Une colombe s’est posée près de l’église

mercredi 1er septembre 2004.
 

Voici une quinzaine d’années que la station de la Chapelle d’Abondance a choisi dans sa signalétique d’entrée et de sortie du village la silhouette de la colombe porte-bonheur. Bernard Maxit le maire a demandé à l’un des agents de la commune de réaliser une colombe en épicéa. Ce travail a été effectué par Pierre Gallay, principalement occupé à la gestion et l’entretien des sentiers, du contrôle du ski de fond, et garde-chasse. La colombe réalisée est positionnée sur le parking de l’église. Elle a 2,50 m d’envergure, en épicéa pour le corps, et les 101 plumes furent découpées à la méthode des palisses de balcon. L’ensemble a été traité en autoclave pour une meilleure conservation. Elle représente une cinquantaine d’heures de travail. « Il s’agit d’un oiseau que l’on retrouve dans les milieux des chamois, dans le Mont-de-Grange » précise Pierre Gallay qui l’a vu à plusieurs reprises, « des tichodromes échelettes » qui avaient inspiré les fabricants des oiseaux de notre région, ses ailes déployées aux plumes dentelées alternativement rouges et noires sont en tout semblables à cette reproduction ». ajoute le garde-chasse passionné des oiseaux, prenant référence d’un ouvrage de Bernard Lacroix et photos de Robert Taurines (Geste et tradition du monde savoyard). On trouve également les tichodromes échelettes en Italie, Pologne, Russie. Celle que l’on appelle la colombe d’Abondance est gage de porte-bonheur et c’est ainsi qu’elle porte ce message à tous.

(JPEG)