d’abord parce qu’il existe plus de pylônes que dans la convention, certains étant partisans de taxer la surface skiable ; 11 voix sur 12 se prononcèrent sur les clauses actuelles qui comprennent également l’accord aux habitants à l’année et résidents secondaires d’avoir les mêmes conditions de tarification que ceux de La Chapelle. « Faisons les payer » dira un conseiller municipal, visiblement agacé que jusqu’ici la précédente convention n’avait pas fait état de redevance. Pour l’espace ludique d’Offaz il sera procédé à l’embauche d’un responsable et d’une caissière de la Chapelle ainsi que d’un jeune du village en renfort en février. Cela dément le chiffre fantaisiste qui circule dans la ville sur un nombre imposant d’emplois. Au maire de remettre à ses collègues un état des coûts de travaux « bien au-dessous de l’enveloppe d’estimation de départ » dira le premier magistrat municipal. 1,65€ est le prix du m2 constructible dans la zone d’application de la participation pour voirie et réseaux section Combafou (Bichette). Quant au programme LIFE Rhône Alpes Natura 2000 qui sera évoqué au prochain conseil, les premiers échanges laissent présager d’un débat mouvementé « Nous n’avons pas besoin de subvention pour des chemins que nous ne pourrons utiliser » dira certains conseillers.