Peggy Bouchet, l’aventurière des mers, affectionne Châtel

samedi 13 mars 2004.
 

Elle a traversé l’Atlantique en solitaire à la rame

Les très nombreux skieurs présents sur le domaine skiable de Châtel mercredi sont probablement passés auprès d’une célébrité « Peggy Bouchet », la première femme à avoir tenté en 1998 la traversée de l’Atlantique à la rame, elle fut victime après 79 jours de navigation et à la veille de l’arrivée en Guadeloupe d’une fortune de mer (naufrage). Ne voulant pas rester sur un échec Peggy reprenait la mer un an et demi après en novembre 1999 pour arriver à la Martinique en janvier 2000, pour cette traversée victorieuse de l’Atlantique à la rame. « Il fallait finir ce que j’avais commencé » nous déclara t’elle lors d’une rencontre à Châtel. Originaire d’Evian, Peggy se souvient alors qu’elle était en direction des côtes de Martinique avoir reçu un message de soutien et de félicitation de « Bubu » Jean-Philippe Buttner hôtelier de la Chapelle d’Abondance qui, pour l’occasion, l’invitait à venir manger la tartiflette et retrouver les goûts du terroir.

Conférences et séminaires pour faire partager

« J’ai eu un très bon accueil les semaines qui ont suivi mon arrivée, j’ai beaucoup apprécié car j’ai retrouvé l’esprit montagnard » précise Peggy Bouchet et d’ajouter « Je skie tous les ans à Châtel, c’est une station que j’apprécie beaucoup, parce qu’il y a vraiment de belles pistes, on y retrouve une ambiance typiquement montagnarde, très conviviale, avec des gens sympathiques tant au niveau des personnels des remontées mécaniques que dans les restaurants. Je m’y sens bien, il y a le côté authentique de la montagne, et c’est beau ». Dans l’immédiat Peggy n’a pas de projet d’aventure, elle se consacre à la préparation d’organisation d’aventures pour les autres, anime des conférences et séminaires où elle met en parallèle les valeurs communes à son aventure à l’entreprise comme l’audace, la ténacité, la gestion du stress ou d’une équipe, prises de décisions etc. Peggy Bouchet affectionne particulièrement cette Vallée d’Abondance et elle le fait savoir même à ceux qui la côtoie à Brest. Dimanche dans le Dauphiné Libéré on retrouvera l’histoire de la famille Bouchet. Par ailleurs on peut revivre les aventures de cette solitaire sur le site : www.peggybouchet.com.

(JPEG)