Georges Coquillard de Morzine nouveau président des Portes du Soleil

mardi 21 août 2007.
 

PORTES DU SOLEIL

Depuis jeudi en fin d’après midi l’association des Portes du Soleil dont le siège est à Châtel vient d’élire son président puis le bureau exécutif (voir une prochaine édition). Nous avons rencontré Georges Coquillard qui était seul candidat à cette fonction. Lorsqu’on l’interroge sur ses motivations il répond « Cela fait très longtemps que je suis au comité directeur des Portes du Soleil, un peu plus de trente ans, dont je connais bien les rouages. J’ai toujours été de l’avant et partisan pour faire bouger cette association et il était temps de prendre cette présidence pour faire avancer des idées pour la notoriété et faire connaître les Portes du Soleil domaine skiable et territoire de vie ». Le nouveau président évoque la nécessité de redistribuer les activités des stations qui ont d’autres atouts ; il prend l’exemple de celle d’Abondance qui est sur le point de faire disparaître ses remontées mécaniques mais qui a un potentiel culturel. « Il faudra bien considérer qu’Abondance reste dans les Portes du Soleil, il faudra trouver d’autres arguments pour faire venir les gens ». Celui qui est aussi le président de l’office de tourisme de Morzine, interrogé sur l’enquête d’une hypothétique séparation de Morzine et d’Avoriaz souligne « Il n’est pas question, pensable, que l’on sépare la commune de Morzine en deux, c’est bon, cela remet les choses en place ». Le premier dossier du président sera de faire la notoriété des Portes du Soleil, puis de veiller à la qualité des services dans tous les domaines. Il va procéder à la mise en place d’une commission de planification touristique avec les maires. Volontaire, il rappelle que ce sont les maires qui ont demandé à ce que l’on mette en place un territoire de vie l’été en complément des activités d’hiver.