Un débat riche sur l’adolescence

mardi 11 juin 2002.
 
Jean-Pierre Burnet professeur de sciences économiques anima une conférence débat sur le thème "questions d’adolescence" avec les participation de Pierre Nguyen Duc Tho qui est consultant en éducation et spécialiste de la médiation familiale et le docteur Yann Gonzalez, généraliste à Abondance, un habitué des collège et lycée pour tenter de sensibiliser les élèves aux risques de certaines pratiques. Les interventions furent écoutées avec beaucoup d’intérêt par l’auditoire important composé d’adolescents, parents, enseignants, assistantes sociales etc...Il fut question de la relation d’amour entre les ados et les parents, mais également du comportement de l’adolescent dans sa révolte, le mensonge, de la démission des parents, de la nécessité d’avoir comme principale base "la communication" Les orateurs devaient définir ce qui est acceptable, fixer les limites, et entendre les signales d’alertes. "Il faut oser dire non" précisa Yann Gonzalez lorsqu’il évoque le tabac, l’alcool, les sorties nocturnes. L’échec fut abordé car il fait mal, et que l’on a trop tendance à vouloir trouver un coupable, c’est la faute de la société, des professeurs, des parents. "L’échec relatif doit être accepté par les parents et ils ne doivent pas les faire perdurer" ajoute le médecin avant de préciser "on est tous responsables" ; il faut donner des responsabilités aux adolescents, ce qui amènera la prise de risques. Un échange s’installa entre le public et les intervenants. Jean-Pierre Burnet, en remerciant Pierre Nguyen Duc-Tho, Yann Gonzalez ainsi que l’auditoire annonça que ce débat pourra être suivi d’autres tant le sujet mérite une écoute permanente.