Comptage de 181 des cerfs et autres d’Abondance à Châtel

jeudi 19 mai 2005.
 

En ces périodes où la neige se retire, que les espaces de prairies reverdissent, il est procédé habituellement à des opérations de comptages sous la direction des personnels gardes de l’ONF assistés des chasseurs. Pendant plusieurs nuits 12 à 15 personnes se sont mises en position dans les différentes zones de passage entre Abondance et Châtel, dans la réserve de chasse de l’espace répertorié du Mont-de-Grange. Ces opérations sont réglées par arrêté préfectoral qui fixe les jours et heures qui se situent généralement entre 22 heures et une heure du matin, le nombre de véhicules autorisés et nomment les chauffeurs. Les véhicules équipés de phares de recherche sillonnent les proximités de route avec pour objectif de recenser les populations de cerfs. Il en est compté en moyenne 140 têtes par nuit à proximité des habitations. Les animaux sont facilement perceptibles grâce à l’utilisation des phares. En cette période, c’est l’herbe fraîche des bas de vallée qui les attire. Pour l’office national des forêts, ce comptage est important puisqu’il permet de connaître continuellement les populations notamment pour la gestion des forêts avec ses équilibres de la sylviculture et sans la mettre en danger. Pour les responsables locaux de la chasse, il sera alors question d’établir le nombre d’animaux à abattre pour un équilibre de l’espèce. « 181 bêtes à cornes diverses ont été comptabilisées et confirmées » nous déclare Gilbert Bidal de Vacheresse responsable de ces nocturnes qui précise que d’autres animaux sont aussi localisés comme les renards, les blaireaux, les chevreuils, sangliers, lièvres et autres.

(JPEG)

Légende photo : Grâce aux phares, les yeux des cerfs brillent ce qui permet de les localiser facilement à plusieurs centaines de mètres parfois.