Carnet de deuil : Irénée Rubin

dimanche 18 mars 2007.
 

CHATEL

Qui parmi les anciens de la vallée d’Abondance n’a pas connu Irénée Rubin, sa verve, ses colères quelques fois légendaires, sa personnalité, son engagement franc et spontanéité ? Irénée se sentait impliqué dans l’évolution de sa commune, participant d’ailleurs sous diverses formes à son développement. Quatrième d’une famille de dix enfants, il naît à Châtel en 1925 et participe en tant qu’agriculteur à la croissance de la ferme familiale jusqu’à l’âge de 32 ans. En 1958 il épouse Paulette Girard et trois enfants naissent de l’union. Il pratique alors le métier de bûcheron et créa une entreprise de câblage débardage. Conscient de la croissance touristique, il fut l’un des premiers à créer un magasin de sports et exploita le téléski de la Tréole aujourd’hui disparu. Compte tenu de ses compétences il participe également à la construction du Linga en 1967 et des Combes en 1978. Il sera un membre actif et le trésorier du Ski club. Irénée Rubin, emporté par une difficile maladie laissera le souvenir d’un homme simple, jovial, dynamique, enthousiaste qui s’emportait parfois, mais toujours pour une bonne cause. Ses nombreux amis, connaissances viennent de l’accompagner en l’église de Châtel. A ses enfants, petits-enfants, notre journal présente ses sincères condoléances.