Tentatives de cambriolages, vols de véhicules, dégradations : les gendarmes identifient les auteurs

vendredi 11 mars 2005.
 

Tentatives de cambriolages, vols de véhicules, dégradations : les gendarmes identifient les auteurs

La brigade de gendarmerie d’Abondance, à l’effectif actuel de 14 militaires en raison du renfort de 7 gendarmes mobiles, vient de solutionner une série une d’affaires. Tout d’abord la dégradation des barrières du parking couvert de Châtel dans la nuit du 22 janvier, la vidéo de surveillance de l’établissement a largement aidé les enquêteurs, ils allèrent poser quelques questions à un jeune homme de 25 ans, saisonnier dans la station qui, pour rejoindre son habitation, avait pour habitude d’emprunter de nuit le parking pour se rendre à la Béchine, il n’apprécia pas que l’issue du bas soit fermée et s’en prit de colère au matériel ! Celui-ci devra répondre de ses actes et devra supporter les frais occasionnés par le vandalisme. Lors d’un accident de la circulation route du Linga entre une voiture légère et un bus de ligne dimanche vers 10 heures, le conducteur de la VL, un saisonnier dont l’alcool test était positif, s’est vu retirer son permis sur place ; en prime il s’est vu convoquer pour une parution au tribunal. Samedi, deux véhicules volés à Evian étaient retrouvés en Vallée d’Abondance, l’une à Chevenoz, l’autre à Vacheresse ; les effractions ont été constatées et les voitures restituées à leurs propriétaires. Les gendarmes sont convaincus que des personnes dérobent des voitures pour se rendre à un établissement de nuit à Châtel ; leur estimation fut confirmée lundi matin vers 5 heures suite à l’appel d’un propriétaire d’un chalet à Châtel, qui venait de mettre en fuite quatre individus qui tentaient de s’introduire par effraction. Les gendarmes, avec les éléments en leur possession, interpellaient à Abondance les quatre garçons d’Evian. Cette arrestation porta doublement ses fruits car deux autres automobilistes prenaient la fuite à la vue des uniformes. En réalité il s’agissait d’une 306 dérobée à Féternes et d’un 4x4 volé au garage Blanc d’Abondance ; l’audition des jeunes permettait l’engagement des gendarmes de la brigade des recherches, du PSIG de Thonon sous les ordres de l’adjoint au commandant de compagnie ainsi que des gendarmes d’Evian. Tous furent arrêtés : quatre mineurs et deux majeurs et invités à s’expliquer sur leurs sorties nocturnes ; l’un des mineurs conduisait une des voitures. Ils auront à s’expliquer ultérieurement soit au tribunal pour enfants ou correctionnel. Les gendarmes d’Abondance ont enregistré également des plaintes pour des dégradations de véhicules, la nuit à Châtel, pour des tôles froissées par des automobilistes peu scrupuleux. Ils relèvent également, comme toutes les années, des vols de skis, qui peuvent être dans les véhicules. Trois des sept hommes de la brigade vont prendre sur place du grade ; il s’agit du commandant de brigade Laurent Tarillon qui passe adjudant-chef, Emmanuel Nègre qui devient adjudant et le gendarme Grégory Dufour qui va devenir maréchal des logis chef.