Transport scolaire : une réponse en suspend

vendredi 18 août 2006.
 

 Mardi en début de soirée quelques parents étaient présents devant le siège du Syndicat Intercommunal de la Vallée d’Abondance à La Chapelle d’Abondance, afin de trouver un interlocuteur pouvant répondre à leurs questions quant aux tarifs des transports scolaires (voir le Dauphiné-Libéré du mardi 8 août). Si une centaine de signatures ont été collectées les parents (des mamans) n’étaient pas nombreux. D’emblée celles-ci devaient entendre le discours « Ce n’est pas nous » lorsqu’elles posèrent la question au conseiller général Pascal Bel puis à Maurice David-Rogeat président du syndicat, chacun donnant sa version. Au passage, un maire des communes du début de la vallée s’inquiétant des soucis des parents, les invita à écrire à chaque maire des communes du syndicat pour lexpliquer leurs sujets de préoccupation. Au fil du temps et comme le sujet n’était pas à l’ordre du jour du comité syndical, il a été proposé à Pascal Bel de se faire le porte-parole auprès du syndicat des demandes. Celui-ci a confirmé qu’il effectuera une démarche auprès du Conseil général pour confirmer que les aides sont identiques à l’année passée. Il appartiendra au syndicat intercommunal de se positionner selon les engagements des six communes de la vallée. Rien est arrêté pour l’instant et d’autres rencontres devraient s’organiser ailleurs que devant un escalier. Une affaire à suivre avant la rentrée scolaire.

(JPEG)