Les parents bloquent les entrées du collège du Val d’Abondance

dimanche 6 juin 2004.
 

La colère monte dans l’établissement de 264 élèves

Depuis plus de cinq mois, suite à des arrêts maladie successifs, le personnel ATOSS est de 4,5 postes ; deux arrêts partiellement remplacés représentent 45 h sur les 80 heures à pouvoir, dénonce l’association Autonome des Parents d’Élèves du collège du Val d’Abondance. Hier lundi dès 8 heures du matin les représentants de l’association, renforcés de parents, sont venus bloquer les accès à l’établissement le temps d’obtenir de l’inspection académique une réponse à leur demande de pourvoir aux postes non remplacés, d’autant plus que deux personnes sont disponibles pour compléter le remplacement pour les 40 jours restants de l’année scolaire. La situation fait que les surveillants et les élèves assurent la desserte et le nettoyage entre et après les services, un repas a été supprimé en février, les professeurs assurent à certains moments l’entretien des salles de classes.

Personnel de service mal remplacé

« Nos enfants ont droit à un environnement propre et des repas normaux, équilibrés que nous avons déjà payés. Les 34 h 20 manquantes correspondent à 20% du personnel » déclare la présidente Sylvie Tupin, entourée des maires de Châtel et d’Abondance ; Pascal Bel le Conseiller Général retenu par ailleurs au conseil général a assuré les parents d’élèves et les personnel de son soutien. Pour le présidente : « Nos enfants sont nourris de restauration rapide, vivent et travaillent dans la saleté et le manque d’hygiène ». Aujourd’hui mardi les personnels et les parents d’élèves seront présents dans les différentes actions de la région pour dénoncer les manques de moyens, ils entendent bien intervenir auprès du député de la circonscription et des représentants de l’état.

(JPEG)