Les troupeaux partent pour l’emmontagnée

vendredi 2 juin 2006.
 

Châtel

Pour les agriculteurs de la vallée d’Abondance ce sont les grands préparatifs pour les mois d’alpage. Au détour d’une des communes nous avons rencontré Philippe et Annick Vuarand de Châtel. Avec des membres de leur famille, le réveil fut matinal, 4 h 30, car il fallut comme à l’accoutumée effectuer la traite, mais également la fabrique du fromage. Philippe, aidé de son frère Hugues, devait « habiller » les 31 laitières de la race d’Abondance de leur cloche qu’elles garderont jusqu’au retour à l’étable selon le temps début novembre. La sortie des bovins est quelque chose de spectaculaire, on a l’impression que ces vaches ne vont pas tenir sur leurs pattes et puis, soudain, on les voit gambader, heureuses de retrouver les espaces naturels. Et c’est le grand départ pour Les Boudimes, à 1450 mètres d’altitude, un parcours de montagne que le troupeau, encadré de volontaires, mettra une heure à parcourir ; fin juin il faudra à nouveau refaire les préparatifs pour monter encore plus haut 1930m « Aux Mattes ». Ainsi pendant ces mois d’été Philippe et Annick vont vivre en alpage en continuant sur place la fabrication du fromage d’Abondance, un produit dont ils ont été une fois de plus honorés et récompensés de la médaille d’argent au salon de l’agriculture. Le 27 mai ils redescendront pour mettre leurs plus beaux costumes car ils marient leur fille, ce qui ne les empêchera pas, avant, d’effectuer leur labeur ! C’est cela le métier d’agriculteur de montagne, et pour Philippe il l’assure depuis 1967 ; d’abord avec ses grands parents puis en 1979 lorsqu’il reprend l’exploitation puis depuis 1983 avec Annick. Le samedi 3 juin ce sera l’emmontagnée « au Mouët » avec un troupeau qui traversera la station et tous les bovins de la race tarentaise seront fleuris, un spectacle de fête à ne pas manquer.

(JPEG)