Le semi-remorque percute le muret du pont

mardi 4 janvier 2005.
 

Mercredi en fin d’après-midi, un semi-remorque de livraison d’une grande surface de la Vallée d’Abondance, se rendit par erreur vers la plaine d’Offaz d’Abondance ; il fit demi tour et reprit la départementale 22 à la hauteur des tennis. Là, l’engin accrocha la structure du pont, un muret surmonté de barres de bois et le chauffeur devait poursuivre sa route jusqu’à La Chapelle d’Abondance, endroit où les gendarmes d’Abondance sont allés poser quelques questions au chauffeur. Ce dernier, qui se disait de bonne foi, pensait avoir franchit uniquement un trottoir. Heureusement aucun piéton se trouvait sur cet ouvrage, qui fut protégé par les personnels des routes de la subdivision d’Abondance.

(JPEG)