Jean-Paul Briseul, sous-préfet, à la rencontre des élus de la vallée d’Abondance

mardi 24 décembre 2002.
 
C’est à l’initiative d’André Crépy, conseiller général, que vient de se tenir à la mairie du chef-lieu de canton à Abondance, une rencontre entre le nouveau sous-préfet Jean-Paul Briseul, les maires et adjoints des communes de Chevenoz, Vacheresse, Abondance, La Chapelle d’Abondance, et Châtel, seule la commune de Bonnevaux n’était pas représentée. En accueillant le représentant de l’Etat Serge Cettour-Meunier maire d’Abondance devait lui remettre l’ouvrage “sur les peintures murales du cloître de l’Abbaye”. Ceci fut une excellente entrée en matière pour aborder les questions liées au patrimoine dans la vallée avec les travaux de l’abbaye, l’élargissement du dossier "arts et histoires" à la vallée d’Aulp voire même à la Suisse, la préservation des vieux chalets, le projet d’un éco-musée à Châtel qui rassemblerait des objets anciens. “Cette question de patrimoine me tient à coeur” précisa le sous-préfet bien au courant des dossiers ; il donna différentes précisions sur leurs évolutions, il fut séduit par le projet franco-suisse et d’ajouter : “Si vous désirez que je vous accompagne c’est très volontiers que je travaillerais avec vous”. Le patrimoine naturel fut également évoqué. La seconde question abordée fut celle des remontées mécaniques avec les difficultés financières des petites stations au regard du manque d’enneigement à certaines périodes, les coûts d’entretien et de changement des installations. Un débat s’installa autour de la construction de la station d’épuration ; le représentant de l’Etat assura que le projet se trouvait “en un point de non retour”. Les élus locaux évoquèrent la forêt, la maladie de la “bostryche” qui s’est installée suite à la tempête, de la difficulté d’accéder sur les terrains très en pente et la nécessité de réhabiliter le domaine forestier. Le manque de logements pour les saisonniers a été discuté ; sur les saisons d’hiver ce sont près d’un millier de travailleurs qu’il convient d’héberger, des solutions sont proposés comme l’achat de structure en vente pour regrouper les personnels, ou favoriser le transport entre Thonon et la Vallée. Mr Briseul interrogea les maires sur l’intercommunalité, les actions avec les missions locales. Après cette vision panoramique le sous-préfet “jugeant cette réunion extrêmement riche “ a fait savoir qu’il était disposé à visiter chacune des communes et à s’entretenir avec ses représentants afin de mieux appréhender les réalités. Il viendra visiter l’abbaye, le cloître. Pour les élus locaux cette rencontre a été considérée très intéressante.