Plaintes des gendarmes outragés et soutien

jeudi 8 mars 2007.
 

Châtel

Les huit gendarmes de la brigade territoriale d’Abondance agressés, outragés à Châtel (voir Dauphiné libéré du mardi 27 février) ont tous déposé plainte auprès de leur commandant de brigade pour les faits graves d’agression, crachats, outrage et rébellion). Les militaires ont reçu de très nombreux témoignages de soutien des très hautes instances, dès les faits connus par les autorités. Les agissements de ces jeunes gens sont condamnés aussi par les populations de la vallée, qui sont interpellées par autant de violence, dans un espace de vacances paisible.