Une délégation américaine découvre le domaine skiable de Châtel

jeudi 21 mars 2002.
 

"Nous sommes très contents, l’accueil est extraordinaire et familial" tient à nous préciser Zoé dans un excellent français, "c’est magnifique" ajoute Jessica, "les jeunes filles françaises sont belles" s’empresse de déclarer Brice qui vient en France pour la neuvième fois. Ils expriment leur joie ces vingt huit lycéens de Mercer Island dans la banlieue résidentielle de Seattle, côté ouest des Etats-Unis. Ils ont pu découvrir le systhème scolaire chez nous au Lycée Saint-Joseph de Thonon, puisqu’ils sont accueillis pour une premier échange. Le rythme scolaire les a quelque peu étonnés puisqu’ils sont habitués chez eux à avoir les cours le matin et des activités de loisirs ou sports l’après-midi. "Le voyage de retour pour les correspondants français est prévu en novembre" indique Dominique Mouillet, directeur du cabinet du maire de Thonon, Jean Denais, qui est, avec l’office de tourisme, les professeurs de Saint-Joseph et des familles amis, à faire que ces jeunes adolescents gardent un excellent souvenir de leur visite dans notre région. Philippe Thoule, le maire de Châtel a tenu à venir saluer les jeunes étudiants américains, ainsi que son collègue Jean Denais au cours de l’apéritif d’honneur offert par la municipalité. Philippe Thoule qui avait fait remettre des forfaits pour permettre aux jeunes d’apprécier les installations s’est inquiété auprès de ces visiteurs de leurs impressions sur Châtel, la réponse ne se fit pas attendre et Zoé, un gros dictionnaire sur la table, répondit pour l’ensemble du groupe "merci beaucoup, c’est super !". Il faut dire que les 2/3 du groupe skièrent avec plaisir avec les responsables de l’organisation, et certaines jeunes filles sont allées faire quelques achats dans la station. Le midi, Véronique et Jean-Pierre Crépy leur ont servi un menu de spécialités dans un cadre qui fut très apprécié par les hôtes américains, alors que dehors, par bonheur, il neigeait. "Nous sommes heureux d’être là, vive la France" lance avec beaucoup de joie Zoé. Un témoignage, que l’on sent sincère, et qui pourra être apprécié par les familles d’accueil, et tous ceux qui ont contribué au succès du séjour de ces jeunes garçons et filles âgés entre 15 et 18 ans, mais dont la majorité se situent autour des 16 ans.

Tous les articles sur le Val d’Abondance