Vendredi inauguration de l’usine de dépollution des eaux usées

jeudi 22 novembre 2007.
 

VALLEE D’ABONDANCE

Le 14 octobre 2004 il était procédé à la pose de la première pierre de la nouvelle station d’épuration intercommunale, un outil venant après la réalisation en 1986 par les communes de La Chapelle et Châtel d’une usine portée par le syndicat intercommunal, dont le sous dimensionnement ne correspondait plus à une capacité épuratoire lors des pointes touristiques. Les trois communes de Châtel, La Chapelle et Abondance ont opté pour la construction d’une nouvelle installation, d’une capacité nominale de 26 300 EH (Equivalents habitants) avec une possibilité d’extension jusqu’à 35 000 EH. La nouvelle usine qui sera inaugurée en présence du Sous Préfet, du président du Conseil général, des députés, conseillers généraux, maires et nombreuses personnalités, est d’un concept de traitement épuratoire par filtres biologiques immergés couverts dans un bâtiment ventilé et désodorisé avec intégration architecturale et paysagère. Le prétraitement concerne les éliminations des pierres, matières fécales, sables, graisses ; viennent ensuite la réception des apports extérieurs, les traitements des eaux de pluie, des physico-chimiques,des traitements appelés primaires biologiques et ceux des boues. Un fonctionnement qui sera expliqué aux visiteurs. Le montant total des travaux y compris le collecteur de transports est de 16 500 000 € dont 8 831 000€ à la charge du syndicat, 3 916 000€ (agence de l’Eau), 3 753 000€ (Conseil général et l’Etat). « Notre station répond aux normes les plus sévères en matière de nitrification, et déphosphatation faisant appel à une technologie moderne et performante » précise le président du syndicat intercommunal qui vient de s’installer avec l‘équipe administrative dans ses nouveaux locaux sur le site des Granges sur le territoire d’Abondance.