La vallée d’Abondance en deuil

lundi 28 février 2005.
 

Aymeric Vuilloud, un sportif sur les pas de son père décédé en 2003 et Pierre Argaud, un guide passionné et attachant

Originaire de Gravigny dans le département de l’Eure, Pierre Argaud, né le 3 juin 1973, habitait Abondance depuis près d’une dizaine d’années. Depuis la saison dernière il s’était associé avec Jean-Yves Freydriksen, pour ouvrir le bureau des guides dans le village d’Abondance. « Pierre était un gamin passionné » nous dira son associé et ami, et d’ajouter « Il était très attachant, généreux et très sérieux, il avait une précision dans son travail de préparation des sorties qu’il encadrait ». Guide diplômé de haute-montagne il a derrière lui plus de cinq ans d’expérience. Il était pisteur secouriste artificier à la société des remontée mécaniques de Châtel, très estimé et reconnu pour ses qualités professionnelles. Il était exigeant dans tout ce qu’il faisait, on dit de lui qu’il était extrêmement gentil et jovial. C’est en escaladant une cascade de glace à Novel dans les Alpes Valaisiennes au-dessus de Saint-Gingolph (Suisse), qu’une avalanche a arraché les relais ; Pierre Argaud et ses deux compagnons Aymeric Vuilloud né le 24 mai 1986 domicilié à La Chapelle d’Abondance, Marc Freyeisen de Vacheresse, firent une chute de 130 mètres. Pierre Argaud et Aymeric Vuilloud n’ont pas survécu à cette chute ; quant à Marc Freyeisen, un grand sportif, il fut relevé grièvement atteint et évacué sur l’hôpital de Lausanne. Dès samedi matin ce drame de la montagne fut ressenti avec beaucoup d’émotion dans la vallée d’Abondance où les trois hommes étaient bien connus pour leurs passions de la montagne. Le sort est terrible, le jeune Emeric, particulièrement discret et respectueux, passionné de montagne, a perdu son père André Vuilloud, un montagnard chevronné et qui avait pourtant participé à de nombreux sauvetages ; le 23 juillet 2003 alors qu’il se trouvait dans les Grandes Jorasses, une chute de pierres l’emporta. Marc Freyeisen accompagnait en 2003 le père de Aymeric, vendredi c’est le fils de son compagnon qui se tuait.

(JPEG)