Les nouvelles cotisations à l’association des Portes du Soleil

mercredi 14 novembre 2007.
 

Les portes du soleil

Depuis le 9 août dernier l’association des Portes du Soleil a un nouveau bureau qui est en charge de l’organisation voulue par l‘assemblée générale du 26 juillet, ainsi que du calcul des participations financières à savoir : 31% à la charge des communes, un calcul effectué sur la base de 2/10ème selon le pourcentage de tous les habitants et 8/10ème selon le pourcentage lié aux lits touristiques ; 31% à la charge des offices de tourisme (qui sont des associations subventionnées par les mairies), 31% à la charge des sociétés de remontées mécaniques, 7 % réparties entres les écoles de ski Français et Suisse. Côté Français la cotisation des communes sera de 84 850 € ainsi répartis : Abondance 4 191€, La Chapelle 5 911 €, Châtel 17 552 €, Morzine Avoriaz 34 083€, Montriond 3 449€, Saint-Jean d’Aulps 5 449€, Les Gets 14 215€ ; Les offices de tourisme côté français vont verser la somme de 91 512€, venant de : Abondance 3 134€, La Chapelle 6 269€, Châtel 20 088€, Morzine 22 320€, Avoriaz 15 672€, Montriond 3 134 €, Saint-Jean ‘Aulps 5 224€, Les Gets 15 672€. Les remontées mécaniques françaises cotiseront pour 86 038€. Pour ce qui concerne le territoire Suisse les charges sont ainsi réparties : communes 26 750, Offices 20 088 et remontées 25 562€. Le repositionnement des Portes du Soleil s’est effectué sous l‘impulsion des maires et présidents des communes désireux de diversifier, voire intensifier les activités estivales et cela après une époque de 34 ans qui a fait la notoriété des Portes du Soleil. Pour les communes françaises les conseils municipaux devront statuer sur les montants des subventions d’un budget transitoire des Portes du Soleil. Les élections municipales interviendront entre deux ; cette nouvelle dynamique connaîtra sa véritable réponse au lendemain des scrutins des deux côtés de la frontière.

(JPEG)