Frédéric

vendredi 20 octobre 2006.
 

La vie de Frédéric s’est brusquement arrêtée ce samedi soir à la sortie d’une courbe pas très loin du domicile de ses parents où il habitait au hameau de Richebourg, un lieu où il avait envisagé y construire un chalet près de ses proches qu’il affectionnait particulièrement tout comme sa grand-mère. Né le 1er avril 1986 à Evian, Frédéric Billoud-Descrets était un garçon discret mais pas pour autant timide ; il était carrossier à proximité de chez lui, c’est là qu’il fit son apprentissage, il avait en poche son BEP de carrossier et un CAP de peinture. Il était très travailleur et toujours attentif aux autres. D’un caractère fort il n’avait pas un tempérament exubérant ; s’il savait être secret, il se confiait aussi à ses rares et bons amis. Il était passionné de moto et de sport automobile. La messe de sépulture célébrée par le père Grillet fut suivie par une assistance particulièrement nombreuse entourant ceux qui pleurent Frédéric, son corps a été porté par six de ses amis. Un très long cortège se forma, dans un silence impressionnant pour se rendre au cimetière pour un dernier au revoir. Ce nouveau drame de la route fait penser à tous ceux, et ils sont hélas très nombreux dans la Vallée, qui ont perdu la vie au volant, frappés en pleine jeunesse, laissant des familles meurtries à jamais. A sa famille notre journal présente ses condoléances.

(JPEG)