Station village de moyenne altitude

vendredi 13 décembre 2002.
 

Les journalistes et correspondants de presse ont été conviés vendredi 13 décembre 2002 à un communiqué de presse dans les locaux de la SEML Sports et Tourisme de Châtel. M. Philippe Thoule, Président de la SEML, a fait part du communiqué suivant :

 

« Les Portes du Soleil sont notre drapeau commun mais le fait d’être station village de moyenne altitude nous encourage à un renforcement de notre coopération, en favorisant les synergies pour devenir plus efficace.

Nos trois sociétés : la SAGETS pour les Gets, la SA du Pleney pour Morzine, la SEML Sports et Tourisme pour Châtel sont tombées d’accord à l’issue d’une dizaine de rencontres menées depuis un an et demi sur les points suivants :

1 prise de participation croisée entre nos trois sociétés à hauteur de 5% dans le capital de chaque société,

des échanges d’administrateurs,

et la mise en place d’un comité de coordination.

 

Les sociétés de remontées Mécaniques donnent l’exemple, mais le chantier de la collaboration inter-station peut être beaucoup plus large.

 

Renforcer nos liens, c’est éviter la surenchère entre nous pour préserver l’existence des Portes du Soleil, c’est aussi améliorer la communication sans donner le leadership à l’un d’entre nous. »

image 352 x 233 (JPEG)

SEML SPORTS ET TOURISME CHATEL

PH. THOULE

PRESIDENT SAGETS

J.M. BAUD

PRESIDENT DU PLENEY

B. PLANCHAMP

 

Après la lecture de ce communiqué les présidents des trois sociétés de remontées mécaniques ont répondu aux questions posées par les journalistes. Les précisions ainsi apportées ont montré que cet accord ne remettait pas en cause l’entrée dans la nouvelle Compagnie Touristique des Portes du Soleil CTPS (la holding Compagnie touristique des Portes du Soleil) . Toutefois, les décisions seront prises d’un commun accord entre les trois stations. Cet accord permettra donc d’avoir plus de collaboration entre les stations avant les réunions.

Sur la question de l’ouverture de ce groupement de stations-villages aux autres stations comme La Chapelle d’Abondance, Abondance..., il nous a été précisé que cela était impossible pour le moment en raison de leur statut juridique sous forme de régies directes.

Le concept de station-village, dont la première pierre a été posée en ce vendredi 13 décembre 2002 a aussi été développé dans le but d’éviter de voir les stations travailler de manière trop individualiste comme cela a été trop souvent le cas dans le passé. Ainsi dans le domaine des promotions faites sur les forfaits, les stations ne se feront plus de concurrence interne.

Dans le domaine de la promotion, les trois stations-villages qui ont un profil de clientèle identique, pourront avoir une démarche commerciale commune dans le but de faire venir les clients vers leurs remontées mécaniques...

Ce regroupement permettra de faire des économies d’échelle notamment vis à vis des fournisseurs et aussi d’éviter la surenchère dans le but commun de construire et faire progresser ce domaine skiable déjà fabuleux.