Station d’épuration : signature officielle du marché

dimanche 11 avril 2004.
 

Depuis 1996 la création d’une nouvelle station d’épuration était envisagée

Moment important pour le syndicat intercommunal de la Vallée d’Abondance avec la signature des 2000 pièces du marché de la construction de la future station d’épuration en présence des membres titulaires du bureau du syndicat, des services de l’Etat, Direction Départementale de l’Equipement, de la concurrence consommation et des fraudes, ingénieurs, architectes, des sociétés etc. .Le président Maurice David Rogeat fit l’historique de cette réalisation à venir : 1996 le constat d’un besoin d’une station pour les communes de Châtel, La Chapelle et Abondance, 1997-1998 études des sites d’implantation, février 2001 lancement du concours de maîtrise, janvier 2002 engagement des études , juin 2002 validation de l’avant projet, juillet 2002 désignation des prestataires, décembre autorisation de financement, février dépôt du permis de construire, entre avril et décembre 2003 différentes actions, lancement de la consultation des entreprises, validation de dossiers, choix de candidats pour l’appel d’offre, délivrance du permis de construire, rapports du commissaire enquêteur jusqu’à l’attribution du marché de construction.

Ne pas diminuer les subventions

Les acquisitions financières sont évaluées à 53 869.39 €, la dépense globale est d’un montant de 15 039 216 €. Les travaux doivent débuter dès mai/juin et la durée du chantier est prévue pour 28 mois. Dans le débat la question des subventions qui accompagnent ce projet fut abordée d’où l’inquiétude du maire d’Abondance pour attirer l’attention de ses collègues : si les subventions sont inférieure à 60 % la commune d’Abondance ne pourra pas suivre, propos enregistrés par les maires de Châtel et La Chapelle qui partagent l’avis de Serge Cettour-Meunier. André Crépy ajoute « qu’il faudra se battre et monter au créneau » pour tenter d’avoir 10 % de plus de subventions. L ‘ensemble des personnalités présentes se sont félicitées de voir l’aboutissement de ce chantier intercommunal, tout en sachant qu’il coûtera cher, mais dont la réalisation s’impose pour l’avenir. Nous aurons l’occasion de revenir dans nos éditions des mois à venir sur ce grand chantier de la Vallée d’Abondance et suivre l’évolution des travaux de réalisation.

(JPEG)