Conseil municipal : les exigences de « Famille Plus »

mercredi 19 septembre 2007.
 

CHATEL

Dans le cadre des questions diverses du conseil municipal (voir nos précédentes éditions) le maire devait faire état des aménagements à mettre en place pour répondre au cahier des charges du label « famille plus » et qui s’adresse aux différents prestataires de la commune. Les écoles de ski qui doivent organiser un accueil au bas de la gare de départ de Super-Châtel, la société des remontées mécaniques, la garderie, la commune, ont reçu une feuille de service à assurer. « La commune doit se donner les moyens de faire avancer ce dossier car elle est l’organisme qui pousse pour obtenir ce label, je me suis engagé à un certain nombre d’investissements » déclare le maire en proposant l’installation d’un chalet d’accueil (coût non évalué). L’acquisition de drapeaux flammes pour les différents sites (2 600€), une brochure éditée à 15 000 exemplaires (13 000€), l’investissement d’une nouvelle piste de luge à Pré la Joux (26 000 €), (qui l’année passée n’avait pas été retenue par le conseil au profit d’une piste au village qui n’a jamais été utilisée et pour laquelle on a aveuglement annoncé chaque dimanche le fonctionnement alors que la neige était absente). Un élu demande ce que deviendra la piste de la Béchine. « S’il y a de la neige cela fera une piste supplémentaire » répond le maire. Daniel Rubin qui est le directeur de l’ESF, précise que son école maintiendra l’accueil en haut de Super Châtel et verra à organiser et améliorer l’accompagnement. « C’est la critique principale, les parents trouvent inadmissible de monter leurs enfants pour aller aux cours ; si nous perdons ce label vous n’irez pas vous plaindre, je suis vraiment déçu » dira le maire. Les problèmes d’accessibilité à cette installation sont également évoqués. Le ton devait monter, une sorte de mise en voix pour les autres questions.