Un an après les élections, la nouvelle municipalité informe, explique

mardi 23 juillet 2002.
 

Lors de la campagne électorale Philippe Thoule avait promis d’organiser tous les ans une rencontre avec les châtellans pour expliquer les choix de la municipalité, rendre compte du travail fait et évoquer les projets.

Jeudi dernier le maire, entouré de ses adjoints, des membres du conseil municipal, assisté de Daniel Sandra, directeur général des services, Mathieu Van Der Biest, directeur des services techniques accueillait pour cette première rencontre publique les quelques châtellans, une vingtaine au début, rejoints par une autre bonne vingtaine au cours de la rencontre. Philippe Thoule expliqua tout d’abord, combien était prenante, mais passionnante, cette fonction de maire, qu’il ne pouvait pas faire plaisir à tout le monde ; il parla des "administrés égoïstes", ceux qui ne veulent pas autoriser le passage des pistes de ski de fond, puis regretta que de plus en plus les gens ne souhaitent plus faire de bénévolat ; au maire de prévenir "la mairie ne peut pas tout faire". Le premier souci de la municipalité a été de faire établir un audit financier, celui-ci fait ressortir une trop forte augmentation des dépenses de fonctionnement et des emprunts surdimensionnés, un choix fut fait par l’équipe actuelle afin d’essayer de diminuer les charges de fonctionnement. Le premier magistrat municipal fit ensuite état d’un rapport sévère de la chambre régionale des comptes pour la ville, la S..E.M.L et l’office de tourisme.

Les premières réalisations

Parmi les différentes réalisations depuis un an il est à noter : les réfections des toitures du cinéma, de la mairie et de l’église ; la réhabilitation du réservoir des ardoisières ; la poursuite des efforts en matière de réseaux d’eaux usées et protection des captages de sources ; l’éclairage de l’église et la commande de 7 cloches supplémentaires pour améliorer le carillon et pouvoir entendre des mélodies ; la modification de l’entrée de la mairie ; la régularisation de la situation financière entre la S.E.M. et la commune. Des décisions, engagements de dépenses pour des chantiers à venir : la réfection de la toiture du presbytère ; l’aménagement de la cantine scolaire, (prévision fin des travaux fin octobre) ; de la halte garderie avec 42 places à la maison Châtelane (travaux terminés Noël ou début janvier) ; engagement de travaux de remplacement du télésiège de la Chaux des Rosées ; aménagement paysager du lac de Vonnes sur trois ans avec un jardin thématique, quatre pontons en bois, modification de l’éclairage, réalisation d’un parking paysager. L’enfouissement des réseaux d’électricité et de téléphone sera poursuivi. Avec sa seconde étoile Châtel va encore améliorer son fleurissement avec un jardin devant l’office de tourisme, des travaux de voirie seront entrepris avec aménagement de trottoirs, création de routes de contournement, programmes d’enrobés, etc.. Le maire évoque les problèmes liés au manque de place dans le cimetière, le transport des skieurs qui se fera par une société privée, (avec des véhicules moins polluant), la construction d’une station d’épuration intercommunale a Abondance, l’augmentation par 4 du coût des ordures ménagères traitées à Monthey, du plan d’occupation des sols qui sera modifié, la signalétique dans la commune est prévue avec des noms de rues et numéros d’habitations. L’urbanisme fut évoqué. "La commune avait la réputation de ne pas être concernée par les lois" déclare le maire avant de préciser qu’en matière de remontées mécaniques la commune construit et la S.E.M. gère, que la décision d’investir régulièrement a été prise. Il fut question des jumelages existants avec Montremblant (Canada), Boersch (Alsace), Seraing (Belgique) et prochainement avec Vias (station balnéaire du Littoral Languedocien).

Des projets à long terme

L’actuelle équipe municipale a réfléchi et, à l’avenir, elle va étudier la possibilité d’une liaison des deux domaines skiables Super Châtel - Le Linga, deux projets sont à l’étude : liaison directe centre de Châtel- Linga (avec un téléporté et gare intermédiaire) ou un télésiège et piste de retour, départ secteur téleskis de Vonnes, direction Linga et Super-Châtel ; sur ce dernier projet il y aura nécessité d’un enneigement artificiel.Construction d’un complexe au centre du village, à définir salle polyvalente, de spectacle ou de congrès avec locaux pour les associations, sur l’emplacement chalet Millet, Chalet Meurba, amont des immeubles Gentianes. Une étude générale de circulation sera entreprise avec une recherche pour diminuer la vitesse ; il est prévu des aménagements de carrefours,(entrée de Châtel, Villapeyron) ; routes de déviation (Petit-Châtel et Roitelet vers départementale Thonon ; Vonnes vers secteur Linga ; route de la piscine vers départementale Vonnes). En intercommunalité avec La Chapelle d’Abondance et Abondance réalisation d’un centre nautique et sportif (piscine et patinoire) site envisagé sur Châtel ou la Chapelle d’Abondance vers les terrains de football. "Vous serez associés" promet le maire avant de laisser la parole à l’assistance. Les interventions du public sont diverses. Il est question de chemins communaux, du nombre de places de la garderie et de son ouverture au public de vacanciers, à une demande de plus de bancs dans les quartiers, du manque de drapeaux au centre ville, de la colombe en bois réalisée l’année passée, de l’emplacement du marché, d’installation de jeux de boules au Linga ou au Lac de Vonnes, du logement des saisonniers, des navettes de bus qui ont donné satisfaction à la clientèle, d’une nécessité d’élargir les trottoirs pour le passage des poussettes, ou fauteuils d’handicapés ; il fut également question de la fermeture des établissements et commerces alors qu’il y a une présence de vacanciers, etc.. L’auditoire s’est manifesté pour que cette rencontre annuelle se maintienne avec l’espoir d’y voir plus de participants. Après les châtellans ne pourront pas dire qu’ils ne sont pas au courant des projets dans leur station !