les dameurs face au loup

jeudi 22 mars 2007.
 

Châtel

Déjà au mois d’août dernier on parlait de la présence du loup à la limite de Super Châtel et de la Suisse. Les personnels de damage sur cette zone ont été surpris, dès janvier, de constater dans la neige des empreintes qui pouvaient laisser supposer la présence d’un loup. Quelques temps après, l’un d’entre eux, Guy Lollioz, dit « Moustique », informait ses collègues par radio qu’il avait aperçu l’animal. Il y a moins de 8 jours, Dorian Lacroix, un jeune homme de 18 ans, Alain Rubin et Guy Lollioz, qui travaillaient sur le même secteur se sont retrouvés en présence d’un loup. « Il était juste devant moi, j’ai klaxonné, il a tourné la tête et prit la fuite » nous déclare dimanche matin Dorian en présence de ses collègues Guy et Alain qui ont également aperçu le loup ; ce dernier a pris la fuite en direction de Onnaz alors qu’il se trouvait à proximité de Chalet Neuf et Torgon. Pour Guy Lollioz qui assume le service depuis 28 ans, s’il dit avoir rencontré très souvent des renards, des cervidés, blanchots, récemment un coq de bruyère, c’est bien la première fois qu’il aperçoit dans les phares de sa machine, un loup. Auparavant, intrigué par les empreintes laissées au sol il avait effectué des recherches sur Internet qui confirmaient qu’il s’agissait bien de celles d’un loup. Pour ne pas passer pour farfelus ceux-ci étaient restés discrets sur leur découverte nocturne, une fois sur le secteur de la Maxime vers le snowpark, puis l’autre semaine en direction de Onnaz.

(JPEG)