Le Ministre de la culture restitue la vierge Notre-Dame d’Abondance

dimanche 1er avril 2007.
 

Abondance

C’est dans les salons d’honneur du ministère de la culture que Renaud Donnedieu Vabres ministre a restitué, en présence de Pierre Tabel chef de l’office central de lutte contre trafic des biens culturels à la direction centrale de la police judiciaire, à Serge Cettour-Meunier le maire d’Abondance mercredi midi, la statue de la vierge du 15ème siècle volée en 1980 dans l’église abbatiale. A l’époque l’affaire fit grand bruit ; la statue en bois polychrome a été dérobée le vendredi alors qu’elle devait être mise sous cloche de protection et scellée le lundi suivant le week-end. Certains se souviennent que les premiers soupçonnés furent les ouvriers chargés des travaux, mais rien n’est venu confirmer cette hypothèse. Il a été émis l’idée que le ou les individus s’était laissé enfermer, y a-t-il eu négligence de la personne chargée de la fermeture des portes ? Autant de questions qui n’ont jamais connus de réponse.

Une souscription pour la remise en état

L’Abbé Baud curé d’Abondance était comme la population très affecté de cette disparition, le prêtre devait entreprendre de nombreuses démarches pour tenter de retrouver la trace de cette vierge ; on dit même qu’il avait sollicité le concours d’un radiesthésiste qui lui avait dit que cette statue se trouvait sur un bateau en direction de l’Amérique. C’est en Avril 2006 que l’office central de lutte contre le trafic des biens culturels de Paris faisait savoir que la vierge avait été retrouvée chez un antiquaire a Anvers en Belgique, mais qu’il convenait de l’expertiser pour savoir s’il s’agissait de l’original ou d’une copie. Le ministère de la culture aidera financièrement à la remise en état de la vierge Notre-Dame d’Abondance ; dans la vallée une souscription est ouverte à la mairie du chef-lieu de canton. Ce sont les service de la Drac, sous bonne escorte, qui vont rapatrier cette statue, la Vierge d’Abondance qui sera protégée ; en attendant d’une décision, seule la copie sera visible dans l’église abbatiale. Quant aux paroissiens ils ont une pensée pour l’abbé Georges Baud, maintenant décédé pour dire « Il aurait été très heureux de savoir le retour de la vierge ». Le maire d’Abondance devait remettre au Ministre de la culture deux ouvrages l’un d’Abondance « Les peintures murales du cloître » de Jean-Marie Benand et « Vie et Gens d’ici » de Bruno Gillet en collaboration avec le syndicat intercommunal de Val d’Abondance.

(JPEG)
(JPEG)