La commission voirie du conseil général en visite dans la vallée

dimanche 3 avril 2005.
 

Parmi les nombreuses attributions du conseil général il y a celle de la voirie, comprenant l’entretien des routes départementales, réfection des ponts, aménagements de villages etc... Ces jours derniers sous la conduite de Pascal Bel conseiller général du canton, une délégation d’élus du conseil général dont Raymond Mudry vice-président, Georges Etallaz président de la commission de voirie, Jean-Louis Carret directeur du conseil général, des responsables des subdivisions des routes de Thonon et d’ Abondance se sont déplacés en vallée d’Abondance afin de prendre connaissance des projets à venir. Il a été présenté les aménagements et travaux à venir : à la Grotte aux fées dont la programmation est annoncée, le lancement de l’étude des travaux du Rocher noir, l’élargissement de la route départementale 22 à la hauteur de la centrale de Bioge et de l’usine de Chevenoz, la reprise des travaux route de Vinzier CD 320 à la grange Blanche. La délégation fit des haltes dans les mairies pour obtenir des renseignements complémentaires ; pour Abondance la réalisation d’un merlon pour la protection du village à proximité de l’abbaye avec une première tranche de 265.000 € h.t. 10% étant à la charge de la commune qui est maître d’œuvre, la région subventionnera à hauteur de environ 35 % et le conseil général complètera. La seconde tranche d’un montant estimé à 480.000 € sera entièrement financé par le conseil général. A La Chapelle pour évoquer un certains nombre de permis de construire en attente du fait de la sortie sur la départementale 22 à la Pantiaz ; il fut également question du démontage du bâtiment de l’ancienne forge, d’un projet de rond-point à l’embranchement des routes de Châtel (d22) et celle allant vers le Linga. A Châtel le gros dossier abordé fut celui de l’aménagement du centre de la station dont le conseil général doit participer sur une base de 50% sur les travaux structurants. Cette démarche permet ainsi aux décideurs du conseil général de connaître les réalités du canton, d’évaluer les urgences, de proposer les programmations et étudier avec les partenaires les financements. Une enveloppe budgétaire existe auprès de la subdivision des routes d’Abondance sur des travaux programmés pour les mois à venir et dont nous aurons l’occasion de reparler les moments venus.

(JPEG)