Disparition au lac des Plagnes

mercredi 8 août 2007.
 

ABONDANCE

65 personnes à la recherche de Jérémy : son corps a été retrouvé mardi matin

C’est à 20 h lundi que fut donnée l’alerte générale pour rechercher Jérémy un jeune d’Abondance âgé de 18 ans ; sa voiture avait été retrouvée par sa mère à la hauteur du lac des Plagnes d’Abondance. Secours en montagne, pompiers, gendarmes, devaient converger vers cette destination, pour certains venus de très loin dans le département (Sallanches, Annecy Meythet), une reconnaissance était effectuée par l’hélicoptère du PGHM de Chamonix, un chien et son maître tenta de pister. Les conditions de mauvais temps qui s’annonçait, la machine dut regagner sa base. Les effectifs de secours montèrent en puissance puisque sur place au total ce sont 65 personnes qui auront participé à des recherches terrestres d’abord dans cette montagne immense. Les équipes conjointes, 22 secours montagne, 21 pompiers, 13 gendarmes, sont allées au plus haut et plus profond de l’espace. Les parents de Jérémy, sur place, assistaient impuissants et l’on peut imaginer leur angoisse. A deux reprises des chiens différents ont marqué un arrêt au même lieu en bordure du lac du côté de la cascade. Il fut décide par les responsables de l’opération de faire appel aux plongeurs sapeurs pompiers et gendarmes qui se sont mis en place vers minuit pour effectuer des recherches en bordure du lac, les personnels terrestres furent désengagés au fur et à mesure de leur retour au PC sous les commandements des lieutenants Jean-Claude Morel, commandant par intérim le groupement de gendarmerie du Chablais et Jean-Luc Vuarand chef de groupe pompiers, et un responsable du secours en montagne. A 2h 45 l’opération de secours fut levée. Les recherches ont repris mardi dès 8h du matin avec 32 sauveteurs. Des équipes terrestres furent à nouveau constituées en reprenant les zones de la veille et à quelques 500 mètres du parking une équipe trouva le corps de Jérémy Un médecin appelé ne put que constater le décès. A Abondance le déploiement de moyen n’est pas passé inaperçu et la nouvelle consternante s’est propagée, car Jérémy, étudiant en sport études qui avait trouvé un job dans un commerce de la commune, était bien connu, et particulièrement au club de judo. Tout le monde pense à la douleur des siens.

(JPEG)