Grand projet à la Plaine d’Offaz

dimanche 18 avril 2004.
 

Grand projet à la Plaine d’Offaz d’Abondance avec une gendarmerie une caserne pompiers, logements et un pôle commercial

C’est un aménagement ambitieux, courageux, qui fût récemment présenté au conseil municipal, pour avis. Celui-ci sera débattu avec la population lors de consultations ouvertes et publiques avec les principaux initiateurs de cet aménagement.

(JPEG)

La commune d’Abondance compte au dernier recensement 1294 habitants soit 1 % depuis 1960, elle se développe avec exclusivement une orientation vers le tourisme, l’habitat est dominé par les résidences secondaires qui représente près de 63 % de la part de logements. Les résidences principales ne représentent qu’à peine 1/3 des 1500 logemens que compte Abondance, ce chef lieu de canton. Les objectifs sont de conforter le bourg et de diversifier l’offre en habitat ainsi que celui en équipement et services pour la population. « La mise en place d’aménagements nécessaires au développement d’une attractivité résidentielle locale et une mixité des activités permettra à notre commune de trouver un équilibre entre le développement touristique et les autres fonctions présentes dans la localité » précise le maire Serge Cettour qui explique que le projet d’un intérêt général situé entre le bourg et la maison du Val comprendra 20 logements sociaux, la construction avec le SDIS d’un centre de secours sur une surface d’environ 2500 m2, de la construction d’une gendarmerie avec bureau et sept logements de fonction sur une surface de 1710 m2, et l’aménagement d’un pôle commercial avec une surface alimentaire de 1500 m2, une surface de vente de type bricolage (ou autres) de 800 m2. 150 places de stationnement sont prévues, ainsi qu’une station service ainsi que l’aménagement des voiries et des accès piétons. Les élus sont conscients du manque de logements et estiment que l’intérêt général devrait diversifier l’offre en habitations et répondre en partie au problème de logement des saisonniers et développer une offre commerciale attractive pour répondre aux besoins de la vallée et freiner ainsi l’évasion commerciale. L’emploi sur la commune pourrait être renforcé avec la création de 35 emplois par l’implantation commerciale.

(JPEG)

Des commerçants se déclarent inquiets

Ce dossier comprend également la création d’une liaison entre le bourg et la Maison du Val, de mieux hiérarchiser et sécuriser les circulations automobiles par la mise en place d’un giratoire qui devra gérer le carrefour de la départementale 22 et l’accès à la zone et marquer l’entrée de la station. Il devrait développer la circulation entre le bourg (abbaye, cloître, commerces) , les équipements sportifs, et le secteur de la maison du Val, par un parcours sécurisé à l’écart des circulations automobiles. Il faudra tenir compte des contraintes du site et des servitudes qui seront précisées et définies par l’Architecte en Chef des monuments historiques. Le ruisseau « Le Sèvre » d’un intérêt écologique de par faune piscicole verra une bande d’une largeur de 5 m et un chemin piétonnier. Le maire s’empresse de faire savoir qu’il s’agit d’un projet et qu’il souhaite que la population concernée fasse connaître son avis. Déjà côté des commerçants, trois d’entre eux sont signataires d’une lettre au conseil municipal pour indiquer leurs inquiétudes et demander : Peut-on déclarer d’utilité publique la création d’une grande surface commerciale à l’entrée du village ? pourquoi ? » et d’ajouter « sur qu’elles études vous appuyez-vous ? » Ils demandent « que veut la mairie ? Nos avons déjà 2 bâtiments de logements HLM, un pourcentage pour Abondance. Nous arrivons à loger nos saisonniers et nous ne voulons sûrement pas devenir les dortoirs des stations en amont » . Des rencontres de consultations publiques sont ainsi fixées : samedi 17 avril, samedi 24 avril, samedi 15 mai de 10 à 12 h, à la mairie, le débat est ouvert, et ceux qui sont favorables peuvent aussi s’exprimer. C’est cela la démocratie !.