Le Conseil général s’engage avec la commune

samedi 23 décembre 2006.
 

La Chapelle d’Abondance

Mardi après-midi, c’est, accompagné du grand argentier du Conseil général Jean Denais, de Pascal Bel Conseiller général, que le président Ernest Nycollin, est venu signer avec Bernard Maxit maire de La Chapelle d’Abondance le contrat d’objectif au développement et à la protection de la montagne, en présence des maires de la vallée d’Abondance et du président du syndicat intercommunal. Bernard Maxit rappela les plans d’actions (voir Dauphiné-Libéré du samedi 9 décembre). Le président du Conseil général faisant allusion aux demandes de subventions devait déclarer « Maintenant il ne s’agira pas de solliciter le Conseil général pour un oui ou pour un non ; en revanche on est prêt à faire des contrats d’objectifs, des contrats de partenariat avec les collectivités. » et d’ajouter « Le Département n’a pas pour politique de supprimer l’aide aux communes, mais de rationaliser, on va faire un bout de chemin ensemble, on contractualise aussi et l’on respecte ses signatures. C’est la moindre des choses, on ne peut plus gaspiller l’argent du contribuable, il faut que tout le monde puisse en avoir des retombées ». La Vallée d’Abondance qui a besoin d’une restructuration bénéficiera des subventions en provenance des 2% de ses remontées mécaniques au profit d’une diversification touristique comme l’aménagement de la route départementale 22, la valorisation du patrimoine. Les élus sont conscients de ce qu’il y a encore à faire.