André Rey : seconde démission au conseil

lundi 30 juillet 2007.
 

ABONDANCE

Après Jean-Pascal Besson, c’est André Rey qui vient d’envoyer sa lettre de démission du conseil municipal. « J’ai attendu la réunion publique pour prendre ma décision car j’espérais que le conseil municipal revienne sur sa décision ; on ferme la station sans avoir fait une étude sur les conséquences économiques » et d’ajouter « Le projet d’Offaz est inutile et aberrant, le Conseil général donne des aides pour la plaine d’Offaz et pas pour l’Essert ». Elu au dernier scrutin des municipales il y a six ans André Rey, agriculteur dans la ferme familiale, bien que travaillant l’hiver sur les remontées mécaniques de Châtel, reste très attaché au domaine skiable d’Abondance dont il connaît bien les lieux. Il était président de la commission agricole du conseil, responsable de la foire agricole qui, cette année sans lui, sera un concours cantonal (dimanche 7 octobre). « D’autres prendront le relais » ajoute celui qui se précipite à terminer les foins avant l’arrivée de nouvelles pluies.

(JPEG)