Plan de Prévention des Risques : Ralentissement de la procédure d’enquête publique et marche arrière des élus !

dimanche 17 septembre 2006.
 

Il fallait s’en douter ! L’enquête publique concernant le PPR de Châtel ne sera pas ouverte avant le premier semestre 2007 ! Un ralentissement de la procédure qui laisse perpexle et qui exprime un doute de la part des services de l’état sur la crédibilité de la rédaction de ce plan. Le maire précise que "le conseil municipal s’est engagé à faire diminuer l’emprise des zones rouges..." Que faut-il comprendre, quand les élus assuraient à la population, lors de la réunion publique, qu’ils n’étaient en rien responsables de l’analyse faite tout en désignant les services de l’état comme rédacteur du document au nom du préfet" ? Comment le conseil municipal peut aujourd’hui désavouer l’étude du service RTM, quand hier il se reposait sur elle ? Quelle crédibilité peut être donnée a ce document si il est possible de le modifier, au bon vouloir de chacun ? N’admetons pas en procédant ainsi, que sa rédaction laisse transparaître qu’une démarche d’aggravation volontaire du risque sur certaines zones à eu lieu ?

Tout n’est donc pas si évident et quand les discours au sujet du PPR virent de bord, beaucoup d’interrogations s’installent...