Claude Martignière dit « Café » n’est plus

samedi 29 novembre 2003.
 

Pendant une trentaine d’années il a sillonné toutes les routes de la région ; représentant en café il avait gagné son surnom de « café » pour les uns, de « Claudius » pour les autres. Auparavant, Claude Martignière a fait les saisons, il a été employé comme valet de chambre à Megève, Chatel-Guyon, Nice, Cannes etc. Né à Lugrin le 7 août 1938 il a été également employé au Casino d’Evian. Ancien d’Afrique du Nord titulaire des médailles de la Croix du Combattant, de la médaille d’A.F.N. avec agrafe Tunisie, il a été honoré lors de la cérémonie du 11 novembre dernier (notre photo). Claude Martignière était avant tout un homme au contact chaleureux, plein d’humour, prêt à rendre service, s’impliquant dans les organisations associatives où il était le bout-en-train, avec un côté artiste. Passionné de cueillettes de champignons, de pêche, de jardinage, ses beaux légumes faisaient l’admiration dans la station de la Chapelle où il habitait depuis les années soixante. Père de trois enfants Olivier, Franck et Marlène, on le rencontrait souvent « aux Routards » avec ses enfants où il prêtait la main à « Lulu » car il avait aussi ce besoin de rencontre avec les gens, les motards, les touristes avec qui il entamait la conversation. On ne verra plus sa haute silhouette, son visage éclairé, mais ceux qui l’ont connu garderont le souvenir d’un personnage généreux sachant aimer les autres. A sa famille notre journal présente ses condoléances.

(JPEG)
Répondre à cet article