Drame évité : quatre victimes dont 2 enfants intoxiquées au monoxyde de carbone

samedi 4 juin 2005.
 

Le livreur de fleurs trouve quatre personnes allongées sur le sol.

Hier vers 11 h 30 alors qu’il livrait des fleurs dans un établissement de Châtel, l’employé, en frappant à la fenêtre de la cuisine, eut la mauvaise surprise de découvrir des corps au sol. Sans perdre de temps et d’un sang froid particulier, celui-ci est entré dans les locaux et a sorti deux femmes âgées entre 35 et 40 ans et deux enfants de 3 et 13 ans. L’alerte fut donnée aussitôt aux sapeurs pompiers qui ont engagé d’importants moyens : les VSAB de Châtel et Abondance, des véhicules incendies ainsi que le médecin capitaine Yann Gonzalez. Dans les mêmes temps, les gendarmes d’Abondance se sont rendus sur place ainsi que Philippe Thoule le maire de Châtel. Les victimes ont été traitées sur place et mises sous oxygène ; l’équipe du Bravo Fox de Chamonix sont venus en assistance. Une femme et un enfant ayant perdu connaissance ont été évacués par hélicoptère sur l’Hôpital Herriot de Lyon pour être mis dans un caisson, les deux autres personnes ont été dirigées sur l’hôpital de Thonon. "Les victimes sont conscientes et hors de danger" déclare le médecin qui, comme l’ensemble des sauveteurs, estime qu’un véritable drame aurait pu se jouer sans l’intervention du fleuriste. Sur les lieux, des détections ont été effectuées, aucune odeur de gaz n’a été décelée . L’intoxication à l’oxyde de carbone paraît être la cause de cet accident ; celui-ci est, rappelons-le, difficile à détecter, sans odeur, mais qui provoque des maux de tête et pertes de connaissance. Une enquête est ouverte.

(JPEG)
(JPEG)