Attention aux dangers des engins

mardi 13 décembre 2005.
 

Le service des pistes de Châtel rappelle aux pratiquants du ski de randonnée qui évoluent sur les pistes en dehors des horaires d’ouvertures du domaine skiable, le danger réel de la cohabitation avec les engins de damage et notamment ceux équipés de treuil. Nicolas Rubin, directeur du service des pistes précise « qu’un engin de damage à treuil peut déployer un câble pouvant atteindre 1200 m de long, ce qui en fait un obstacle quasi invisible, véritable piège pour les skieurs. Le ski de randonnée, lors des travaux de damage, se fait sous l’entière responsabilité de ses pratiquants selon l’arrêté municipal relatif aux prescriptions sur la sécurité des pistes. Nicolas Rubin de préciser : Nous constatons chaque saison une évolution du nombre de pratiquants qui ne prennent pas toujours le temps de se renseigner sur les risques. Les professionnels chargés de la sécurité des pistes restent bien évidemment à disposition pour apporter les réponses aux questions de chacun et ce, afin de prévenir tout accident ». Lors des travaux de treuillage, les engins concernés actionnent des avertisseurs lumineux de couleur bleue, afin de les différencier des flash ou autres gyrophares orange des machines standard. Une signalisation lumineuse « danger » est aussi apposée sur le terrain. Dans cette situation il n’est donc pas nécessaire de franchir une zone où le danger est signalé et bien présent.

(JPEG)