Fin de carrière pour Jean Pierre Favre Victoire

jeudi 17 février 2005.
 

L’ensemble du personnel de l’entreprise Gilles-Alfred Rubin vient de fêter le départ en retraite de Jean-Pierre Favre Victoire, entré dans la société en 1966. C’est un parcours professionnel varié qui l’attendra, entre les travaux publics, avec la création du chemin d’accès à Cornillon depuis les grands plans, le déneigement, la conduite d’engins de damage en 1968 sur le domaine du Linga. Aux commandes des engins, Jean-Pierre acceptera la proposition d’Alfred, de prendre les rennes d’un grûmier pour répondre à la sollicitation des exploitants forestiers et autres scieurs. Depuis ce temps là, il s’est déroulé près de 30 ans à occuper le poste de patron de l’activité bois de l’établissement comme le précise Gilles Rubin. Un parcours professionnel qui s’achève et où l’on ne compte plus les anecdotes... Et Gilles Rubin d’ajouter « Jean-Pierre est la mémoire de l’entreprise, il a tout fait chez nous grâce à sa polyvalence. Il a travaillé avec trois générations : mon père, moi et aujourd’hui mon fils. Sa discrétion et son autonomie ont fait de lui un homme de confiance ». Pour ce jeune retraité, qui a connu bon nombre d’ambiance et de conditions de travail, impossible de cesser toute activité... C’est dans sa mission d’élu et premier adjoint au maire de Vacheresse qu’il entend encore plus se consacrer. Il y aura certainement d’autres occupations au programme, mais il est encore tôt pour savoir lesquelles. Après un parcours bien rempli, quelques jours de réflexion seront bien nécessaires. Pour cela, il devra choisir une destination vacances, cadeau offert par Gilles et Marie-Jo en remerciement des excellents et loyaux services rendus et en témoignage d’amitié. !

(JPEG)