Sécurisation du lit et des berges du "Nant Boccard

jeudi 22 août 2002.
 
Les orages de l’Ascension 2001 étaient tellement imposants, que de nombreux mètres cubes de terre, gravats furent emportés avec les eaux sorties de leur lit, le pont situé sur la route départementale 22 en fut quelque peu ébranlé. Devant cette situation la municipalité décida de faire entreprendre des travaux avant que la situation ne se détériore. Le cabinet de géomètre Jean Gaida présenta un projet, qui fut accepté par l’assemblée municipale et les travaux confiés à l’entreprise LEC Serge Rubin de Châtel. C’est à la hauteur de la rivière la Dranse que le chantier a débuté pour remonter dans le bourg. Sur une distance d’environ 600 mètres, 3 200 tonnes d’enrochement sont disposées sur les berges qui seront ensuite engazonnées. Quelques pierres font entre une et deux tonnes, celles-ci sont manipulées avec une habilité remarquable par Serge Rubin. Les aménagements respectent les seuils et passes à poissons pour permettre la régulation et la vie piscicole dans ce cours d’eau du "Nant Boccard" Ces travaux de correction du torrent sont visibles de la route ce qui donne un certain cachet et embellit le paysage. Une opération d’un coût d’environ 130 000 € subventionnée par le Conseil Général.