L’Afrique s’expose en Vallée d’Abondance

mercredi 3 mars 2004.
 

Guidés par une signalétique de mains en carton réalisées par les enfants, les visiteurs sont surpris en franchissant la porte de la salle de la « tour de l’Abbé » dans les locaux de la mairie et ancien cloître, où ils se retrouvent en présence d’une exposition d’une grande richesse ayant trait à l’Afrique ; panneaux explicatifs, statuettes, masques, peignes, outils, instruments de musique, mobiliers, bronzes sont présentés. Au cours du vernissage Michèle Maurel la responsable de l’association « Lire en Abondance » remercia chaleureusement toutes les personnes ayant prêté des objets, les bénévoles de la bibliothèque qui se sont investis depuis de longs mois « avec au final une exposition digne d’un musée » précisa t’elle, et d’ajouter : « Cette manifestation n’aurait jamais eu lieu sans la présence au sein de notre équipe de Jean-Claude Chevallet. Nous rappellerons que lors de la soirée du Téléthon de début décembre dernier son chalet, avec une magnifique collection africaine personnelle, sont partis en fumée d’un violent incendie. Malgré cela Jean-Claude Chevallet a parcouru quelque 3000 km pour que l’exposition puisse avoir lieu en rassemblant les pièces prêtées par des amis. Avec le Père André Arnet ils sont allés au musée des Missions Africaines de Lyon. »

L’Afrique qui se meurt

Personne mieux que Jean-Claude Chevallet ne pouvait présenter l’exposition lors du vernissage, donnant les précisions sur les contenus, les époques, les anecdotes des pièces exposées. Jean-Claude Chevallet et son épouse aiment l’Afrique parce qu’ils y ont longtemps vécu ; ils en expriment un lien très affectif, la voix de Jean-Claude se trouble à des moments lorsqu’il tente de faire revivre avec la beauté des paysages, la musique, les qualités des relations humaines, les moments de douceur du partage. Moment d’émotion lorsque Jean-Claude Chevallet déclare « Aujourd’hui l’Afrique se meurt ». Pour parfaire à cette rencontre un pot africain fut servi permettant ainsi une poursuite des conversations. L’exposition est ouverte au public en semaine à la mairie de 15 h à 18 h et le dimanche de 10 h à 12 h ; dans les locaux de la bibliothèque mercredi et samedi de 14 h 30 à 16 h 30. Une soirée contes sera animée avec un conteur Africain ainsi que Ghislaine et Edouard Olejniczak et un joueur de Djembé le lundi 1er mars à 20 h salle paroissiale, et le dimanche 7 mars ce sera une discussion débat chez « Geneviève » à la pension de Savoie à partir de 18 h. L’entrée de l’exposition est libre, il est possible d’assister à des projections de petits films sur l’Afrique à la demande dans les locaux de la bibliothèque. Le programme complet est disponible à l’office du tourisme. Mardi les enfants du village on participé à un carnaval sur le thème de l’Afrique.

(JPEG)